AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782810004447
544 pages
Éditeur : Editions du Toucan (05/10/2011)
3.69/5   16 notes
Résumé :
Présentation de l'éditeur

L'Europe peut-elle rester la même si sa population change ? Selon Christopher Caldwell, la réponse est non. Une Révolution sous nos yeux constitue la première analyse sans concession des bouleversements colossaux induits par les vagues d'immigration à dominante musulmane que connaît l'Europe de l'Ouest et la France en particulier, depuis un demi-siècle. Observateur scrupuleux de l'Islam et de l'Europe depuis plus de dix ans, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Nel64
  13 septembre 2015
L'auteur expose dans ses grandes lignes la situation de l'immigration en Europe en la remettant dans une perspective historique et en la comparant avec le cas américain.L'immigration de masse liée à la mondialisation économique, l'américanisation de la culture occidentale, la Guerre Froide d'une part et la culpabilité consécutive à la colonisation et l'Holocauste ainsi que la création de l'Europe d'autre part ont fait reculer les cultures du Vieux Continent ainsi que les souverainetés nationales.L'Europe est donc pris aujourd'hui entre deux universalismes qui s'opposent :l'Islam et le marché.Et force est de constater que si les immigrés musulmans viennent chercher en Europe un mieux-être sur le plan matériel, bon nombre d'entre eux refusent de composer par principe avec la culture du pays d'accueil, et ce de façon plus accentuée au fils des générations (progression des mariages avec quelqu'un du pays d'origine) et ce indépendamment d'une éventuelle hostilité à leur égard.
Par rapport à l'Amérique,l'auteur rapproche donc le problème de l'immigration en Europe davantage de celui ( à peu prés résolu) du racisme plutôt que de celui de l'immigration hispanique (de même religion).L'assimilation cède la place à l'intégration qui elle-même semble céder la place à l'implantation...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Badouscope
  27 mars 2014
Tous les politiques devraient lire ce livre sociologique sur notre société, et sur l'Europe en général, qui décrit la réalité des transformations le plus souvent niées par les élites parisiennes.
Mais qu'en feront-ils ?
Comme dans "Fractures françaises" de Christophe Guilly, le discours universitaire rejoint la vraie vie (avec toutes les précautions nécessaires mais sans rien céder).
Dans un tout autre genre, mais fondamentalement sur le même sujet, je conseillerai la lecture du roman Dawa, de Julien Suaudeau, dans lequel des héros de type thriller incarnent cette nouvelle réalité...
Commenter  J’apprécie          50
KVlar
  23 octobre 2016
Un des premiers livres étudiant avec courage le changement social et culturel en train de se produire en Europe, avec la complicité d'une oligarchie et d'un complexe économico-industriel sans foi ni loi, et encore moins de morale. Caldwell a été l'un des premier à enfoncer le "cordon sanitaire" autours de ces questions. Factuel, précis et efficace dans son écriture, il n'y a rien à redire concernant ce livre. A lire et faire lire, pour continuer le travail de réveil des européens qui sont à la croisée des chemins de l'histoire : c'est maintenant qu'ils devront choisir entre survivre ou disparaître ! le livre de Caldwell est un superbe argumentaire pour qui veut lutter dans l'intérêt de notre culture. J'ajouterai que la lecture de ce livre devrait être complétée par "La Fondation du foyer blanc" de Kemp... le dernier brûlot en date...
Commenter  J’apprécie          20
RShaka
  11 avril 2021
Un bon livre qui explique les conséquences de l'immigration de masse, notamment l'immigration musulmane, qui, dès le départ en réalité, a peu à peu modifier l'Europe toute entière, ce qu'aucun des politiques à l'initiative de ces mouvements n'ont anticipés. le mouvement est encore en cours et les changements de plus en plus profonds, ce livre nous donne des clés de compréhension générales, pas que sur la France mais sur l'Europe, en comparaison avec les États-Unis, ce qui donne de bonnes comparaisons, mais, l'auteur lui-même le dit, sans toutefois oublier que les 2 continents ont de grandes différences en matière d'immigration.
Le livre mérite 5/5 en réalité, je n'ai mis que 4 à cause de sa date de publication, en 2009. Lire ce livre 12 ans après rend quelques propos obsolètes, depuis, d'autres attentats ont eu lieu et la fameuse crise des migrants, entrainant encore plus d'immigration, s'est faite, ce livre mériterait une mise à jour pour en parler.
Commenter  J’apprécie          00
Dune93
  08 avril 2021
Immigration islamique, que faire ?
Un livre clair et facile d'accès. Les termes employés sont usuel, il n'est pas nécessaire d'avoir un dictionnaire à côté de soi. Pour ce qui est des arguments développés, ils ne m'ont pas tous convaincus. Avec les données annoncés, il est possible de développer un argumentaire à l'opposé. Il s'agit donc sur certaines parties d'un point de vu de l'auteur et non le résultat d'analyse factuelle. A chacun sa façon d'interpréter les choses. Pour résumer schématiquement l'auteur, l'immigration est un problème qui pourrait être gérer mais l'immigration de population musulmane est un problème qui n'est pas résolvable. Document bien construit mais je ne suis pas convaincu.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
LaPresse   10 janvier 2012
L'analyse de Caldwell est sans complaisance : des bouleversements profonds sont en cours en Europe parce que les élites socio-politiques ont sous-estimé les conséquences de l'immigration musulmane. Et ce, au profit d'avantages économiques à court terme.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
fabricelfabricel   29 mars 2016
Comme le remarquait Toqueville à propos de l'effondrement du christianisme à la fin de l'Ancien Régime : "Les hommes qui conservaient l'ancienne foi craignirent d'être les seuls à lui rester fidèles, et, redoudant plus l'isolement que l'erreur, ils se joignirent à la foule sans penser comme elle. Ce qui n'était encore que le sentiment d'une partie de la nation parut ainsi l'opinion de tous, et sembla dès lors irrésistible aux yeux mêmes de ceux qui lui donnaient cette fausse apparence."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Nel64Nel64   13 septembre 2015
De ce point de vue (réussite sociale de certains immigrés),il est difficile de décrire l'Europe comme une civilisation en déclin.Et pourtant, c'est une civilisation en déclin.Il lui manque un facteur difficile à définir.Qu'elle soit ou non capable de se défendre, elle a perdu de vue la raison pour laquelle elle devrait se défendre (p 459).
Commenter  J’apprécie          40
lrntvlrntv   25 juillet 2020
L’Islam que professe à peu près la moitié des nouveaux arrivants s’accorde mal avec les traditions séculières du continent. Dans la lutte entre les deux, présumer que c’est le sécularisme qui aura le dessus serait présomptueux. La médiocrité spirituelle que les immigrés islamiques perçoivent dans l’Occident moderne n’est pas imaginaire et pourrait être la plus grande entrave à la préservation de la culture européenne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   22 mars 2017
L’aubergine, la mangue et le baklava sont plus faciles à trouver que par le passé. Même les embouteillages monstres ont leur bon côté – ils s’étirent sur des dizaines de kilomètres, sur les autoroutes du sud de l’Espagne, tous les étés, quand des travailleurs nord-africains, descendus de tous les pays du continent, embarquent leur famille dans des véhicules hors d’âge et convergent en direction des ferrys qui effectuent la traversée jusqu’au Maroc. Ils prouvent que l’Europe immigrée est en marche, active, animée, diverse, amoureuse de la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lrntvlrntv   26 juillet 2020
L’idée que tout le monde imitera le cours de l’histoire occidentale (ou du moins s’y pliera) est un acte de foi pour beaucoup de progressistes occidentaux. C’est pathétique de les voir attendre que l’Islam se « modernise » – ou qu’il devienne moins dévorant dans la vie de ses adeptes – à la manière dont le Christianisme l’a fait depuis le XVIe siècle. Ils commettent là une erreur fondamentale. Nous avons tendance à voir dans la Réforme et les Lumières un simple épisode de l’histoire intellectuelle, et nous en concluons que le sécularisme européen s’est résumé à une affaire d’introspection. C’était en partie le cas, mais les autorités religieuses d’Europe ont aussi été forcées de changer sous le coup de l’hostilité, souvent armée, de leurs adversaires. Ayant érigé un mur de tolérance autour de l’Islam, le protégeant des pressions extérieures qu’avait subies le Christianisme entre le XVIe et le XIXe siècle, les Européens attendent de l’Islam qu’il s’effondre de lui-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Christopher Caldwell (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christopher Caldwell
FRANCE 24 - L'Entretien avec Christopher Caldwell
autres livres classés : immigrationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Christopher Caldwell (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
581 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre