AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290325635
Éditeur : J'ai Lu (03/04/2003)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 21 notes)
Résumé :
1897. Le fleuriste terrorise la bourgeoisie. Pourquoi ses victimes mutilées meurent-elles en riant ? Sur la piste du tueur, l'imprévisible Bertrand Lacejambe, botaniste, et B. Fenby, elficoloque amateur, se lancent dans une étourdissante course contre la montre, un torrent de périples qui les mènera des rives du vieux continent aux portes du nouveau monde, des visions symphoniques du compositeur Frédérick Délius aux frontières de féerie...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
ileane
  15 novembre 2015
Le résumé de ce roman pourrait ressembler à une blague : un tueur en série, un botaniste, des fées et Arthur Conan Doyle entrent dans un bar… Personnellement, c'était plutôt pour m'attirer, et je peux dire que je n'ai pas été déçue, bien au contraire.
J'ai découvert l'existence de ce livre grâce à la bibliographie sur le steampunk réalisée par la bibliothèque Reiner Maria Rilke de Paris (rendons à César ce qui est à César, je vous encourage d'autant plus à consulter cette bibliographie sur le genre vous intéresse : http://b14-sigbermes.apps.paris.fr/userfiles/file/Bibliographies/steampunk/steampunk.html#6). Je l'avais mis sur ma liste de lecture, et n'ai fini par m'y mettre qu'un an après. J'avais alors complètement oublié de quoi il s'agissait, et j'ai été assez surprise de me retrouver avec un roman à la couverture que je trouvais plutôt peu engageante, et à la police d'écriture minuscule (dans la première édition chez Mnémos, il a ensuite été réédité chez J'ai lu). Bon, jusque-là ce n'était guère prometteur. Puis j'ai commencé à lire, et là, oubliées la couverture et l'écriture, j'ai été happée par cette histoire policière loufoque, atypique et féérique (littéralement).
On croise dans ce roman toute une série de personnages, du compositeur Délius au botaniste marseillais Lacejambe, en passant par Arthur Conan Doyle et le tueur en série autour duquel tourne l'intrigue. En effet, un jeune homme triste assassine et garnit les corps de ses victimes de fleurs. On fait donc appel à Lacejambe, botaniste excentrique, pour retrouver le coupable. Chaque personnage suit alors son chemin dans cet univers étrange, onirique, beau et effroyable que construit David Calvo.
Il y avait longtemps que je ne m'étais pas délectée autant d'une lecture, prise par surprise et entraînée dans cette aventure, je ne lâchai le livre qu'à contrecoeur. Je ne saurais trop vous conseiller de sauter le pas et de vous laisser tenter par ce voyage, vous laisser guider par la prose de David Calvo.

Je viens de découvrir qu'il existe une suite, je compte bien me jeter dessus rapidement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
helhiv
  19 septembre 2016
Delius, une chanson d'été figure dans mon Top 6 sur Babelio, c'est dire que cette critique sera positive. Il ne s'agit pas du meilleur roman du monde mais, à ce jour, il est parmi ceux qui se rapproche de mon idéal littéraire. Idéal que j'ai bien du mal à définir tant il relève de la sensibilité ...
Procédons donc par mots-clés. Delius, une chanson d'été c'est avant tout de la poésie, de l'absurde, une pointe d'humour et de l'originalité dans les trouvailles de l'intrigue quasiment à chaque page. On ne s'ennuie jamais et l'imagination pédale à fond tandis qu'on lit essayant de compléter des morceaux du récit qui semblent oubliés alors même que les héros sont déjà partis ailleurs.
Lire Delius, une chanson d'été c'est un peu comme se promener à grande vitesse dans une forêt enchantée (d'ailleurs il y en a une dans le livre) en s'arrêtant de temps en temps mais en se délectant tout de même du paysage entre deux arrêts.
Delius, une chanson d'été semble nous dire : Regardez par ici ce qu'on peut encore faire en matière de littérature, voyez l'infini qui s'ouvre devant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
eterlutisse
  31 mars 2008
Le livre le plus délirant jamais écrit -mis à part la suite-. Une enquête avec des indices complètement loufoques. Une ambiance féerique à vous faire dresser les cheveux sur la tête. de la poésie, de l'humour, du suspens : "une oeuvre de jeunesse" d'après la description qu'en fait son auteur ; Rimbaud eût dit la même chose...
A lire absolument !!!
Commenter  J’apprécie          70
valunivers
  07 avril 2010
Rêveur, Bertrand Lacejambe est un célèbre botaniste dont la particularité est de manger des fleurs. Cette bizarrerie culinaire lui vaut de de changer de couleur de cheveux au rythme de ses humeurs. Tel Sherlock Holmes, Bertrand est toujours accompagné de son fidèle ami Fenby. Ensemble, ils vont braver les dangers pour démasquer un tueur dont le rituel consiste à tapisser le ventre des cadavres avec des fleurs.
Mais Délius, une chanson d'été, n'est pas uniquement un roman policier, c'est avant tout de la poésie et fantaisie à l'état pur où les fleurs se mettent à vous parler, vous chanter à l'oreille tandis que les mouettes vont vous montrer, l'entrée du royaume des fées. Voilà de quoi ravir les grands enfants que nous sommes. Cette enquête est parfois délirante, le ton souvent décalé mais une chose est sûre, avec David Calvo, vous allez voyager.
Du même auteur, j'ai déjà lu Wonderful, un livre qui m'a longtemps poursuivi pour la beauté et la poésie des mots.
David Calvo confirme ce que j'avais ressenti à l'époque. Ses livres sont comme des toiles de peintre ou comme une magnifique symphonie. Je ne peux que, si vous aimez la fantasy, vous inciter à le découvrir.
Pour en discuter, c'est par ici :
Lien : http://www.valunivers.fr/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
guillaumeletirilly
  18 janvier 2019
lu à voix haute quand j'avais 20 ans... un très bon souvenir. Depuis, Calvo a accédé à la renommée mais il est largement sous évalué....A lire pour découvrir un auteur majeur français découvert à l'époque par Stephane Marsan, créateur des éditions Bragelonne.... Poésie, fées, mystère et humour. Un must read!
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
eterlutisseeterlutisse   31 mars 2008
L'enquête pour retrouver l'hôtel n'avait pas été très longue. [...] A l'abri sur une colline du New Jersey, ils avaient brûlé la fleur, l'avait saupoudrée de terre, de talc et de chocolat pilé. Puis ils avaient soufflé dessus, pour la pousser sur le vent des directions. [...] Munis de filets, pour la rattraper au cas où elle se prendrait dans un arbre, ils avaient couru après elle, par monts et par vaux, ils avaient pris des fiacres en criant "Suivez cette fleur !" à des cochers ahuris.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Sabrina Calvo (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sabrina Calvo
Avec Jeanne-A Debats, Sabrina Calvo et Baptiste Beaulieu
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Wonderful

Le personnage principal est un médecin qui est ...

Boiteux
Asmathique
Borgne
Manchot

12 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Wonderful de Sabrina CalvoCréer un quiz sur ce livre