AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782266315654
425 pages
Pocket (05/05/2022)
4.05/5   102 notes
Résumé :
Paris, novembre 1226, quelques jours avant le couronnement de Saint Louis... L'impétueuse Griffonelle, petite voleuse de seize ans, assiste en pleine rue au meurtre sauvage de sa mère. Rapidement, les soupçons se portent sur Amaury de Montfort, le fils de celui qui a mené la croisade en Occitanie et brûlé des centaines de cathares. Pourquoi ce crime abominable ? A son tour, Griffonelle est la cible de Montfort.
De la religion cathare, pourtant, la jeune femme... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (38) Voir plus Ajouter une critique
4,05

sur 102 notes
5
19 avis
4
12 avis
3
2 avis
2
2 avis
1
0 avis

kitou94170
  11 décembre 2020
Tout comme Obélix qui est tombé dans la potion magique lorsqu'il était petit, je suis tombée dans celle de Mireille Calmel lorsque j'ai découvert « le lit d'Aliénor ». Depuis j'ai lu tout ses romans et je me suis enfin décidée à faire la critique de l'un d'eux : La louve cathare (tome 1).
Outre le fait que j'adore ses romans, celui-ci aborde l'histoire des cathares, histoire qui m'intéresse tout particulièrement.
Paris, novembre 1226. Quelques jours avant le couronnement de Louis IX, futur Saint Louis.
Griffonnelle, impétueuse jeune fille de 16 ans vit avec sa mère au milieu des prostituées. Pour aider celle-ci à subvenir à leur besoin, elle est passée maitre dans l'art du vol qu'elle pratique accompagnée de Triboulet, un nain qu'elle considère comme un père et qui la protège des risques inhérents « au métier de voleuse » dans ce Paris du XIII siècle.
Son destin bascule le 13 novembre 1226, lorsqu'elle assiste au meurtre sauvage de sa mère par un chevalier au visage balafré. Très vite, les soupçons se portent sur Amaury de Montfort, fils de celui qui a mené la croisade contre les cathares et brûlé des centaines d'entre eux. Il est à la recherche d'une carte qui mènerait à une mine d'or cachée en Occitanie, au coeur de la Montagne Noire. Très vite, Griffonnelle devient la nouvelle cible d'Amaury, persuadé qu'elle détient cette carte.
De la religion cathare et de cette carte, pourtant, la jeune fille ne sait rien.
Mais, Amaury de Montfort n'est pas le seul à vouloir récupérer cette carte. Griffonnelle va très vite se retrouver au milieu d'évènements qui la dépassent. de plus, secrètement amoureuse d'un jeune homme, qu'elle n'est pas sa déconvenue lorsqu'elle découvre que le garçon en question s'avère être le nouveau roi.
Et qui est cette femme dont le nom Na Loba est à jamais maudit, dont l'impitoyable vengeance plane sur la jeune fille ?
Meurtres, passion amoureuse, trahisons, « La louve cathare » est une grande fresque historique, un grand roman d'aventures impossible à lâcher une fois commencé. On retrouve une fois encore ce qui fait la force des romans de Mireille Calmel : une héroïne féminine digne de ce nom entourée de personnages excessivement attachants et qui n'est pas sans rappeler la merveilleuse « Aliénor d'Aquitaine ».
L'auteur nous entraîne avec délice dans le tourbillon de l'histoire et de l'amour grâce à sa plume délicieuse, enchanteresse et toujours aussi addictive. Bref juste un pur régal !
Qu'il va être long d'attendre la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          312
TheWind
  25 mai 2021
Avec un tel titre, je ne pouvais pas ignorer ce roman !
D'autant plus que j'aime bien les livres de Mireille Calmel même si certains m'ont déçue.
Je mets quatre étoiles à ce roman car l'histoire m'a séduite et m'a tenue en haleine. Pour autant, il y a certains aspects du livre qui ne m'ont pas vraiment plu.
Tout d'abord, ce roman de 380 pages se déroule sur 3 jours seulement. J'aime voir les personnages grandir et évoluer et par conséquent, ce style de narration me frustre.
Il s'agit d'un roman d'aventures bien plus qu'un roman historique, alors il ne faut pas s'attendre à ce que l'histoire soit calquée sur la vérité historique. Mireille Calmel situe ce roman à la mort de Louis VIII, alors que Louis IX avait douze ans. le futur "Saint Louis" est l'un des personnages principaux et j'avoue qu'il fait bien plus que ses douze ans dans l'histoire. Il est vrai que l'auteure ne mentionne jamais son âge mais cela m'a un peu perturbée.
J'imagine également difficilement le futur roi de France aller et venir à la barbe de tous pour aller boire un bol de bouillon en taverne et tomber amoureux de la fille d'une ribaude, voleuse de surcroit, comme il le fait au début du livre.
Allons donc, nous sommes dans le romanesque ! Il est donc vain d'aller chercher la petite bête...
Si on se laisse gentiment bercer par l'histoire, ce roman se laisse lire avec plaisir.
Suite au prochain épisode ! Nous serons en terres cathares et j'espère bien ne pas être trop déçue !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          255
Labibliothequedemarjorie
  23 mars 2021
Paris, 1226.
Dans les rues de Paris, un chevalier assassine froidement une femme aux yeux de tous. Cette femme s'appelle Mahaut et c'est la mère de Griffonelle. L'homme recherche un objet. Il s'agit de la carte menant à une mine d'or située dans le sud de la France, en pays cathare. Toute personne qui se trouvera sur son chemin connaîtra le même sort. Il n'a peur de rien.
Griffonelle n'a pas d'autre choix que de s'enfuir pour sauver sa vie. Accompagnée de Triboulet, son acolyte, elle se réfugie à l'écart de la ville dans de vieilles ruines à l'abandon.
Une nouvelle vie l'attend, elle est traqué et doit se cacher et malgré sa grande tristesse elle devra être prudente. Un autre danger la guette, c'est Na Loba "la louve" qui n'est jamais loin, et surgit quand on s'y attend le moins.
Ce premier tome emmène le lecteur au temps des Croisades, des rois de France et des chevaliers, dont Amaury de Montfort, un des plus terribles. C'est un personnage historique qui a mené les Croisades et assassiné un bon nombre de cathares. Puis on suit Blanche de Castille, petite-fille d'Aliénor, reine de France et mère de Louis IX, héritier du roi de France, son père, mort en Auvergne.
On suit également des personnages du Moyen-Age ayant bel et bien existé et dont l'auteure propose une présentation en fin d'ouvrage.
J'ai commencé cette lecture en ayant très peu de connaissances sur cette période historique mais grâce à l'écriture fluide et rythmée de Mireille Calmel, cela n'a pas été un obstacle. Bien au contraire, on se laisse guidé par sa plume. Les descriptions et la construction de l'intrigue se posent simplement. Cela a été une lecture passionnante comme à chaque fois.
Un roman historique plein d'aventures.
Des assassinats, un secret bien gardé, une étrange prophétie entre Paris et l'Occitanie.
Un trésor convoité par beaucoup.
Un roi désireux de mettre fin aux croisades.
Et une femme de l'ombre, mystérieuse et dangereuse.
Excellent !

Lien : http://labibliothequedemarjo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          202
brinvilliers
  20 novembre 2020
Griffonnelle voit sa mère mourir sous yeux, elle a été sauvagement assassiné. le nain Triboulet ne lui laisse pas le temps de s'apitoyer car elle doit s'enfuir si elle ne veut pas subir le même sort que sa mère.
Blanche de Castille apprend que son époux vient de décéder, et sûrement pas d'une mort naturelle. Sous sa régence son fils Louis est désigné roi. Blanche sait qu'elle doit le protéger et ne sait plus à qui vraiment faire confiance.
Griffonnelle comprend que sa mère que les secrets de sa mère vont causer sa perte. Triboulet la protège mais rechigne à lui dévoiler les secrets. Et lorsqu'elle découvre pourquoi sa mère a été tué, elle aurait eu une carte dévoilant un trésor, Griffonnelle doit agir vite si elle veut garder la vie. Et qu'elle n'est pas sa déconvenue lorsqu'elle découvre que le garçon dont elle est secrètement amoureuse est le nouveau roi.
Mireille Calmel signe une nouvelle fois un grand roman historique qui se dévore. Une suite que j'attends avec hâte.
Commenter  J’apprécie          122
Ninis47
  20 octobre 2020
Vous le savez peut être si vous me suivez depuis quelques temps mais Mireille Calmel est une de mes autrices favorites, une référence en matière de roman historique. J'attends chacune de ses nouvelles parutions avec beaucoup d'impatience! Et La louve cathare aura encore été une excellente lecture!
Griffonelle, seize ans vit à Paris au XIIIe siècle avec sa mère prostituée. Elle vit de petits larcins, elle est passée maître dans l'art du vol en compagnie de Triboulet, un nain qui la suit partout. Un jour, elle assiste au meurtre de sa mère en pleine rue et l'assassin réclame que Griffonelle lui donne une carte que sa mère aurait dissimuler depuis des années. Griffonelle ne sait rien de cette carte, qui mènerait à une mine d'or en lien avec les cathares. Griffonelle décide de découvrir qui est l'assassin de sa mère, quelle est cette carte que tout le monde semble chercher et surtout se venger...

On retrouve dans ce roman tout ce qui fait la force des livres de Mireille Calmel, une héroïne forte, volontaire, impétueuse... Les femmes sont toujours mises en avant dans ses ouvrages dans ce monde dirigé par les hommes, encore plus à l'époque de cette histoire. Griffonelle, du haut de ses 16 ans, est pleine de courage face au meurtre de sa mère, aux révélations qui s'ensuivent... Elle a à coeur de découvrir la vérité et elle ne dévie pas de son chemin. Elle découvre aussi les premiers émois amoureux, ça la rend très touchante et innocente.
J'ai également beaucoup aimé le personnage de Louis, un personnage plein de droiture, qui ne se laisse pas corrompre, chose si facile à son rang (je ne vous dirai pas lequel!). Il ne se laisse pas manipuler, essaye de toujours garder la tête froide...

La plume de Mireille Calmel est toujours enchanteresse, pleine de magie et de poésie tout en étant extrêmement addictive. Au fil des révélations, des événements et des chapitres assez courts, les pages se tournent toutes seules et elle défilent (trop) rapidement! Elle a un style qui lui est propre, en mêlant parfaitement réalité historique et imaginaire, personnages réels et inventés. Elle est vraiment reine dans ce domaine. Ses romans sont toujours très bien documentés, et ce n'est jamais redondant, ennuyant ou rébarbatif. On y trouve toujours plein de mystères, de quête de vérité et de vengeance et ce roman ne fait pas exception à la règle! Elle nous intrigue avec cette carte, cette mine d'or, la religion cathare. Nous avons quelques réponses dans ce tome ci, mais j'avais que les petits mots A suivre à la fin du roman ont créé une grande frustration pour moi!
J'attendrai donc la suite avec grande impatience tant j'ai envie de retrouver Griffonelle, Louis, et les autres et d'en découvrir encore plus sur La Louve Cathare. Si vous avez envie d'un roman historique plein d'aventures et de mystère, je vous conseille ce premier tome!

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
Lilou08Lilou08   10 janvier 2022
Et malgré les efforts des trois femmes, Griffonelle ne sentait, ne voyait que lui. Un sang rouge, épais, qui, par instants, se confondait avec des images de flammes : le feu ardent des bûchers que venait d’évoquer Gaïa.
La maquerelle s’était assise à califourchon sur le banc, face à elle, pour l’obliger à rester concentrée sur son récit.
Elle lui prit le menton, la forçant à relever la tête, à affronter la réalité.
- Tout ce que je sais de l’histoire des cathares, chérie, c’est cette succession de massacres perpétrés par Simon de Montfort au service du pape. Des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants contraints d’abjurer leur foi ou de brûler. C’est pour t’en sauver que ta mère a fui ce pays à feu et à sang. Qui elle était, ce qu’elle y faisait auparavant, je l’ignore.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
brinvilliersbrinvilliers   20 novembre 2020
"L'œil d'émeraude de Blanche s'était rallumé.
- Qu'est-ce donc ? demanda-t-elle, troublée.
Humbert de Beaujeu prit une profonde inspiration :
- Une mine d'or en plein cœur de la Montagne Noire.
Elle secoua la tête.
- Une belle prise, j'en conviens, mais utopique. Vous l'avez dit vous-même, son secret est perdu.
- Pas exactement, Blanche, tempéra Jean de Nesle. Lors de notre séjour à Carcassonne, nous avons découvert qu'une carte y conduisait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lilou08Lilou08   10 janvier 2022
Il mit pied à terre.
- Une seule me suffira, si elle est tienne.
Gaïa afficha un sourire édenté.
- Dites toujours…
Il cogna dans son gant, détailla les visages autour de lui, infirmant ce qu’il avait dénoncé la seconde précédente : il y avait bien assez de lumière encore.
Assez pour que, cette fois, Mahaut reconnaisse ces traits durs, cette cicatrice qui les déformait, ce regard sans âme, sans pitié. Il s’arrêta dans le sien, s’emplit d’une lueur de victoire comme elle se décomposait.
- Mahaut…, crissa-t-il. Mahaut de Cabaret.
Et Mahaut sentit son sang se glacer dans ses veines.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lilou08Lilou08   10 janvier 2022
- Que se passe-t-il, mère ?
Elle prit une profonde inspiration, ouvrit la bouche. Aucun son n’en sortit.
À sa place, le glas de la chapelle du palais lâcha un coup long, puissant, qui fit vibrer les vitres. Louis vit sa mère l’encaisser en serrant les mâchoires. Il se jeta sur la fenêtre, l’ouvrit en grand, reçut la vibration du deuxième coup en plein cœur.
Un troisième l’ébranla en entier.
Hagard, il pivota, revint vers sa mère qui n’avait pas bougé, la prit dans ses bras.
- Dites-moi que ce n’est pas vrai, mère… dites-le-moi…
Elle le serra, presque à l’étouffer. Il était aussi grand qu’elle, mais en cet instant, c’était de nouveau le petit garçon qu’elle aurait voulu consoler.
- Je ne le peux, hélas… la camarde a emporté votre père, à Montpensier, en Auvergne, alors qu’il se préparait à rentrer…
Louis se rejeta en arrière.
- Non… C’est impossible, mère… je ne suis pas prêt, argua-t-il, comme si cela pouvait faire reculer la mort, faire revenir son père, lui interdire à lui d’être dévasté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lilou08Lilou08   10 janvier 2022
Prête à rejoindre Gaïa, à se vendre une fois de plus aux passants.
Prête.
Autant de fois qu’il le faudrait.
Bah, j’ai fait bien pire que cela…
En quittant son pays dévasté par la haine en 1211, elle avait espéré qu’une de ses tantes l’accueillerait. Mais celle-ci était morte quelques semaines avant son arrivée à Paris et elle avait dû improviser. Elle ne pouvait revenir en Occitanie. C’était devenu trop dangereux. Pour elle. Pour Griffonelle. Son important pécule épuisé, elle s’était retrouvée dehors, en plein hiver, crevant de faim et de froid avec la petite. Deux rues derrière celle de Glatigny.
Si Triboulet n’était passé par là, s’il ne l’avait prise en pitié, conduite à Gaïa cette nuit-là…
Au petit matin, devant le défilé des clients et le sourire enjôleur des filles de joie, elle avait finalement compris où elle se trouvait.
La voie de Dieu ? Celle de la providence ? Dans ce cloaque, au milieu de ces âmes perdues, elle s’était sentie en sécurité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Mireille Calmel (37) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mireille Calmel
Un roman épique et puissant sur l'une des plus grandes héroïnes de la guerre de Cent Ans. "D'écume et de sang" de Mireille Calmel est disponible en librairie et en ebook. En savoir plus https://bit.ly/decume-desang
autres livres classés : catharesVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2641 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre