AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782700242782
480 pages
Éditeur : Rageot Editeur (16/10/2013)

Note moyenne : 4.24/5 (sur 42 notes)
Résumé :
Après avoir passé l'été à dénouer ses liens sentimentaux compliqués avec Sîn, le guitariste des Moonlighters, Théo est prête pour sa rentrée en première. Elle retrouve avec plaisir ses copains, suit de près les tribulations sentimentales de ses parents séparés et sent sa vocation mangakesque s'affirmer.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
luckita
  13 septembre 2014
C'est avec un réel plaisir que j'ai retrouvé Théo et ses amis dans le dernier tome de la trilogie. Les personnages sont toujours aussi bien campés et Théo évolue beaucoup de ce tome.
Du coup, c'est avec un pincement au coeur que j'ai tourné la dernière page. Thio, Julian, sam... vont me manquer.
Je recommande cette trilogie, le journal intime de Théo, très bien écrit, bourré d'humour, touchant... Une belle lecture.
Commenter  J’apprécie          110
alittlematterwhatever
  18 octobre 2013
Dire que j'attendais ce troisième tome des Carnets de Théo avec impatience est un doux euphémisme. Depuis lundi, je scrutais les rayons des librairies dans l'espoir de l'y voir.
Une fois de plus, la rentrée de Théo se place sous le signe du changement. Sa mère va emménager avec son nouveau compagnon. Théo va donc connaître les joies de la garde alternée, des beaux-parents, des demi-frères, mais aussi retrouver ses amis, ses amours... Bref une nouvelle année scolaire commence et elle ne va pas être de tout repos.
Théo m'avait manqué et, comme pour la sortie du deuxième tome, j'avais posé une journée de repos pour pouvoir dévorer ce troisième opus. J'ai vraiment été contente de retrouver les personnages du Carnet de Théo. Eléonore Cannone a su créer des personnages auxquels il est facile de s'attacher. Sa plume, on se met facilement à la place de l'héroïne. Ses amis deviennent nos amis, ses problèmes, nos problèmes, bref en lisant le Carnet de Théo, je n'étais plus moi, je devenais Théo. Si les références manga sont un tout petit moins présentes, l'histoire quant à elle, est bien plus étoffée. Il faut dire que le troisième tome a gagné quasiment 200 pages par rapport au premier. Un vrai cadeau pour les fans. Lors de ma lecture, j'ai beaucoup ri mais l'émotion était également au rendez-vous, notamment lors des passages entre Théo et Takeshi, son sensei, comme elle aime l'appeler.
Mais le carnet de Théo ne serait pas ce qu'il est sans les sublimes illustrations de Sinath. J'ai vraiment adoré les découvrir au fil des pages car oui, je me suis empêchée de le feuilleter pour ne pas me spoiler. Mon côté fangirl s'est réveillé : Julian, Sin, les personnages masculins me font totalement craquer. de plus, les dessins apportent vraiment beaucoup au texte : ils se font complémentaires. Certes, ils ne nous apprennent rien de plus mais grâce à eux, on plonge dans l'univers de Théo.
La seule chose qui m'a réellement dérangé lors de ma lecture a été les expressions anglaises utilisées par Théo. J'avoue avoir eu du mal à m'y faire. Je n'ai pas compris pourquoi, au cours d'une phrase en français, on voit débarquer, sans raison un « that's all » ou un « by the way ». Théo serait-elle passé du côté hipster de la force ? Mis à part ce détail, j'ai vraiment adoré ce dernier tome. J'ai refermé le livre avec tristesse : dur, dur de dire au revoir à des personnages que l'on connaît maintenant depuis trois ans. Cependant, ça nous permet de suivre les nouveaux projets, notamment de Sinath, puisque celle-ci réalise avec Mathieu Guidé, un nouveau projet manga : the Runaway. J'ai hâte !
Lien : http://alittlematterwhatever..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Maliae
  02 novembre 2014
sans hésitation je peux vous dire que ce tome-ci est mon préféré des trois. Si Théo reste vraiment naïve sur certaines choses, je l'ai trouvé beaucoup plus ouverte et plus agréable. Je me souviens du tome 2 où elle n'arrêtait pas de juger tout le monde, de se fermer, de ronchonner et de se plaindre de tout le monde. Ici elle essaie d'aller vers les autres, de prendre sa vie en main, elle évolue vraiment et a beaucoup moins de préjugé. C'est vraiment agréable de la voir ainsi, je l'ai trouvé assez mignonne finalement et même rigolote. Son père m'a fait délirer dans ce tome là, à se trouver des femmes complètement cinglées. J'ai adoré revoir Sam et Léandro également. Sîn m'a déplu mais comme depuis le début je ne l'aime pas, ça n'a pas été une grosse surprise. Julian est vraiment adorable, je me souviens l'avoir déjà adoré dans le tome 2 et bien là ça a été encore plus fort, il est super ce gars. J'ai aussi apprécié les amis d'école de Théo.
Sans oublier bien sûr Takeshi et Angelo qui m'ont foutu la larme à l'oeil dans ce tome-ci, dire que je n'aimais pas du tout Takeshi dans le tome 1, il me plaisait de plus en plus et dans ce tome 3 je l'ai trouvé hyper attachant et il m'a vraiment super émue.
Les dessins sont bien mieux, on a même droit à des décors et à un mini-extrait du manga de Théo, on sent qu'elle a vraiment évolué tant dans sa vie que dans son style. Même elle remarque combien elle a changé.
L'histoire est hyper mignonne dans ce tome-ci, quelques rebondissements, puis l'aveuglement de Théo m'a bien fait marré j'avoue, la fin m'a emmené les larmes aux yeux à cause de l'émotion et parce que je trouve ça ultra chou. Bref une très très bonne conclusion, c'est chou, ça fait chaud au coeur, j'ai adoré.
Lien : http://jetulis.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
zabilou
  02 novembre 2014
J'avais aimé le T1, et avais hâte de découvrir la suite des aventures de Théo, et bien je ne suis pas déçue, le tome 2 m'a rendue addict, le tome 3 a tenu ses promesses... Je ne regrette qu'une chose, que ce soit terminé. Franchement du roman ado qui change même si bien évidemment on échappe pas à quelques clichés.
Commenter  J’apprécie          50
DocBird
  03 février 2016
Résumé : Dernier tome des aventures de Theo : Theo entre en classe de première L. Elle va comme d'habitude se mettre à part mais va malgré tout entretenir des relations privilégiées avec deux élèves de sa classe et Charlie. Elle va découvrir l'amitié et son engagement, mais aussi les peines d'amour, des secrets de famille, et retomber amoureuse malgré elle ! Elle va aussi comprendre qu'elle est privilégiée grâce aux regards d'autres personnes et que la vie est précieuse.
Mon avis : Ce troisième tome clôt la série. Theo est parfois horripilante dans ses réactions, mais aussi touchante dans sa fragilité et sa volonté d'ériger des murs autour d'elle pour se protéger.
Elle va apprendre la force de l'amitié et l'amour de son entourage, faire face à la souffrance des autres, découvrir le secret de la tombe fleurie de son frère le jour de la date anniversaire de sa mort, assister à un défilé de futures belles mères chez son père, se montrer odieuse, aveugle, mais aussi émouvante.
On assiste à l'éclosion des talents mangakesques de Theo et photographiques de Julian. On ressort de la lecture avec l'espoir d'une belle vie pour Theo, malgré les épreuves de la vie. Une belle trilogie.
Lien : http://docbird.over-blog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
ChrisbookineChrisbookine   04 janvier 2014
A mon réveil, je me suis rappeler pour quoi je détestais autant le sport. j'avais mal. Partout. Mes cuisses me tiraillaient, mon dos me faisait atrocement souffrir et j'avais des douleurs lancinantes dans les bras. D'un autre (point de ) côté, je me sentais soulagée.
Commenter  J’apprécie          10
ChrisbookineChrisbookine   04 janvier 2014
De tomber amoureuse. Je préfère éviter. D'après ce que j'ai observé, ça finit rarement bien et, en plus, ça nuit gravement à la scolarité.
Commenter  J’apprécie          20
ChrisbookineChrisbookine   04 janvier 2014
J'ai observé un instant les nuages noirâtres étrangler le ciel, au-dessus de moi avant d'appuyer sur l'interrupteur de ma lampe de chevet, de fermer les yeux et de m'éteindre. Avec la lumière.
Commenter  J’apprécie          10
lycmagnanaplycmagnanap   19 décembre 2013
J'ai fermé firefox et me suis réfugiée dans mon lit. Moi qui croyais avoir atteint le fond du gouffre de l'histoire d'amour foireuse en tombant amoureuse de lui, je m'etais surpassée. Il était lui aussi amoureux de moi mais j'étais parvenue a faire en sorte que tel n'était pas mon cas.
Commenter  J’apprécie          00
ChrisbookineChrisbookine   04 janvier 2014
Mon père est encore plus absent que d'habitude. Il semble avoir inventé un nouveau concept : la présence absente. Il est là. Physiquement. Mais pas psychologiquement. Il ressemble à une plante en pot. En moins vivant.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Eléonore Cannone (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eléonore Cannone
Rencontre avec Eléonore Cannone
autres livres classés : journal intimeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le Carnet de Théo Tome 3 : "Tous en scène" de Eléonore Cannone

Qui y a-t-il en haut de chaque chapitre ?

Une date
Une titre de chanson
Un dessin

10 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Tous en scène de Eléonore CannoneCréer un quiz sur ce livre
.. ..