AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Pois0n


Pois0n
  06 octobre 2018
Le voici, le voilà, le carnet de croquis coquinous de Camy, qui avait explosé sa campagne de financement participatif. Il faut dire que le projet avait tout pour plaire : le trait est beau... et plutôt chaud ! Si jamais le résumé n'était pas assez clair, sachez que le contenu de cet artbook est bien clairement réservé aux plus de dix-huit ans.

Artbook ou plutôt sketchbook donc, le livre étant une compilation d'illustrations au crayon, le plus souvent monochromes. Les touches de couleur sont dans les faits plutôt discrètes : quelques pages au fond très vif, ne faisant que davantage ressortir le trait de crayon, ou le trait lui-même coloré sur fond blanc. Beaucoup de nuances de gris et de sépia également. Ce n'est donc pas de la « vraie » couleur... mais pas du « vrai » noir et blanc non plus.

De toutes façons, le monochrome met en valeur la beauté du trait de Camy. L'artiste maîtrise parfaitement les ombrages ainsi que les volumes du corps féminin. Peu importe les positions parfois tarabiscotées, les perspectives compliquées... la demoiselle semble se jouer des difficultés ! Et ne parlons même pas de l'expressivité des visages ou du mouvement des chevelures : c'est juste magnifique. Camy possède en outre une sensibilité particulière qui fait que tous ces dessins, même les plus osés, sont toujours très doux. du sexy classe, mais pas vulgaire. … Ou presque pas !

Si l'artbook commence en effet par des dessins très sages, presque tous publics, la température monte au fur et à mesure que les pages se tournent : les petites robes virevoltantes laissent place à la lingerie, puis à une nudité sobre, pour finir par tout montrer et laisser librement cours au sexe sur la fin. le livre est presque construit comme une histoire, comme si les fantasmes de l'artiste se dévoilaient eux aussi, dessin après dessin. Donc oui, c'est clairement explicite, mais sans jamais franchir les barrières de l'érotisme, quitte à néanmoins parfois les frôler.

Un chouette objet donc, qui prouve, s'il en était besoin, qu'érotisme et art ne sont pas incompatibles.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus