AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2092577573
Éditeur : Nathan (11/07/2019)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Cela aurait pu être une météorite annonçant la fin du monde. Mais ce sont des anges qui ont commencé à tomber du ciel. Face à ce phénomène, chacun réagit à sa manière.

Pour Jaya, 16 ans, difficile de ne pas y voir un signe : sa mère est morte quelques jours plus tôt. Entre ce deuil et un père obsédé par l'idée d'attraper un ange, elle n'arrive pas à faire la paix avec elle-même. Lorsqu'un ange croise sa route, elle va devoir se reconstruire et réappr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
Analire
  10 septembre 2019
J'ai reçu ce livre en éditions non corrigées par les éditions Nathan, sans toutefois l'avoir demandé auparavant. Je ne suis pas une très grande amatrice de roman fantastique, c'est pour cela que j'avais supposé qu'il ne me plairait pas. Je me suis quand même décidé à le lire, en partant toutefois d'un avis négatif. Et quelle surprise…
À la tombée du ciel est le premier tome d'une toute nouvelle saga fantastique jeunesse. Dans un monde tout ce qu'il y a de plus normal, un phénomène extraordinaire vient perdurer le cours des choses : des anges tombent du ciel. Ils ont une apparence humaine, mais portent des ailes, et s'écrasent les uns après les autres sur Terre. Jaya, 16 ans, a suivi son père, obsédé par ces phénomènes, dans un road trip pour tenter de percer le mystère de ces chutes. La jeune fille a a récemment perdue sa mère, et elle y voit là un signe de pouvoir entrer en contact avec elle. Un jour, lorsqu'un ange encore vivant s'échoue à côté d'elle, Jaya va tout faire pour le protéger et tenter d'en savoir un peu plus sur leur monde.
C'est une histoire simple et complexe tout à la fois. On comprend aisément où veut en venir l'auteure, et l'histoire qu'elle nous narre, mais les nombreuses interrogations qui peuplent notre esprit la rende tout à la fois complexe. Qui sont ces Anges ? D'où viennent-ils ? Existe-t-il un autre monde après la mort ? Peut-on entrer en contact avec des personnes défuntes ? Tant de questions qui ne trouvent pas forcément de réponse dans ce premier tome.
J'ai beaucoup aimé le rythme du récit et les nombreuses actions qui le jalonnent. Jaya s'attelle à cacher l'Ange qu'elle a trouvé vivant, pour éviter que d'autres personnes n'en tirent profit, ne le vende et ne le tue à des fins expérimentales. Mais c'était sans compter sur les Futurs Déchus, des groupes d'individus qui tentent de capturer des Anges à de mauvais fins. Jaya, sa soeur Rani et leurs deux nouveaux alliés, Allie et son frère Calum, vont tout mettre en oeuvre pour protéger l'Ange qu'ils cachent du danger.
En parallèle de cette histoire principale, Sophie Cameron incorpore à son récit des thématiques secondaires qui pourraient intéresser les jeunes adolescents, première cible de cette histoire : l'homosexualité, à travers Jaya, la maladie pulmonaire d'Allie, le deuil de Jaya et de sa soeur Rani… La tolérance, la solidarité et l'acceptation, de soi et des autres, sont donc des sujets qui reviennent abondamment dans cette histoire.
Un premier tome satisfaisant, où se mêle mystères et actions. de nombreuses interrogations restent en suspens, c'est pour cela que je lirai avec grand plaisir la suite de cette saga fantastique jeunesse.
Lien : https://analire.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
culturevsnews
  08 juillet 2019
À la tombée du ciel est un roman assez sous-estimé qui ressemble à la dystopie, un roman autonome ! Il suit le récit de Jaya, une jeune fille biraciale qui a récemment perdu sa mère et qui doit faire face aux conséquences, ainsi qu'à l'apparition soudaine d'"êtres" - ou anges - qui ont commencé à tomber du ciel. Bien que ce livre ait été du côté court, c'était quand même une histoire merveilleusement écrite sur l'amour et la perte, la confiance et l'espoir. Les relations entre les personnages ont été merveilleusement explorées, même si j'aimerais qu'il y en ait un peu plus, ne serait-ce que parce qu'on ne peut les voir que pendant une courte période. Néanmoins, je recommanderais cette histoire aux lecteurs contemporains qui sont ici pour la croissance extraordinaire de leur caractère et des relations amoureuses !
Le livre commence avec la famille de Jaya, composée de son père et de sa jeune soeur, qui déménage à Édimbourg pour l'été, où son père fanatique espère attraper un de ces êtres. On ne sait rien d'eux, si ce n'est qu'ils ont de belles ailes et qu'ils sont tombés du ciel. Est-ce l'oeuvre d'un dieu ou quelque chose de plus inquiétant ? Bien que ce livre apporte dans les concepts et les spéculations religieuses, ainsi que les cultes, l'intrigue ne devient jamais prêcheur. L'apparition des Êtres n'est pas tant une partie importante de l'intrigue, mais plutôt le moteur de la croissance du caractère de Jaya et de ses nouvelles relations. Actuellement, elle a une relation tendue avec son père et sa jeune soeur. Depuis la mort de sa mère, son père n'a pas été très paternel et l'apparition des Êtres l'a conduit à l'obsession. Tandis que sa soeur saute aussi dans ce train, l'esprit de Jaya erre vers le côté plus humain de l'Etre. Ils montrent des émotions - pourquoi ne sont-ils pas traités comme tels ?
Quand Jaya trouve l'un de ces êtres, elle cherche à le cacher aux autres fanatiques de sa vie et à guérir son aile cassée. Deux nouveaux amis, Callum et Allie (jumeaux, je crois), défendent également les droits de ces mystérieux êtres. Un petit point de l'histoire que je dois souligner, c'est que les êtres sont appelés "Il" par le public, avec comme descriptions "masculin" et "féminin". Jaya met des genres sur eux afin de les humaniser. Cependant, je pense que l'utilisation des pronoms qu'ils/leurs/leurs/leurs auraient été plus utiles dans ce scénario.
Il y a une romance très lente à développer, mais charmante, qui se développe entre Jaya et Allie (je pensais sérieusement que ce serait avec l'Etre mais non - comme je l'ai dit, leur apparition était plus une impulsion pour des buts spécifiques plutôt que l'événement principal). Jaya est à moitié sri-lankaise, à moitié blanche, tandis qu'Allie souffre de fibrose kystique - un handicap qui est exploré dans les pages du livre. Je pensais que ces aspects avaient été rédigés avec soin, bien que je ne puisse pas dire à 100 p. 100 qu'ils étaient représentés. J'aime le message sous-jacent de l'esprit d'aventure d'Allie - sa FK n'est qu'une partie d'elle, mais elle n'est pas définie par elle. Entre leurs romances naissantes, il y a les sentiments errants de Jaya à l'égard de son ancienne flamme, Leah, qui a récemment disparu. Jaya est lesbienne alors qu'Allie est bisexuelle.
Tandis qu'Allie et Jaya s'occupent de l'Etre qu'elles trouvent, Jaya se retrouve aussi à faire face à la mort de sa mère et à la dynamique relationnelle de sa famille. Allie lutte entre la vie remplie de plaisir qu'elle veut vivre et les limites imposées par sa mère et son frère, par peur pour sa santé. Il y a beaucoup de choses explorées dans cette histoire, mais soyez assuré que la résolution est très belle et vaut la peine d'être lue.
La seule non-réponse est l'ensemble de la sous-parcelle avec les Êtres. Comme je l'ai dit, ne croyez pas que c'est si important. le livre est plus centré sur l'arc de caractère de Jaya et ses découvertes personnelles. Les Beings sont mystérieux de la première à la dernière page, mais je pense que cela ne fait qu'ajouter au charme de l'histoire. Alors que le livre couvre une atmosphère dystopique où de supposés "anges" tombent du ciel, les principaux développements de l'histoire de Jaya portent sur son introspection et ses relations. J'ai vraiment aimé suivre son récit, car elle a trouvé l'endroit où elle voulait être, et j'espère que d'autres lecteurs le feront aussi.
Note : 9,5/10
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
argali
  26 juillet 2019
Bien que le résumé ne m'ait pas emballée en raison de son côté « fantastico-merveilleux », j'ai donné une chance à ce roman.
Michaël, le père de Jaya et Rani n'a de cesse de trouver et comprendre ce que sont ces mystérieuses Créatures qui tombent du ciel à espace irrégulier et n'importe où dans le monde. Bien qu'elles aient une apparence humaine, le sont-elles ? Rani, la plus jeune le suit dans son idée fixe, Jaya ne s'y intéresse pas du tout, trouvant même cela très macabre.
Ainsi commence l'histoire alors que la famille Mackenzie est en voiture vers Edimbourg, où le père a loué un appartement miteux pour être plus prêt de ce qu'il pense être le prochain lieu de chute. On se dit alors que l'on va en apprendre davantage sur ces chutes d'anges à travers le roman.
En fait, on suit Jaya, héroïne principale, qui se remet mal du décès de sa maman et de ses conséquences. Alors que son père et sa soeur ont profité des premières apparitions d'anges pour se focaliser sur un objectif qui leur fasse oublier leur peine, Jaya n'y parvient pas.
On comprend rapidement que ces chutes d'anges sont un prétexte à l'évolution du personnage de Jaya. Peu à peu, elle va prendre des distances avec sa famille, choquée que ces Créatures ne soient pas respectées (allégorie des émigrés ?). Quand une de ces Créatures apparait près d'elle, elle va choisir de la cacher et de la soigner. Elle se fera ainsi de nouveaux amis, prêts à l'aider dans sa démarche.
Ce roman complexe m'a déroutée tant par le fait qu'on ne sache jamais qui sont ces Anges et pourquoi ils arrivent ainsi sur la Terre que par les (trop) nombreux thèmes abordés par l'auteure : deuil, résilience, spécisme, concept de genre, homosexualité, handicap… C'est trop pour un roman et rien n'est donc exploité à fond, tout reste à la surface.
Peut-être ce roman trouvera-t-il son public auprès des amateurs de fantasy et de Young Adult. Pour ma part, ce ne fut pas le cas et je ne lirai pas les prochains tomes, quitte à ne jamais savoir qui sont ces fameuses Créatures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Coulercommelancre
  06 juillet 2019
Je suis venue sur mon cheval ailé pour vous présenter une prochaine sortie chez Nathan! Il sera le 11 juillet en librairie et vraiment je vous le conseille 1000 fois.
.
Jaya a perdu sa maman 8 mois plus tôt, trop tôt, trop rapidement. Son père et sa soeur ont une manière très personnelle de faire leur deuil: ils se plongent corps et âme dans la recherche des Créatures qui tombent du ciel depuis plusieurs mois sur Terre. Elles sont ailées et ressemblent à des anges et fascinent le monde lorsqu'elles percutent le sol. Jaya n'approuve pas. Comment se relever après avoir vu sa mère mourir ? Renfermée, elle préfère rester loin de tout cela, esseulée depuis que sa petite amie ne donne plus de nouvelles. Mais le soir où une de ces Créatures s'écrase juste devant elle, impossible de continuer à les nier.
.
J'ai adoré ce récit. C'était un coup de coeur totalement inattendu. J'ai dévoré chaque page, je me suis attachée à Jaya qui reste réaliste et qui avance malgré la douleur. J'ai apprécié les différents suspens qui s'entremêlent quant à l'histoire de la Créature, celle de la mort de la maman de Jaya, celle de l'ex petite amie de l'héroïne. D'ailleurs, le principe du personnage principal L(GBTQ) qui s'ancre dans un récit qui ne tourne pas autour de l'amour ou du coming out en fait déjà un roman à promouvoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Vinie1984
  24 juillet 2019
Jaya est une jeune fille de 16 ans dont la mère est décédé récemment. Alors que la douleur est encore vive, son père décide de les emmener, sa soeur Rani et elle, à Edimbourg, où il est persuadé qu'il verra une Créature tombée du ciel.
Car depuis quelques semaines, un phénomène surréaliste se déroule partout dans le monde : des anges tombent du ciel. Pour le moment, aucune d'elle n'a réussi à survivre à sa chute mais le père de Jaya est persuadé de savoir où tombera la prochaine grâce à de savants calculs.
Au détour d'une promenade et alors que Jaya veut rester loin de cette nouvelle lubie, une Créature ailée tombe non loin d'elle. C'est la première qui est en vie et Jaya n'a d'autres choix que de la cacher afin qu'elle ne finisse pas en cobaye dans un labo ou qu'on vienne la dépouiller pour vendre ses plumes au plus offrants.
Tout le long du livre, on est intrigué par ces anges qui tombent du ciel. Pourquoi ? Comment ? Sont-ils annonciateurs de la fin du monde ? de ce côté du roman, le lecteur va ressortir un brin déçu car malgré tout, ce n'est pas le sujet principal de ce livre (dommage), la lecture devant se centrer plus sur le côté humain avec les thèmes abordées : deuil, religion, orientation sexuelle.
L'auteure sait nous donner envie de lire son livre, à chaque fin de chapitre, il y a un petit événement qui fait qu'il faut qu'on lise la suite, il devient addictif et se lit très rapidement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
AnalireAnalire   07 août 2019
L'absence est une opération mathématique : diviser par trois la lessive, diviser par trois la vaisselle, diviser par trois les bruits de pas dans l'escalier. Soustraire la musique de l'autre côté du mur. Soustraire les traces de maquillage sur les serviettes de toilette. Ajouter du silence. Et encore du silence.
Commenter  J’apprécie          40
AnalireAnalire   06 août 2019
Les obligations professionnelles ne signifient plus grand-chose quand on croit que la fin du monde est proche.
Commenter  J’apprécie          40
AnalireAnalire   14 août 2019
L'espoir est une chose dangereuse car, lorsqu'on nous le retire, on se retrouve encore plus démuni qu'avant.
Commenter  J’apprécie          20
IdeesALireIdeesALire   22 juin 2019
Mon apocalypse personnelle s'était produite le jour de la mort de ma mère. Mais dans le chaos qui s'était ensuivi, tout le monde semblait l'avoir oubliée.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : angesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Sophie Cameron (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2859 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre