AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de ghislainemota


ghislainemota
  05 août 2020
A la tête de quatre albums portant sur la vie d'Alexandra David-Néel, Campoy et Blanchot produisent un ouvrage documenté sur une femme hors du commun.
L'objectif de cette BD est de valoriser une "dame lama" occidentale qui entre autres exploits fut ,la première à rentrer au Tibet, pays interdit aux étrangers dans les années 1920.
La BD commence par l'ermitage de Lachen au Sikkim où Alexandra médite au bord vertigineux d'une paroi montagneuse. Nous sommes en 1915 et comme le dira Tesson "pour parvenir au sentiment de liberté intérieure, il faut de l'espace à profusion et de la solitude".
Cette méditation mise en mémoire nous ouvre trente quatre ans plus tard la fin de vie de l'aventurière en recherche d'une dame de compagnie.
L'élue sera Marie-Madeleine Peyronnet qui restera une décennie à son chevet.
Dix ans avec une Tatie Danièle orgueilleuse, maniaque et exigeante; un vraie despote qui harcèle son entourage.
Toutefois l'intelligence d'esprit et de coeur d'Alexandra n'échappe pas à Marie-Madeleine qui puisera dans la vie de cette pionnière, des trésors de savoirs orientaux et philosophiques.
C'est à Digne dans la forteresse de la méditation "Samten Dzong" que la vieille femme tourmentera sa protégée mais la philosophe a tellement vécu d'années extraordinaires qu'il faut partager cette expérience féminine exceptionnelle.
On pénètre dans cette vie trépidante un poignard magique entre les mains; en tenue d'Eve, on médite malgré la neige couvert d'un drap mouillé sur les épaules pour finir par un bain dans le Mékong.
Mais l'ancienne cantatrice a des ressources et une détermination farouche. Heureusement sa dame de compagnie canalise les humeurs de sa patronne acariâtre.

C'est un regard sans complaisance que la narratrice jette sur cette figure féminine fascinante.

Cette BD à la ligne nerveuse alterne les planches colorées du passé et le noir et blanc du présent ainsi aucune confusion pour le lecteur.
Le livre 1 se termine par un cahier historique qui précise les diverses étapes de la vie aventurière d'Alexandra en Asie.
Assurément une formidable biographie dont je vais prolonger le plaisir dans les tomes suivants même s'il faut crisser des dents devant ce monstre sacré.
Commenter  J’apprécie          210



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (21)voir plus