AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Arnaud Tripet (Traducteur)Jérôme Vérain (Éditeur scientifique)Beniamino Orteski (Illustrateur)
ISBN : 2842054504
Éditeur : 1001 Nuits (26/01/2000)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Dans cette Cité où règne l'égalité, il n'y a pas d'absence de pouvoir, bien au contraire c'est une cité hautement structurée, fondée sur le savoir de chacun, l'égalité de chance est au départ pour tout le monde, l'inégalité naturelle arrivant uniquement à la fin. Lieu défensif, de protection contre l'extérieur plus qu'un lieu d'accomplissement du monde commun, aussi bien à l'intérieur de la société qu'à l'extérieur de celle-ci, la Cité du Soleil veut opérer une sort... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
wellibus2
  30 janvier 2016
Dans La Cité du Soleil, Campanella décrit la communauté qu'il aurait voulu créer si sa conspiration avait réussi. (Campanella est incarcéré 26 ans à Naples) Tout au long de sa vie, il a également cherché à convaincre un souverain de l'aider à instaurer un gouvernement théocratique européen. Il s'est adressé au roi d'Espagne, au roi de France et même à Richelieu. Mais sans succès.
Le titre de l'oeuvre est emprunté notamment à un texte éponyme datant de 135 avant J.-C. et rédigé par Iambule, un écrivain grec. le texte original, qui est perdu, fait partie, selon Régis Messac, des premières utopies jamais écrites. Pour le contenu, Tommaso Campanella s'inspire de la République de Platon, qu'il cite. Il évoque aussi saint Augustin et reprend certains éléments de More. Il s'appuie sur la doctrine des premiers chrétiens, et, pour l'eau, les égouts et l'hygiène, des Romains (« ils se servent de bains et de thermes semblables à ceux des Romains »). Enfin, il utilise son expérience de la vie monastique.
e livre se présente sous la forme d'un dialogue entre un grand maître des Hospitaliers (dans le texte abrégé en « HOSP ») et un capitaine de vaisseau génois (« GEN »), son hôte, qui raconte ce qu'il a vu dans la Cité du Soleil. Cette utopie n'est rien moins que le reflet de l'univers créé par Dieu et qui doit donc fonctionner à l'image de la nature. La Cité du Soleil est certes un rêve prophétique, mais pour Campanella, elle représente également la projection d'un âge d'or possible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   24 janvier 2019
Le magistrat Amour est chargé spécialement du soin de la génération, c’est-à-dire, de faire en sorte que les unions sexuelles soient telles qu’elles produisent la plus belle progéniture possible. Aussi, les habitants de cette heureuse cité se moquent-ils de nous, qui donnons tous nos soins à l’amélioration de la race des chiens et des chevaux, et qui négligeons celle de notre espèce. Ce magistrat est aussi préposé à l’éducation des enfants, à la médecine, à la pharmacie, aux semailles et aux moissons, aux récoltes des fruits, à l’agriculture, au soin des troupeaux et à ce qui regarde le manger, enfin à tout ce qui a rapport à la nourriture, aux vêtements et à la génération. Il surveille un grand nombre de maîtres, tant hommes que femmes, chargés spécialement de chaque chose. Le Métaphysicien agit de concert avec ces trois magistrats, et rien ne se fait sans lui. Toutes les affaires de la république sont réglées par ces quatre personnes, et quand le Métaphysicien a donné son avis, les autres le suivent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   24 janvier 2019
L’HOSPITALIER.
Raconte-moi, de grâce, toutes les particularités de ce voyage.

LE GÉNOIS.
Tu sais déjà comment j’ai fait le tour du monde, et comment, étant parvenu à Taprobane, je fus contraint de descendre à terre, où, par crainte des habitants, je me cachai dans une forêt ; après l’avoir traversée je me trouvai dans une grande plaine, sous l’Équateur.

L’HOSPITALIER.
Et là, que t’arriva-t-il ?

LE GÉNOIS.
Je me vis tout-à-coup au milieu d’une troupe nombreuse d’hommes et de femmes armés. La plupart d’entre eux parlaient notre langue. Ils me conduisirent aussitôt à la cité du Soleil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
wellibus2wellibus2   30 janvier 2016
L'Hospitalier. Mais est-il possible d'en savoir autant ? Qui se consacre aux sciences n'a aucune aptitude à gouverner.
Commenter  J’apprécie          20
>Sciences sociales>Economie>Socialisme et systèmes apparentés (81)
autres livres classés : utopieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Tommaso Campanella (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Grandes oeuvres littéraires italiennes

Ce roman de Dino Buzzati traite de façon suggestive et poignante de la fuite vaine du temps, de l'attente et de l'échec, sur fond d'un vieux fort militaire isolé à la frontière du « Royaume » et de « l'État du Nord ».

Si c'est un homme
Le mépris
Le désert des Tartares
Six personnages en quête d'auteur
La peau
Le prince
Gomorra
La divine comédie
Décaméron
Le Nom de la rose

10 questions
539 lecteurs ont répondu
Thèmes : italie , littérature italienneCréer un quiz sur ce livre