AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782330000493
108 pages
Actes Sud (23/11/2011)
4.2/5   5 notes
Résumé :

Habituée à un art de la mise en scène et au jeu du dévoilement, Sophie Calle réexploite ici le thème de l’autobiographie en donnant la parole à l’Autre, aveugle de naissance ou privé de la vue suite à un accident, dans sa différence et sa singularité.A travers une dialectique entre les témoignages de plusieurs générations d’aveugles et les travaux photographiques qu’... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Lucioledanslalune
  23 mai 2012
Sophie Calle parvient souvent à m'étonner et c'est le cas avec son projet "Aveugles".
Ce livre regroupe trois projets, il décrit la beauté vus autrement puisque "vus" par des personnes malvoyantes.
Dans un premier projet de 1986, Sophie Calle interroge des aveugles sur leur perception de la beauté, dans une seconde partie datant de 1991, elle confronte leur perception avec des citations d'artistes sur le monochrome. Dans un troisième projet datant de 2010, elle demande à des personnes ayant perdu la vue de lui raconter la dernière image qu'ils ont pu voir.
Des portraits photographiques font face au texte.
Commenter  J’apprécie          10
LulaCarballo
  14 février 2015
Sophie Calle a écrit dans sa dédicace: "Un livre à caresser" et elle a raison.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
Lexpress   19 décembre 2011
Dans ce bel ouvrage, Sophie Calle donne à voir les images mentales des aveugles.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Lexpress   07 novembre 2011
Ces incursions intimes, qui font aujourd'hui l'objet d'une publication chez Actes Sud, n'ont, contrairement à ce que l'on pourrait penser, rien de voyeuriste. Elles apparaissent plutôt comme une réflexion sur l'absence et la disparition.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
gaillard1gaillard1   08 avril 2014
« Je ne sais pas trop ce qui est beau. A part la beauté. La beauté, je suis sûr que c’est beau. Ma maman aussi, elle est belle, parce que c’est ma maman et que je sens qu’elle est douce et blonde. Et les montagnes, tout le monde sait que c’est beau. Pour le reste, c’est assez difficile à dire. Par exemple, les couleurs, je crois que c’est important pour la beauté… Dans la musique, tout est beau, sauf le rap, parce que souvent il y a trop de gros mots. J’adore toutes les sortes de musique, et j’aime beaucoup les voix aussi. Par exemple, ma maîtresse a une belle voix, mais je ne sais pas si elle est jolie.
(...)
Mon chien Rouki aussi, il est roux et blanc, doux, très gentil. Je crois que ça veut dire qu’il est beau. Tous les ans, on va en vacances en Bretagne. La mer, c’est très beau, à cause de l’odeur, du bruit des vagues, et aussi des coquillages qu’on trouve quand on creuse dans le sable. Ce qui est important dans la beauté, c’est l’odeur et la douceur. Les chats, par exemple, j’aime bien, sauf quand ils griffent. Moi, je n’ai jamais vu les couleurs, mais je les connais quand même, parce que mon papa et ma maman m’expliquent plein de choses qu’ils voient. Comme ça, je les vois dans ma tête, et je peux imaginer leur beauté. »

Clément, 7 ans et demi, à la question : qu'est-ce que la beauté pour vous
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
gaillard1gaillard1   08 avril 2014
« La beauté, c’est quelque chose de chaud et doux, ou une certaine harmonie. J’ai perdu la vue à l’âge de 6 ans, mais je percevais encore les couleurs. Et puis j’ai perdu les couleurs. Ça a été très dur. Quand mes enfants sont nés, j’ai fait comme toutes les mamans : j’ai trouvé qu’ils étaient les plus beaux du monde. Je les ai touchés, sentis, écoutés. Maintenant qu’ils ont grandi, je fais encore comme toutes les mamans : je les touche moins… Je sais que Gaëlle est belle. Elle a presque 18 ans, c’est une grande jeune fille brune, mince et coquette. Damien, lui, a 14 ans. Il est passionné de dessin depuis qu’il est tout petit. C’est une grande frustration, de ne pas voir ce qu’il dessine. Alors il me le raconte.
Enfant, il me faisait même toucher ses dessins. Peut-être qu’il deviendra un grand dessinateur, dont je serai très fière sans jamais avoir vu ses œuvres… C’est compliqué, pour une femme, de ne pas pouvoir se voir. Mais je fais attention à l’image que je renvoie. Et mes enfants ne se gênent pas pour me faire remarquer quand je suis mal habillée ! Je trouve ça bien. Nous vivons dans un monde très visuel. C’est un important sujet de discussion, à la maison. Mais mon mari et moi, nous ne voudrions pas que nos enfants oublient d’écouter, de sentir, de développer autre chose, et qu’ils soient happés par ce monde… »
Claudite, à la question : qu'est-ce que la beauté pour vous?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
gaillard1gaillard1   08 avril 2014
« Je crois que ce qui nous émeut, c’est ce que l’on perçoit… Moi je suis kiné, je touche les corps. Et je suis souvent frappé par la beauté des Africains, la
finesse de leur peau, leurs muscles bien dessinés… En revanche, en général, je n’aime pas leur accent, ni celui du Nord de la France, ou celui de la banlieue. Je ne sais pas pourquoi ils dérangent mon oreille. Ça peut rendre quelqu’un laid, sa manière de parler… Evidemment, je suis fou de musique, comme beaucoup de non-voyants. Là, on approche la beauté absolue ! Le jeu du pianiste Claudio Arrau me comble ; c’est ma référence en matière de beauté. Pour les personnes, je crois que c’est une question d’expérience. D’un simple contact, on sent si quelqu’un est fluide ou coincé. Après, c’est la qualité de l’échange…
(...)
A mon âge, comme n’importe qui il me semble, j’ai compris que ce qui est vraiment important, c’est ce qu’on est, pas ce qu’on paraît ! Ça ne m’empêche pas de rêver de pouvoir voir le visage des gens que j’aime… Je perçois le plaisir de ceux qui m’entourent et qui voient. Ça me rend heureux. Je connais une balade somptueuse, dans les Alpes, durant laquelle on domine tout le massif des Ecrins. J’adore faire découvrir cet endroit à des amis et partager leur plaisir d’être là. J’appelle ça la beauté par procuration.

Michel, à la question : qu'est-ce que la beauté pour
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gaillard1gaillard1   08 avril 2014
Le vert, c'est beau. Parce que chaque fois que j'aime quelque chose, on me dit que c'est vert. L'herbe est verte, les arbres, les feuilles, la nature... J'aime m'habiller en vert.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Sophie Calle (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Calle
https://www.editions-harmattan.fr/livre-le_conflit_de_l_art_contemporain_art_tactile_art_semiotique_andre_seleanu-9782343228396-70484.html
Cet ouvrage offre une vision inédite de l'art contemporain. Il propose des outils conceptuels et des critères qui aident à sa compréhension. L'auteur démontre en quoi l'art favorisé par les institutions muséales et les galeries branchées est différent de l'art moderne. Leur écart est important. Car l'art contemporain est un art du signe et du code, l'aspect tactile ou sensoriel étant absolument secondaire. Dans le paysage de l'art d'aujourd'hui que reste-t-il de la transcendance, de l'intuition, de la beauté, du mystère, des qualités traditionnelles de l'art ? L'essai est articulé par un mouvement de va-et-vient entre l'art actuel et la philosophie post-moderne. Ainsi l'auteur déchiffre un univers conceptuel qui peut paraître mystérieux. Sophie Calle, Maurizio Cattelan, Gerhard Richter et Basquiat sont présents en compagnie de philosophes, tels que Derrida et Deleuze. L'art contemporain est également considéré dans une perspective globale où entrent en ligne de compte les philosophies esthétiques de l'Orient.
+ Lire la suite
autres livres classés : artVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quel/le est ce/tte film/série ?

Quel/le est ce/tte film/série ? ⌚️🚙🧑🏻🛹

MAD MAX
Retour vers le futur
ET l’extraterrestre
La folle journée de Ferris Bueller

5 questions
7 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre