AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2371400394
Éditeur : Editions Boz'Dodor (18/09/2016)

Note moyenne : 4.6/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Bienvenue aux pays des contes !

Oubliez les nobles princes, les belles princesses et les dragons défaits.
Les fins heureuses ne font pas forcément partie des pays des contes. Leurs habitants l’ont bien compris et rêvent à une vie paisible et ennuyeuse que cherchent à fuir les petits humains.

Cette nouvelle histoire ne se déroule pas chez le terrible Patapaf, mais chez nous, au royaume des hommes. Une jeune fille du nom de Kah... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Akyah
  14 juillet 2016
Voici un joli conte pour les jeunes et les moins jeunes.
Une belle histoire d'amitié entre un jeune garçon du monde des humains, sous l'emprise d'un père violent, et d'une jeune fille du pays des contes qui subit la malédiction de Caraba la sorcière. Les deux enfants vont apprendre à se connaître, et par la force des évènements découvrir les secrets de l'autre et s'aider mutuellement, jusqu'au retour de chacun dans leur demeure avec l'envie de garder une longue amitié.
Les plus jeunes n'auront aucun mal à s'identifier au personnage et à rêver dans cet imaginaire.
Commenter  J’apprécie          170
mjaubrycoin
  01 mai 2017
Même quand on vit au pays des contes, il n'est pas simple de voir respecter sa différence et si celle-ci peut se révéler menaçante pour ceux qui ne la comprennent pas, il ne reste plus qu'à prendre la fuite pour sauver sa vie.
C'est ce que fait Kahina l'enfant-loup qui va découvrir que dans le monde réel, le danger rôde également et même quelquefois au sein des familles, ce qui le rend encore plus redoutable.
Sur le chemin de sa fuite, Kahina va rencontrer Azad qui la protégera et deviendra son ami avant qu'à son tour, elle lui vienne en aide pour le sauver et lui permettre de triompher d'une douloureuse épreuve .
Ce récit destiné aux enfants de 9 à 10 ans, rappelle que l'objectif des contes n'est pas de présenter aux jeunes lecteurs un monde idéal dans lequel règne la bienveillance mais au contraire d'illustrer la dure réalité de la vie dans toutes ses dimensions et de leur permettre , par le biais de l'identification aux personnages, d'affronter victorieusement la peur, l'angoisse, la jalousie, et aussi de rencontrer l'amitié et l'amour.
Pari réussi pour cette talentueuse jeune auteur avec ce texte à la superbe couverture, qui constitue une ode à la fraternité et au respect de l'autre dans toutes sa singularité.
La lecture de ce conte m'a rappelé, un merveilleux dessin animé japonais de Hosada "Ame et Yuki, les enfants loups" traitant avec une belle sensibilité d'une thématique similaire et je ne doute pas que cette référence personnelle parle également à Audrey Calviac éprise de culture nippone et familière des esprits qui peuplent l'archipel .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
Chrisbookine
  05 novembre 2017
La couverture et les illustrations sont d'Anaïs Calviac .
J'ai été attiré par cette première de couverture intrigante avec cet immense loup dans l'ombre de la forêt et ce chaperon rouge aux cheveux noirs et aux yeux brillants.
La 4ème de couverture présente une fille-louve espiègle, cartoonesque et le texte de présentation a fini de me convaincre avec cette revisite d'un conte que j'adore. On nous annonce des secrets, une amitié naissante, tous les ingrédients pour un conte réussi. Il n'y a plus qu'à plonger !
Le conte se divise en 5 chapitres qui marquent bien l'avancée dans le récit sans titre sibyllin bien au contraire l'auteur guide son lecteur de prédilection : l'enfant.
La typographie est là aussi pour faciliter la lecture des dyslexique certes mais également d'un lecteur débutant en espaçant bien les mots.
J'aime l'idée de me trouver entre deux mondes différents et qu'un passage les relie. La forêt, monde du merveilleux est le lieu rêvé pour ce lien.
Le contexte du conte du chaperon rouge est vite évoqué et nous fuyons vite vers la surface, la réalité pour rencontrer un monde d'humains plutôt gris et peu accueillant.
L'ambiance est morose et pourtant les personnages vont se faire confiance contre l'adversité.
Revenons vers les personnages : il y a d'abord, Kahina, cette fille-louve rejetée par son monde par superstition, par peur. C'est un personnage qui apparaît très vite comme autonome et fort.
Azad est un garçon de ferme, vivant dans une famille peu aimante, qui protège sa petite soeur Yuna d'un père que l'on sent brutal, violent dès le début de l'histoire.
C'est ce souci de protection qui prévaut chez Azad. D'instinct, il protège Kahina qui s'est réfugiée chez lui.
On sait déjà que ces deux-là vont se comprendre et trouver une résonance dans leur vie qui les rapproche.
Une écriture fluide et simple. L'auteur s'adresse à un public d'enfant et ne l'oublie pas. La simplicité n'exclut pas la qualité et le style bien au contraire.
Un beau message d'amitié et un aperçu d'un monde magique terrifiant et foisonnant (que l'on ne tardera pas à découvrir dans les autres contes).
Une lecture adaptée pour les petits lecteurs et plaisante pour les grands. J'attends de retrouver Azad et Kahina pour de nouvelles aventures ainsi que le chat maléfique Patapaf.
A rapprocher de deux autres histoires de fille-louve pour les plus grands des enfants, dès le collège :
Red sister de Jackson Pearce et le personnage de Ruby dans Once upon a time.
J'ai lu récemment sur le thème du loup-garou : Louis le Galoup de Jean-Luc Marcastel que je recommande dès 11 ans.
Lien : http://chrisbookine.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
LightandSmell
  17 mai 2017
Le monde des humains et celui des contes se côtoient sans jamais se rencontrer, du moins jusqu'à ce que Kahina, contrainte de fuir son foyer en raison de la vindicte populaire, quitte les pays des contes pour le royaume des humains. C'est de cette manière qu'elle rencontrera Azad, un jeune garçon qui acceptera de l'aider à se cacher dans la grange familiale.
Kahina et Azad sont très différents l'un de l'autre, mais ils ont en commun d'avoir un secret qu'ils gardent précieusement caché. J'ai bien aimé la manière dont l'auteure a construit la relation entre les deux protagonistes principaux. Ils se sont tout de suite acceptés sans pour autant se dévoiler entièrement. Comme dans la vraie vie, ce sont les épreuves qu'ils traversent et la confiance qu'ils construisent qui vont les pousser à se dévoiler tels qu'ils sont… Ces deux jeunes protagonistes nous offrent ainsi une très belle leçon d'amitié.
Le petit Chaperon-Loup est une réécriture du célèbre conte le Petit Chaperon Rouge, mais l'auteure s'est quand même bien éloignée de l'oeuvre originale. Cela devrait donc rassurer les lecteurs ayant peur de retrouver une histoire vue et revue. Vous devriez même être surpris de découvrir comment le loup a changé durablement la vie de notre jeune héroïne dans la version d'Audrey Calviac. Je me demande d'ailleurs quel tournant prendra l'auteure par la suite pour Kahina : celui de l'acceptation de sa différence ou la quête d'un retour à la normale. Mystère que j'ai hâte de découvrir même si j'ai déjà ma petite préférence.
Point de conte sans morale ! L'autrice ne déroge donc pas à cette règle en nous offrant une morale mignonne à souhait que je vous laisse le plaisir de découvrir.
Mais au-delà de la morale de la fin, j'ai trouvé que l'histoire permettait aussi, à une époque où la différence continue à faire peur, de mener une vraie réflexion sur le sujet. Comment la différence physique d'une enfant peut-elle susciter autant de peur et de rejet de la part d'adultes ? Si on ôte la partie merveilleuse de l'histoire, il n'est pas certain que les réactions extrêmes soulevées par la différence soient si fantasques que cela…
Enfin, mon compagnon, d'origine arménienne, m'a fait remarquer que Azad est un prénom arménien qui signifie « libre ». J'ai trouvé ce petit clin d'oeil de l'auteure fort à propos pour un personnage qui, grâce à l'amitié, va gagner, d'une certaine manière, la liberté.
En conclusion, de la couverture à la plume de l'auteure en passant par la manière dont elle a su réinventer un des contes les plus connus au monde, j'ai été complètement séduite par cette réécriture du Petit Chaperon Rouge. Que vous ayez 9 ans ou 99 ans, je ne peux donc que vous recommander de vous laisser entraîner dans cette très belle histoire !

Lien : https://lightandsmell.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Claforiane
  13 mars 2017
Kahina et Azad vivent dans deux mondes différents : la jeune fille habite de pays des contes tandis que le jeune homme vit dans le pays des humains.
Un soir, la découverte par les villageois de moutons égorgés oblige Kahina à fuir son monde et rejoindre l autre pays.
La jeune fille est différente et porte un lourd secret, tout comme Azad . Une douce amitié se créer et ils s'entraident dans la difficulté.
A travers son livre l'auteur parle des differences, de l'amitié, de la violence, d'entraide qui touche la plupart des enfants de ce monde, ceci par le biais du conte du petit chaperon rouge revisité .
Très belle histoire
Commenter  J’apprécie          21
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
AkyahAkyah   11 juillet 2016
Il voulait bien se méfier des coïncidence mais là, trop d'éléments lui indiquaient qu'il était parti dans un de ses contes sans s'en rendre compte. Il se pinça les bras et les joues mais rien n'y fit. Il ne se réveillait pas. Il était toujours en face de cette étrange personne aux oreilles de loup!
Commenter  J’apprécie          71
AkyahAkyah   12 juillet 2016
Il fut arrêté dans son élan par une force exceptionnelle qui lui immobilisa le bras. Il tourna la tête et resta pétrifié. Une créature mi-loup mi-homme s'était dressée derrière lui.
Commenter  J’apprécie          80
ChrisbookineChrisbookine   05 novembre 2017
Un lien fort s'était créé entre eux deux : Elle le sentait, même si ce lien était composé de fils de tristesse, de blessures et de ténèbres.
Commenter  J’apprécie          40
ChrisbookineChrisbookine   05 novembre 2017
La végétation était moins dense et elle distinguait de temps à autre des bouts de ciel. Gris une fois de plus où s'échappaient, sans discontinuité, des larmes. Il était triste lui aussi. Pour qui pleurait-il ? Le soleil lui manquait peut-être. Il désirait sans doute que ses rayons lui redonnent sa couleur bleue si chère à son coeur.
Commenter  J’apprécie          10
ChrisbookineChrisbookine   05 novembre 2017
Demain, il irait la voir quoiqu'il arrive. Sur cette promesse, Morphée le saisit entre ses griffes et l'emporta dans son royaume qui ne fut peuplé que de démons aux grandes fourches et de femmes hurlantes.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : contes de fées revisitésVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
998 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre