AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Nino Israel (Autre)Éditions Crin de Chimère (Autre)
EAN : 978B095KWG2S5
260 pages
Éditeur : Éditions Crin de chimère (29/05/2021)
4.29/5   7 notes
Résumé :
Au sein d’une opulente cité-État Alfare, Eydìs est une esclave humaine au service d'une maison prestigieuse. Domestique méprisée, elle accomplit en secret des missions en tant qu'Ombre. Espionne, combattante, courtisane, assassin... elle lutte dans la nuit éternelle de la ville pour la gloire de ses maîtres.
Rongée par la solitude, consumée par son devoir, elle poursuit son rêve ténu de liberté, dague en main, drapée dans les ténèbres. Innocence, espoir, dign... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Fildediane
  10 juillet 2021
J'ai retrouvé la plume si particulière de Jérôme Camedescasse, Cette façon si naturelle de plonger le lecteur dans son univers mythique et nordique. Dans le froids, la brume, l'obscurité, la plume de l'auteur contribue à enfermer le lecteur dans son univers.
Cette fois l'auteur nous conte l'histoire tragique et tellement triste d'Eydis, l'esclave humaine au service d'une famille Alfare. Dès le début j'ai compris qu'Eydis n'avait pas vraiment d'avenir, ses maîtres l'utilisent, dans un unique but, mais plus encore… jusqu'à ce qu'il n'y ait plus rien en tirer… Malgré les humiliations quotidiennes, les insultes, la cruauté des Alfares; Eydis m'a surpris à garder cette lueur incompréhensible d'espoir, de rêve de liberté. Eydis possède une volonté farouche de rester fidèle à elle-même tout en contentant ses maîtres pour mieux les abuser. La pirouette est dangereuse voire mortelle mais elle s'y accroche avec une volonté de fer. Elle refuse de croire en cette malédiction, pourtant si ancrée dans les mémoires, cette souillure dont seraient porteurs les quelques derniers humains.
Au-delà de cette volonté, Eydis nage en eaux troubles; elle fait partie bien malgré elle d'un complot politique malsain. En fait elle est au milieu et sert d'outil aux protagonistes. Cette fois ce ne sont pas les humains qui sont montrés comme des individus incapables de résister au pouvoir et à la cruauté; Cette fois ce sont les Alfares qui cèdent aux chimères d'un pouvoir particulier qui conditionnent toutes leurs actions.
L'auteur, Jérôme Camedescasse, nous montre un univers basé sur une culture matriarcale; l'homme n'a que très peu de place, les seuls personnages masculins sont réduit en esclavage, méprisés et les plus nobles sont plutôt écartés du pouvoir…
L'univers est certes très sombre, aucune lumière ne filtre, l'essentiel du récit se concentre sous terre et l'auteur nous présente de monstrueuses bestioles de type arachnide 😦 qui font froid dans le dos. La force des détails et descriptions m'ont transmis aisément des frissons et la chair de poule !
Hé ! On en parle de cette couverture de ouf ! tout simplement magnifique et horrible (oui j'ai un tout petit peu peur des araignées !) à la fois ! Elle illustre tellement bien l'histoire d'Eydis
En Bref
Le récit d'une vie d'esclave avec l'espoir ténu qu'un jour peut-être Eydis trouvera la paix, la liberté;
Un récit sombre, cruel qui emprisonne le lecteur;
Une vie brisée, une esprit retors, une volonté farouche voilà une héroïne très attachante;
Je remercie les Éditions Crin de Chimère et l'auteur Jérôme Camedescasse pour ce voyage glaçant à la suite d'une esclave pas comme les autres sur fond de mystère cruel.
Lien : https://fildediane.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lesplumesensorceleuses
  22 juin 2021
Je remercie l'éditeur, Crin de chimère, pour l'envoi de ce service presse. J'adore leurs couvertures, mais n'avais encore jamais lu un livre de leur catalogue. Avec D'ombres et de cendres, c'est chose faite. Hélas, je ressors de ma lecture plus que mitigée : je n'ai pas aimé.
Eydìs est une héroïne comme je les aime habituellement, jeune esclave au service d'une maison impitoyable, elle s'acquitte de ses tâches, évite les ennuis le plus possible. Intelligente, prudente, elle n'en reste pas moins téméraire et n'hésite pas à profiter de son don pour rejoindre son amant en cachette. C'est là que je relève le premier problème : son don nommé pas fantôme. La première fois qu'elle l'utilise, vu les tournures des phrases, je pensais sincèrement qu'elle se déplaçait dans les ombres pour réapparaître ailleurs… Eh bien apparemment, non. Sinon pourquoi ne l'utiliserait-elle pas dès qu'elle est en danger ? C'est donc le premier reproche que je fais : les explications ne sont pas claires et j'ai été perdue. Pour autant, Eydìs est l'un des rares points positifs de ce livre. Je l'ai trouvée attachante, mais pas non plus exceptionnelle, sans doute parce que l'histoire ne m'a pas du tout emballée.
Et c'est là tout le problème de « D'ombres et de cendres », je me suis ennuyée. C'est bien simple, pendant plus de la moitié du livre, il n'y a aucune intrigue. On passe d'une scène à une autre, sans voir de lien entre elles. Au début, on s'attend à une intrigue qui concerne la fuite d'une esclave et le vol d'un bijou. Au final, non, on part sur la distribution du courrier qui tourne mal et on se dit à tort « Enfin ! » le personnage principal se retrouve propulsé dans un genre d'arène du jour au lendemain. Ce retournement de situation vient de nulle part, on n'y est pas préparé. D'ailleurs, il est difficile de suivre parfois ce qui se passe entre deux chapitres. À plusieurs reprises, j'ai eu le sentiment de passer du coq à l'âne et c'était compliqué de me remettre dans le bain.
Heureusement, le livre ne manque pas d'action, de créatures repoussantes et la fin relève un peu le niveau.
Le monde était original, même si là encore je n'ai pas tout saisi. C'est un monde souterrain, mais on mentionne des étoiles, de quoi me troubler. Soit j'ai manqué quelque chose, soit une fois encore il manque des explications sur l'univers. J'avoue que ce n'est pas le seul hic relevé. À la lecture du résumé et du début, je m'attendais à de la fantasy, soit un monde inventé de toutes pièces. Or, c'est bourré de références à la mythologie nordique. J'aurais aimé le savoir avant de m'engager à lire ce livre, parce que contrairement à la mythologique grecque, Odin et tout le reste, ce n'est pas trop mon dada. J'ai donc été larguée, et longtemps je me suis demandais si je ne passais pas à côté de certains détails parce que je n'étais juste pas calée dans ce domaine.
En bref, ce livre n'a pas été une réussite pour moi. À mon sens, le coeur du sujet arrive trop tard, mais si cela ne vous dérange pas, ce livre vous plaira peut-être car on ne peut nier la qualité de la plume de l'auteur et la présence de nombreuses scènes d'action immersives.
Lien : http://lesplumesensorceleuse..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Chrisbookine
  21 juin 2021
Encore une fois conquise par l'univers, les personnages et la plume.
C'est de la dark fantasy nordique avec de la magie, des complots, de la vengeance. Eydis, simple humaine, esclave et ombre, travaille pour le compte d'un clan de Mages aux pouvoirs élémentaires.
Eydis est une espionne d'élite, maîtrisant le pas fantôme, la lame assassine et de nombreuses formes de combat malgré son corps fluet. Elle rêve de liberté, de chaînes brisées dans cette univers de brutes et de maléfices, de tortures et d'humiliation permanente.
" La voie des armes s'est révélée une chimère. Seule la voie de la vie prévaut. "
Nous sommes plongés dans un univers souterrain orchestré par des clans de magiciens les Alfars qui asservissent les hommes exempts de magie. Ce monde est sombre, labyrinthique, un véritable coupe-gorge.
Eydis survit plus qu'elle ne vit s'accrochant au fantôme de sa mère et à l'amour d'un esclave pour ne pas sombrer et perdre son humanité. Mille épreuves l'attendent à chaque tournant.
"La vérité loge dans un monde d'artifices."
Un régal que cette histoire nébuleuse imaginée par un conteur insatiable.
Venez suivre le destin pas commun d'Eydis.
" Si elle ne pouvait semer le destin, elle le distancerait autant que possible. "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ManonSegur
  22 juin 2021
Ce livre est une vraie épopée rafraîchissante.
On y suit Eydis, esclave formée au combat et asservie par l'une des grandes familles maitrisant le gouffre-cité où elle a passé la majeure partie de sa vie. Au fur et à mesure de ses mésaventures, la jeune femme isolée psychologiquement apprend de plus en plus à se révolter et affiner ses techniques. Elle n'a pour seul espoir de fuite qu'un amour dangereux, partagé avec un autre esclave, et elle se morfond dans le souvenir de sa mystérieuse mère. Sa psychologie est vraiment bien travaillée, la rendant plutôt crédible pour une adolescente arrachée à une croissance normale puis forcée à une vie d'ombre. Les descriptions de combats par l'auteur sont vives et épiques mais ce qui fait toute la force de son style, à mon avis, réside dans les dialogues : incisifs, hilarants ou merveilleusement tragiques. C'est un chouette roman de fantasy viking, servi par une forme vraiment inédite ( presque "sérielle" ) et une atmosphère joliment glauque aux limites de la dystopie. Je recommande !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Dreamylie
  12 août 2021
Nous suivons donc la jeune Eydis, esclave des Alfars (qui ressemblent à des elfes). Au départ nous ne savons que très peu d'elle, nous découvrons sa personnalité, sa fonction, son histoire qu'au fur et à mesure.
Nous découvrons petit à petit dans le livre ce monde à la frontière entre la mythologie viking, un univers fantasy avec nain/elfe et bien d'autres créatures.
On sent un énorme travail sur l'univers dans lequel il pourrait se passer tellement d'histoire et avec pleins de possibilités. J'ai adoré les références à la culture viking, à la mythologie nordique que j'affectionne beaucoup. J'ai aimé avoir un décor de ce genre, avec des éléments fantastiques et des personnages bien définis.
Les personnages sont assez attachants. Au départ peu il faut l'avouer. J'ai vraiment appris au fil du roman à apprécier notre héroïne et à m'y attacher.
Le bémol que je pourrais trouver à se livre est que dans la première moitié, pour moi, il manque de liens, d'informations et j'ai été frustrée dans sa construction. Mais par la suite on comprend tout et les éléments s'éclairent et c'est génial ! Mais ne pas savoir où j'allais avec un manque de liens entre les chapitres qui me projetaient à droite à gauche m'a laissé perplexe et a entaché mon plaisir de lecture au départ. Mais la fin rattrape bien les choses ! J'ai vraiment aimé cette fin !

Lien : https://lesplumesdenini.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MahaultMotsMahaultMots   22 juillet 2021
"L'adolescente bloqua sur le pas suivant, incapable de reposer le pied qu'elle venait de lever. Avec une indicible frayeur, elle s'aperçut qu'elle ne pouvait plus ni bouger ni respirer. La sensation d'avoir échoué dans une toile invisible tel un moucheron imprudent la saisit de plein fouet. Un halo de lumière inonda brusquement le couloir, suffisant pour lui blesser la rétine jusqu'aux larmes. Shi'ntyr ôta son ongle de sa nuque et vint se planter face à elle. De la pure sorcellerie alfare ! Rien de plus redoutable n'aurait pu la surprendre sur son terrain. Elle en aurait tremblé des pieds à la tête si elle n'était pas figée."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : dark fantasyVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1875 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre