AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782823608021
144 pages
Editions de l'Olivier (05/02/2015)
3.59/5   29 notes
Résumé :
« Elle était exactement faite pour mon désir. Je lui chuchotai Je voudrais vous faire l’amour. Elle rit légèrement, Maintenant ou tout de suite ? »
Un homme amoureux de deux femmes, et que cela ne dérange en rien, quoi de plus banal aujourd’hui ? Le temps n’est plus où le péché d’adultère inspirait aux coupables les pires tourments – et à la littérature ses œuvres les plus incandescentes.
Ce livre nous montre pourtant qu’il n’en est rien, et qu’à l’é... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,59

sur 29 notes
5
5 avis
4
1 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
1 avis

trust_me
  02 mars 2015
C'est l'histoire d'un homme en plein démon de midi qui s'entiche d'une jeunette dont il va tomber amoureux. Un homme qui ne veut pas choisir entre celle qu'il appelle « L'Une », son « officielle » qu'il adore et à qui il trouve toutes les qualités de la terre, et Ellénore, « l'autre », celle qui le rend fou de désir. Avec elle il se consume corps et âme et il finira par se brûler les ailes, forcément.
Je vous la fait courte parce que le roman est court mais aussi parce qu'il m'a prodigieusement agacé. le narrateur est un architecte imbuvable au comportement que je qualifierais « d'hautement baffable ! ». Un gars d'une mauvaise foi épouvantable qui va morfler et c'est bien fait pour lui. Emporté pas la passion, il s'invente une bonne conscience pour justifier son infidélité mais aucun de ses arguments ne tient la route. Et si, pendant un temps, il exulte et pense gagner sur tous les tableaux, plus dure sera la chute… Belinda Cannone s'amuse à faire souffrir, c'est une évidence. Elle lui donne ce coté geignard de supplicié permanent qui ôte au lecteur toute envie de le plaindre. Ellénore le saoule de plaisir puis l'ignore alors que lui voudrait davantage de sentiment. Elle le tient en son pouvoir, le torture, l'humilie… et lui s'inflige mille morts pour tenter de la séduire alors que la cause est perdue d'avance et que leur relation se réduit à des ébats torrides. Au final il va tout perdre, c'était couru d'avance…
L'histoire n'a même pas suscité de ma part un intérêt poli. Ok, les femmes mènent le bal et les hommes, ces poltrons, sont faibles et lâches, tu parles d'un scoop ! J'ai aussi eu beaucoup de mal avec l'écriture, pleine d'afféterie, d'effets de style et d'une préciosité que j'abhorre. Un personnage qui, au cours d'une discussion, déclare « Ah, soupirai-je, mélancolique, si au moins j'étais sûr qu'un jour on se débarrasse du souhait d'intensité et qu'on entre dans la paix étroite d'une vie plus parcimonieuse », c'est trop pour moi, vraiment !
Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
4bis
  04 décembre 2021
Ca se dévore ! Un remake du Côté de chez Swann avec une quasi épouse (parfaite et hiératique) en supplément dans le tableau. Ou comment le désir du narrateur masculin est avant tout le miroir de ses manques. Comment son avidité aliène la liberté de ses deux femmes. Et comment il se retrouve le bec dans l'eau et gros Jean comme devant. C'est cruel et corrosif pour l'amour propre masculin. C'est acide et désespéré pour le sentiment amoureux des femmes à l'endroit de ce genre d'homme. le tout relève indéniablement de l'exercice de style, brillant et un peu froid, de la démonstration implacable d'une idée aussi. Un petit traité de féminisme revenchard appliqué au domjuanisme des mâles quadra. Bref, ça se lit très bien, c'est tout à fait séduisant mais je ne suis pas sûre que ce soit riche de beaucoup d'enseignements.
Commenter  J’apprécie          60
noid
  10 février 2020
Est-il possible d’aimer deux femmes ? La question ne semble pas se poser, mais comment faire ? Dire, cacher, mentir ? Est-ce satisfaisant et pour qui, pour combien de temps ?
Belinda Cannone se met dans la peau de cet homme qui pense y parvenir et tente d'éviter la tempête qui s'annonce. Enfant gâté qui ne veut pas lâcher ses jouets mais qui n'a peut-être pas suffisamment de mains pour tout tenir
Lien : https://www.noid.ch/nu-inter..
Commenter  J’apprécie          130
franconville
  28 mars 2015
Un homme qui aime deux femmes et qui ne peut choisir. Deux femmes qui se complètent alors qu'il croyait avoir découvert l'unique, celle qui lui correspondait.
Une histoire de couple de notre époque, mais aussi une histoire éternelle, écrite dans une belle langue élégante, qui dissèque les tourments du personnage avec précision. Peut-on réinventer le couple ? Est-on toujours prisonnier de l'"Eros", le désir de ce qui nous manque et de la "Philia", l'amitié, la tendresse entre deux êtres.
En tout cas, à lire et à méditer.
Commenter  J’apprécie          20
jyducap
  29 décembre 2020
En 80 pages, l'histoire d'un coup de foudre entre deux passionnés de tango illustre comment le désir est un moteur de l'amour qui peut se retourner contre soi et devenir mélancolie. L'écriture captive et ne nous lache pas car elle est belle, précise et décrit bien ces dynamiques qui peuvent amener la joie sans limite comme dans l'étreinte du tango ou emprisonner le couple dans un «nu intérieur», « quand on se sent à la fois très fort et très faible, que tout l'être s'expose à travers l'abandon de son corps-esprit, que rien ne s'en réserve, que tout est offert – dans l'ouvert.».
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ShawiShawi   22 avril 2015
Je retrouvai bientôt cette allégresse de la danse, cette étreinte fugitive, oui, cette joie quand j enlace une partenaire et vogue et tourne , tangue.
Le tango: forme fantasmatique de libre échangisme régule et courtois, la représentation de la nature provisoire des coup,les contemporins.
Commenter  J’apprécie          40
LunalitheLunalithe   09 mars 2020
On ne sait pas ce que l'autre sait. Ni ce qu'il est prêt à savoir.
Commenter  J’apprécie          10
PeterLitPeterLit   18 juillet 2020
... que mon corps-esprit exulte, que l'intensité fût mon allure et le désir ma boussole.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Belinda Cannone (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Belinda Cannone
Le désir est-il le nouveau nom de l'amour ? L'écrivaine et essayiste Belinda Cannone nous parle des métamorphoses de l'amour dans son dernier ouvrage, "Le nouveau roman de l'amour" (Stock).
autres livres classés : désirVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2873 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre