AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2809826900
Éditeur : L'Archipel (11/09/2019)

Note moyenne : 4.32/5 (sur 44 notes)
Résumé :
La vie sans histoire de Gina Royal et de ses deux enfants vole en éclats lorsque la police découvre un corps sans vie pendu dans le garage familial - qui a servi pendant des années de boucherie humaine au mari de Gina, Melvin.
Ce dernier est emprisonné, Gina est acquittée. Mais l’opinion publique reste persuadée qu’elle était au courant et qu’elle participait elle- même à ces
meurtres.
Gina est alors victime de harcèlements, d’insultes et de men... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
musemania
  08 octobre 2019
Étant en vacances actuellement au soleil, j'en profite pour savourer de nombreux thrillers et polars. Ayant reçu récemment ce livre « L'ombre de la menace », il me tardait de le lire et je l'ai beaucoup apprécié.
Gina Royal pensait vivre une vie sans accroc, femme au foyer, entourée de son mari Melvin qui lui fournissait un certain train de vie et ses deux enfants. Pourtant un jour, son existence monotone bascule en enfer pour elle. Un banal accident de la route lui révéle (ainsi qu'aux yeux du monde entier) que son mari était en vérité un redoutable tueur en série. Après un procès qui l'acquitte alors que son mari est condamné à mort, une seule solution s'offre à elle : la fuite. Écumant les routes et devant changer souvent de villes et d'identités, ses enfants et elle pensent avoir enfin trouver du répit en arrivant à Stillhouse Lake, au fin fond du Tennessee. Mais c'est sans compter sur les trolls malintentionnés d'Internet et sur la rancoeur de son ex-époux. Et surtout, depuis que le lac a rejeté deux corps, dont les sévices ne sont pas sans rappeler ceux de son ex.
Rachel Caine, l'auteure, met l'accent sur les dérives d'Internet et l'anonymat qu'il peut garantir, faisant exacerber ce que les gens ont de plus vils. Se pensant, souvent, à l'abri derrière de l'écran de leur ordinateur, les personnes les plus “au dessus de tout soupçon” peuvent se révéler de véritables harceleurs !
Une originalité trouvée lors de ma lecture est que l'auteure ne s'est pas focalisée sur un meurtrier ou sur ses victimes, mais bien sur la famille d'un assassin, pan assez oublié de la part de la littérature noire. En effet, c'est la première fois qu'une lecture est consacrée e à l'ex-épouse d'un tueur en série. J'ai apprécié cette façon d'aborder le thriller.
Le suspens est bien présent, on ne peut s'empêcher de se demander qui est aux trousses de Gina et de ses enfants et quelles sont ses intentions. Voilà après le thriller espagnol « Je ne suis pas un monstre » de Carme Chaparro que j'avais adoré, un autre livre qui se dévore en très peu de temps. La psychologie des personnages est abordée finement ainsi que les personnages de cette famille, dont la vie se retrouve détruite par les “fautes” de la figure paternelle. le lecteur peut facilement ressentir la paranoïa de Gina qui ne sait finalement plus à qui se fier pour ses enfants et elle.
C'est la première fois que Rachel Caine se lance dans l'écriture d'un thriller pour adulte après s'être consacrée à la littérature young adult. Je e trouve que le résultat est déjà très réussi. Son écriture fluide et une histoire sans temps morts en font une histoire palpitante. La fin ouverte suggère l'opportunité d'une suite. J'espère que c'est en tout cas l'intention de l'auteure qui a su rapidement me fidéliser à son style.
Je tiens à remercier les éditions L'Archipel pour leur confiance.
Lien : https://www.musemaniasbooks...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
sonfiljuliesuit
  12 septembre 2019
Un virage pris un peu trop vite et la vie d'une famille entière bascule…
Lorsque les flics mettent la main sur un meurtrier, il est très rare que la place et les réactions de la famille soient abordées. Ici, l'auteure s'attache à nous parler des enfants et de la femme d'un tueur en série, narcissique et machiavélique. Comment retrouver une vie normale quand on a été confronté à l'abject. Comment une femme qui a vécu des années avec un meurtrier peut trouver grâce et compréhension dans le regard des gens ? Et les enfants ? Ces enfants dont la vie bascule, dont le père a tué des dizaines de femmes, peuvent-ils se construire après indescriptible ?
L'auteur aborde toutes ces thématiques dans ce premier livre et c'est ultra bien construit. L'aspect psychologique, les doutes, la haine, l'incompréhension sont savamment dosés tout au long de cette intrigue très bien menée.
Malgré quelques passages répétitifs, lors des pensées du personnage principal, certainement pour accentuer la peur ressentie, le récit est fluide et on se laisse facilement par la lecture. Les personnages sont bien construits, l'aspect humain et empathique est palpable.
La paranoïa est palpable avec cette mère de famille qui veut se protéger, mais surtout protéger ses enfants, du monde extérieur qui ne leur veut que du mal. Dent pour dent, oeil pour oeil. D'après eux, il faudrait, condamner cette famille au même châtiment que le père. Comme pour éradiquer le mal. Elle doit affronter tout ceux qui la croient complice et décrivent avec moult détails les tortures qu'ils aimeraient lui infliger ainsi qu'à ses enfants.
Elle doit donc faire face aux tueurs en puissance qui se cachent derrière un écran, qui la traquent, mais vont jusqu'à la pister, pour découvrir où elle se trouve. L'auteur arrive à décrire l'escalade de cette violence et la diarrhée verbale sur internet, de manière saisissante. C'est tellement bien décrit, que l'on a aucun mal à y croire et surtout j'ai trouvé que cela collait à certains reportages ou série sur les États-Unis…
Elle devient une autre, en même temps un truc comme ça doit radicalement changer une personnalité, après avoir été une femme naïve et soumise, qui malgré quelques signes bizarres de son mari ne se serait jamais douté, qu'un meurtrier vivait à ses côtés, mais surtout que tout se déroulait à une cloison de son salon…
L'ensemble de l'intrigue repose sur une question simple : comment reconstruire une vie, disparaitre quand votre mari est un serial killer d'une cruauté sans pareil et que pour tous, vous êtes sa complice ? Comment y arriver alors que sur les réseaux sociaux les pires instincts se déchaient ?
Une traque qui va durer tout au long de ces pages, sans temps morts, mais sans explosions non plus. C'est en latence, c'est le sentiment diffus de peur perpétuelle et désir de fuir avant qu'ils ne soient découvert. Une traque qui ne permet pas de souffler, de se construire, ni de se reconstruire, on n'a le temps de rien, puisque toutes les pensées sont tendues comme un arc prêt à tirer pour décamper. Pas de famille, pas d'amis, rien que le lien qui unit cette mère et ses enfants. Une mère qui rêve de poser ses valises pour offrir une stabilité à ses enfants, après avoir vécu l'horreur.
L'auteure a beau être un auteur yong adult, elle s'en sort vraiment pas mal avec son premier roman adulte avec une fin est très ouverte et qui laisse présager un cliffhanger assez bluffant. Premier livre traduit en France, puisque la suite a déjà été publiée. Une suite que je serais ravie de découvrir.

Lien : https://julitlesmots.com/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Saiwhisper
  30 septembre 2019
J'ai connu Rachel Caine avec la saga Bit-Lit « Les Gardiens des Éléments » qui, à l'époque, m'avait beaucoup plu ! Or, j'ignorais que l'auteure s'était adonnée à d'autres genres littéraires que l'imaginaire… Je l'ai appris grâce à de nombreux avis positifs sur « L'ombre de la menace », notamment sur le blog de Light and Smell ou encore celui de Livresque78. Je n'ai donc pas hésité à découvrir ce thriller psychologique ! le scénario m'a rapidement convaincue, car la narration se plaçait d'un point de vue que je n'avais encore jamais lu : du côté de la femme d'un tueur en série. C'est vraiment original ! Ici, Gina, mère au foyer, va un jour découvrir que son mari est un dangereux psychopathe qui l'a toujours manipulée et qui s'amusait à torturer, violer et dépecer ses victimes dans leur garage… La pauvre trentenaire a à peine le temps de réaliser qu'elle ne servait que de couverture et que ces neuf années de vie conjugale n'étaient que du vent qu'elle doit déjà répondre devant la justice en tant que complice. J'ai trouvé la scène de la révélation assez glaçante et réaliste. À la place de l'héroïne, je me serais posé les mêmes questions et j'aurais été autant en déroute qu'elle.
La descente aux enfers est dure car, même si Gina va être acquittée, elle va rapidement se rendre compte que les gens sont loin d'être bienveillants ! Les proches des victimes, des voisins et des internautes haineux vont se mettre à la traquer ou à la harceler que ce soit physiquement ou numériquement. Or, quand on voit la malveillance de certains commentaires sur les réseaux sociaux, on imagine sans mal la position délicate dans laquelle la petite famille se trouve… Montages photos obscènes ou déshonorants, menaces de mort, propos dégradants, méchanceté gratuite, tout le monde a malheureusement déjà lu ce genre de choses sur internet, véritable lieu d'anonymat qui semble donner des ailes aux « trolls »… Avec ces individus, la tension est donc omniprésente ! Sans oublier les lettres du mari en prison, apparemment bien déterminé à retrouver les siens pour leur faire du mal une fois sorti de prison… On sent donc que le danger est là, menaçant, prêt à fondre sur Gina et ses deux enfants, Brady et Lily !
J'ai trouvé la psychologie du trio principal bien développée… En effet, très vite, on réalise que la petite famille a un mode de vie compliqué, avec des déménagements réguliers, des changements d'identité pour brouiller les pistes, ainsi que des règles rigoureuses à respecter pour être en sécurité ! On comprend aisément l'agacement des deux adolescents face à cette surprotection maternelle qui les font souffrir, les ronge et les empêche de s'épanouir. À cause de ces changements permanents, Brady et Lily sont perturbés et ne peuvent créer des liens avec des jeunes de leur âge ou avec des inconnus. Il y a une réelle absence de repères qui conduit ces enfants à se renfermer, se poser des questions et perdre espoir dans le futur… Hélas, ils se rendront rapidement compte que ces consignes draconiennes ne sont pas vaines, en particulier lorsqu'un cadavre de femme va être retrouvé non loin de leur nouveau foyer… Suivre l'évolution de Gina a également été très intéressant. Ainsi, on va la voir passer d'épouse renfermée, paranoïaque, brisée et craintive à mère prête à tout pour protéger ses enfants. Une vraie combattante ! Plusieurs fois, je n'ai pu m'empêcher de me ranger de son côté. On comprend sa douleur, ses appréhensions, son combat et ses difficultés…
Le rythme est bien dosé : l'intrigue démarre vite, on est rapidement dans l'ambiance, tandis que le suspense monte crescendo. de plus, l'auteure envoie le récit sur diverses fausses pistes pour embrouille le lecteur ! Certes, on peut deviner un peu vite qui est le coupable cependant, cela dépendra des personnes… Pour ma part, j'ai rapidement repéré quelques détails qui m'ont sauté aux yeux… Mais cela n'a pas gâché mon plaisir de lecture ! Cela m'a simplement fait passer à côté du coup de coeur… Néanmoins, cela ne va pas m'empêcher de vous recommander ce thriller psychologique qui saura vous tenir en haleine et que j'imagine aisément adapté au cinéma !
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
livrement_ka
  07 septembre 2019
Titre : L'OMBRE DE LA MENACE
Auteur : Rachel CAINE
Editions : l'Archipel
Genre : Thriller
Nombre de pages : 332
Date : 2019 (11 septembre)
Prix : 21 €

Présentation physique du livre :
Un livre de format moyen comprenant un peu plus de 300 pages.
La couverture représente un homme seul de dos au loin dans une forêt. On ressent une ambiance angoissante rien qu'avec cette photo.

4ème de couverture :  
La vie sans histoire de Gina Royal et de ses deux enfants vole en éclats lorsque la police découvre un corps sans vie pendu dans le garage familial - qui a servi pendant des années de boucherie humaine au mari de Gina, Melvin.
Ce dernier est emprisonné, Gina est acquittée. Mais l'opinion publique reste persuadée qu'elle était au courant et qu'elle participait elle- même à ces meurtres.
Gina est alors victime de harcèlements, d'insultes et de menaces, si bien qu'elle et ses deux enfants sont sans cesse obligés de fuir et de changer d'identité.
En arrivant à Stillhouse Lake, la vie semble enfin leur sourire pour la première fois depuis longtemps. Personne ne les reconnaît. Mais deux nouveaux meurtres ont lieu, qui rappellent étrangement le modus operandi de Melvin...

AVIS

Plus qu'un coup de coeur ce livre, une tuerie....
A lire d'urgence dès sa sortie...

Début du livre
Gina ne posait jamais de questions au sujet du garage.
Cette pensé la tiendrait éveillée des années durant en lui brûlant les paupières.
J'aurais dû l'interroger. J'aurais dû savoir.

Une famille parfaite dans une belle maison avec tout ce qu'il faut pour être heureux.
Gina et Melvin sont mariés et ont deux enfants Lily et Brady, adolescents.
Leur plaisir ? se retrouver dans un canapé devant un bon film tous pelotonnés ensemble.
Une belle petite famille oui mais....
Ce jour-là, Gina et les enfants rentrent à la maison et s'étonnent de remarquer la police devant chez eux.
Très vite, Gina est mise à l'écart par les officiers en uniforme et elle va découvrir avec ses enfants un spectacle qui restera gravé dans leur mémoire .... Un 4X4 a percuté de plein fouet sa maison faisant voler les murs du garage et dévoilant une scène absolument épouvantable : une femme pendue dans le garage ayant subie des mutilations atroces.
Et voilà que Gina, totalement hébétée va plonger dans l'enfer de la prison et devra répondre de son inculpation pour complicité pour les meurtres perpétrés par son mari Melvin.
Quelques mois après, cette dernière enfin acquittée va fuir son ancienne vie avec ses enfants pour échapper aux harcèlements qu'elle subit par les personnes qui pensent qu'elle est coupable ou tout du moins complice. Elle est surnommée "la petite main de Mel"
Installés enfin dans une maison que Gina vient d'acheter, cette petite famille devenue monoparentale par obligation assiste à la découverte d'un premier corps ayant subi les mêmes mutilations que les victimes de Melvin dans le lac qui borde le terrain.
Et l'horreur recommence.......


Le style de l'auteur
Alors là, je suis tombée sur du bon, du très bon de l'excellent thriller.
Pour quelles raisons je n'ai jamais lu de livres de cette auteure ???je m'interroge encore.
Un thriller qui vous prend aux tripes et vous parcourt de frissons durant toute la lecture.
On ne cesse de s'interroger sur la culpabilité ou l'innocence de Gina devenue Gwen, et de tous ceux qui vont croiser sa route.
On passe par des moments de calme à des moments d'angoisse. alors qu'on commence à s'attacher à un personnage et à baisser sa garde comme Gina, un rebondissement ou une découverte nous plonge dans l'horreur et dans une course effrénée pour essayer de sortir de toute cette machination.
On passe d'une hypothèse à une autre sans aucun répit, si ce n'est juste celui de reprendre son souffle.
Quant à la construction du livre, on retrouve des chapitres courts qui vous entraînent dans un rythme prenant et une ambiance totalement angoissante à la limite de la suffocation. Entre la maison dont ils sont devenus des prisonniers volontaires, puisque bardée de systèmes de sécurité, on peut même éprouver une certaine claustrophobie; accentuée par la pièce secrète.
La plume est très fluide et le texte aéré, ce qui en fait une lecture vraiment  agréable sur la forme. Parce que sur le fond, il faut avoir les nerfs accrochés.
Dès le premier chapitre, l'auteure n'aura de cesse de nous emmener sur un terrain glissant, boueux, étouffant et surtout semé de pièges. On est confronté à l'horreur dès la première scène dans le garage.
Puis se pose la question de savoir comment réussir à croire et à prouver que Gina n'a jamais été au courant de rien du tout; qu'elle n'a jamais été dans le garage ou n'a entendu de cris ou entre-aperçu des choses étranges notamment dans l'attitude de son mari.
Alors effectivement après coup, l'auteure distille quelques indices qui auraient pu tilter dans la tête de Gina. Mais une fois au courant de tout cela, il est plus facile de faire des rapprochements .

Les personnages, de leur côté, sont vraiment bien travaillés :
- Gina cette mère qui mettra tout en oeuvre pour protéger ses deux enfants et fuir cette ancienne vie.
- Lily et Brady, malgré leurs âges, vont être de véritables alliés pour leur mère
- Melvin : alors là chapeau pour la création de ce personnage époustouflant de machiavélisme. Il est doux à souhait quand il faut mais sait se montrer à la hauteur de son sadisme. Il ferait je pense, s'il était réel une très bonne étude de cas pour les psychiatres.
J'apprécie souvent un thriller à la minutie du travail de l'auteure sur le personnage "méchant", plus que sur les autres points. L'intrigue est souvent "ordinaire" ou "déjà vue" mais l'attitude et la manière d'agir de ce personnage doit être travaillée de façon à ce qu'il reste dans les mémoires des lecteurs : et là l'auteure a pour moi, rempli cette mission avec brio.
Pour ne pas spoiler le livre, je ne détaille pas les autres personnages qui sont également très bien décrits et ont tous un rôle à jouer dans le récit.

L'intrigue quant à elle reflète le mariage un peu idéal. La femme fait confiance à son mari, et entraînée dans un quotidien bien rodé, ne se pose pas trop de questions.
Mais nous ne connaissons jamais les autres autant que nous le souhaiterions..... Chaque individu a sa part d'ombre et l'auteure nous le fait bien ressentir dans tous les personnages de son livre. 

Quand tout paraît parfait il faut se méfier.... Et fuir ne fera en aucun cas tomber la menace, car le mal est partout et vous poursuit même lorsque vous vous croyez en sécurité . Il ne faut jamais baisser la garde !!!!!!! 

Sur l'auteur et son univers cf Babélio
Nationalité : États-Unis
Né(e) à : White Sands Missile Range, Nouveau-Mexique , le 27 avril 1962
Biographie :
Rachel Caine est le nom de plume de Roxanne Longstreet Conrad, écrivaine américaine de science-fiction, fantasy, mystère, suspense et romans d'horreur. Elle est l'auteur de plus de 30 livres pour jeunes adultes. Ses thèmes de prédilection sont le fantastique et l'amour. Elle a fait ses études à l'Université Texas Tech
Rachel Caine écrit et publie des romans et des nouvelles depuis 1991. Elle est une ancienne musicienne professionnelle qui a la distinction d'avoir joué avec des légendes musicales comme Henry Mancini, Peter Nero et John Williams.
Ses 2 principales séries sont "Vampire City" et "Les Gardiens des Éléments".
Six volumes sur 13 ont été traduits en français pour le moment pour la série "Vampire City" et 3 tomes sur 9 pour la série "Les Gardiens des Éléments".
Elle a reçu le prix du Goodreads Choice Awards du meilleur livre de fantasy et de science fiction pour jeunes adultes.


Sur les éditions
Une maison d'édition est un archipel de collections
Pourquoi l'Archipel ? À cette question, qui m'est souvent posée, j'apporte toujours la même réponse : une maison d'édition est un archipel de collections ; chaque collection, un archipel de livres. J'aurais pu me prévaloir de précédents connus, sans remonter à Archipel, recueil de nouvelles de Pierre Louÿs, ou à un excellent roman de Michel Rio, paru en 1987, qui porte ce titre. En créant cette maison d'édition en 1991, je souhaitais offrir, comme un créateur de mode propose sa collection d'hiver ou d'été, une collection, un archipel de livres, à chaque saison renouvelés, susceptibles d'offrir à tous les publics détente, émotion, évasion.
En quelque vingt ans d'activité – et plus de mille livres publiés – notre éclectisme a parfois pu surprendre.
« Comment, vous publiez tout à la fois des romans du terroir, des suspenses, des romans historiques, mais aussi des essais politiques ou de société, des enquêtes, des biographies, des ouvrages de psychologie, et même des livres illustrés ! Vous n'avez pas le tournis ? » Eh bien non ! le tournis, nous tentons de nous en préserver en maintenant le cap d'une politique éditoriale cohérente. Moitié fiction, moitié non-fiction, nos cent nouveautés annuelles abordent certes des rives éloignées les unes des autres, mais ont un point commun : elles ont toutes pour mission de donner envie. Envie de connaître, envie de se cultiver, de se détendre ou de se passionner… Il est vrai que nos thrillers – « porter sur les nerfs », en anglais – sont choisis de façon à faire trembler… de peur ou de plaisir !
Depuis deux décennies, le « grand » public, qui n'est pas « un » mais multiple, a découvert un archipel où faire escale. Une nouvelle raison de délaisser, l'espace d'un livre, le petit écran dévoreur de temps, pour tourner la (ou les) page(s) et palper le velours 80 grammes porteur de promesses…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Livresque78
  17 septembre 2019
Je termine à peine cette lecture que je ressens le besoin de vous en parler. Ce roman sorti chez L'archipel le 11 septembre, va à mon humble avis faire parler de lui, en tout cas moi je suis très enthousiaste. C'est un thriller bien entendu, mais il a également un fort aspect psychologique, en effet on y suit non pas les victimes du tueur ou encore le tueur lui-même, mais sa famille. C'est là l'originalité de cette lecture, l'intrigue démarre vite, le lecteur est immédiatement dans l'ambiance. Je dois dire que quelques bricoles me chiffonnaient pourtant dans cette histoire et comme si l'auteure les avaient devinées, chaque réponse m'a été rapporté, chaque doute rassuré.
Lien : https://livresque78.wordpres..
Commenter  J’apprécie          250
Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
Lucien80Lucien80   07 octobre 2019
Je me lève au moment où mon téléphone sonne. Il vibre, plus exactement, car je le laisse généralement en mode silencieux. J’ai regardé trop de films où la victime indique sa position à son poursuivant en oubliant de débrancher son portable.
Commenter  J’apprécie          40
Lucien80Lucien80   07 octobre 2019
— Voici ce que je te propose : tu nous laisses en paix, tu oublies de te lancer à nos trousses, et je ne demande à personne de te sodomiser avec une barre de fer avant de te battre à mort dans les douches. Qu’en penses-tu ?
Commenter  J’apprécie          10
aurore34490aurore34490   20 septembre 2019
On m’avait surnommée la Petite Main de Melvin. Mon implication supposée reposait uniquement sur le témoignage d’une voisine vindicative désireuse que l’on parle d’elle. Elle prétendait m’avoir vue aider Melvin à transporter le corps de l’une de ses victimes jusqu’au garage, un soir. C’est faux. Jamais, je n’en aurais été capable. Jamais, je n’ai rien soupçonné, mais il m’est insupportable de constater que personne, je dis bien personne, n’est disposé à le croire. Pas même ma propre mère. Il est possible que le fossé se soit croisé le jour où elle m’a demandé, l’air horrifié, si j’avais vraiment fait ça, si Mel m’avait obligée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   08 juillet 2019
Ils avaient forcément vu des images de gens abattus par la police, des innocents victimes de leur maladresse, qui avaient eu le malheur de prononcer les mauvaises paroles, de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Elle s’était imaginé la scène… ses enfants mourant sous ses yeux sans qu’elle puisse esquisser un geste. Un éclair, des cris, et puis plus rien. — Jamais il ne te tirerait dessus, ma chérie, mais ne bouge pas, je t’en supplie ! Elle s’était retournée vers le policier. — Monsieur l’agent, s’il vous plaît, vous effrayez mes enfants. Je ne comprends rien à toute cette histoire ! Une femme portant un badge de police autour du cou avait franchi les barrières et s’était approchée de la portière de Gina, la mine grave. — Madame Royal ? Gina Royal ? — Oui, madame. — Vous êtes la femme de Melvin Royal ? Mel détestait qu’on l’appelle Melvin, mais comme ce n’était pas le moment de corriger son interlocutrice, Gina s’était contentée de lui répondre par un hochement de tête. — Je suis l’inspecteur Salazar. Veuillez descendre du véhicule en laissant vos mains bien en vue. — Mes enfants… — Ils peuvent rester où ils sont. Nous allons les prendre en charge. Je vous demande de descendre. — Mais enfin, que se passe-t-il ? Cette histoire est insensée. C’est notre maison, c’est tout de même nous qui sommes les victimes ! La peur qu’elle éprouvait en son nom, en celui de ses enfants, la faisait divaguer, au point d’être la première surprise de s’exprimer de la sorte. On aurait dit qu’elle perdait les pédales, à la façon de ces malheureux que l’on voit aux infos et pour lesquels elle éprouvait habituellement un sentiment de pitié mêlée de mépris.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SaiwhisperSaiwhisper   30 septembre 2019
Inspecteur, j'ai épousé un monstre sans avoir l'intelligence de m'en apercevoir. C'est là tout le mal que j'ai commis.
Commenter  J’apprécie          120
Videos de Rachel Caine (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rachel Caine
L'ombre de la menace - Rachel Caine #RachelCaine #Thriller #ArchipelSuspense
La vie sans histoire de Gina Royal et de ses deux enfants vole en e?clats quand la police de?couvre la ve?rite? sur son mari Melvin : pendant des anne?es, le garage familial lui a servi de boucherie humaine. Contrainte de s?enfuir et de changer d?identite?, victime de harce?lements et de menaces, elle part s?installer a? Stillhouse Lake, ou? elle espe?re trouver une tranquillite? bien me?rite?e. Mais quand deux nouveaux meurtres surviennent, aux me?thodes semblables a? celles de Melvin Royal, Gina voit ressurgir de vieux de?mons...
*** Ne?e en 1962, Rachel Caine est l?auteure de plus d?une cinquantaine de romans jeunes adultes, dont plusieurs se sont hisse?s sur les listes des bestsellers du New York Times. Elle re?side au Texas avec son mari. L?Ombre de la menace est son premier thriller traduit en franc?ais.
*** Instagram : https://www.instagram.com/editions_archipel/ Facebook : https://www.facebook.com/archipelsuspense Plus d'infos : http://www.editionsarchipel.com/livre/lombre-de-la-menace/
+ Lire la suite
autres livres classés : harcèlementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vampire city tome 1

Comment se nomme les ennemies (humaines) de Claire?

Josette, Léa et Martine
Monica, Gina et Jennifer
Lara, Clara et Chloé
Jessica, Martha et Amber

10 questions
49 lecteurs ont répondu
Thème : Vampire City, tome 1 : Morganville de Rachel CaineCréer un quiz sur ce livre
.. ..