AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782374480183
Éditeur : Xo Editions (20/09/2018)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 71 notes)
Résumé :
Ainsi s'est abattue la malédiction sur les derniers Capétiens, coupables d'avoir fait brûler en place publique le grand maître de l'ordre du Temple.

Charles IV doit retrouver à tout prix cette Flore qui détiendrait le secret des Templiers : la clé, pour tout souverain, de la protection divine. Le début d'une traque implacable, des palais parisiens aux faubourgs de Londres.

Alors que l'étau se resserre autour de Flore, la rumeur enfle ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
ladesiderienne
  09 mai 2019
J'avais hâte de découvrir la suite de "La Fille des Templiers" car avec le premier tome de cette série, Mireille Calmel avait su me mettre l'eau à la bouche (voir ma critique du 18/04/19).
J'ai été malheureusement très déçue par cette course-poursuite qui n'en finit pas. Je me suis perdue dans les méandres familiaux des royaumes de France et d'Angleterre, déstabilisée par les jeux des amants et des maîtresses et de leur descendance d'enfants adultérins. J'ai trouvé le récit brouillon, devant souvent faire page arrière pour resituer les personnages. A mes yeux, il manque également de profondeur par excès de sentimentalisme. L'auteure, dans le premier tome, m'avait promis "la" révélation et je suis restée sur ma faim. Je préférais lorsqu'elle me transportait dans un registre plus "fantastique" comme "Le bal des Louves" ou "Le chant des sorcières". Il faut dire qu'en matière de "Templiers", ma référence restant l'excellent ouvrage de Maurice Druon "Les Rois Maudits", je conçois que la comparaison soit difficile. Cette lecture se solde malheureusement par un 8/20 de dépit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Ninis47
  14 novembre 2018

Flore Dupin, accusée d'être à l'origine de la malédiction qui frappe les Capétiens, a du fuir son village natal où ses parents ont été tué par l'inquisiteur. Elle a fui en compagnie d'Armand, son protecteur, qui la conduit en Angleterre auprès de son oncle. Mais alors qu'ils arrivent à Paris, Flore assiste à la pendaison de Gabriel, son amour de jeunesse et fiancé et l'inquisiteur n'a jamais été aussi près d'eux...
Nous reprenons ce second tome à l'endroit même où nous avions laissé le premier, comme lorsque l'on regarde une série télé et qu'il n'y a aucune coupure entre deux épisodes. Et c'est là que je félicite Mireille Calmel de ne pas mettre des années entre la parution des deux tomes, sinon le lecteur aurait un mal fou à se remettre dans l'action et dans l'histoire. Ici comme il n'y a que 6 mois entre les deux tomes, je n'ai eu aucun souci pour me replonger dans les aventures de Flore.
Nous retrouvons donc Flore en bien mauvaise posture, puisqu'elle est aux mains des hommes de l'inquisiteur qui l'ont arrêté et séparée d'Armand. Elle est totalement perdue, elle vient d'assister à la mise à mort de son fiancé, Armand n'est plus à ses côtés pour la secourir et elle est entraînée malgré elle par les hommes de main de l'inquisiteur dans un endroit où elle se doute bien du sort qui lui est réservé. Elle est totalement désoeuvrée, malgré tout, elle ne se laisse pas abattre et garde toujours la tête haute. Et c'est ce que j'aime tellement avec les diverses héroïnes de Mireille Calmel, ceux sont toujours des femmes extrêmement fortes, que la vie n'épargne pas et pourtant elles font toujours face avec beaucoup de courage et beaucoup avant-gardisme sur leurs temps.
Au court de ce roman, Flore va devoir faire face à beaucoup de révélations sur son passé, à certains événements douloureux mais elle reste digne, ne flanche jamais et reste fidèle à ses convictions et aux personnes qui l'ont toujours soutenu. Elle devient plus forte et courageuse que dans le premier tome mais elle reste la même, toujours avec ses convictions, elle ne change pas d'avis comme de cotte et j'ai beaucoup apprécié ça!
Flore n'est plus vraiment le personnage principal de ce roman, car tous les personnages qui étaient secondaires dans le premier tome prennent ici beaucoup d'importance et chacun apporte sa pierre à l'édifice et tous auront beaucoup d'impact sur l'histoire.
Mais dans tous les cas, comme dans nombreux ouvrages de cette auteure, la part belle est faire aux femmes, celles qui sont fortes,indépendantes, qui sont courageuses et dignes dans l'adversité, celles qui sont maîtresses de leur destins sans le laisser au mains des hommes, des femmes dont on devrait toutes s'inspirer.
L'action est omniprésente dans ce tome, les chapitres sont courts et s'enchaînent à une vitesse folle tant le lecteur est pris dans la frénésie de l'histoire de Flore et ses amis. On va de combat en révélations, de trahison en moments émouvants, tout est présent dans ce roman et porté comme d'habitude par l'écriture si particulière de Mireille Calmel.
Toutes les histoires qu'elle nous offre sont empreintes de magie et de mysticisme, elle nous embarque toujours dans un univers enchanteur où ses personnages et L Histoire se mêlent et s'entremêlent parfaitement.
Elle a une écriture si particulière. On pourrait croire que ces récits sont lourds avec son parler du 14ème siècle et pourtant il n'en est rien, tout est fluide, parfaitement bien écrit, elle y apporte une touche de contemporain sans que je sache réellement comment.
J'ai été ravie de découvrir ce pan de l'Histoire de France que je connais moins bien et j'adorerai qu'avec sa superbe plume elle nous amène dans une histoire avec Marie Stuart par exemple, qu'elle explore d'autres civilisations comme elle l'avait si bien fait avec Les lionnes de Venise (qui vient de sortir en poche si ça vous intéresse!!).
Encore un récit qui m'a embarqué, enchanté, une héroïne qui m'a touchée, des personnages attachants et une plume envoûtante, une duologie que j'ai adoré que je ne peux que vous conseillez!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
vroules
  08 novembre 2020
Je sors beaucoup moins emballée par cette suite. le premier tome m'avait beaucoup. Ici, de nombreux rebondissements, trop nombreux rebondissements à mon sens, tiennent en haleine le lecteur.... et pourtant, je me suis essoufflée (peut-être à force de suivre toutes ces courses-poursuites), je me suis parfois perdue dans tous ces multiples rebondissements.
Ce roman reste cependant un bon livre historique.
Commenter  J’apprécie          80
lyanea
  19 avril 2020
J'aime Mireille Calmel. Pourquoi y suis-je si attachée ? Peut-être parce que son comportement dans la vie de tous les jours ressemble tellement à celui de ses héroïnes fougueuses sous des dehors bien policés…
Elle joue avec ses personnages en leur donnant une intensité émotionnelle qui ne peut que garder le lecteur happé, par une Histoire qui lui devient proche alors que des siècles ont passé avant le moment de lecture qu'il s'est offert..
Dans ce Tome 2 de la Fille des templiers, nous retrouvons Flore dans une situation des plus dramatiques et des plus dangereuses aussi, puisqu'elle est traquée par un ennemi qui ne la lâchera pas. Elle est devenue la détentrice du secret le plus convoité, celui des Templiers. Dans la France de Charles IV qui se déchire, face à l'Angleterre qui convoite son trône, Flore Dupin aura bien besoin de tous les appuis, de toutes les protections pour espérer découvrir une vérité qu'elle ne savait pas posséder, il y a quelques années. Mais la malédiction jetée par le grand maître de l'ordre du Temple avait tout changé pour elle.
le style puissant, généreux, habité, s'appuyant sur une documentation solide ne nous laisse aucun répit, et après un Tome 1 haletant, nous trouvons une fin qui nous satisfait. Qu'y a-t-il de vrai ? Qu'y a- t-il d'imaginaire ? Peu importe, la trame est historique et les détails relèvent d'un romanesque qui me convient bien.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ManonReal
  21 juin 2020
Nous voici dans la suite des aventures de Flore Dupin. Celle-ci doit se démener pour tenter d'échapper au roi mais aussi à un fou d'inquisiteur. J'attendais pas mal de cette suite et vu mes trois étoiles, j'ai refermé le livre en restant sur ma faim. Pas mal de "magie" se mêle au récit, bien que l'action reste présente. Dommage...
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   07 mai 2019
En cette fin d'après-midi, les hautes tours de la cathédrale Notre-Dame projetaient une ombre salvatrice alentour. Les ors et les polychromes des saints de sa façade, ajoutés aux arabesques de la rosace, attiraient la lumière, formant un contraste unique pour qui s'arrêtait devant elle.
Comme chaque fois qu'il passait à proximité, Armand fut transporté par la majesté de l'édifice.
Commenter  J’apprécie          50
CielvariableCielvariable   24 janvier 2019
Elle se tenait droite, de dos. Comme chaque fois, elle s'attardait à la contemplation d'une enluminure ancienne, encadrée au mur, mais il savait que, depuis longtemps déjà, elle ne la voyait plus. Elle se retournerait, c'était leur rituel, une fois qu'elle entendrait la clef grincer dans la serrure.

Il s'empressa de la faire jouer, s'avança, bouleversé une fois encore par la grâce de ce corps svelte, ces traits altiers aux pommettes hautes, au nez fin, à la bouche finement dessinée. Bardes et trouvères affirmaient qu'Isabelle était la plus belle femme des deux royaumes. Cette réputation n'était pas usurpée. Elle était la fille de Philippe le Bel, la sœur de Charles IV, la reine d'Angleterre. La femme qu'Adémar de La Broce aimait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ladesiderienneladesiderienne   08 mai 2019
Richesse et honneurs leur importaient peu. Ils possédaient l'essentiel : la foi. Cette foi qui les avait transportés en Orient pour protéger les pèlerins, puis les avait fait rester au service de Dieu quand Dieu lui-même semblait vouloir abandonner les Templiers.
Commenter  J’apprécie          40
lyanealyanea   19 avril 2020
Elle serra les poings sur cette douleur qui lui retournait le coeur, le ventre, jusqu'à la nausée.
Commenter  J’apprécie          00
lyanealyanea   19 avril 2020
Richesse et honneurs leur importaient peu. Ils possédaient l'essentiel : la foi.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Mireille Calmel (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mireille Calmel
Les premiers chapitres de la louve cathare, de Mireille Calmel, lus par l'auteure.
Pour en savoir plus : https://bit.ly/La-louve-cathare
Acheter le livre : https://bit.ly/Louve-cathare-PAPIER Acheter l'ebook : https://bit.ly/Louve-cathare-EBOOK
autres livres classés : templiersVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2115 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre