AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Christiane Thiollier (Autre)
ISBN : 2234008042
Éditeur : Stock (30/11/-1)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Trois États de la côte ouest des États-Unis - la Californie, l'Oregon et l'État de Washington - décident de faire sécession et de construire, dans un isolement total, une société écologique radicale baptisée Écotopia. Vingt ans après, l'heure est à la reprise des liaisons diplomatiques entre les deux pays. Pour la première fois, Écotopia ouvre ses frontières à un journaliste américain. Au fil de ses articles envoyés au Times-Post , William Weston décrit tous les asp... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Missbouquin
  05 février 2019
Trois États de la côte ouest des États-Unis – la Californie, l'Oregon et l'État de Washington – décident de faire sécession et de construire, dans un isolement total, une société écologique radicale baptisée Écotopia. Vingt ans après, l'heure est à la reprise des liaisons diplomatiques entre les deux pays. Pour la première fois, Écotopia ouvre ses frontières à un journaliste américain. Au fil de ses articles envoyés au Times-Post , William Weston décrit tous les aspects de la société écotopienne : les femmes au pouvoir, l'autogestion, la décentralisation, les 22 heures de travail hebdomadaire, le recyclage systématique, le rapport à la nature, etc. Quant à son journal intime, il révèle le parcours initiatique qui est le sien ; d'abord sceptique, voire cynique, William Weston vit une profonde transformation intérieure. Son histoire d'amour intense avec une écotopienne va le placer devant un dilemme crucial : choisir entre deux mondes.
J'étais très curieuse de découvrir ce texte culte, écrit il y a plus de 40 ans, qui a inauguré la vogue des récits écologiques. Mais contrairement à beaucoup d'autres, celui-ci se veut résolument optimiste ! Nul travers, nul défaut à cette société qui vit en harmonie totale avec la nature, respecte à la fois les animaux et les êtres humains, sur tous les plans. Et comment vous dire, en cette ère de pessimisme généralisé, cela fait du bien ! Ernest Callenbach semble nous montrer la voie : même si bien sûr il ne faut pas faire preuve de naïveté, il nous force à réfléchir sur la possibilité d'une société apaisée (dirigée par une femme :D), qui écoute la planète et les besoins de tous. Très documenté, le récit propose des solutions concrètes qui semblent viables, même si bien sûr je ne suis pas spécialiste des énergies ou de l'agriculture …
Ce que je peux regretter c'est que la forme romanesque ne soit qu'un prétexte à l'exposé de nombreuses thèses : il aurait mieux fait d'assumer complètement une sorte d'essai utopique plutôt que de parsemer quelques éléments de romans qui nous laissent finalement sur notre faim. Il reste du coup assez aride à lire, et malgré son intérêt, j'ai décroché à de nombreuses reprises. Cependant c'est un texte qui remonte le moral, redonnant foi en la capacité humaine à pouvoir vivre ensemble, et c'est déjà magnifique !
Lien : https://missbouquinaix.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
turgeonphilippe
  19 juin 2012
Superbe roman d'anticipation à saveur écologiste (voire hippie!).
Vous rêvez d'un monde nouveau? Malgré quelques lacunes au niveau littéraire, le simple dépaysement, l'ouverture d'esprit de l'auteur et la distance temporelle que le lecteur y ajoutera feront de cette lecture un évènement dans la vie de tout lecteur.
Commenter  J’apprécie          50
TmbM
  30 janvier 2019
Ecotopia se lit autant comme un récit initiatique que comme un manifeste politique. Mais si le récit de la prise de conscience du personnage et de son revirement est plaisant, c'est surtout le discours politique qui donne son intérêt au livre.
L'article complet sur mon blog.
Lien : https://touchezmonblog.blogs..
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec   09 janvier 2019
Un grand classique de la littérature écologiste. Un livre à découvrir ou à redécouvrir.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
eterlutisseeterlutisse   02 février 2019
La société écotopienne privilégie l’expérience et l’activité pratique plutôt que les diplômes, les références ou les profils. La possession d’une licence n’a rien de prestigieux et les citoyens de ce pays ne partagent pas notre engouement pour les doctorats. (Autant que je puisse le dire, aucun diplôme n’est absolument indispensable pour décrocher un boulot précis en Écotopia.) On accorde du respect aux gens selon ce qu’ils ont accompli ; la créativité et l’inventivité sont très appréciées, car elles révèlent des qualités personnelles peu communes et bénéficient énormément à la société.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
eterlutisseeterlutisse   02 février 2019
« Tu connaîtras la vérité, et la vérité t’accordera la liberté. » Je me souviens du frisson glacé que cette simple phrase suffisait autrefois à me faire éprouver. J’ai ensuite dû déchanter et apprendre que la vérité n’était pas une donnée simple et évidente qu’on pouvait « connaître », mais un ensemble complexe et toujours provisoire de faits, de probabilités, d’équilibres, qu’elle était forcément hypothétique même quand elle semblait tomber sous le sens – comme la science, je suppose. Nous nous en approchons au fil des ans, mais sans jamais vraiment l’atteindre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
eterlutisseeterlutisse   02 février 2019
une myriade de petites nations de seconde catégorie, chacune arc-boutée sur ses infimes différences culturelles. Au lieu de persévérer dans la longue marche vers un monde unifié par le désir de paix et de liberté, un idéal que l’Amérique a défendu sur les champs de bataille de la Corée, du Viêtnam et du Brésil (sans parler de notre propre guerre de Sécession), les Écotopiens proposent seulement le séparatisme, le quiétisme, une régression vers les principautés minuscules de l’Europe médiévale, voire peut-être le système tribal de la jungle africaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
eterlutisseeterlutisse   02 février 2019
Tout comme les Écotopiens brouillent les frontières entre professionnels et amateurs dans le domaine des sciences, ils ne font presque aucune différence entre ces deux catégories dans le champ des arts. Quelles que soient leur virtuosité ou leur créativité, les gens se produisent en public sans la moindre honte. La grande majorité des jeunes de ce pays pratiquent un instrument de musique, dansent, chantent, écrivent, sculptent, peignent, font du théâtre ou de la vidéo et se livrent à une activité artistique originale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
eterlutisseeterlutisse   02 février 2019
– la complainte de l’amoureux délaissé, le désespoir consécutif à la fin d’une grande passion –, autant d’expressions du dépit, de la mélancolie ou de l’abattement. Certaines de ces chansons populaires incluent une bonne dose d’humour, mais de toute évidence la révolution écotopienne, malgré ses multiples innovations et réussites, n’a rien changé aux malheurs inhérents à la condition humaine.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Ernest Callenbach (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ernest Callenbach
Payot - Marque Page - Ernest Callenbach - Ecotopia
autres livres classés : écologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
69 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre