AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782953366457
125 pages
Éditeur : Monsieur Toussaint Louverture (20/10/2011)
3.73/5   30 notes
Résumé :

D'une station balnéaire menacée par des dauphins obsédés et bohèmes, aux différents risques à passer un pacte avec le diable dans le milieu de la recherche bio-médicale où tout le monde se marche dessus, en passant par un livre uruguayen à faire infuser et capable de résoudre tous les problèmes de logement, Julien Campredon nous offre ici cinq nouvelles parfaitement troussées, qui attrapent ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Charybde2
  18 mars 2013
Cinq nouvelles d'humour diabolique et mutant, où le rire et la critique rivalisent.
Paru en 2011, ce nouveau recueil de Julien Campredon, toujours chez Monsieur Toussaint Louverture, poursuit le travail de sape à l'humour déjanté bien entamé avec "Brûlons tous ces punks pour l'amour des elfes" en 2006.
Cinq nouvelles pour évoquer, entre autres, les risques inhérents à la conclusion de pactes, consuméristes et carriéristes, avec un Diable, fût-il catalan ("Diablerie diabolique au clubhouse"), les détours ironiques des bibliothèques ou librairies magiques borgésiennes lorsque la crise immobilière s'en mêle ("La Vengeance du livre uruguayen"), les explications enfin compréhensibles sur la frénésie de bétonnage qui saisit tant de nos régions ("La Coulée de béton infernale"), les vicissitudes de l'invasion des terres ensoleillées par de nordiques retraités, lorsqu'un mysticisme malvenu peut s'en mêler ("M., M. M., D. & M."), ou encore la métaphorique révolte de dauphins hédonistes mais néanmoins très déterminés lorsque l'État policier / protecteur finit par aller trop loin ("L'Attaque des dauphins tueurs").
Un régal, à lire d'urgence et ranger ensuite précieusement sur son étagère, à portée de main, à côté des autres recueils de Julien Campredon et de ceux de Jean-Marc Agrati.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Cathy_lit
  09 juillet 2020
Bonjour un petit recueil de nouvelles pour démarrer ce jeudi "L'attaque des dauphins tueurs" de Julien Campredon aux éditions Monsieur Toussaint Louverture. Des nouvelles un peu barrées, un peu loufoques, qui nous parlent de nous, de la vie, de la mort, des croyances. une très belle écriture et une grande imagination. Tout cela fait un livre très plaisant à lire pour découvrir une plume que je ne connaissais pas mais qui me pousse à découvrir d'autres choses surtout que les titres sont assez loufoques. quatrième de couv D'une station balnéaire menacée par des dauphins obsédés et bohèmes, aux différents risques à passer un pacte avec le diable dans le milieu de la recherche bio-médicale où tout le monde se marche dessus, en passant par un livre uruguayen à faire infuser et capable de résoudre tous les problèmes de logement, Julien Campredon nous offre ici cinq nouvelles parfaitement troussées, qui attrapent le bon sens au lasso et le retournent comme un petit veau avant de le faire rôtir au barbecue. Dans la continuité de Brûlons tous ces punks pour l'amour des elfes, l'auteur, toujours armé d'une imagination et d'une langue débridées, fait souffler un vent littéraire nouveau, chaud, drôle et grinçant sur les travers de la société moderne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MarianneL
  25 avril 2013
Métaphores diaboliquement efficaces pour mieux voir le monde.
Ce recueil de nouvelles de Julien Campredon est tout aussi inattendu et drôle que « Brûlons tous ces punks pour l'amour des elfes ».
Ici encore, la nouvelle qui porte le titre du recueil « L'attaque des dauphins tueurs » est délectable. L'imagination débridée de Julien Campredon nous immerge dans les déviances de notre société à travers la métaphore délirante de dauphins obsédés et altermondialistes qui attaquent une station balnéaire.
« le fait est que notre présence inoffensive, intelligente et précaire a fini par déranger, car désigné comme l'animal le plus malin, nous mettions en danger un pouvoir fondé sur la bêtise. Si bien que petit à petit, ils ont monté des restaurants, pollué nos plages en y parachutant des culs-blancs, et ont fini par nous bouffer en sushis ! Suite à la tempête qui vient de s'abattre, nous avons souhaité manifester notre indignation en cassant du plagiste. »
Les trois premières nouvelles de ce recueil, qui malheureusement n'en compte que cinq, font intervenir le diable et les esprits, et sont elles aussi diaboliquement déjantées.
Bref, c'est très bon !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
bibliovegevore
  24 août 2015
L'attaque des dauphins tueurs est un recueil de 5 nouvelles. C'est aussi le premier livre de la maison d'édition Monsieur toussaint Louverture que je lis. Or ces éditions m'intriguent beaucoup. J'ai apprécié leur travail qui fait de ce recueil un très bel objet-livre. On a une demi-jaquette en couleur et une couverture souple grise avec des rabats. Un dessin de Raphael Urwiller ( son site ici )et de Mayumi Otero (son blog ici ) illustre très bien le côté déjanté du livre. Une mise en page travaillée et un papier de bonne qualité complètent le tout…
Avec ce recueil, je me rend compte que j'apprécie de plus en plus la forme qu'est la nouvelle. Peu d'auteurs réussissent à rendre le récit prenant et intéressant, sans une sensation d'inachevé ou d'un manque de profondeur à la fin de la lecture. Ce n'est pas le cas de Julien Campredon. Avec un humour assez spécial et l'utilisation de la métaphore, il nous offre cinq histoires étranges : un pacte avec le diable, une attaque de dauphins écologistes, une GPA délirante…Ce genre de courts textes, c'est vraiment l'idéal pour lire dans les transports en commun ou à la plage entre deux baignades.
Il est à noter que la publication de ce livre a reçu le soutien de la Région Midi-Pyrénées et que l'auteur a bénéficié d'une bourse régionale pour sa rédaction.
En conclusion : Un recueil de nouvelles bien barrées qui s'est révélé être une lecture tout à fait appropriée pour l'été : frais, sympa et drôle. Néanmoins ces métaphores n'en restent pas moins des critiques bien senties que l'auteur souhaite nous partager…
Lien : https://unoceandelecture.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
temps-de-livres
  11 février 2012
Si pour apprendre le golf, vous pactisez avec le diable, si vous infusez un livre pour avoir une bibliothèque, si votre pilote automatique est un esprit, si pour vous les dauphins sont des fainéants qui ne payent pas d'impôts, si vous êtes un hippocampe motorisé... Pas de doute, vous êtes dans les mondes délirants de Julien Campredon.
L'attaque des dauphins tueurs, ce sont cinq nouvelles complètement délirantes qui composent ce recueil. Pourtant, la présentation des personnages principaux est des plus banales : un adolescent féru de danse, des scientifiques voulant améliorer leur condition (physique et sportive), un chef d'entreprise et sa première mission, rien de bien excitant. C'est après que l'auteur fait déraper la situation. Ces "héros" ne sont pas si normaux, ou plutôt ils ne s'étonnent pas de l'anormal qui se passe autour d'eux. Un élément qui vient faire basculer leur quotidien.
Avec un humour corrosif, Julien Campredon pointe les défauts de notre société. La société est sécurisée, les jeunes ne savent plus prendre de responsabilité, ne pas laver l'honneur des générations antérieures, voilà selon l'auteur et ses nouvelles, les maux de la société. Les solutions qu'il imagine peuvent être aussi banales que l'existence des personnages (manger des sardines) ou exceptionnelles (kidnapper un Maori pour le manger). Une imagination débridée, une lecture aisée avec des soubresauts d'hilarité. Julien Campredon est à suivre.
Quant au lecteur, il lira avec plaisir les nouvelles, sera surpris des rebondissements et pourra se muscler les abdominaux. Une lecture essentielle dans un contexte morne.
L'ATTAQUE DES DAUPHINS TUEURS
AUTEUR : JULIEN CAMPREDON
EDITION : MONSIEUR TOUSSAINT LOUVERTURE
Lien : http://temps-de-livres.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
bibliovegevorebibliovegevore   24 août 2015


« – Mange la sardine et tu deviendras l’une des nôtres. Historiquement d’ailleurs, nous étions des humains comme vous que les affaires ont blasés, alors nous avons préféré partir à la pêche, lire des livres, parler patois et organiser des parties fines derrière les dunes.

Le soleil perçait la ramure de l’arbre dans un scintillement de sardines, donnant à la peau de l’animal tentateur des reflets d’armure. Tiphaine détailla la bête de quatre cents kilos. La proposition n’était pas franchement glamour.

– Le père de Jean-Kévin, il dit que vous êtes des cryptocommunistes!

-Peut être le sommes nous un peu, au départ, mais finalement nous avons délaissé la chose publique, se sont paradoxalement des personnes moins morales, moins cultivées, moins hédonistes, qui s’en sont emparées. Et pendant que nous nous transformions en dauphins, ces gens là ont pris un pouvoir qui nous ennuyait et nous indifférait chaque jour un peu plus.

– Je ne veux pas comprendre pourquoi vous me dites tout ça, et à rester la gorge découverte, je vais m’enrhumer.

– Le fait est que notre présence inoffensive, intelligente et précaire à fini par déranger, car désigné comme l’animal le plus malin, nous mettions en danger un pouvoir fondé sur la bêtise. Si bien que petit à petit, ils ont monté des restaurants, pollué nos plages en y parachutant des culs-blancs, et ont fini par nous bouffer en sushis! Suite à la tempête qui vient, de s’abattre, nous avons souhaiter manifester notre indignation en cassant du plagiste.

– C’est injuste, nous n’y sommes pour rien, nous!

– Vous êtes les petits soldats consuméristes, et à ce titre, un jour, il vous faudra bien passer à la caisse. Le pensée vous dégoute; désormais, nous souhaitons qu’elle vous fasse peur. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Alice_Alice_   18 juin 2016
Mes amis me parlaient de crédits et de mètres carrés ; en fait, ils me parlaient surtout de comment récupérer des mètres carrés et de la preuve ontologique que constituait la mezzanine. Oui, mais pour ça, il faut de la hauteur sous plafond. Ils me mettaient mal à l'aise à étaler leur victoire à la Spartacus, libérés de l'emprise locative, et moi, pour me venger, je leur répondais par la synthèse de livres que, désormais, ils n'avaient plus le temps de lire.
(La vengeance du livre uruguayen)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ShakaCeriseShakaCerise   30 mars 2013
Jacques se renfrogna et se résolut à attendre la fin du repas pour pouvoir coincer le docteur entre quatre yeux. Car, contrairement à Kennedy, il n'allait pas se laisser abattre ; homme pragmatique, ingénieur pétrolier à la retraite, il savait, il avait toujours su et voulait continuer de croire qu'à tout problème existait une solution.
Commenter  J’apprécie          30
ShakaCeriseShakaCerise   31 mars 2013
Curiosité homonymique, les Dubreuil portaient le même patronyme alors qu'ils n'appartenaient pas à la même famille. Pourtant ils se rapprochaient de ce que Frankenstein ou Dolly pourraient être à l'humanité : une réalisation parfaite, clonée et déclinée sur trois variations, grand, chauve, moustachu.
Commenter  J’apprécie          30
Alice_Alice_   18 juin 2016
Sylvie Daigune, à vingt-quatre ans, n'était personne. Fille au naturel taciturne dont le sein droit tombait déjà un peu, elle avait embrassé la carrière de chercheur comme certaines embrassent un ivrogne.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Julien Campredon (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julien Campredon
Julien Campredon - L'assassinat de la dame de pique .Dans le cadre de l'Escale du livre qui s'est tenue à Bordeaux les 1er, 2 et 3 avril 2011, Julien Campredon vous présente son ouvrage "L'assassinat de la dame de pique" aux éditions Léo Scheer.http://www.mollat.com/livres/julien-campredon-assassinat-dame-pique-9782756103105.html
autres livres classés : surréalistesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17217 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre