AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782362660399
35 pages
Talents Hauts Editions (16/02/2012)
3.33/5   3 notes
Résumé :
Pour son anniversaire, Alizée a demandé un vélo. Pas n'importe quel vélo. Un "vélo de course Quand son père entre dans la cuisine, Alizée reconnaît la forme du paquet. Elle se jette dessus, arrache le papier et découvre... une ravissante... petite... bicyclette... rose...
- Oh... parvient-elle seulement à prononcer d'une voix étouffée. Elle voit bien que ses parents sont surpris qu'elle ne se précipite pas dans leurs bras pour les remercier.
Mais Aliz... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
lilicrapota
  05 mars 2021
Je découvre les éditions « Talents hauts » et leur collection « livres et égaux ». L'objectif de la collection est de lutter contre les préjugés, notamment ceux qui touchent le clivage garçon/fille.
Ces petits romans sont destinés aux enfants de 6 à 8 ans (du cp au ce2), ils sont très agréables à lire, tant au toucher (belle qualité de papier), que dans la mise en page (aérée, illustrations couleur, chapitres courts…). C'est toujours un enfant qui raconte l'histoire, avec un « je » qui permet au jeune lecteur de s'identifier plus facilement. (sauf « Alizée », qui est écrit à la troisième personne).
Je fais un seul article pour les 6 livres que j'ai lus.
« Alizée fend la bise » : c'est l'histoire d'une petite fille qui demande un vélo pour son anniversaire : elle veut un vrai vélo comme celui de son copain de l'école, un vélo de course, un vélo avec des roues crantées, un guidon en acier et une selle de compét. Mais ses parents lui offrent un vélo rose… Ils pensent lui faire plaisir, quand elle, elle veut juste un vélo pour pouvoir rouler vite… Un livre pour montrer aux enfants qu'il n'y a pas des jouets de fille et des jouets de garçon 😉 ***
« La bonne culotte » est superbement écrit, avec beaucoup de sensibilité. Parce qu'il y a des jours où on ne choisit pas la bonne culotte et on sait qu'il va falloir la supporter toute la journée, Emma est comme ça tous les jours, avec trop de doigts et pas assez de centimètres, mal dans sa peau du haut de ses 7 ans, timide et gauche, mais… elle sait jouer de l'accordéon 😉 *****
« Aimé » est aussi superbement écrit, et porte sur le prénom que l'on porte et que l'on n'aime pas forcément… Aimé déteste le sien parce qu'il est la cible de moqueries, mais finalement, il s'aperçoit que son prénom a une histoire et apprendra à la partager… *****
« Des filles dans l'équipe » met à mal les idées reçues des garçons sur les prouesses des filles au foot !!! le championnat des ce2 oblige chaque équipe à avoir deux filles ; les garçons râlent, les filles finissent par monter leur propre équipe… Bien sûr, c'est un peu convenu mais parfait pour aborder cette thématique avec de jeunes enfants et montrer qu'aucune activité n'est « réservée » à un sexe en particulier.
« Franky au grand sourire » semble être le début d'une série écrite et illustrée par Thierry Lenain et Félix Larive. le thème abordée ici est celui du handicap, ou plutôt de la maladie, et du regard que l'on porte sur elle. Franky arrive dans la classe, il est tout petit et allongé sur un lit à roulettes car il est paralysé. Les enfants de la classe vont très vite l'adopter sauf Fatia à qui il fait peur. On découvre aussi l'humanité du maître qui se met à pleurer parce qu'il a peur de le « casser ». C'est très bien écrit et permet de sensibiliser les enfants à ces différences. Je regrette juste qu'il n'est pas été mis en évidence tous les autres « handicaps » de la classe, même infimes (lunettes, dyslexie, etc) mais le format du roman et sa limpidité n'auraient pas été respectés. ****
« Mona qui sait où elle va » est le 2ème ouvrage de la série « Bienvenue » de Thierry Lenain et Félix Larive. (à l'heure où j'écris, il n'y en a pas d'autre) Il aborde cette fois la thématique des enfants placés avec Mona dont la maman n'est « plus capable ». Chose étrange, et alors qu'il y avait encore à dire et à creuser sur ce sujet, l'auteur a choisi d'aborder le thème, via la maîtresse, du « on n'est pas obligé de faire des enfants dans la vie » Cela interpelle, parce qu'en même temps, vu le contexte de l'histoire, c'est un peu comme si ça renvoyait à « ma mère aurait mieux fait de s'abstenir vu ce que ça donne ». Et même si l'auteur choisit de clôturer avec « J'ai beaucoup de chance alors que ma maman m'ait faite sinon je n'existerais pas », pour avoir chaque année des enfants placés dans ma classe et savoir ce qu'ils vivent au quotidien, je ne le trouve pas très judicieux, cet aparté… ***

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Keravan
  09 juin 2021
J'ai découvert cet éditeur en cherchant des ouvrages pour mon réseau littéraire sur les préjugés.
Alizée est une petite fille qui subit les stéréotypes mais qui aimerait bien s'en défaire. On l'appelle "Petite fée", mais ce surnom ne lui convient pas, elle trouve ça gnangnan.
Elle aimerait qu'un nouveau surnom s'impose aux autres. Un surnom qui sent la vitesse et l'aventure. Elle a mis tout ses espoirs dans son souhait pour son cadeau d'anniversaire: un vélo de course. Malheureusement, ses parents ont préféré lui offrir un vélo banal qui ne lui permet pas de foncer à toute allure au risque de se faire mal.
J'ai aimé cette histoire car Alizée est un personnage très attachant. Elle subit les situations, elle n'ose pas dire ce qu'elle pense vraiment. Elle tait sa déception et le sentiment d'injustice. On a mal au coeur avec elle mais on se réjouit aussi avec elle à la fin!
Commenter  J’apprécie          00
saomalgar
  29 novembre 2012
L'héroïne intrépide est attachante.
Filles et garçons peuvent s'identifier.
Le vocabulaire est simple pour une première lecture.
Le texte est écrit gros.
Alizée ment à ses parents et dans l'histoire elle ne dira jamais la vérité, un peu dommage pour la morale.
C'est une petite fille capricieuse qui arrive à ses fins en mentant ! C'est pas bien :)
L'histoire est un peu banale.
Commenter  J’apprécie          10
LetterBee
  29 avril 2013
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
KeravanKeravan   09 juin 2021
Pour son anniversaire, Alizée a demandé un vélo. Pas n'importe quel vélo. Un vélo comme celui de Bruno. Un "vélo de course". Elle a longtemps hésité à préciser "de course".
"De course", cela sent la vitesse, le danger, les pansements et le mercurochrome. Mais si elle ne disait rien, elle risquait de se voir offrir un vélo pour petites filles. Un vélo qui collerait comme du chewing-gum à son surnom.
Car, depuis toujours, on la surnomme "Petite fée" et Alizée déteste ça. Elle trouve que cela sonne gnangnan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KeravanKeravan   09 juin 2021
"Ce n'est pas juste", songe Alizée. Jamais personne n'aurait offert à un garçon une stupide bicyclette avec laquelle il est impossible de sortir des chemins balisés et de foncer à travers les fourrés.
Cette pensée lui donne envie de pleurer, mais Alizée se retient. Elle est bien trop fière pour pleurer devant les copains.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Eléonore Cannone (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eléonore Cannone
Rencontre avec Eléonore Cannone
autres livres classés : veloVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le Carnet de Théo Tome 3 : "Tous en scène" de Eléonore Cannone

Qui y a-t-il en haut de chaque chapitre ?

Une date
Une titre de chanson
Un dessin

10 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Tous en scène de Eléonore CannoneCréer un quiz sur ce livre