AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
3,87

sur 127 notes
5
29 avis
4
19 avis
3
6 avis
2
2 avis
1
0 avis

Critiques filtrées sur 5.0 étoiles  
cocomilady
  29 mai 2019
Un roman historique envoûtant, une plongée en plein moyen-âge sur fond de sorcellerie.

C'est avec un immense plaisir que j'ai fait défiler les pages de ce roman. Plus j'avançais dans l'histoire et plus j'étais passionnée par cette intrigue qui mêle la sorcellerie à l'ambiance moyenâgeuse d'un village du XVè siècle.
Une société secrète, l'Ordre, situé en Egypte, transmet la volonté de Dieu en donnant le nom d'une personne à tuer qu'il faut alors éliminer.
Dans un petit village près de Nice, la religieuse responsable d'un sanctuaire sur ses hauteurs reçoit le message. Elle y découvre le nom de celui ou celle qui devra mourir, puisqu'envoûté(e) par le Diable... un nom qu'elle n'aurait jamais imaginé voir inscrit...

J'ai eu un peu la sensation d'évoluer dans le même style d'ambiance que dans "Le Nom de la Rose", dans une sorte de thriller historique et en même temps fantastique, et j'ai vraiment adoré.
La religion se mêle ici au satanisme, à la sorcellerie, en un tourbillon qui entremêle la réalité, le quotidien de pauvres villageois, et un fantastique savamment dosé.
Quant à l'intrigue, on adore se perdre dans ses méandres, l'auteure ayant le don de nous balader pour qu'on s'interroge tout au long du récit sur les différents personnages.
Qui est du côté du Mal et qui du côté du Bien dans cette histoire ? Est-ce vraiment ceux qu'on croit, ou les apparences sont décidément bien trompeuses ?
Ce n'est qu'à la toute fin que tout se dévoile, qu'on découvre les secrets bien enfouis et la chute de ce drame où l'amour tient une place de choix, ajoutant encore plus d'intensité à l'intrigue.
L'émotion est transcendée par la bascule entre les opposés les plus extrêmes : la bonté et la noirceur, la pureté et l'immondice, les monstres et les sauveurs, la haine et l'amour etc.
C'est un roman que je n'ai pu que dévorer d'une seule traite, et qui m'a donné envie de découvrir d'autres oeuvres de l'auteure.



Lien : http://cocomilady2.revolublo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          430
Labibliothequedemarjorie
  02 février 2020
Il n'y a pas de surprise avec Mireille Calmel : je reste toujours enchantée par ses histoires. Ce livre ne fait pas exception. J'ai pratiquement tout lu de cette auteure que j'ai découverte il y a vingt ans avec "Le bal des Louves". L'autrice écrit principalement des romans historiques avec des intrigues toujours aussi prenantes et surtout mettant en scène des femmes d'abord victimes puis fonceuses et courageuses. Avec son nouveau roman, sa ligne directrice est la même pour mon plus grand plaisir.

Mai 1494, en Egypte. A l'aide d'une roue de pierre, un ordre secret désigne celui qui doit mourir selon la volonté de Dieu.

Juin 1494, en France, à Utelle (Nice). Hersande, femme d'église, règne sur le sanctuaire de Notre-Dame. Elle reçoit une messagère venue d'Egypte lui apportant un pli sur lequel figure le nom choisit par la roue. Elle ouvre l'enveloppe. Lit. Elle manque alors de s'évanouir.

Plus bas, dans le village, Myriam, toute jeune veuve, et ses enfants sont en deuil. Elle vient de perdre son tendre époux. Elle tente de survivre malgré le manque d'argent et de nourriture. Les jours prochains s'annoncent difficiles. La jeune femme connaît des problèmes financiers depuis les funérailles. Elle a notamment une grosse dette envers le baron Raphaël qu'elle ne peut honorer. le baron la menace alors de lui prendre sa maison, celle qu'a construite son mari.

Nous sommes ainsi embarqués au Moyen-Age avec des personnages féminins aux personnalités fortes, combatives et déterminées.
Le point de départ est l'existence de la roue. S'ensuivent alors des morts de femmes inexpliquées, mais toujours aussi violentes les unes que les autres. Il y a cet ordre secret que personne ne connaît mais on sait qu'il existe. Et pourquoi une roue doit-elle désigner une future mort, un futur meurtre ? Comment les victimes sont-elles élues ?

Il y aussi des messagers mystérieux, reconnaissables à leurs tatouages.
On parle du mal, de l'idée du diable qui veille.

Hersande a la lourde tâche de délivrer le message. On découvre une femme qui n'est pas si recluse que cela dans Notre-Dame. C'est une femme secrète mais fiable, honnête et entière.
On trouve d'autres personnages attachants et bienveillants comme Myriam, si jeune et forte puis les villageois, si protecteurs envers leurs voisins dans le besoin, et le baron, si énigmatique dans son château.

J'ai adoré la période et l'environnement. le Moyen-Age reste une période assez sombre et pleine de mystères. Sorcellerie et magie font parties de cette époque. J'ai encore une fois passé un excellent moment de lecture. le récit est fluide. Des éléments historiques sont glissés au milieu d'une intrigue qui ne laisse aucun temps mort. On se laisse emporter des siècles en arrière. On lit sans s'arrêter, les pages filent et on ne s'ennuie jamais. La fin est excellente.
Lien : http://labibliothequedemarjo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
brinvilliers
  22 août 2019
Myriam attend son troisième enfant et même si la vie est dure elle est heureuse avec son époux et leurs enfants. le couperet tombe lorsque son époux décède tragiquement. le comte Raphaël exige le remboursement des loyers arriérés, mais Myriam sait aussi qu'il est devenu fou ou démoniaque depuis la disparition de son épouse Luquine et qu'il veut son enfant à naître.
Hersande, nonne reçoit le billet d'une égyptienne, la roue a parlé, la personne nommée sur le papier doit disparaître. Hersande est déstabilisée car pour elle il est impossible de faire ce qui est demandé. La messagère est cruellement assassinée, Hersande se demande si le Diable n'a pas encore pris plus de pouvoir.
Myriam et Hersande vont combattre chacune de leurs côtés sans savoir qu'un lien unique les unit.
Mireille Calmel ne déroge pas à son talent de conteuse. Elle nous emmène en 1494 à la fois en Egypte et dans le sud de la France pour notre plus grand plaisir. Livre lu en deux après midi.
Commenter  J’apprécie          100
Sylvie71
  28 mai 2019
Coup de coeur pour ce thriller médiéval. J'ai découvert récemment Mireille Calmel, et je dois dire qu'elle a l'art et la manière de nous raconter de belles histoires. Elle signe ici son 22ème roman.
En tant que lecteur on suit Myriam en 1494 à Utelle (arrière pays niçois), jeune femme qui est à la fois mère, veuve et enceinte, qui doit faire face à de nombreuses difficultés.
L'intrigue est passionnante. Il y a un mélange de sorcellerie, de mysticisme, de religion et secret de famille.
L'auteure a su rendre ses nombreux personnages attachants, avec des profils psychologiques très intéressants, et notamment celui de Myriam avec sa volonté et son courage pour affronter son destin.
A travers ce roman, l'auteure nous parle aussi des relations humaines et de ses femmes courageuses dans l'histoire.
La fin de chaque chapitre m'a donné envie de continuer le suivant. Je me suis laissée complètement happer par cette histoire.
Un livre que je vous recommande.
Commenter  J’apprécie          80
SylvieBelgrandReims
  11 juillet 2019
Pour notre plus grand plaisir, Mireille Calmel fait souffler sur La Prisonnière du Diable un grand vent d'aventure, de passion et de sensualité.
Avec son style unique et le talent qu'on lui connaît déjà, elle nous entraîne au XVème siècle dans un combat acharné entre les défenseurs de Dieu et les adorateurs du Diable.
C'est enlevé, passionnant, et les femmes sont belles et au moins aussi fortes que les héros masculins.
Bref, une lecture plaisir, à savourer.

#LaPrisonnièreDuDiable #MireilleCalmel #XO #NetGalleyFrance #lecture #livres #chroniques

Le quatrième de couverture :

Quand vengeance et sorcellerie s'entremêlent, seules demeurent la force et la passion

Mai 1494, en Égypte.
Une roue de pierre tourne, gardée par un ordre secret.
Lorsqu'elle s'arrête, le nom de celui qui doit mourir apparaît sur la tranche.
Celui dont le diable s'est emparé et qui sera exécuté par l'Ordre.
La volonté de Dieu…

Juin 1494, à Utelle, sur les hauteurs de Nice.
Hersande règne sur le sanctuaire de Notre-Dame.
Elle reçoit enfin le billet délivré par la roue.
Mais lorsqu'elle lit le message, elle vacille.
Jamais ce nom n'aurait dû apparaître…

Un thriller médiéval vertigineux…
… dans les flammes de l'enfer
Lien : https://www.facebook.com/pg/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
nemo-
  13 juin 2019
Roman à la fois historique, thriller et fantastique, La prisonnière du diable plonge le lecteur dans la vie quotidienne d'un petit village médiéval du sud de la France. Surplombé par une abbaye qui attire les pèlerins, le village a son auberge, son seigneur et son église en cours de rénovation.
Le côté historique s'arrête là, le roman penchant plutôt vers le thriller, avec un côté fantastique lié à la présence (ou non) du diable.

Le récit est passionnant, bien écrit, et on s'attache rapidement aux différents personnages dont on découvre peu à peu les secrets. L'auteur nous tend des perches, nous oriente dans un sens pour mieux nous tromper, et quasiment jusqu'au bout, on se demande quelle version est la bonne!

Un roman difficile à poser que l'on dévore jusqu'au bout!

Pour adultes.
Lien : http://abrrracadabra.canalbl..
Commenter  J’apprécie          60
verauxinelle
  04 mars 2020
Quand vengeance et sorcellerie s'entremêlent, seules demeurent la force et la passion !

"Un thriller médiéval vertigineux... dans les flammes de l'enfer".

Une histoire palpitante que j'ai adoré, entre fiction et réalité, avec des héroïnes fortes et courageuses. Dans ce thriller un brin mystique, on parle du diable et de la légende de la roue du destin.

Émotions, suspens et espoir... dès qu'on tourne la première page, on ne peut plus s'arrêter ! Je l'ai dévoré ! J'y ai retrouvé avec grand plaisir le côté ésotérique de l'autrice, que j'aime tant ( j'avoue que j'avais été un poil déçu par sa dernière saga...).
Un très bon cru !
Lien : https://www.facebook.com/VeR..
Commenter  J’apprécie          50
sdelage
  23 mai 2019
Avec son univers et sa plume bien à elle, Mireille Calmel propose un roman épique, où les héroïnes se pourfendent de secrets et de pouvoirs qu'en l'an 1494 personne ne soupçonnait. Dans ce livre, on est happé par le sort de Myriam, une femme au destin hors du commun, qui affronte à la fois un drame et un heureux événement à venir dans un monde hostile. Chaque chapitre appelle le suivant avec la force qui émane de cette héroïne au courage inoxydable à une époque ou le fer est roi. Plonger dans la lecture de « La Prisonnière du Diable » c'est percevoir parfois l'écho bien senti d'une ambiance à la Game of Thrones. Dans ce roman, les éléments, le mysticisme, et la sensibilité de l'âme humaine vous donnent rendez-vous, pour le meilleur, pour l'évasion et le frisson, assurément.
Commenter  J’apprécie          50
Lilou08
  05 juillet 2019
Il y avait longtemps que je n'avais pas lu un livre de Mireille Calmel… Pourtant j'aime beaucoup cette auteure. J'ai adoré « le lit d'Aliénor » et j'ai été enchantée par « le chant des sorcières ». Je me suis donc replongée avec délice dans son écriture et ses histoires du Moyen-Age teintées de magie et de sorcellerie. J'aime comme elle sait nous rendre attachants ses personnages et en particulier ses héroïnes. Ici, nous suivons, entre autres, Myriam, jeune femme courageuse, déjà maman de deux enfants, Margaux et Antoine, enceinte, sur le point d'accoucher. Elle est aussi une veuve inconsolable de son mari Pascal, tombé d'un échafaudage quelques mois auparavant. Il était tailleur de pierre. Myriam, malgré sa douleur, essaie de faire face pour sa famille et doit lutter contre le Baron Raphaël qui veut lui reprendre sa maison, si elle n'arrive pas à payer ses dettes. Il voudrait également lui prendre son enfant à naître, pour une raison inconnue. Elle se bat farouchement et malgré son état, travaille à la taverne du village pour faire vivre sa famille et essayer de trouver l'argent pour garder sa maison, construite par Pascal. Dans cette taverne, elle est entourée par une famille d'adoption aimante. On suit également la communauté du sanctuaire de Notre-Dame dirigé par Hersande, également femme de caractère.
Dans ce village apparemment sans histoire, va se dérouler un drame. Une étrangère, une Egyptienne, qui est venue remettre un message secret à Hersande, est sauvagement assassinée. Ce message venait de l'Ordre pour délivrer le nom de la personne, prisonnière du Diable, qui doit donc être exécutée par l'exécuteur divin, pour sauver son âme.
Qui doit être exécuté ? Qui est l'exécuteur divin ? le Diable n'est-il pas déjà dans la place ? Les évènements étranges et dramatiques se succèdent… Jusqu'au bout Mireille Calmel nous tient en haleine et tisse une intrigue bien menée et palpitante. C'est en même temps, une belle histoire humaine, avec des amitiés, des trahisons, du courage, de l'amour, de la passion… Bref, une belle aventure et un joli moment de lecture. Je recommande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
samsam92200
  07 juin 2019
Oh comme j'ai aimé cette histoire !
L'auteure nous conte une histoire romanesque et ésotérique riche d'Histoire.
Les personnages sont bien construits et leurs histoires sont savamment amenées pour que l'on ne puisse qu'attendre avec envie et impatience le paragraphe ou le chapitre suivant.
Même si le thème a été plus d'une fois abordé, riche des différentes superstitions et légendes locales, j'ai trouvé cette histoire très agréable à lire.
Surtout, elle prend en considération une partie plus encrée dans la réalité de l'époque que beaucoup évite par pudeur ou excès de romantisme.
Le patois utilisé par l'auteure, bien que surprenant parfois, donne une touche assez typique et atypique en même temps que j'ai bien apprécié.

Si Dieu lui même vous demande de commettre le plus horrible des crimes, le feriez vous ?
Bonne question que se pose différents membre de l'Ordre (groupe religieux qui exécute la volonté de Dieu en empêchant l'avènement du Diable sur Terre) réunie à Utelle, une petite bourgade de Vésubie près de Nice.
Là, on suit la belle et triste Myriam dont le mari est mort quelques mois auparavant la laissant seule avec ses 2 enfants et un ventre rebondi par un troisième à naître.
Pascal était tailleur de pierre oui, mais pas seulement. Il cachait un bien lourd secret qu'il incombe à Myriam de comprendre et de supporter.
On y suit Hersande, religieuse dévouée à sa foi et pourtant en proie à la tentation.
Il y a aussi le Baron Raphaël qui est bien taciturne et insaisissable depuis la mort de son épouse. Certains le disent changé.
Cette étrangère, aux traits tirés et à la crispation profonde qui vient d'arriver, aurait-elle amené avec elle l'esprit du malin ?
Beaucoup d'Utelle vont devoir faire face au plus terrible des combats.
Ils seront nombreux à souffrir.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2332 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre