AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
L'âge des cinq tome 1 sur 3

Isabelle Troin (Traducteur)
EAN : 9782352943037
550 pages
Bragelonne (30/11/-1)
3.71/5   99 notes
Résumé :
Auraya baissa les yeux vers l’anneau blanc à sa main. Il lui conférait l’immortalité et des pouvoirs extraordinaires. Jusque-là une jeune fille comme les autres, Auraya était désormais l’Elue des dieux.
Ainsi commence une fabuleuse saga dans un monde de magie, de héros, de dieux et d’amour interdit.
La jeune prêtresse Auraya est devenue l’une des cinq Blancs, les plus puissants serviteurs des dieux. Sa mission d’ambassadrice l’amène dans des régions ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
3,71

sur 99 notes
5
4 avis
4
7 avis
3
7 avis
2
1 avis
1
0 avis

Yendare
  22 octobre 2019
Ma lecture commence à dater de presque 6 mois, j'ai complètement oublié d'écrire mon avis sur cette lecture que j'avais pourtant trouvée fort sympathique et qui ne fait l'objet pour le moment que de 14 critiques, c'est dommage car ce roman de fantasy vaut le détour.
J'ai découvert la plume de Trudie Canavan dans mes années collège grace à un CDI bien rempli ou j'ai pu emprunter la trilogie du magicien noir que j'ai fini par acheter afin de pouvoir la relire à profusion chez moi. Si je n'ai pas eu le même enthousiasme à la lecture de ce premier tome de sa trilogie l'âge des cinq j'ai néanmoins suffisamment aimé ce que nous propose ici l'auteur pour decider de me plonger dans les deux autres pavé de cette trilogie.
Ce tome fait un excellent tome d'introduction bien qu'il puisse se suffire à lui-même ayant un début et une fin. L'univers que nous présente Trudie Canavan à de nouveau réussis à m'embarquer. Nous découvrons un monde diriger par 5 dieux qui le font par le biais de 5 élues : les blancs qui exercent la volonté des dieux sur l'ithanie. Auraya, le personnage principal vient de rentrer dans le cercle des 5 élus et va commencer à apprendre la tâche qui lui est dévolue, occasion pour nous lecteur de la suivre voir différents peuples tel que les Siyee (sorte de petit homme-oiseau) par exemple afin de les convaincre de renforcer leur lien avec l'ithanie du nord notamment en formant une alliance militaire.
Le personnage d'Auraya est attachant et prend son rôle à coeur en tentant de répondre au mieux de ce que l'on attend d'elle, cependant la jeune femme à peu de temps de se faire à son poste qu'une guerre se prépare qui donnera lieu à une chouette bataille en fin de tome. Il ne faut dans tout ça pas non plus oublier les problèmes de coeur de cette dernière.
Je trouve que l'auteure est particulièrement douée pour créer des histoires d'amour compliquées et les rendre des plus intéressantes pour le lecteur en raison de leur conséquence sur l'intrigue. La gestion de la romance est une véritable petite réussite ici.
De la magie, des combats, quelques intrigues politiques, des personnages attachants, intéressant à suivre et pour certain(e) mystérieux ainsi que la découverte d'un nouvel univers et de ses différents peuples et une romance impossible. Il y avait ici tous les éléments pour passer un bon moment et je peux d'or et déjà dire que c'est avec plaisir que j'ai lu le deuxième tome qui s'avère tout aussi bien que le premier.
Pour moi il n'y a rien de plus à dire si ce n'est que Trudie Canavan est pour moi en fantasy une valeur sure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          424
basileusa
  11 mai 2020
Je découvre l'auteure avec ce premier tome de la trilogie l'âge des cinq et je suis pour l'instant conquise. L'auteure a construit un univers riche, constitué de nombreux peuples , de magies et d'animaux originaux ( le veez me plait particulièrement). On entre assez facilement dans l'histoire en suivant les premiers pas d'Auraya en tant que Blanc, l'une des cinq qui représente les Dieux sur terre. J'aime beaucoup ce personnage, parce qu'elle n'essaie pas de coller parfaitement à ce qu'on attend d'elle , elle est surprenante et un peu un électron libre, amené sans nul doute à changer les mentalités. Et il le faut car L'Ithanie du nord manque de tolérance religieuse, envers les tisse-rêves, peuple pacifique pourtant. La guerre contre un ennemi coriace, les pentadriens, changera-t-il la donne ? J'ai hâte de lire la suite pour le savoir.
Challenge mauvais genres 2020
Challenge séries 2020
Challenge Bragelonne
Challenge auteure SFFF
Commenter  J’apprécie          295
Phoenicia
  01 mars 2018
Une très bonne découverte que cette auteure. Ce premier tome m'invite à lire très prochainement la suite.
Si les premières pages ont été plus ardues, on rentre par la suite très facilement dans l'intrigue, une fois que l'on s'est fait à la richesse de cet univers que nous présente Trudi Canavan. En effet, l'histoire prend place dans un monde divisé en plusieurs royaumes et donc en plusieurs peuples. le tome 1 s'appesantit beaucoup sur les Siyee. J'espère que les tomes prochains permettent de détailler davantage d'autres peuples et surtout l'Ithanie du Sud qui m'intrigue puisque l'on est resté cantonné à la partie nord du territoire.
J'ai également beaucoup apprécié l'aspect théologique dans cette intrigue. La notion de croyance est fondamentale dans la guerre qui se prépare ainsi que dans la relation avec les Tisse-Rêves. le petit bémol est bien sûr un côté bien manichéen entre les Blancs et les hérétiques noirs.
Enfin, le changement de narration nous permet de nous attacher à plusieurs personnages et j'ai hâte de voir ce que leur réserve l'auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Alfr
  20 octobre 2021
De prime abord, ce livre a tout pour les cinq étoiles : un monde secondaire bien dessiné, des peuples ailés et terrestres, des chefs de royaumes différents, des grades de sorciers, des prêtres, des hérétiques, des religions divergentes et surtout des dieux ! Nous voilà donc dans un univers typique de fantasy où l'on se bat pour des croyances et des territoires. Auraya, personnage principale, prêtresse immortelle, au service des dieux a beaucoup de charme. Et de caractère. Elle s'oppose ainsi aux traditions désuètes dont celle de ne recourir en aucun cas aux services des tisse-rêves, considérés comme hérétiques depuis la grande bataille des dieux. Or Auraya vénère ces dieux survivants, tout comme son peuple, les circliens qui règnent sur l'Ithanie du Nord. Évidemment, ce n'est pas le cas de tout le royaume, et la menace gronde en Ithanie du sud avec l'apparition d'étranges sorciers. Ces derniers ne sont pas seuls, au grand dam des circliens ! Tous les ingrédients donnent l'eau à la bouche, d'autant plus que tout ce beau petit monde n'est pas dénué d'humour... Oui mais voilà, de temps à autres, la traduction, les réflexions sont un peu niaises. La fin fut laborieuse pour moi, les bonnes surprises du début s'étant un peu trop vite évaporées. Je ne pense pas avoir le courage de découvrir la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Big-Bad-Wolf
  01 février 2021
Ayant été plus que conquise par les deux sagas du Magicien Noir de Trudi Canavan, et beaucoup plus mitigée pour sa saga La loi du Millénaire, c'est avec des attentes plus modestes mais tout de même de la curiosité que je me suis lancée dans cette saga.
Comme souvent, nous retrouvons plusieurs personnages principaux qui gravitent autour d'un personnage central féminin, Auraya. Central sans doute car elle est probablement le personnage le plus important du roman, mais ce n'est pas pour autant que les autres sont mis de côté, bien au contraire. Tryss, Leiard, Emerahl et Danjin partagent l'intrigue avec elle à parts à peu près égales.
Dans ce roman, nous allons suivre une histoire très portée sur la religion, ainsi que les guerres induites par les différences de croyances. Dès le début, l'auteur nous brosse le portrait d'un territoire dominé par les Circliens, une religion menée par cinq élus des dieux, les Blancs, immortels et dotés d'importants pouvoirs. Leurs dieux, par ailleurs, ont la particularité d'exister et de se manifester à leurs fidèles, les Blancs au premier chef. Si l'imagerie nous évoque rapidement quelque chose de pur et de juste, il nous est rappelé à de nombreuses reprises que ce culte dominant a oppressé et même massacré celui des Tisse-Rêves par le passé, même si cela tend à devoir changer grâce à Auraya. En d'autres termes, on pourrait être tenté de penser que peut-être tout n'est pas si bon que les apparences le suggéreraient.
Face à eux dans cette guerre, nous retrouvons les Pentadriens, sorciers noirs adeptes d'une autre religion et qui vont leur déclarer la guerre pour cette raison précise. Si la thématique n'est pas inconnue en fantasy, je ne l'ai pour ma part pas rencontrée si fréquemment que ça. J'ai trouvé cette approche à la fois intéressante et rafraîchissante, d'autant que l'on nous propose cet aspect non pas seulement comme trame de fond mais comme intrigue principale à laquelle on participe en suivant des personnages qui y sont directement impliqués.
Si le début du roman prend du temps à se mettre en place, le reste se lit tout seul. J'ai passé un agréable moment, et même si cela n'est pas un coup de coeur comme avec les sagas du Magicien Noir, j'aborderai la suite avec plaisir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
YendareYendare   26 avril 2019
- Fuir, moi ? s’indigna Danjin.
Il s’attendait que sa femme le taquine sur sa forme physique ; au lieu de quoi, elle devint grave.
- Oui. (Elle s’approcha de lui et planta son regard dans le sien.) À toutes jambes. Je suis trop jeune pour devenir veuve.
- Je ne vais pas… Attends un peu. Tu es trop quoi ?
Commenter  J’apprécie          260
YendareYendare   23 avril 2019
Ses petits-enfants. La perspective de devenir grand-père l’enchantait et le consternait tout à la fois. Ça signifiait qu’il devenait vieux. Mais ça rendait ses filles heureuses.
Commenter  J’apprécie          250
YendareYendare   25 avril 2019
On dit qu’enseigner à un élève, c’est apprendre des leçons de lui.
Commenter  J’apprécie          250
IndocileIndocile   22 juillet 2015
- Gardiens divins, il est temps de choisir votre dernier représentant. Son devoir sera de protéger le peuple d'Ithanie.
Cinq êtres de lumière apparurent sur l'estrade. Un silence absolu s'abattit à l'intérieur du Dôme. Alors vint le moment qu'elle n'oublierait jamais
Commenter  J’apprécie          40
levrilevri   26 juillet 2020
— Tu dois penser au mobile de la guerre. En général, il s’agit de dépouiller le vaincu au maximum. Un envahisseur envisage toujours l’avenir au-delà de la bataille. Après sa victoire, il devra maintenir le contrôle chèrement acquis. Même de puissants sorciers ne peuvent se trouver dans plus d’un endroit à la fois ; c’est pourquoi ils emmènent des gens pour les seconder : des sorciers mineurs, des combattants, des gens attirés par la perspective d’un bon pillage.
» Les défenseurs le savent. Aussi lèvent-ils une armée à titre d’assurance, en cas de défaite. Si leurs forces tuent le plus d’envahisseurs possible, il en restera moins pour régenter leur peuple. Du coup, ils auront de meilleures chances de se soulever et de renverser l’occupant plus tard.
Jayim acquiesça lentement.
— Et s’ils attendent que les sorciers aient fini de se battre entre eux, et que leur camp perd, les sorciers ennemis les tueront de toute façon. Donc, autant qu’ils s’impliquent tout de suite.
— Oui, soupira Arleej. Bien que la plupart des soldats ne s’en rendent pas compte. Ils font ce qu’on leur ordonne de faire, parce qu’ils ont foi en le jugement de leurs chefs.
— Il est arrivé que des sorciers vainqueurs donnent l’occasion de se rendre aux soldats survivants, rappela Leiard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Trudi Canavan (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Trudi Canavan
Fantasy authors Trudi Canavan and Devin Madson talk about their books, writing, and the state of Australian fantasy.
autres livres classés : fantasyVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2117 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre