AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

David Bosc (Traducteur)
EAN : 9782844852038
134 pages
Éditeur : Allia (27/01/2006)
4.11/5   9 notes
Résumé :
“Et la prêtresse des plaisirs stériles, la servante ingénue et avide et le poète se regardaient, âmes infécondes, cherchant inconsciemment le problème de leur vie. Mais le soir descendait, message d’or des frissons frais de la nuit.”
La vie désordonnée et aventureuse de Dino Campana se reflète dans les visions hallucinées de ces Chants orphiques, qui oscillent entre journal de voyage et rêverie contemplative. Alternant vers et proses lyriques, ce recueil à l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Lsky
  17 août 2021
Plonger dans son monde est merveilleux, c'est plonger dans des rues sinueuses du Sud pour entrer à l'ombre des bougies d'un bordel, une description dans le sublime (oui, c'est le mot qui convient à ce recueil) et la lueur rouge tendre qui éclaire les profils des femmes. Un ode à l'âme lascive et dangereuse du Sud méditerranéen. Son écriture est en refrein, des répétitions divines qui cherche le mot idéal : une litanie qui nous immerge plus en avant encore !
cette écriture m'enivre, vraiment. Et, je sais que certains se diront qu'il faut le lire plusieurs fois pour tout saisir du sens, et c'est vrai, c'est le jeu aussi ! Mais cela ne vous fait-il donc pas l'impression d'un onirisme fiévreux ? Des rêves éveillés un peu ivres ?
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
LskyLsky   17 août 2021
Dans le fond, en avant, qui posait sur le faste d’une ottomane rouge, le coude soutenant la tête, qui appuyait le coude soutenant la tête, une matrone, les yeux brun vif, les mamelles énormes : à côté, une enfant agenouillée, ambrée et fine, les cheveux coupés sur le front avec une grâce juvénile, les jambes nues et lisses hors d’une robe éblouissante : et au-dessus d’elle, sur la matrone pensive dans ses yeux jeunes, un rideau, un rideau blanc de dentelle, un rideau qui paraissait remuer des images, des images au-dessus d’elle, des images candides au-dessus d’elle, pensive dans ses yeux jeunes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LskyLsky   17 août 2021
[…] en hauteur, dans les trophées de gypse d’une église, les anges potelés et blanc fondent leur pompe conventionnelle, tandis que sur la rue, les perfides jeunes filles brunes méditerranéennes, brunies d’ombre et de lumière, se murmurent à ‘oreille, à l’abri des ailes théâtrales, et ils semble qu’elles fuient, chassées vers quelque enfer dans cette explosion de joie baroque : tandis que tout, tout s noie dans le doux bruit du battement d’ailes des angelots qui emplit la rue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LiliGalipetteLiliGalipette   17 avril 2011
“Et la prêtresse des plaisirs stériles, la servante ingénue et avide et le poète se regardaient, âmes infécondes, cherchant inconsciemment le problème de leur vie. Mais le soir descendait, message d’or des frissons frais de la nuit.”
Commenter  J’apprécie          10
ivredelivresivredelivres   19 septembre 2010
Florence
Dessous tes ponts multicolores
L’Arno prophète paisiblement s’ensable
Et dans les reflets tranquilles brise à peine
Les arches sévères parmi les fleurs qui se fanent
Commenter  J’apprécie          10

Dans la catégorie : PoésieVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature italienne, roumaine et rhéto-romane>Poésie (54)
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
956 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre