AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782021009835
450 pages
Éditeur : Seuil (08/09/2011)
4/5   1 notes
Résumé :

Cette toute première biographie consacrée à l’un des derniers prix Nobel de littérature française retrace l’itinéraire d’un écrivain qui en dépit des innombrables thèses qui lui ont été dédiées reste tout à la fois universellement admiré et curieusement méconnu. La haute exigence formelle de cette oeuvre trop souvent jugée ardue a longtemps occulté une... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

critiques presse (6)
NonFiction   01 février 2012
Une biographie intime et vivante de Claude Simon, nourrie d’un grand nombre d’archives et de documents inédits.
Lire la critique sur le site : NonFiction
Telerama   14 décembre 2011
Claire, parfaitement documentée, ménageant un juste équilibre entre le récit factuel et l'analyse textuelle, cette biographie passionnante signée Mireille Calle-Gruber [...], restitue la singularité obstinée, la solitude voulue de l'auteur admirable de La Route des Flandres et des Géorgiques [...].
Lire la critique sur le site : Telerama
Lexpress   10 novembre 2011
L'imposante biographie que [Mireille Calle-Gruber] consacre aujourd'hui au Prix Nobel de littérature 1985 vient éclairer avant tout avec une rare acuité une oeuvre qui représente pour elle "une magnifique leçon de littérature et de vie, et qui mieux qu'un essai philosophique explore dans la chair des phrases et la tension extrême des vocables appelés à la ligne les apprentissages du vivre et du mourir".
Lire la critique sur le site : Lexpress
LeMonde   28 octobre 2011
Mireille Calle-Gruber a fait un travail précis, documenté, une enquête minutieuse - elle a eu aussi accès aux archives privées de Claude Simon. Ce n'est pas une hagiographie, mais un exercice d'admiration et d'empathie.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Lexpress   20 septembre 2011
Alliant brillamment les faits biographiques et l'analyse des textes, cette spécialiste du nouveau roman revient sur la carrière du cousin minimaliste de Proust et de Faulkner […], brossant au passage une peinture amère des lettres françaises, de l'après-guerre aux années 2000.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Bibliobs   16 septembre 2011
Une bonne biographie? En voici une, passionnante, fouillée, précise, qui démontre la force de la littérature pour la compréhension de l'Histoire. Les historiens peuvent raconter l'Histoire, un romancier, lui, la vit.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   26 février 2017
Une vie à écrire. Car Claude Simon aura su très vite que les temps courts du vécu appellent les temps longs de l’écriture, laquelle a, seule, la force têtue de suivre indéfiniment les méandres pli par pli de l’événement, de déplier ce qui a fait masse, vous est tombé dessus comme une destinée. Il sait que n’est véritablement vécu que ce qui aura pris le temps de revivre dans la langue littéraire – où les choses arrivent au présent du travail sur la page, où il arrive infiniment plus, l’écrivain découvrant que « ce que je voulais dire était pauvre par rapport à ce qui s’est dit par mon travail, lorsque je travaillais ». Et que ce qui revit ainsi au passage des langues est infiniment plus vaste que le compte rendu d’une histoire personnelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 février 2017
Histoire, c’est comme La Recherche, mais avec cette différence que ce n’est pas seulement quelqu’un qui se souvient mais quelqu’un qui parle, et donc s’invente, et existe de cette fiction. Est-ce communicable ? se demande Claude Simon qui a noté dans le manuscrit : « Histoire/deux temps/ 1) l’écrire pour moi 2) rendre cet écrit communicable » (SMN Ms 8). Il recopie toutes les définitions du mot « Histoire » dont celle-ci dans le Littré : « Dans le langage familier, se dit pour un objet quelconque qu’on ne peut ou ne veut pas nommer. Exemple : “Montrez-moi cette histoire.” » Toute « histoire » (historie : enquête, recherche), dès lors, est question de découverte, à tous les sens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 février 2017
Écrire une biographie est une chose étrange et sans fin. C’est toucher à du secret – et Claude Simon était un homme singulièrement secret. Il n’y a pas de règle générale. Ce que je crois : il faut tenir au secret et avancer à tâtons, avec le tact des mots, entre enquête et fiction, vigilance et intuition, et faire que le langage et ses images s’emparent de la pensée.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 février 2017
Le biographe a le devoir de s’effacer : c’est d’abord la sensibilité acquise auprès de l’œuvre qui m’a permis d’être à l’écoute, d’entendre les témoins qui témoignent – les humains, les papiers, les lieux, les objets, les manuscrits. Permis de les interpréter, de les articuler.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 février 2017
L’écrivain comme le peintre cherchent à « perpétuer l’émotion », à « réaliser des sensations », à travailler « les plans qui se chevauchent » et la « touche constructive » de leurs gestes.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Mireille Calle-Gruber (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mireille Calle-Gruber
Mireille Calle-Gruber: "Il y a un potentiel mondial de créativité et de création" des femmes (France 24) Mireille Calle-Gruber revient sur l'intérêt et la naissance du Dictionnaire universel des créatrices dont elle est, aux côtés d'Antoinette Fouque et Béatrice Didier, co-directrice générale. Le Dictionnaire universel des créatrices a été lancé le 22 novembre 2013 à Paris, au siège de l'Unesco. Cet ouvrage en trois tomes rend hommage, à travers plus de 10000 notices, aux créatrices de tous les continents et de tous les siècles qui ont fait avancer l'humanité.
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1133 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre