AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782755686180
397 pages
Éditeur : Hugo Poche (14/01/2021)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Le corps d'une femme rousse est retrouvé sur un chemin de randonnée, à quelques kilomètres d'une bourgade américaine isolée. Démembrée, un parchemin enfoncé dans la gorge, la victime semble avoir fait l'objet d'une cérémonie macabre. Mise en scène ou rituel consacré ? La question se pose au cœur de Hinsdale, qui garde encore les traces des anciennes chasses aux sorcières.
Chargé de l'enquête, Karl Rosenberg sait qu'il n'y coupera pas : pour sa dernière enquêt... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
scob
  21 février 2021
American witches
Katia Campagne
Prix Fyctia 2020 du meilleur suspense
Ce roman, lauréat du prix Fyctia du meilleur suspense 2020, et affublé d'une plutôt bonne note sur Babelio, ne semblait pas vraiment enclin à faire courir un risque majeur d'ennui.
C'est donc plein d'enthousiasme que je me suis lancé dans la lecture de ce livre mi-policier, mi-thriller, mi-mystique (3 moitiés, oui oui !)
Le pitch ? Oh, c'est tout simple ! L'histoire se passe dans un trou paumé nommé Hinsdale dans le Massachusetts, pas très loin de Salem, la ville des fameuses sorcières !! Niarf niarf niarf !!
Karl Rosenberg, Shérif de cette ville, est un bon gars local, bien du terroir. Il est né à Hinsdale et connaît tout le monde. Il connaît aussi quelques personnages pittoresques ainsi que quelques histoires un peu bizarres sur des légendes qui circulent autour des forêts alentours.
Ce qui est ballot pour Karl, c'est qu'à quelques semaines d'une retraite bien méritée, le corps démembré d'une jeune fille est découvert dans la forêt dans une espèce de mise en scène un peu macabre qui fait penser à un rituel de sorcellerie qui aurait mal tourné.
Avec sa mauvaise humeur habituelle, Karl va devoir enquêter sur cette affaire et composer notamment avec son futur remplaçant, Ethel Green, un petit jeune de Boston dont les méthodes de pinailleur un brin casse-co.... n'ont pas vraiment fait fureur à la ville. Pour rebondir, Ethel choisit donc la campagne ...
On se retrouve donc avec une configuration hyper classique d'un binôme de flics, un petit vieux expérimenté et un petit jeune plein de fougue qui vont devoir faire preuve de compréhension mutuelle pour tenter de résoudre cette mystérieuse affaire.
D'autant plus que la victime n'est pas vraiment n'importe qui ! Il s'agit de Tara Stevens, une influenceuse hyper connue sur Instagram. Une de celles qui écrivent papa avec 3 p et qui préfèrent mettre plutot en valeur leur plastique irréprochable. Emilie Ratachovsky style !
Les investigations vont les mener à interroger une vieille femme solitaire, réputée pour être un peu marabouteuse, voire un brin dangereuse. Elle aura sans doute quelques informations à leur donner sur une communauté locale, exclusivement féminine, qui fait également parler d'elle, notamment pour ses combats féministes et ses méthodes parfois un peu ... radicales. Tout ça en pleine période électorale pour l'élection du gouverneur du Massachusetts.
Et plus l'enquête va avancer, plus le futur jeune Shérif va sentir l'atmosphère pesante et surnaturelle de cet endroit, jusqu'à faire des cauchemars d'un réalisme qui va le mener à perdre les pédales ?
Prix du suspense ? Je ne serais pas allé jusque là quand même. Mais en tout cas, il ne fait aucun doute que les 380 pages de ce roman s'enfilent comme schoko-bons. Deux jours de congés et puis s'en va. Ça fait du bien parfois de s'envoyer du easy-reading.
Et au-delà de son aspect page-turner, un sujet de fond émerge néanmoins. Katia Campagne ose une comparaison qui peut paraître couillue au premier abord par les temps qui courent : les féministes seraient les nouvelles sorcières de notre époque !! Oui oui !!
Mais, en fouillant un peu plus sur l'origine de l'histoire des sorcières de Salem, il y a des analogies qui permettent de donner de la consistance à cette association d'idées : l'indépendance, le refus de la femme soumise au patriarcat, la femme de pouvoir, le balai ... (oups ^^)
Il est loin le temps des sorcières aux nez crochus. Désormais, elles chassent sur Instagram !
scob
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Annicklecture
  21 février 2021
Après avoir concourut sur la plateforme "Fyctia" dans le thème "Sorcières", l'auteure sort finaliste avec ce titre que nous avons été nombreuses et nombreux à suivre, valider et partager. C'est avec un grand plaisir qu'aujourd'hui on le trouve chez "Hugo Poche" dans toutes bonnes librairies.
Il y a quelques années de cela les femmes sortant de l'ordinaire étaient vite traitées de "sorcières"; je suis sûre qu'à ce jour dans l'esprit de certains il en est encore de même. Pour les féministes ou simplement les indépendantes, celles au pouvoir, c'est encore et toujours avec le mauvais oeil de certains (en général) qu'elles sont arrivées seules et fortes à leur place de femmes libres. Et si à cela on rajoute un groupe de femmes vivant dans une petit coin reculé de campagne, sous des identités diverses, ayant certaines connaissances avec les plantes, ou, simplement une empathie profonde divinatoire, elles seront alors la cible de bien des tourments.
"Le papillon de nuit qui se pose sur son avant-bras lui tire un sourire. Un maigre mouvement de ses lèvres pâles, qui chasse un instant son affliction. Elle pose un index glacé sur les ondulations marron de ses ailes. Il s'envole, s'élève au milieu d'un feuillage vert sombre plusieurs mètres au-dessus de son corps allongé sur le sol au milieu des racines, et se fait avaler par la brume…"
Ici une victime est retrouvée près d'un bourg américain isolé, Hinsdale, celle-ci est mise en scène de façon à faire revenir dans les esprits certaines scènes macabres, la chasses aux sorcières est alors ouverte… Une dernière enquête pour Karl, et une nouvelle pour Ethel arrivé en succession.
"La proposition, un peu précipitée, que lui a faite Sanders Mills dans son bureau il y a deux mois de cela, lui a embrouillé les méninges. Faible taux de criminalité et un village où il fait bon vivre. C'est ainsi que son chef lui a vendu le lieu et le poste de shérif."
L'auteure a su savamment mêler passé et présent en flirtant avec l'imaginaire développé de ces personnages.
"Cette ville, cette région, même, a un passé lugubre. Tout le monde connaît le tristement célèbre procès des sorcières de Salem en 1692, mais ça n'a pas été le seul. Dans les endroits reculés du Massachusetts, comme à Hinsdale, les chasses se sont poursuivies pendant longtemps. Toutes les familles ont été touchées."
J'ai eu beaucoup de peine à quitter ce récit qui m'a complètement subjuguée. Autant par l'écriture qui nous entraîne, que par l'environnement, l'histoire et les personnages captivants. J'ai eu la belle occasion de rencontrer l'auteure à deux reprises à Tulle, une jeune femme charmante, douce, discrète, souriante qui cache sa force certaine, un vrai bonheur. Une lecture addictive et un beau "coup de coeur".

Lien : https://passionlectureannick..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
laurie2612
  24 février 2021
" Prenez une marmite : mettez-y comme ingrédients : sorcières, féministes, influenceuses, policiers, politiciens, enquêtes, meurtres, pour obtenir une potion de thriller inédit"
Avis livresque 🖋
~~ le mot Suspens défini ce livre. L'attente angoissée est présente. de pages en pages, la "sorcellerie" prend forme, au point, qu'on ne peut s'arrêter, on veut connaître le dénouement.
~~ le mot énigme défini aussi ce livre. Mystère, devinette, incertitude, secret... Tout ce mélange donne lieu à une enquête assidûment mener par le nouvel enquêteur.
~~ le mot féminin caractérise ce roman. On retrouve une volonté d'indépendance, de femme libre, d'un tempérament carriériste, de changement.... L'auteure arrive à traiter ce sujet à travers l'histoire des sorcières de Salem (histoire qu'on a tous entendu parler ou au moins des échos). Ce lien m'a épaté et amène une originalité hors du commun dans un thriller.
~~ L'atmosphère décrite par l'auteure est angoissante. Forêt, brouillard, pénombre, petite ville isolé, rituel, runes... Tous ces éléments créent une ambiance très lugubre.
~~ le duo ancien flic/et jeune flic m'a ému. Un brin sarcastique dans les premiers moments, une "âme soeur" de caractère va apparaître au fil des chapitres. le passage du flambeau va être périlleux au plus haut point.
~~ Les personnages secondaires sont autant captivants ou malsains et étranges. Cette combinaison de protagonistes m'a fait passer par diverses émotions : tristesse, colère, joie, angoisse, rage, surprise,...
~~ Ce livre a reçu le meilleur prix suspens et franchement c'est mérité. Ça a été une très belle lecture et découverte. Un beau thriller originale jusqu'à la fin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
paleoliticgirl
  05 mars 2021
C'est une découverte bien sympathique que ce roman policier sur fond de sorcières de Salem. Il faut dire que le meurtre de Tara nous plonge tout de suite dans ce monde de la sorcellerie mais de nos jours, qui sont réellement les sorcières? et surtout, pour le compte de qui agissent elles?
Bonne question n'est ce pas? Pour y répondre, vous vous doutez bien qu'il va falloir vous plonger dans ce roman policier où l'on va découvrir Ethel, le jeune shérif qui va succéder à Karl, mais aussi Christabella du bureau des légendes ou encore le Maire de la ville, charmant personnage… C'est avec une très jolie plume que nous allons tenter de résoudre l'énigme, sous fond de poison et de maléfices. Oh, rien de fantastique dans ce livre, je rassure les réfractaires, juste un bon roman policier, que vous ne pourrez pas lâcher.
Vous vous dites surement que j'ai déjà fait des retours positifs plus enjoués, c'est vrai ais voilà, même si l'histoire est vraiment top et l'écriture addictive, ce côté pas de profondeur due à la construction (ce n'est pas une critique mais un fait) me dérange tout de même et amoindrie sensiblement mon retour alors que j'ai passé un très bon moment en le lisant.
Voilà, je suis embêtante mais c'est moi, j'ai une réputation de râleuse à maintenir ! 😉 donc, gardez en tête que c'est un très bon page turner avec une très bonne histoire et une écriture addictive!
Lien : https://loeildesauron1900819..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
causapefabrice
  19 février 2021
American Witches - Katia Campagne
J'envisageais de lire “Kuru” de Katia Campagne, quand j'ai eu la bonne surprise de découvrir la sortie de son nouveau roman “American Witches”.
Au vu du titre, je m'attendais à un récit fantastique à la King, d'ailleurs la localisation de l'intrigue dans la Maine me confortait dans cette idée.
A l'image de l'histoire, tout est faux-semblant. La prouesse de l'auteure réside là !
Après un prologue aussi énigmatique que haletant, nous suivons dans la petite ville tranquille de Hinsdale, Karl, un shérif bientôt à la retraite et Ethel, son remplaçant. Les deux hommes enquêtent sur le meurtre rituel, d'une jeune instagrameuse. Celui-ci évoque des similitudes avec un crime passé et délie les langues.
Les seules sorcières que nous rencontrerons sont des féministes qui ont choisi cette dénomination en hommage à celles persécutées dans la proche ville de Salem. Qui plus est, elles sont suspectes, tout comme le maire aux méthodes douteuses et une logeuse lascive.
La psychologie des personnages est bien fouillée, ce qui les rend particulièrement attachants. L'intrigue est maîtrisée, elle nous mène vers de fausses pistes et sans nous ennuyer une seconde. L'atmosphère des forêts sombres et mystérieuses est on ne peut plus prégnante.
J'ai particulièrement apprécié les thèmes abordés en filigrane concernant l'émancipation de la femme et le féminisme, l'image sur
les réseaux sociaux et le fake, enfin le surnaturelle qui oscille entre les frontières de l'onirisme et de la réalité.
Je ne peux que recommander cet excellent thriller qui n'a pas volé son prix Fyctia 2020 du meilleur suspens ! Une auteure à surveiller de près !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
paleoliticgirlpaleoliticgirl   05 mars 2021
La plupart de sorcières ont choisi de s’exiler pour avoir la paix, mais elles restent attachées à leurs origines et, par conséquent, à leur nom.
Commenter  J’apprécie          00
zhorfleurissa1995zhorfleurissa1995   03 mars 2021
Ethel ! Sois le bienvenu !
Toute petite et rondouillarde, les joues rosies par la bonne humeur,
Rosalie Rosenberg se hisse sur la pointe de ses pieds pour lui claquer la bise
en le prenant dans ses bras. On est à mille lieues de sa première rencontre
avec Karl, qui avait grommelé un salut à peine audible sans même lui serrer
la main. Elle, elle sent la bouffe, la bonne bouffe, celle qui mijote pendant
des heures et vous colle la nostalgie des petits plats de votre mère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
paleoliticgirlpaleoliticgirl   05 mars 2021
La sorcière représente la femme qui dénonce les persécutions, qui se bat contre la vision d’une femme soumise.
Commenter  J’apprécie          00
zhorfleurissa1995zhorfleurissa1995   02 mars 2021
– Oui, c’est ici le bureau des légendes.
Voyant qu’il renâcle à sortir, le vieux se penche vers lui :
– Allez, viens, tu ne crains rien avec moi.
Dites à quelqu’un de ne pas paniquer et c’est exactement l’inverse qui
se produira.
Commenter  J’apprécie          10
rowenabookinerowenabookine   25 février 2021
Les sorcières nourrissent l’imaginaire populaire. Des siècles durant, la culture dominante a persécuté tous ceux qui ont osé être différents : guérisseurs, sages-femmes, femmes indépendantes ou simplement érudites. Les femmes avec un fort caractère ou une sexualité considéré comme libérée ont été prises pour des sorcières, jugées, condamnés et tuées comme telles.

La figure de la sorcière combat les normes et les contraintes sociales.

Elle incarne une subjectivité féministe qui fait trembler l’ordre patriarcal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Katia Campagne (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Katia Campagne
En partenariat avec l'association Pour l'amour des livres et le salon des auteurs indépendants et nouvelles plumes, découvrez le recueil exclusif de 12 auteurs (indépendants et édités). Édition limitée.
autres livres classés : féminismeVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2049 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..