AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290086193
637 pages
Éditeur : J'ai Lu (02/04/2014)
4.13/5   23 notes
Résumé :
Les aliments qui tuent et ceux qui peuvent vous sauver la vie.

Dans cette enquête au retentissement mondial, connue sous le nom de China Study, le Dr Campbell révèle des informations sur la nutrition qui pourraient transformer radicalement votre santé et celle de votre famille.

En démontrant le lien existant entre ce que nous mangeons et les maladies chroniques, ses conclusions remarquables dévoilent les clés pour adopter une alimentati... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
aleatoire
  03 octobre 2015
La preuve par la torture de nombreux rats de laboratoire de l'effet désastreux d'une alimentation carnée sur la santé humaine (et environnementale). "Service inutile" concernant votre serviteur, on ne prêche pas un converti.
Commenter  J’apprécie          152
Lunaar
  22 juillet 2014
Si vous êtes sensible à des sujets comme le bien-être et la santé, lisez ce livre ! L'auteur, scientifique de renommée mondiale démontre avec études à l'appui, qu'il existe une corrélation entre santé et alimentation ; ce que nous ingérons chaque jour a des conséquences (fâcheuses ou pas) sur notre santé, à plus ou moins long terme. Nos sociétés modernes nous incitent à remplir notre estomac avec des produits beaucoup trop trafiqués, industrialisés, raffinés et nous éloignent des produits naturels, complets. Nos sociétés sont malades de cette malbouffe qui ne nourrit pas mais qui remplit seulement...
Ce livre qui compile les résultats d'études scientifiques, se lit facilement car l'auteur a voulu rendre ces travaux accessibles et lisibles au plus grand nombre. Il prend parti pour une alimentation végétarienne et en démontre les bienfaits tout au long de ces 650 pages. Quand la science démonte le mythe du besoin en protéines animales...
Commenter  J’apprécie          83
BVIALLET
  03 août 2014
Il y a deux mille cinq cent ans déjà, Hippocrate déclarait : « Que l'aliment soit ton seul médicament », postulant par là qu'une bonne santé restait irrévocablement liée à une bonne alimentation. de nos jours, Colin Campbell, en s'appuyant sur de nombreuses études scientifiques et expériences en laboratoires, apporte la preuve définitive de ce lien de cause à effet. Il démontre que manger de la viande et boire du lait augmentent nettement les risques de cancer et de maladies cardio-vasculaires sans oublier le diabète, l'ostéoporose et autres douloureuses maladies auto-immunes.
Best-seller international, cet essai majeur se présentant comme un gros pavé relativement facile d'accès a été traduit dans plus de trente pays. Il fait l'implacable démonstration de la nocivité de la malbouffe occidentale qui n'est pas faite que de donuts, hamburgers et autres hotdogs mais aussi d'une part trop importante donnée aux protéines animales et aux laitages. Il prône une alimentation végétarienne basée sur les légumes, les fruits et les céréales complètes, seul régime permettant de réduire de façon impressionnante les risques de cancer et autres. le lecteur s'étonnera que personne ne lui ait diffusé plus tôt pareilles informations, mais quand il découvrira la puissance et les manoeuvres des lobbies pharmaceutiques et agro-alimentaires, il comprendra pourquoi l'argent qui mène le monde n'a aucun intérêt à ce qu'une telle information se diffuse. A lire absolument si l'on veut en savoir un peu plus sur les voies de la bonne santé et surtout si l'on ne veut pas « creuser sa tombe avec ses dents ! »
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
rescator
  27 mars 2016
Ce livre est une vrai révélation pour moi.
Le meilleur livre que j'ai jamais lu sur la nourriture regime etc....
je n'ai de convaincre personne sur la bien fondé de lire ce livre. Chacun fait ce qu'il veur dans la vie.
Pour ma part le changement pour moi c'est maintenant car le moment pour moi et que j'en envie.
vous pouvez meme pas imaginer le bonheur ressentie a complir ce changement.
Grand Merci a M. Colins Campbell
Commenter  J’apprécie          40
Ambroise8771
  06 mars 2019
Intéressant. Trop américain par moment.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
zormezorme   18 septembre 2020
Nous ne réalisons pas à quel point l'impact sociétal de notre alimentation est énorme et dépasse largement le seul cadre de la santé. Il faut en moyenne 10 kg de protéines végétales pour produire 1 kg de protéines d'origine animale. La conséquence directe est que les produits d'origine animale consomment d'énormes ressources. Dans la pratique, 70% des terres cultivables sont consacrées à l'élevage - les surfaces agricoles nécessaires pour produire l'alimentation destinée aux animaux incluses. Comme ces terres cultivées ne suffisent toujours pas, nous avons recours à la déforestation intensive de l'Amazonie afin d'y faire pousser du soja OGM qui va ensuite servir à nourrir les animaux européens et d'autres continents. Il est donc légitime de s'interroger sur notre façon de nous alimenter. Nous devons prendre conscience que nos modèles alimentaires et agricoles actuels ne sont pas viables ; nous devons nous demander quelle planète nous voulons léguer à nos enfants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rescatorrescator   23 mars 2016
C’était la caséine, cette protéine qui constitue plus de 87 % des protéines du lait de vache et qui augmente la profération des cellules cancéreuses à tous les stades.
Commenter  J’apprécie          80
rescatorrescator   23 mars 2016
Il faut en moyenne 10 kg de protéines végétales pour produire 1 kg de protéines d'origine animale. La conséquence direct est que les produits d'origine animale consomment d 'énormes ressources
Commenter  J’apprécie          60
zormezorme   08 octobre 2020
Deux études provenant d'un groupe de chercheurs expérimentés appartenant à de prestigieuses institutions apportent la preuve irréfutable que la nourriture peut empêcher la dégénérescence maculaire. Ces deux études ont été publiées il y a une dizaine d'années. La première s'est penchée sur l'alimentation, et la seconde sur les autres substances nutritives fixées dans le sang. Ces recherches ont permis de découvrir qu'au moins 70 à 88% des cas de cécité étaient dus à une dégénérescence maculaire qui aurait trés bien pu être évitée grâce à une alimentation appropriée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
zormezorme   23 septembre 2020
Imaginez que vous lisez en première page de votre quotidien le grand titre suivant : "Le lait de vache sans doute responsable du diabète mortel de type 1." Etant donné que la réaction à une telle annonce serait énorme et les répercussions économiques monumentales, il n'y a aucune chance qu'une telle formule fasse la une bientôt, nonobstant les preuves scientifiques.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : nutritionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
220 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre