AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Bruno Pilorget (Illustrateur)
EAN : 9782070341177
156 pages
Éditeur : Gallimard (23/11/1984)

Note moyenne : 3.87/5 (sur 15 notes)
Résumé :
En l'an 6112 les hommes vivent sous quatre bulles géantes disséminées sur le globe. Au-delà des bulles c'est un monde effrayant, hostile et inhabité, du moins le croient-ils ...

Pourtant, aux abords du Missouri, menacés par la forêt, les intempéries, la maladie et les tabous, une tribu de Cheyennes survit ...

Les hommes des bulles, eux, ne connaissent pas la guerre. Ils ont vaincu la maladie et ils pensent avoir acquis la sage... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
book-en-stock
  21 février 2016
Peut-on se protéger de tout dans un univers 100 % aseptisé ?
Résumé : Après la Grande Pollution, les millions d'humains se sont réfugiés dans quatre grandes villes construites sous des globes aseptisés où l'air y est inodore, la vie contrôlée par de puissants ordinateurs, loin de tout élément naturel. Ils vivent sans surprise, même la mort est programmée au bout de 250 ans. Jusqu'au jour où un accident déclenche l'inévitable retour dans le monde extérieur, où les humains découvrent que des Cheyennes y survivent malgré tout. Quel est leur secret ?
Genre : science-fiction
Thématique : pollution et nature
Deux mondes totalement opposés:
- des globes où tout est contrôlé et régulé, les sols sont en matière plastique, aucun élément naturel n'existe, les ordinateurs distribuent les éléments nutritifs.
Ici, les humains portent des noms de plantes. Réséda est une jeune fille déterminée et curieuse. Son père, Cyclamen, est un spécialiste des langues anciennes du XXe siècle notamment. La mère, Violette, apparaît très peu, elle est en voyage dans une autre cité.
De nombreux autres personnages apparaissent mais restent secondaires.
- et le monde extérieur où vivent les Cheyennes, une clairière encerclée par une forêt mystérieuse et interdite, regorgeant d'animaux sauvages et donc menaçants.
Le personnage principal est Longues-Jambes qui ne rêvent que d'aller découvrir le monde caché par la forêt. Il y a aussi le Sorcier-guérisseur, le chef de clan et le plus ancien qui connaît le passé et certains secrets, ainsi que de nombreux autres indiens.
Avis personnel: L'idée est amusante d'associer un récit d'indiens avec un récit d'anticipation car tout semble s'opposer dès le départ. Enfant, j'aimais beaucoup les deux genres et finalement ce livre me replonge dans mes lectures de jeunesse en les associant… plutôt agréable ! La partie futuriste se ressent fortement des années 70 et les illustrations y contribuent beaucoup. Une pointe de nostalgie m'a parfois piqué au cours de cette lecture…alors, tout était à inventer, les ordinateurs ne ressemblaient en rien à ceux d'aujourd'hui…Combien de fois avais-je tenté d'imaginer un monde sous contrôle de ces machines! Un mot m'a beaucoup amusée: le cassétriphone (eh oui, l'auteur ne connaissait pas les CdRom ou les ports USB pour sauvegarder des données...)
L'écriture à quatre mains reste fluide dans un style très agréable avec des descriptions juste ce qu'il faut. On peut bien sûr trouver dans cette histoire un message écologique selon lequel il est préférable à l'humain de rester en contact avec Mère Nature car son salut réside dans la connaissance de ses bienfaits… cependant ce message n'est qu'implicite et il n'y a rien de moralisateur.
Une histoire d'anticipation fort sympathique, un bon moment de lecture !
Challenge Multi Défis 2016 (item : un livre dont l'histoire se déroule dans un milieu hostile)
Challenge 1mot, 1livre
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          153
Shan_Ze
  09 septembre 2015
Un roman écrit à quatre mains pour une rencontre entre deux univers… Nous sommes en 6112 et après l’atmosphère de la Terre est devenu irrespirable après la Grande Pollution, les humains sont rassemblés sont des quatre bulles-villes. Loin de ces cités aseptisées vivent une tribu de Cheyennes dans la plus grande et étonnante simplicité.
La rencontre entre ces deux mondes va être amenée est un peu maladroitement mais l’opposition entre technologie et nature est intéressante et pousse à la réflexion : Un tel monde, assaini à l’extrême, peut-il être une bonne chose pour l’homme ? Pourrons-nous sauver notre Terre de cette Pollution dévastatrice ?
Le dessin de la couverture est plus avenant que ceux se trouvant à l’intérieur de l’ouvrage… Au moins, ont-ils l’avantage de permettre d’imaginer l’univers créé par Camus et Grenier. Un bon roman jeunesse pour nous amener à penser à notre environnement, à la nature.
Commenter  J’apprécie          80
zazimuth
  22 septembre 2010
Le roman est construit pour les deux premiers tiers avec une alternance des chapitres entre la population des globes et celle de la tribu Cheyenne.
En 6112, la population vit sous 4 gigantesques globes (sous cloche !) pour se protéger de la pollution de l'extérieur supposée mortelle. Je dis « supposée » puisqu'une tribu indienne vit à l'extérieur. Elle se cantonne à une clairière persuadée que celui qui s'enfonce dans la forêt s'expose à de redoutables monstres. Cette tribu vénère une caisse en métal ornée d'une croix rouge vestige des temps historiques du 20ème siècle.
L'événement qui va faire se rencontrer ces deux parties découle du transfert d'un cheval du musée d'un des globes (il n'existe ni faune ni flore sous les globes) vers un labo de clonage sous un autre globe. Pendant le transfert aérien, le wagon s'écrase à l'extérieur et une équipe décide de risquer sa vie en allant rechercher le cheval.
Lorsqu'ils reviennent victorieux sous le globe... ils ont rapporté le virus de la grippe ! Or il faut savoir que les maladies ayant été éradiquées depuis longtemps, les humains sont devenus très fragiles...

Lien : http://toutzazimuth.eklablog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
jamiK
  10 septembre 2015
Mon tout premier roman de Science Fiction, lu en 1976 à 11 ans, et c'est celui qui m'a fait aimer le genre, et m'a donné goût à la lecture.
Commenter  J’apprécie          71
vallalectrice
  11 février 2017
comme pour une autre lectrice, il a du faire parti de mes premier livres de SF. je ne me souvient que tu titre.
Commenter  J’apprécie          32

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Shan_ZeShan_Ze   20 août 2015
"Le diaphragme est prêt à fonctionner... Tous les départs vers la cité 4 ont été suspendus. Vous êtes prioritaires : Bonne chance !"
Ces mesures exceptionnelles suscitaient parmi les sauveteurs une angoisse incontrôlable. Les hommes avaient mis leur confiance dans les machines depuis tant d'années que la perspective de les remplacer momentanément par des décisions humaines bouleversait tous les esprits.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
book-en-stockbook-en-stock   21 février 2016
Muguet paraissait très embarrassé. Il se sentait vaguement coupable, comme s'il avait commis en public un acte honteux ou répréhensible.
On lui aurait dit qu'il venait simplement d'éternuer, il n'aurait sûrement pas compris quelles conséquences imprévisibles ce geste allait avoir sur l'avenir du monde civilisé.
p.62
Commenter  J’apprécie          70

autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3144 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre