AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266158333
Éditeur : Pocket (30/11/-1)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 241 notes)
Résumé :
Elle se prénomme Mary Jane. Dix-sept ans à peine et déjà un destin hors du commun : habillée en garçon depuis son plus jeune âge, maniant aussi bien le fleuret que l'alexandrin, elle a été élevée comme un lord, au nez et à la barbe de sa riche et puissante grand-mère. Mais en cette année 1696, il existe peu de place pour les histoires merveilleuses dans la capitale anglaise : devenue brusquement orpheline, elle-même menacée car détentrice d'un objet menant à un fabu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
carre
17 juillet 2012
Vous êtes nostalgique des romans d'aventure mêlant actions et érotisme, « Lady pirate » est pour vous. Mary Read, garçon manqué va devoir affronter mille aventures pour trouver paix et … Que nenni, vous ferez comme moi, les deux tomes à la suite, pas de quartier, moussaillon. Mireille Calmel remarquée pour « le lit d'Aliénor » et pour « le bal des louves », livre un roman qui à défaut d'être inoubliable, se lit avec un certain plaisir, voir un plaisir certain. Dans un monde masculin, dans l'Angleterre du XVIIème siècle, la jeune intrépide au caractère bien trempé devra lutter de pied ferme pour obtenir respect et admiration. Comme quoi la reconnaissance des femmes par le mérite ne date pas d'hier. Quelques ficelles un peu grosses (mais sur un bateau ça peut servir), pimentée par des scènes coquines, le tout plutôt bien rythmé. On pense à Angélique Marquise des Anges, à Jean Marais (pardon j'ai gaffé), ce n'est pas irrésistible mais c'est plutôt agréable. Alors pourquoi pas, les pieds en éventail face à la mer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Magenta
12 mai 2013
Premier livre de Mireille Calmel pour moi et certainement pas le dernier!
D'ailleurs, je vais de ce pas entamé le deuxième tome des aventures de Lady Pirate!
Les aventures de cette jeune fille déguisée en garçon pour arriver à ses fins sont trépidantes, pleines de rebondissements, je ne me suis pas lassée une seconde! Ça se déguste comme un bon dessert et ça fait du bien au moral, évasion garantie!
Si vous cherchez une bonne lecture pour un long weekend, pour la plage, pour simplement vous faire plaisir, foncez sur ces deux tomes, je vous garantis que vous ne vous arrêterez pas au premier!
Commenter  J’apprécie          231
petitepom
22 octobre 2012
Dans ce premier tome, nous faisons la connaissance de Mary, une jeune femme plein de vie qui, déquisé en garçon ,va vivre aventures sur aventures.
Au départ, c'est sa mère qui lui demande de se faire passer pour un garçon, afin de recevoir une éducation auprés de sa tante ; elle continuera à jouer ce role, auprès d'Emma de MorteFontaine jusqu'au coté de son future époux dans l'armée. Ce n'est qu'une fois enceinte qu'elle va devoir redevenir une femme et mère.
Pendant tout ce long périple, Emma de Mortefontaine, de son coté, ne cessera de chercher les pièces manquantes permettant d'accéder à un trésor, Mary detient une de ces pièces, cela va en faire sa pire ennemi, nous finissons ce livre dans l'attente d'un affrontement entre les deux femmes.
Cette histoire va à 100 à l'heure, le personnage de Mary est toujours en action, quand celle ci se calme, c'est Emma qui prend le relet ; c'est un bon roman qui relie amour, action et intrigue.
Commenter  J’apprécie          120
Parthenia
31 mai 2014
Conseillée par ma binômette Missie, j'avais entrepris la lecture de ce tome lors du challenge "Week-end à 1000" ; je connaissais déjà l'auteure à travers son livre "Le lit d'Aliénor", dont le mélange roman historique/éléments de fantasy ne m'avait guère convaincue à l'époque. Cependant, l'avis enthousiaste de Missie sur ce diptyque-là m'a encouragée à retenter ma chance avec l'auteure (d'autant que Missie connaît mon goût pour les histoire de pirates !)
Bref, "Lady Pirate" retrace donc la biographie romancée de Mary Read, l'une des plus célèbres femmes pirates ayant sévi dans les Antilles au début du XVIIIè siècle. Dans ce 1er tome, on s'attache à son histoire, de son enfance aux 1ères années de son mariage. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Mary Read a mené une vie peu banale, défiant les conventions sociales, ainsi que la place normalement dévolue aux femmes.
Si j'ai adoré la 1ère partie du livre, presque aussi enlevée que les romans de cape et d'épées de mon adolescence (mention spéciale aux joutes verbales entre notre héroïne et l'alerte corsaire français Claude de Forbin) , je me suis malheureusement sentie désappointée par la suite de plus en plus décousue de l'intrigue.
On a en effet l'impression que l'auteure part un peu dans tous les sens en multipliant les situations improbables et/ou inutiles au récit (Emma de Mortefontaine livre rapidement ses secrets à Mary, alors qu'elle la connaît à peine ; le mystère du trésor de Moctezuma est abracadabrantesque ; l'entrée de Mary au service d'espionnage du roi Jacques est inutile à l'histoire ; les moyens de son retour en Angleterre après le bombardement de Dunkerque apparaissent peu crédibles ainsi que la manière trop facile dont Emma soutire des informations primordiales auprès des Dumas ...) Bref, certaines données de l'intrigue sont traitées trop superficiellement ou trop rapidement, tandis que les personnages sont trop peu fouillés pour que l'on s'y attache réellement (excepté Claude de Forbin et son bras droit Corneille que j'ai beaucoup aimés ; dommage qu'ils disparaissent rapidement de la vie et des pensées de Mary, aussi rapidement qu'elle a succombé à leurs charmes !).
En outre, Mireille Calmel introduit des éléments fantastiques que j'ai trouvés complètement vains car l'histoire véritable de Mary se suffisait à elle-même.
Pour conclure, malgré un début prometteur et une idée de départ intéressante, j'ai été déçue par le caractère poussif ou invraisemblable de certaines scènes ; je trouve que certains choix narratifs de l'auteure gâchent vraiment le potentiel de cette histoire, qui au final est mal exploitée... Mais je remercie Missie de m'avoir donnée envie de donner une chance à ce roman car les 200 premières pages ont été un régal pour moi. Je continuerai avec le tome 2 , d'autant qu'il se situe dans la mer des Caraïbes, et que ce sont les passages à bord du navire du corsaire français qui m'ont enchantée dans ce premier tome... Je garde donc bon espoir pour la suite...
Lien : http://parthenia01.eklablog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
MissMarty
22 juin 2012
Cette histoire remplie de rebondissements s'avère très plaisante, mais, hélas, comporte beaucoup trop de passages basés sur l'érotisme et le sexe alors que j'attendais beaucoup plus d'aventure !
L'aventure arrive, oui, mais un peu trop sur le tard mais la fin qui nous pousse à lire le deuxième tome est très ingénieuse ! Oui, cela marche car il nous faut à tout prix lire la suite pour savoir ce qui va se passer après !
Heureusement aussi, les quelques histoires politiques de l'Angleterre nous apprennent beaucoup de choses sur ce pays à cette époque.
Mais, au début, j'avais eu du mal à m'attacher à Mary qui papillonne d'amant en amant et ces passages où les femmes s'allongent, si vous voyez ce que je veux dire, sont beaucoup trop fréquents aussi bien du côté de Mary que d'Emma de Mortefontaine qui fera tout pour retrouver la clef manquante que possède Mary pour accéder à un bien fabuleux trésor... et posséder Mary, cela va de soi !
Heureusement que l'aventure a sauvé la mise de ce livre, il est revenu à la charge, nous fait plus apprécier Mary, nous donne enfin plus de suspense, à notre plus grand bonheur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Citations & extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
IluzeIluze31 août 2010
- Qui suis-je, mère ?
- Tu es un ange, répondit Cécily en laçant avec application les chaussures cirées de Mary.
Ce 8 avril 1686, du haut de ses sept ans, la fillette reçut cette affirmation d'un air dubitatif. Plantée devant un miroir en psyché, piqueté de rouille et d'usure, examinant sa mise sous tous les angles par un mouvement souple de ses hanches fines, elle ne parvenait à se plaire.
Le miroir lui révélait un être au sexe indéfini. Les cheveux roux bouclés avaient été si mal coupés que certaines mèches retombaient sur la nuque, ou se dressaient en pique sur le crâne, tandis que d'autres venaient balayer les joues creuses, constellés de taches de rousseur, jusqu'au nez aquilin. La bouche avait encore la pulpe de l'enfance et le regard sombre en rehaussait la fragilité.
Dans ses robes élimées de jouvencelle que sa mère lui taillait dans ses propres vêtements trop usés, Mary était quelquefois parvenue à se trouver mignonnette. Dans cet accoutrement que sa mère la forçait à porter depuis quelques mois, c'était moins évident.
- Mais suis-je une fille ou un garçon ? demanda-t-elle encore.
- Les anges n'ont pas de sexe, ma chérie ! Tu es une petite fille dans l'habit d'un garçon, Mary. Cependant, cela doit rester notre secret. Tu ne voudrais pas que ta pauvre maman soit une fois encore rejetée du grand monde où nous allons ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
NATBNATB23 novembre 2016
J'aime l'intrigue. C'est sans doute un défaut, mais il me plaît de penser qu'une femme ne serait pas complète sans son goût pour les mystères. Ils lui permettent souvent de s'élever dans une société où, hélas, on ne lui prête qu'une place relative. En clair, mon cher, j'aime écouter, surprendre et vibrer de détenir certains secrets qui m'assurent une respectabilité et une impunité totales. Souvenez-vous-en, mon garçon. La liberté des êtres est à ce prix. Car on ne respecte en ce bas monde que ce que l'on craint.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
MissMartyMissMarty23 juillet 2012
Niklaus lui sourit et écarta une mèche rousse qui s'entêtait à venir balayer le nez de Mary. Il aimait le soyeux de ses cheveux, il ne se lassait pas de ses taches de rousseur sur le nez, ni du noisette de ses yeux ni du rosé de ses lèvres. Il ne se lassait pas de son souffle, de ses gémissements au plus fort de leurs étreintes, de sa manière d'en réclamer encore en pressant plus fort ses doigts au creux de ses reins. Il ne se lassait pas du parfum qu'elle portait, ce parfum de sensualité et de maternité mêlées. De ces manières de femme où perçait souvent la rudesse de ses habitudes de soldat, de ses habits de garçon qu'elle adorait porter contre toute bienséance pour s'activer à la basse-cour où à l'écurie à ses côtés, de son espièglerie lorsqu'ils bouchonnaient les chevaux ou trayaient leurs deux vaches, s'amusent à s'arroser de lait en penchant le pis de côté.
De sa façon de l'entraîner dans le foin d'un mouvement d'index assorti d'un regard coquin, tandis qu'au-dehors, sous la surveillance de Milia, les enfants chahutaient. Il aimait son rire, ses colères, ses entêtements aussi stupides que les siens pour des broutilles, leurs réconciliations, leur tendresse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
EnytEnyt12 juin 2012
- En ta qualité de garçon, lady Read te donne ce qu'une fille ne peut avoir en ce monde ! Tu reçois les leçons des meilleurs maîtres, tu apprends à te battre aussi. Si j'avais su tout cela Mary, si les femmes de ce temps avaient accès à cette connaissance, je serais libre. Nous serions toutes libres. Ne laisse pas passer cette chance, lui assura Cecily le soir-même comme Mary lui racontait l'objet de son courroux. Prends ce que l'on t'offre. Et nul, jamais, ne deviendra ton maître.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
MissMartyMissMarty23 juillet 2012
_ Je ne m'imagine pas mourir dans ce lit, Niklaus, peu importe la manière. Je veux regarder la mort en face et me battre contre elle pour la braver.
Il passa son bras musclé autour de ses épaules et les caressa.
_ C'est aussi la réflexion que je me suis faite, admit-il. Quand tu as failli passer à la naissance d'Ann Mary, j'ai compris que tu n'étais pas faite pour la vieillesse et l'apathie.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Mireille Calmel (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mireille Calmel
Mireille Calmel, partie 2
autres livres classés : piratesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1000 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre