AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253124346
Éditeur : Le Livre de Poche (14/03/2008)

Note moyenne : 3.99/5 (sur 97 notes)
Résumé :
Il s'appelait Malhorne. Il avait vécu plusieurs vies à travers l'histoire et s'était décidé à les révéler au monde pour essayer de déchiffrer sa propre énigme... avant de mettre fin à ses jours. Pourtant, il n'a pas disparu. Il s'est réincarné dans une petite fille, que l'ethnologue Franklin, Tara et les compagnons de Malhorne ont soustraite aux griffes de l'avide Craig et de sa Fondation Prométhée. Ils sont réfugiés en Amazonie, où l'enfant retrouve peu à peu la mé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Z3D
  16 mars 2011
Second tome de cette tétralogie qui est découpée en 2 parties inégales en taille: Une courte première partie prenant la suite directe du premier tome. Nous retraçons l'enfance de Bout de Chou à travers les lignes du journal de Franklin. Nous voyons également l'arrivée de personnages permettant de mettre en scène les changements apportés à la société de la révélation de Malhorne au grand public. La seconde parte se déroule 16 ans plus tard les personnages ont grandi ou vieilli. Franklin et son groupe se sont séparés, Milos est devenu un délinquant et Craig s'intéresse à des fouilles sur la civilisation Sumérienne.
J'ai un peu moins aimé ce second tome. L'histoire est toujours plaisante mais le rythme s'est accéléré drastiquement, avec de nombreux chapitres très courts. J'ai eu plus l'impression de lire un scénario de film qu'un livre. Voilà pour le gros point négatif selon moi. En revanche, j'ai apprécié le développement du personnage de Franklin et de Spencer. le bon en avant dans l'histoire permet à l'auteur d'ajouter une part de SF d'anticipation assez cohérente (Les implants et le maquillage). Les billets internet de Nemo sont assez drôles et malheureusement très crédibles (même si nous nous demandons ce que c'est au départ).
Je pense, sans avoir lu la suite, que cette tétralogie est très visuelle et pourrait aisément être portée à l'écran. En revanche, en livre, il manque un petit quelque chose pour que ce soit un chef-oeuvre du fantastique. Je finirai bien entendu le cycle car cette oeuvre à énormément de qualité et on m'a promis une fin hallucinante donc…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mauriceandre
  20 janvier 2018
Salut les Babelionautes
Je continue ma découvertes de l'oeuvre de Jérôme Camut avec le deuxième tome de Malhorne "Les Eaux d'Aratta".
Ce livre est en fait une transition entre le secret total que Malhorne avait mis en place au fil des siècles et sa soudaine volonté d'informé le reste du Monde.
le récit se partage entre les points de vue de plusieurs personnages, un écolo excentrique du Net, un jeune délinquant passionné par les armes, des archéologues en Mésopotamie et un multi-milliardaire qui veut s'approprier le secret de la vie éternelle.
On suit les Aventures de ces personnages, qui orbitent autour de Malhorne, avec quelques fois un peu d'exaspération.
Vivement que je lise la suite pour enfin connaitre le dénouement de cette quadrilogie.
Commenter  J’apprécie          40
Arpane
  25 décembre 2012
Ce deuxième tome est celui que j'ai le moins aimé. Je l'ai trouvé en dessous du niveau du premier même s'il reste malgré tout agréable à lire.
Changement fondamental après les événements qui closent le tome 1. On ne se retrouve plus avec Malhorne mais « bout de chou » .. Difficile au départ de s'attacher au personnage (surtout que j'avais eu quelques difficultés à m'attacher à ceux du tome 1). Même constat pour le personnage de Franklin. Les personnages manquent toujours de profondeurs à part peut-être celui de Milos.
Ce tome, même si moins apprécié, laisse présager des événements d'une toute autre envergure dans les prochains tomes et c'est effectivement le cas!
Je conseille donc de ne pas laisser tomber la lecture de cette saga avec ce tome car je trouve la suite est bien plus palpitante pour ma part.
Commenter  J’apprécie          30
Tipee
  26 mai 2016
Tome II de la série Malhorne, Les eaux d'Aratta se passent dans un futur proche par rapport au premier ouvrage. Il s'agit de retrouver Malhorne et de découvrir ce qu'est et où est l'Aratta. Nous retrouvons plus ou moins les mêmes personnages que dans le premier avec quelquefois de petits changements dans les caractères (ce qui est normal, on évolue avec l'âge).
Le premier était tourné autour de l'histoire de Malhorne et du déclin de l'esprit humain, déclin opéré il y a 5000 ans. L'Aratta doit permettre un nouveau boom culturel, scientifique et intellectuel. C'est aussi pour cela que l'auteur a crée un nouveau personnage Némo, qui à travers sa chaine internet décrit les affres de l'écologie, de l'économie et de la politique mondiale de son temps. Par ce biais l'auteur critique notre monde mais permet également de s'engager sur une autre branche de l'humour. Car oui il n'y a plus les grandes phrases de Malhorne pour nous faire rire.
Un ouvrage que j'ai grandement apprécié pour ses enquêtes, sa partie archéologique et son rythme soutenu dans ce style.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
frankgth
  31 décembre 2011
Denis Craig n'est pas homme à abandonner facilement, et l'agréable vie dans la jungle Amazonienne (voir Malhorne, Tome 1 : le Trait d'union des mondes) autour de la dernière incarnation de Malhorne ne va pas durer bien longtemps. Quelques années plus tard, alors que Malhorne a été oublié d'à peu près tout le monde, une découverte archéologique dans le désert va remettre la machine de l'Histoire en route.
Une histoire toujours passionnante, de multiples rebondissements, un futur glauque et finalement une lueur d'espoir, voilà tout ce que nous apporte ce second tome.
C'est donc encore un grand moment que nous fait passer Jérôme Camut, et la lecture du tome suivant, Malhorne, Tome 3 : Anasdahala, devient indispensable.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
TipeeTipee   27 mai 2016
Ils rêvaient. Elle se laissait alors envahir par leurs visions. Les rêves des autres en disent long sur ce qu'ils sont en profondeur. Infiniment plus que toutes les paroles. Les rêves ne s'embarrassent pas de recherche de cohérence, ni du filtre de la morale. C'est à l'inverse toute l'animalité contrainte par l'esprit civilisé qui s'y exprime sans entraves. Quelle qu'en soit l'élévation spirituelle. Depuis sa plus tendre enfance, Ilis prenait beaucoup de plaisir à visiter ces intimités cachées, sans scrupule, ni volonté de nuire, ni délectation voyeuriste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
TipeeTipee   22 mai 2016
Réponse : il existe tout un tas de combinaisons érogènes, et j'ai encore deux mains pour satisfaire mes pulsions primaires !
Je ne vois donc pas pourquoi j'irais me mélanger à la sueur lubrique d'une poupée gonflante high-tech bourrée de prothèses et survitaminée.
Avec ce genre de filles entièrement refaites, t'as plus vite fait de te taper directement un pot de silicone. Et t'as au moins l'avantage de pas avoir à lui faire la conversation après.
Envoyez vos dons et lâchez-moi la grappe ! Il n'y a pas, il n'y a pas eu et il n'y aura pas de madame Nemo.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
line70line70   19 mars 2011
Les rêves des autres en disent long sur ce qu'ils sont en profondeur. Infiniment plus que toutes les paroles. Les rêves ne s'embarrassent pas de recherche de cohérence, ni du filtre de la morale. C'est à l'inverse toute l'animalité contrainte par l'esprit civilisé qui s'y exprime sans entraves. Quelle qu'en soit l'élévation spirituelle.
Commenter  J’apprécie          10
TipeeTipee   25 mai 2016
Souviens-toi des préceptes d'Aratta.
Aime-toi le premier.
Cherche en toi l'amour que tu nourris pour un autre.
Désaimer est un échec personnel. Ne le reproche pas.
Ne cultive pas les amours. Ce sera toujours le même.

La connaissance est amour.
Le monde est connaissance.
Le groupe prime sur l'individu.

Un homme vaut une femme.

Elimine l'individu qui met en danger la communauté.

La vie est plaisir. Le plaisir est moteur du savoir.

Le passé, le présent et l'avenir font un dans l'Aratta.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
dadou-chettedadou-chette   19 décembre 2012
Difficile de suivre et faut s'armer de patience je pense pour une lectrice débutante comme moi :)
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jérôme Camut (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jérôme Camut
Les 15 et 16 juin 2019 auront lieu la 11ème édition du salon international du livre de poche Place des Marronniers à Saint-Maur-des-Fossés organisée par la librairie La Griffe Noire et la ville. Le libraire Jean-Edgar Casel vous présente quelques informations de l'édition 2019...
Et le mal viendra de Jérôme Camut et Nathalie Hug aux éditions Fleuve Noir https://www.lagriffenoire.com/143647-romans--et-le-mal-viendra.html
ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Malhorne (tome I)

Comment se prénomme le chef de la tribu des Kayapos

Mlotec
Pokétan
Arinaou
Pakéra

14 questions
19 lecteurs ont répondu
Thème : Malhorne, tome 1 : Le trait d'union des mondes de Jérôme CamutCréer un quiz sur ce livre