AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9789464077131
224 pages
Bitbook (28/10/2022)
4.62/5   13 notes
Résumé :
Le roman retrace les trajets de vie contrastés d’un petit cercle familial. Retraité, Lionel Dupond s’ennuie à Liège avec Amanda. Il s’évade en contemplant la Meuse de son triplex et en se remémorant sa relation passionnée avec sa première épouse, Jenny.

Peu après la naissance de leur bébé, le corps de Jenny a été retrouvé caché dans une malle et Lionel ne s’est jamais remis de cette disparition tragique. Il évite de parler de Jenny à leur fils, Guy, e... >Voir plus
Que lire après Le Mal-AiméVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
4,62

sur 13 notes
5
10 avis
4
2 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis


Bonjour voici le retour de ma dernière lecture

✏️✏️✏️ Retour de lecture numéro 60 pour 2023✏️✏️✏️

Le mal aimé
Jean calembert

Categorie : littérature française
223p

Note ⭐️⭐️⭐️⭐️


Résumé 📖📖📖

Lionel a eu un premier enfant avec jenny.
Mais jenny à été retrouvée dans une mâle peu de temps après la naissance de Guy.
Lionel a refait sa vie avec Amanda et à eu 3 enfants
Arrivé à l âge dz la retraite Lionel fait un avc et c est à ce moment difficile de vie que chacun se pose et se remet en question.


Avis ❤❤❤️❤️

Un roman qui pourrait parler presque à chaque famille. d'une même situation l auteur nous livre le point de vue de chacun.
La souffrance des non dits est le leitmotiv de ce roman.
De la Belgique au sud de la France en passant par la Côte d'opale et le nord de la France l auteur nous fait beaucoup voyager autant que ses personnages.
C est une plume littéraire sans suspens qui fait beaucoup réfléchir au travers laquelle on prend plaisir à voir grandir les intervenants.
Très linéaire la plume reste légère et agréable cependant atypique.




Retrouvez toutes mes lectures sur ma page
Abonnez vous 👇👇👇


https://www.facebook.com/Un-roman-un-mot-106197748055482/

Et sur mon compte Instagram

Instagram.com/un_roman_un_mot






Bonjour voici le retour de ma dernière lecture

✏️✏️✏️ Retour de lecture numéro 60 pour 2023✏️✏️✏️

Le mal aimé
Jean calembert

Categorie : littérature française
223p

Note ⭐️⭐️⭐️⭐️


Résumé 📖📖📖

Lionel a eu un premier enfant avec jenny.
Mais jenny à été retrouvée dans une mâle peu de temps après la naissance de Guy.
Lionel a refait sa vie avec Amanda et à eu 3 enfants
Arrivé à l âge dz la retraite Lionel fait un avc et c est à ce moment difficile de vie que chacun se pose et se remet en question.


Avis ❤❤❤️❤️

Un roman qui pourrait parler presque à chaque famille. d'une même situation l auteur nous livre le point de vue de chacun.
La souffrance des non dits est le leitmotiv de ce roman.
De la Belgique au sud de la France en passant par la Côte d'opale et le nord de la France l auteur nous fait beaucoup voyager autant que ses personnages.
C est une plume littéraire sans suspens qui fait beaucoup réfléchir au travers laquelle on prend plaisir à voir grandir les intervenants.
Très linéaire la plume reste légère et agréable cependant atypique.




Retrouvez toutes mes lectures sur ma page
Abonnez vous 👇👇👇


https://www.facebook.com/Un-roman-un-mot-106197748055482/

Et sur mon compte Instagram

Instagram.com/un_roman_un_mot




















https://www.facebook.com/Un-roman-un-mot-106197748055482/



Commenter  J’apprécie          10
L'histoire : Lionel est un retraité qui coule des jours paisibles. Son quotidien ronronne auprès d'Amanda, sa deuxième femme avec qui il a eu trois enfants. Par ailleurs, ses relations sont tendues avec son fils aîné Guy, né de son précédent mariage avec Jenny, morte tragiquement dans des circonstances floues. Quand Lionel est victime d'un AVC, cet événement va provoquer un électrochoc pour tous ses enfants. La vie de chacun ne sera plus jamais comme avant.

Ressenti : Avec ce « mal-aimé », j'ai retrouvé avec plaisir la plume vive de Jean Calembert, que j'avais laissée à regret en refermant Joe Hartfield, l'homme qui voulait tuer Donald Trump Cf. chronique du 27 août 2022.
Ici l'auteur délaisse le bioroman pour cette fois porter son regard acéré sur un vaste cercle familial avec pour toile de fond des paysages de carte postale qui nous baladent de la Belgique à la Côte d'Opale en passant par la Drôme provençale. On fait de brèves escales en Irlande aussi.

Ancré dans son époque, l'auteur décrit toujours un certain milieu, plutôt aisé. Son récit reflète les maux de notre temps avec par exemple un zoom sur les conséquences de la Covid. Il analyse aussi les tendances, les sentiments de la société dans son ensemble. Avec toujours en filigrane une petite musique, une lumière particulière qui dissipe les doutes, les inquiétudes et le découragement. Malgré son titre, ce livre se veut optimiste.
Il y a une sorte de mise en abyme aussi. Pendant sa lecture, le lecteur comprend que s'écrit une autre histoire. Ce livre dans le livre nous permet d'entrevoir les coulisses de la création littéraire tout en explorant les rouages de l'édition.

Ce roman choral nous invite donc dans l'intimité de plusieurs personnages. On suit ainsi le parcours de vie des membres d'une tribu comme il en existe partout. Quelles que soient ses origines, le lecteur est invité à vibrer au diapason. Ainsi, avec une virtuosité qui n'appartient qu'à lui, Jean Calembert dépeint le quotidien de gens authentiques, qui pourraient aussi bien être vous que votre voisin. Il sait s'attarder sur les petits riens de tous les jours mais qui contiennent tant d'émotions et d'instants précieux. Jean Calembert n'a donc pas son pareil pour dépeindre la vie. Mais la vie dans tout ce qu'elle a de plus dense.
Lien : http://scambiculturali.over-..
Commenter  J’apprécie          70
Bonjour amis lecteurs,
Je remercie chaleureusement Jean Calembert pour l'envoi de son second livre : « Le Mal-Aimé ». J'ai retrouvé avec plaisir la plume de l'auteur qui nous conte le
cheminement des membres d'une famille. Les scènes de vie quotidienne sont dépeintes avec beaucoup de justesse et de précision. Les personnages sont bien décrits, ils se révèlent attachants et leur psychologie est finement analysée. le lecteur est convié à partager leurs secrets de famille, douleurs, peines, incompréhensions, frustrations, disputes mais aussi leur amour. On découvre le
quotidien de cette famille mais aussi les conséquences de la crise sanitaire. On retrouve les thèmes chers à l'auteur: la littérature, l'écriture, la musique, la peinture, les beaux paysages. Voici une chronique familiale émouvante, fort bien écrite, qui ravira les amateurs du genre.
Commenter  J’apprécie          70
Genre : Littérature contemporaine
Avis : FORT

Un travail d'entomologiste au sein d'un clan familial…
Se mettre à écrire à 77 ans donne à un auteur une écriture enfiévrée, au plus près de soi et des autres, et c'est ce que j'ai découvert avec Jean Calembert qui, après m'avoir séduite avec « Joe Hartfield, l'homme qui voulait tuer Donald Trump », a souhaité me confier « le Mal-Aimé ».
Lionel, retraité après une vie professionnelle trépidante, s'ennuie auprès d'Amanda, sa seconde épouse. Un mystère plane après le suicide de sa première femme et Lionel parle difficilement à Guy, leur fils. Amanda rayonne mais Lionel reste figé devant la Meuse qui suffit à son inertie journalière. Quand un AVC le terrasse, la donne change, les quatre enfants reviennent dans sa vie pour chercher à la comprendre mais aussi à trouver ce qu'il est pour eux. C'est prenant, riche, animé par une lumière très spéciale d'intériorité et de partage.
Entre le quai de Rome à Liège, la Drôme provençale, la Côte d'Opale et autres lieux de séjours, nous voyageons autant en images panoramiques qu'en émotions intérieures pour suivre des morceaux de vies familiales qui s'entrechoquent, qui s'expliquent, se trouvent puis se perdent et finissent par… Ne croyez pas que je vais vous le dire, ce serait gâcher votre plaisir.
Pourquoi iriez-vous lire un livre qui parle d'une famille que vous ne connaissez pas ? Eh bien, parce que c'est un peu la vôtre, celle que vous laissez sous le tapis, celle qu'il vous fait peur de découvrir et que pourtant vous aimeriez tant connaître. Alors, plongez !
Il y a tellement de vie derrière les mots ! Et outre les émotions, il y a aussi quelques belles rencontres avec du Sablet blanc, du Cairanne et du Vacqueyras. Quant au « Misérable », je ne peux que vous tenter et vous défier avec la recette : biscuit aux amandes, crème au beurre allégée et saupoudrage de sucre…Les idées de balades ne manquent pas non plus, que ce soit pour découvrir la Fabuloserie que le Village Blanc. Quant aux références musicales et littéraires, il faudra que je le relise, ce que je vous conseille de faire aussi. Ce livre est pour les exigeants.
Le roman est organisé en trois parties classées par ordre chronologique, ce qui n'empêche pas de faire des retours dans le passé et la fin rejoint le prologue, levant les questions qui planent pour le lecteur détective. C'est une chronique familiale douce-amère, détachée et criante de vérité, avec des personnages peu nombreux mais qui ont des choses à dire.
Pas de visuel de couverture, j'aime. Un récit brut qui se suffit à lui-même. Bravo et merci Jean Calembert, suivi dans ses projets par l'éditeur Bitbook.

Lien : https://www.facebook.com/Les..
Commenter  J’apprécie          40
Bonjour Jean.
Le Mal Aimé.......
Un livre que je viens de finir ce matin avant de partir au turbin.
Je devrai le relire.
Cette description des vies, des morts, des amours, des amis, des antagonismes....
Toutes ces blessures qui assemblent et construisent nos vies.
Cette ultime vérité dans les dernières lignes.
Je comprends que tu te sois amusé à écrire.
Beaucoup de similitudes avec Joe Hartfield. Tu excelles, en effet, dans la relation de ces sagas familiales.
Encore une fois, comme dans ton premier roman, tu nous amènes à nous poser des questions et à faire le bilan de notre vie. Qu'a-t-on conservé dans nos bagages après un cheminement plus ou moins long sur cette planète ?
Quel bien et quel mal avons-nous fait ?
Quel héritage donnons-nous à nos enfants, à nos suivants ?
Sur une photo publiée sur Facebook, tu apparais au côté de ta fille. Tu es le bien-aimé. Tu me permets, au travers de cette prise de vue, d'établir un parallèle avec ma fille pour cette complicité.
Je serai bientôt grand-père grâce à mon fils. L'entendre dire à ses parents "je voudrais transmettre ce que j'ai reçu". Quel bonheur de comprendre qu'on a réussi une mission.
Tout le monde ne lira pas ton livre. Il faut avoir vécu pour ressentir les mots couchés sur le papier.
Ce que j'ai encore apprécié dans le Mal-aimé, comme dans Joe Hartfield, c'est cet esprit de tolérance dans l'écriture à l'égard de tes personnages. Tu exposes leurs choix de vie sans poser d'à priori. C'est là que que je te compare à Harper Lee. Elle a une façon de relater les choses, d'amener le lecteur à l'endroit où elle le veut sans prendre parti.
C'est un livre que j'ai lu lentement. J'en ai ressenti la nécessité.
Je devrai le relire plus en profondeur.
Et puis, parce qu'à chaque ligne, comme dans premier roman aussi, on ressent ta passion et ton appétit pour la vie.
Affectueusement,
Michel

Il s'agit d'un message transmis à Jean Calembert directement.
J'ai préféré reproduire l'intégralité de mon commentaire car il avait l'avantage d'un commentaire fait de suite après la lecture de ce livre qui m'a remué.

Michel Wallon
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
En période de déprime, à n’importe quel âge, on se construit parfois un labyrinthe dont il est difficile de sortir. Ou on se complait dans un paysage intérieur rassurant, construit sur mesure. Et on y trouve un plaisir fou que l’on garde égoïstement pour soi. On se renferme sur soi-même et on oublie totalement les autres.
Commenter  J’apprécie          20
Je ne tombe jamais. Les enfants me ressaisissent toujours au dernier moment et je reprends ma marche en avant. Vers le purgatoire, je crois. En-tout-cas, pas vers le paradis. Ni vers l'enfer.
Commenter  J’apprécie          10
C’est difficile d’aimer quelqu’un qui ne vous aime pas. Et pourtant, je crois que moi je t’aime encore. Mais une chose est certaine, je ne te comprends pas.
Commenter  J’apprécie          10
Pour lui, le marketing et les études de marché étaient une escroquerie où des filous bardés de diplômes ne faisaient qu’enfoncer des portes ouvertes.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : omissionsVoir plus


Lecteurs (19) Voir plus



Quiz Voir plus

Connaissez vous les romans de Robert Merle ?

Roman historique lauréat du prix Goncourt publié en 1949 racontant la retraite d'un groupe de soldats français lors de la défaite franco-britannique lors de la seconde guerre mondiale. Mon titre est "week-end

chez ma mère'
à Deauville'
à Zuydcoote'
en amoureux

8 questions
112 lecteurs ont répondu
Thème : Robert MerleCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..