AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2845633777
Éditeur : Xo Editions (28/08/2008)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 200 notes)
Résumé :
Jour après jour, nuit après nuit, la prophétie s’accomplit. Si Mélusine a pu tromper la jeune et pure Algonde, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Chambrière à la cour, auprès de Philippine de Sassenage, l’ancienne paysanne ne s’en laisse plus conter. Elle a l’oreille de sa maîtresse et fait grande impression devant les courtisans. Certes, l’ignoble Marthe persiste à comploter à sa perte et ses yeux sont partout : Algonde n’en a cure qui puise, au plus profond de son ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
Alyxiel
  15 octobre 2013
Résumé : "Jour après jour, nuit après nuit, la prophétie s'accomplit. Si Mélusine a pu tromper la jeune et pure Algonde, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Chambrière à la cour, auprès de Philippine de Sassenage, l'ancienne paysanne ne s'en laisse plus conter. Elle a l'oreille de sa maîtresse et fait grande impression devant les courtisans. Certes, l'ignoble Marthe persiste à comploter à sa perte et ses yeux sont partout : Algonde n'en a cure qui puise, au plus profond de son ventre, le courage et la certitude de vaincre. Son enfant – c'est écrit – aura raison des forces maléfiques qui convoitent les Hautes Terres. Ainsi les fées en ont-elles décidé. Privée de Mathieu, son malheureux amour, Algonde souffre, pourtant. Il lui faudra plus d'habileté, plus de magie que jamais, pour triompher des ombres et étouffer le chant des sorcières… "
Algonde et Philippine sont arrivées à la cour. Algonde se voit transformée en noble et joue son rôle à merveille. Toujours aussi proches l'une de l'autre, leur amitié fraternelle est belle à lire.
Algonde voit ses pouvoirs se développer et ils lui seront nécessaires pour vaincre l'affreuse Marthe. Pendant ce temps, Philippine vit un amour transcendant avec Djem, un prince byzantin.
L'intrigue prend corps et les questions trouvent leurs réponses... Pour laisser place à d'autres.
Encore une fois, le talent de Mireille Calmel met un peu de magie dans nos vies.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Amindara
  29 mai 2014
Et voilà la suite des aventures d'Algonde et de Philippine.
Ce tome 2 m'a déçue, autant sinon plus que le tome 1. L'histoire est brouillonne. J'ai eu du mal à suivre. du mal à relier certains personnages, à voir leur intérêt. Je pense que le tome 3 apportera pas mal de réponse mais là, pour l'instant, je patauge un peu. C'est dommage parce que d'habitude, les histoires de Mireille Calmel me captivent. Mais là… bof.
Et puis son écriture ne s'est pas arrangée par rapport au premier tome. Je commence à en avoir un peu marre de lire des « damoiselles », « jouvenceau », « vit », « faudesteuil » à toutes les pages. A croire que Mireille Calmel est tellement fière de connaitre ces mots « médiévaux » qu'elle en a oublié les synonymes. Et j'ai pas apprécié ces très courts paragraphes qui s'enchainent avec à chaque fois un point de vue différent. Ca m'a perdue plus qu'autre chose.
Espérons que le tome 3 sera meilleur. Mais bon, cela ne m'empêchera pas de continuer à lire du Calmel. Parce que bon, certes, cette trilogie ne me plait pas des masses, mais elle reste un bon auteur qui a su me captiver autrefois et qui en est toujours capable je pense.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Pixie-Flore
  15 décembre 2016
J'ai lu le premier tome de cette trilogie il y a fort fort longtemps et, à vrai dire, je n'en avais pas un souvenir précis. Me remettre dans l'intrigue à donc était un peu difficile au début. Et puis, assez rapidement, l'auteur sème ici et là des informations qui m'ont permis de m'y retrouver.
J'aime beaucoup l'histoire à plusieurs voix que nous conte Mireille Calmel. C'est très prenant et vraiment dynamique. de plus, on sent qu'elle s'est bien documentée sur le Moyen-Âge: les décors et les comportements qu'elle décrit sont très réalistes. Les épisodes fantastiques qu'elle ajoute apporte une touche de fantaisie agréable et son écriture fluide passe vraiment bien. Ce deuxième tome est convaincant.
Commenter  J’apprécie          50
juline
  21 avril 2013
Je me souviens que j'ai été vraiment prise par la lecture de ce livre. En deux jours, je l'avais fini.
On retrouve les personnages introduits dans le premier tome. On rentre dans le vif de l'histoire. On se passionne pour cette histoire. Pour les amours d'Algonde et Mathieu, mais également pour celle d'Hélène de Sassenage. En même temps l'issue de cette malédiction nous intrigue.
Mireille Calmel nous livre ici l'un de ces romans les plus réussi. On prend vraiment plaisir à la lire. Elle a la passion et le plaisir. Il n'y a pas à dire. On sent qu''elle aime le Moyen-Âge et que ça lui plait de nous le raconter. En même temps, elle y mêle une autre passion, celle des légendes arthuriennes...
Au final, en ce qui me concerne, cela a été une très bonne lecture !
Commenter  J’apprécie          40
Evy
  09 février 2011
J'attendais beaucoup de ce deuxième tome dans la mesure où j'ai aimé le premier opus du Chant des sorcières mais je le trouvais un peu long à démarrer. Aussi j'espérais que ce tome serait riche en révélations et en effets dynamiques.
Je n'ai pas été déçue. Dès le début on apprend énormement de choses sur les événements du premier tome et toutes les zones d'ombres sont éclaircies. Ainsi on débute ce roman sur des bases saines et on suit avec plaisir les tribulations des personnages. Néanmoins, si on a les réponses à nos précédentes questions, ce tome n'en n'est pas du tout ennuyeux car certes au début on répond à des questions mais tout le long du roman, une nouvelle intrigue médiéval/fantastique se met en place. J'avoue qu'au début j'avais du mal à voir où l'auteur voulait en venir mais les derniers chapitres sont très clairs et on n'attend qu'une chose : la suite ! Tout ce tome est palpitant et pourtant il ne se passe pas de "grands évènements", seulement des petites actions qui mettent l'intrigue en place. Cependant, je n'ai quasiment pas lâché ce roman avant de l'avoir terminé.
L'intrigue fantastique est bien ficelée, et mêle différentes croyances populaires (Légendes arthuriennes, légendes byzantines, et légendes italiennes) sans pour autant que cela en devienne "too much". J'ai beaucoup apprécié de découvrir ces différentes légendes et d'entrer dans de nouveaux univers.
Autre point qui m'a plus, les personnages secondaires ont pris de l'importance dans ce second volet de la saga et se placent désormais au premier plan de l'intrigue qui grâce à eux se densifie. le personnage d'Hélène devient de plus en plus imposant mais pourtant c'est mon préféré. J'aime sa jovialité, sa force de caractère et sa répartie. de plus l'histoire d'amour entre elle et le prince arabe amorcée dans ce tome m'a vraiment passionné et j'ai hâte de lire la suite de leurs aventures, qui je n'en doute pas seront captivantes.
Enfin, je dois dire que comme toujours j'adore lire Mireille Calmel. Sa plume est toujours très agréable à lire et j'aime beaucoup comment son écriture nous transporte tout en douceur dans le Moyen-Age. le ton est parfaitement en adéquation avec l'époque et pourtant l'ensemble est d'une telle facilité à lire ! Un régal !

Lien : http://l-odyssee-litteraire-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   05 mars 2013
«Cinq mois déjà ! Tu nous manques à tous, ma bécaroïlle. Plus encore depuis que l'hiver s'est installé et que la vie, ici, à Sassenage, tourne au ralenti. Toi qui le connais si bien, imagine un peu les lamentations de maître Janisse. Il ne s'en remet pas. Je dois constamment le houspiller pour le garder de la mélancolie ! Laissons cela. Dans ta dernière lettre, tu m'assures avoir conservé une place privilégiée auprès de la jeune baronne. Je m'en réjouis. Mais je sais aussi ce que ton cœur attend. Des nouvelles de Mathieu. Nous ignorons encore, son père autant que moi, où il se cacha après ton départ. Il est revenu peu après Noël, là est l'essentiel, et a repris sans mot dire sa place derrière le fournil. Certes, rien n'est comme avant puisqu'il manie le palet de la main gauche et avec bien moins de dextérité qu'autrefois, mais tout de même. Il s'y applique et donne force conseils à son cadet. La panification est devenue leur quotidien à tous trois. J'aimerais pouvoir te dire qu'il se soucie de toi, mais je ne saurais te mentir. Il m'évite, à vrai dire, et lorsque maître Janisse a la maladresse de laisser tomber quelque allusion, il quitte l'endroit le plus vite possible. Quant à son caractère, que nous avons connu rieur, il a de toute évidence été assombri par cette méchante histoire. S'il se fend d'un sourire parfois, ce n'est plus que pour se moquer de lui-même. Sa gaieté s'en est allée avec toi. Ne t'en culpabilise pas pour autant. Les choses sont ce qu'elles doivent être, et nous savons toutes deux que le temps viendra. Pour l'heure, fais ce que tu dois en ton âme et conscience, et prends soin de toi.»
La missive était signée de Gersende et datée du 15 février 1484. Nous étions le 25 à La Bâtie en Royans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Pixie-FlorePixie-Flore   13 décembre 2016
- Le Dieu des chrétiens n'a jamais interdit d'aimer...
- Celui des musulmans non plus en vérité.
Ils s'effleurèrent, les yeux clos, le souffle mêlé avant d'abattre les barrières des convenances et de la religion dans la fougue d'un vertigineux baiser.

[p333]
Commenter  J’apprécie          70
Pixie-FlorePixie-Flore   12 décembre 2016
- Ne t'y trompe pas, Mathieu. Je ne te pardonne pas. Au contraire. Je vais te donner les moyens de ta vengeance parce qu'on te pendra. Vois-tu, les femmes ne sont pas si différentes des hommes. Je préfère vivre de ton souvenir plutôt que de te savoir près d'elle. Juste parce que je t'aime. Et n'aimerai jamais que toi.

[p177]
Commenter  J’apprécie          40
YukoYuko   27 mai 2014
Les mères sentent ces choses. C'est comme une agonie qui préfigure la leur. A château de Sassenage, Gersende se dressa brusquement sur sa couche. Si elle ne cria pas, c'est que la violence de sa souffrance était au-delà de l'expression. Pas de cauchemar. Rien d'autre qu'une certitude. Sans raison apparente. D'autant plus effrayante que rien ne le prédisait.
Commenter  J’apprécie          20
sld09sld09   10 septembre 2017
Algonde replia le courrier avant de le ranger dans le coffre où elle avait, dès son arrivée, rassemblé ses maigres effets. Sa chambre, séparée de celle de Philippine de Sassenage par une porte de bois sculpté, avait toutes les commodités. Y compris, comme celle de sa jeune maîtresse, un petit cabinet de toilette en encorbellement au-dessus d'une rigole qui courait vers la rivière. Philippine l'avait aussitôt envahi de robes délicates, d'onguents et de brosses, décrétant qu'elle tenait à ce que sa chambrière soit présentable en tout lieu et à toute heure. Algonde sentait bien que ces faveurs, totalement déplacées dans le contexte de sa servitude, n'avaient qu'un but : la distraire de Mathieu et déculpabiliser sa jeune maîtresse de l'avoir éloignée de lui. Pas une fois elles n'avaient évoqué ensemble le sujet des épousailles avortées d'Algonde ou de l'agression de l'épervier. Changement de décor. Changement de vie. La page, pour Philippine, était tournée. Algonde ne pouvait en dire autant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Mireille Calmel (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mireille Calmel
LA FILLE DES TEMPLIERS de Mireille Calmel ? http://bit.ly/templiers1 EN LIBRAIRIE
TROUVER LE LIVRE : ? Version papier : http://bit.ly/templiers1papier ? Version e-book : http://bit.ly/templiers1ebook
autres livres classés : moyen-âgeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1383 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre