AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Citations sur La Règle de quatre (31)

MARCUS36
MARCUS36   15 février 2018
Les médecins ressemblent aux joueurs: toujours à la recherche de la bonne combinaison. Les patients, pensent-ils, sont de vraies machines à sous: si vous leur tordez le bras assez longtemps, vous avez de bonnes chance de remporter le gros lot.
Commenter  J’apprécie          83
Blacktulip
Blacktulip   16 février 2016
"Quand tu tires un coup de fusil, la balle file à la même vitesse que si tu la laissais tomber."
Encore un truc que j'ai appris dans un cours de physique.
"On ne peut pas distancer la gravité, dit Paul. Quelle que soit la rapidité avec laquelle on avance, on ne va pas plus vite que la pierre qui tombe. C'est à se demander si le mouvement horizontal n'est pas une illusion, si on n'avance pas uniquement pour se persuader qu'on n'est pas en train de tomber."
Commenter  J’apprécie          81
Wictoriane
Wictoriane   27 septembre 2008
Sans l'avoir jamais formulé à voix haute, mon père m'a inculqué un principe : ne jamais se vouer corps et âme à un projet, si un échec risque d'anéantir toute perspective de bonheur.
Commenter  J’apprécie          70
Natacha851
Natacha851   31 octobre 2012
Ma mère m'a dit un jour qu'un bon ami nous protège du danger dès que nous lui demandons secours, mais que le véritable ami intervient de son propre chef, sans qu'il soit nécessaire de solliciter son aide.
Commenter  J’apprécie          60

Torellion
Torellion   05 mai 2017
Ceux qui pensent qu’une vie ne suffit pas pour compter cent millions d’étoiles à raison d’une par seconde se trompent, m’avait-il déclaré un jour. En réalité, il faut trois ans, à condition de se concentrer et de ne pas se laisser distraire par quoi que ce soit.
Commenter  J’apprécie          50
Blacktulip
Blacktulip   04 février 2016
S'il espérait un clone de mon père, il fut certainement déçu. L'étudiant que Paul rencontra, le garçon qui boitait légèrement et rougissait quand on prononçait son drôle de nom, avait commis l'impensable : il avait renié L'Hypnerotomachia, devenant ainsi le fils indigne d'une famille qui avait élevé la lecture au rang de religion. [...]
J'avais en effet constaté que les gens pétris de livres partagent un préjugé inavouable, une espèce de conviction secrète selon laquelle la vie telle qu'elle se présente correspond à une vision imparfaite de la réalité, et que seule la littérature, faisant office de lunettes, saurait corriger.
Commenter  J’apprécie          50
Cormorobin
Cormorobin   15 juillet 2014
L'amour triomphe de tout.
Commenter  J’apprécie          50
MARCUS36
MARCUS36   15 février 2018
L'exquise futilité des tâches impossibles, voilà l'opium des perfectionnistes.
Commenter  J’apprécie          33
line70
line70   19 mars 2011
Comme tout dans l'univers, nous sommes condamnés, depuis notre naissance, à nous séparer. Le temps ne fait que mesurer cet éloignement. Si nous sommes des particules dans un océan de distance, détachées d'une matrice originelle, notre solitude obéit à une loi immuable: elle augmente à mesure que nos années s'écoulent.
Commenter  J’apprécie          30
Snarkk
Snarkk   16 juin 2021
L'âge adulte est pareil à un glacier qui mord peu à peu sur le terrain de la jeunesse , quand il arrive, l'empreinte de l'enfance se fige sur un dernier acte, un dernier haut fait, qui immortalise la pose dans laquelle l'âge de glace nous surprend.
Commenter  J’apprécie          20





    Autres livres de Ian Caldwell (1) Voir plus




    Quiz Voir plus

    Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

    Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

    seul
    profond
    terrible
    intense

    20 questions
    2454 lecteurs ont répondu
    Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre