AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782350739687
185 pages
Edition Les Presses littéraires (31/03/2015)
4.5/5   8 notes
Résumé :
Marion est une jeune femme à laquelle tout sourit : son fiancé vient de la demander en mariage, son métier d'opticienne l'épanouit pleinement et sa famille l'entoure de beaucoup d'affection. Mais soudain, elle perd la vue au détour d'une rue. Ce jour-là, ce n'est pas seulement sa rétine qui l'abandonne, c'est également toute sa joie de vivre et une partie de ses certitudes. Pas à pas, elle va tenter de se reconstruire, aidée par un être sur lequel elle n'aurait jama... >Voir plus
Que lire après Une vue à deuxVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Je vous présenterai mon avis cette fois-ci en plusieurs parties. La première partie parlera de l'histoire, et de mon ressentit, la deuxième de quelques extraits du livre et la troisième d'une interview que j'ai faite avec Justine Caizergues.


Tout d'abord, j'ai découvert ce livre sur une groupe de lecture. L'auteure en parlait et j'ai sauté sur l'occasion pour lui proposer mes services, c'est-à-dire, lui faire un peu de pub et puis écrire un petit billet sur son roman. Jamais, au grand jamais, je n'aurais pensé avoir un tel coup de coeur ...


Ce livre est un véritable ascenseur émotionnel. J'ai été tiraillée entre larmes de joie et de tristesse, rires, sourires ... Je crois que j'ai dû avoir une bonne dizaine de fois les yeux qui pétillent en lisant cette histoire... Sans compter les nombreux mouchoirs qui ont essuyé mon chagrin. Ce livre est touchant, émouvant, sincère, bouleversant ... Bref, je vais vous passer les dizaines d'adjectifs dont je pourrais le qualifier ... Ce livre est simplement une pépite. Justine à une plume incroyablement talentueuse, pour son âge. Ce livre est pour moi très prometteur et j'espère de tout coeur qu'elle percera de plus en plus dans l'écriture. Elle le mérite vraiment !


Pour vous raconter l'histoire, sans trop en dire ... Il s'agit de Marion, une jeune femme de 25 ans au caractère bien trempé. Elle est opticienne, et est en couple depuis 5 ans avec Christophe, qu'elle aime plus que tout. Un beau jour, alors que tout va bien dans sa vie, et que son amoureux lui a fait une belle demande en mariage, elle se retrouve plongée dans le noir, en plein jour et en pleine rue !! le comble, être opticienne et perdre la vue. Elle panique et elle essaie d'appeler sa soeur Laurie, pour qu'elle vienne à son secours, mais le premier numéro qu'elle arrive à composer est celui de son meilleur collègue de travail : Pierre. Comment va réagir Marion face à cette catastrophe ? Christophe restera-t-il auprès d'elle ? Pourra-t-elle se reconstruire après ça ? Elle qui pensait être au maximum du bonheur, que va lui réserver ce nouvel avenir ? Et si le bonheur était maintenant ... Malgré l'absence de sa vue ?!


J'ai bon espoir d'avoir attisé votre curiosité, amis(es) lecteurs(trices) et que vous irez vite découvrir la suite de cette merveilleuse histoire. Faites-moi confiance, ça en vaut vraiment la peine !



Quelques extraits du livre :

" Et là, je rencontre mon troisième et dernier mari. Un homme formidable. Il avait neuf ans de plus que moi mais nous nous sommes vraiment aimés, vous savez ... Et voilà, j'avais enfin trouvé le bon, et il a fallu qu'il ait des métastases au cerveau. Alors il est mort, et moi j'ai atterri ici, dans cette résidence à vieilles taupes qui ne savent que pérorer entre elles..."

" La jolie brune sourit en pensant à son labrador. Il n'était pas de ceux qui font de votre vie un paradis, mais de ceux qui vous sortent de l'enfer. Et ceux-là sont les plus précieux."

" - Quel chien plein d'attention tu as ... Je regrette de ne pas avoir le même. Vraiment.
- Qu'a-t-il fait ?
- Il t'a offert le cadavre de sa mouette. Son bec sanguinolent se vide sur ton sac, et accessoirement, tes vêtements sont foutus. Quel dommage, tu vas devoir rester en maillot dans la voiture ... "

" Elle ne put voir le regards émerveillé que lui lançait son futur époux, mais reçut l'émotion de cet instant comme une promesse éternelle. "


L'interview avec l'auteure : Justine Caizergues

Libébook : Bonjour Justine, tout d'abord pourrais-tu te présenter un peu, nous dire d'où tu viens et nous parler un peu de ton parcours scolaire ou/et professionnel ?

Justine Caizergues : Bonjour Virginie, un grand merci pour ta lecture et ton travail derrière. Alors, j'ai 22 ans, je viens de Montpellier et j'ai obtenu l'an dernier une licence professionnelle dans le domaine de l'édition après un baccalauréat économique et social. J'ai fait mon stage de fin d'études au Centre régional du livre du Languedoc, qui vient tout juste de m'embaucher en qualité d'assistante secteur professionnel. J'assiste les chargées de mission bibliothèques, librairies…

Libébook : 22 ans et déjà deux livres dans les rayons, Wahou !! A quel âge as-tu commencé à écrire ?

Justine Caizergues : À l'âge de dix ans, j'écrivais des nouvelles pour mes copines… et vers 15-16 ans, j'ai terminé mon premier vrai roman.

Libébook : Comment en es-tu arrivée à l'idée de ce roman ?

Justine Caizergues : Je fais partie d'une association qui guide des personnes déficientes visuelles le dimanche lors de randonnées. L'une d'elle m'a raconté son parcours, et je suis partie de celui-ci pour construire ensuite toute mon histoire. Je suis touchée par les récits de vie de ces personnes qui sont chères à mon coeur après plusieurs années de cheminements à leurs côtés.

Libébook : Je trouve que tu connais très bien ton sujet, et pour cause, tu fais partie de l'association Valentin Haüy et tu souhaites partager la moitié de tes droits d'auteurs avec la Fédération Française des Associations de Chiens guides d'aveugles. Peux-tu nous en dire un peu plus ?

Justine Caizergues : Les chiens guides sont remis gratuitement aux personnes déficientes visuelles, or leur éducation coûte extrêmement cher aux écoles. J'aimerais pouvoir aider, ne serait-ce qu'un petit peu, à mieux faire connaître le travail merveilleux de ces chiens, participer même à peine au développement des écoles, du centre national d'élevage… Ces associations vivent de dons.

Libébook : Qui a inspiré tes personnages ? Des gens de ton entourage ? Ou tout est invention de ta part ?

Justine Caizergues : Ces personnages sont le fruit de mon imagination mais certains sont plus ou moins inspirés des personnes de cette fameuse association Valentin Haüy, car plusieurs d'entre elles m'ont livré leur témoignage pour me permettre d'être dans le « vrai » pour composer ce récit.

Libébook : J'ai entendu dire que tu avais déjà publié un premier livre, que j'espère avoir la chance de découvrir, et qui s'appelle "Tu seras moi". Peux-tu me dire de quoi parle-t-il et comment t'ai venu l'idée ? En quoi ce livre est-il si différent de "Une vue à deux" ?

Justine Caizergues : « Tu seras moi » raconte l'histoire d'un homme qui a un don particulier : il peut se mettre dans le corps d'une personne qui le lui demande, le temps de courtes missions pour leur rendre service. Cela peut être une personne qui se trouve trop grosse mais qui n'a pas la volonté de faire du sport, par exemple : Jason, le héros du roman, va le faire à sa place. Jusqu'au jour où il ne voudra plus rendre l'enveloppe corporelle qu'il aura emprunté…
L'idée m'est venue tout bêtement, si je puis dire : lorsque j'étais plus jeune, je me disais souvent en voyant une personne quelque part : « tiens, si j'étais elle, je ferais plutôt telle coiffure » ou « elle est douée dans ce sport là, elle devrait s'inscrire à telle chose »… C' était très subjectif et sûrement idiot, mais voilà comment m'est venue l'idée.
Il est très différent d' « Une vue à deux » dans le sens où c'est vraiment de la fiction, le don en lui-même étant impossible, même si j'ai essayé d'ancrer mon histoire dans la réalité, jusqu'à presque m'en convaincre moi-même ! Alors qu' « Une vue à deux » est un récit de vie, on ne peut plus réel.

Libébook : Un prochain livre est-il en cours d'écriture ou de publication ?

Justine Caizergues : En cours d'écriture ! Mais je manque de temps, à mon grand regret…

Libébook : Comment doit-on procéder pour lire "une vue à deux " et pour se le procurer ?

Justine Caizergues : Il est en vente chez des librairies de la région Languedoc-Roussillon comme Sauramps, Cajelice…
Et disponible sur internet : sur Amazon (bien prendre la boutique des Presses Littéraires, sinon ils disent qu'il n'y a plus de stock…), Sauramps, la Fnac, le site des Presses Littéraires…
Et en Ebook, notamment sur Numilog.

Libébook : Je te remercie pour ta confiance et pour cette superbe aventure. Ton livre m'a beaucoup apporté et si j'ai pu lire que ton défi était de toucher les gens de par ton écriture, alors je peux t'affirmer que pour ma part, tu as totalement réussi ton défi ! Bravo !


Justine Caizergues : Mille mercis à toi…
Lien : http://libebook81.blogspot.f..
Commenter  J’apprécie          30
J'ai adoré ce livre, il est magnifique et l'histoire est écrite avec une telle précision. L'histoire de Marion m'a beaucoup ému. J'ai découvert ce livre parce que je voudrais être maître chien guide pour aveugle, je n'ai que 16 ans et j'ai hâte de finir mes études pour faire ma passion, ce livre m'a beaucoup passionné, j'ai eu des sourires, des larmes, des rires... L'histoire de Marion est tout bonnement passionnante avec beaucoup de hauts et de bas. Merci pour ce magnifique roman, j'aimerai aider des personnes comme Marion plus tard.
Commenter  J’apprécie          00
Merci pour ce témoignage, récit ou roman, qui nous en apprend beaucoup sur la condition des aveugles.
Tout me semble assez juste : la difficulté à accepter son handicap arrivé d'un seul coup, la fuite du premier fiancé, l'amour des proches, la relation d'amitié avec son chien.
Ce roman nous fait vivre une expérience de l'intérieur.
Il n'a pas de prétention littéraire, mais il procure beaucoup d'émotion et il propose une perspective vers le bonheur, et donne sa chance à l'expression de la bonté.
Commenter  J’apprécie          00
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Un homme formidable. Il avait neuf ans de plus que moi mais nous nous sommes vraiment aimés, vous savez ... Et voilà, j'avais enfin trouvé le bon, et il a fallu qu'il ait des métastases au cerveau. Alors il est mort, et moi j'ai atterri ici, dans cette résidence à vieilles taupes qui ne savent que pérorer entre elles...
Commenter  J’apprécie          50
- Quel chien plein d'attention tu as ... Je regrette de ne pas avoir le même. Vraiment.
- Qu'a-t-il fait ?
- Il t'a offert le cadavre de sa mouette. Son bec sanguinolent se vide sur ton sac, et accessoirement, tes vêtements sont foutus. Quel dommage, tu vas devoir rester en maillot dans la voiture ...
Commenter  J’apprécie          20
La jolie brune sourit en pensant à son labrador. Il n'était pas de ceux qui font de votre vie un paradis, mais de ceux qui vous sortent de l'enfer. Et ceux-là sont les plus précieux.
Commenter  J’apprécie          40
Elle ne put voir le regards émerveillé que lui lançait son futur époux, mais reçut l'émotion de cet instant comme une promesse éternelle.
Commenter  J’apprécie          20
"lorsque, comme en ce moment, l'impossible perdait son préfixe".
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : chien d'aveugleVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (19) Voir plus



Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
292 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre

{* *}