AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782747038850
163 pages
Éditeur : Bayard Jeunesse (05/03/2015)
3.82/5   11 notes
Résumé :
Nicolás paraît être né sous une mauvaise étoile. Sa mère meurt en le mettant au monde, et Nicolás est nain, pour la plus grande honte de son père, qui le vend à la cour d'Espagne. Il n'a que sept ans quand il arrive à Madrid, seul, malheureux et vulnérable. Mais Nicolás ignore qu'il va devenir un personnage respecté de la cour et le confident de l'immense peintre Diego Velázquez... Un roman émouvant et fascinant qui redonne vie à chacun des personnages du tableau le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Kawane
  10 novembre 2015
Si vous aimez la peinture, les intrigues à la Cour, en Espagne au XVII siècle, une histoire originale et très bien écrite, c'est un roman très agréable ! On embarque !
On suit l'aventure d'un "tout petit bout de bonhomme" de petit taille qui s'appelle Nicolino et qu va croiser le chemin d'un acheteur d'esclaves qui le fera voyager pour arriver jusqu'à la Cour d'Espagne . il aura la chance d'être "élu" apprécié des plus Grands Personnages jusqu'à se retrouver dans un célèbre tableau de Vélasquez "Les Menines"il va croiser tous les personnages intrigants comme un certain Nerval, personnage influent et mystérieux...
Un roman d'aventure au style enlevé, qui m'a replongé comme " du Grand Alexandre Dumas " dans une histoire trépidante, complots et rebondissements garantis !
Commenter  J’apprécie          60
ogmios
  18 avril 2015
Un vocabulaire très riche (trop peut être, au risque de freiner la lecture de certains lecteurs), une histoire passionnante puisqu'elle donne vie aux personnages du célèbre tableau de Diego Velasquez, Les Ménines. Pour raconter cette histoire, l'un des nains présent sur le tableau ; Nicolas Pertusato. Italien de naissance, il est vendu par son père horrifié par l'infirmité de son fils à un étrange espagnol. Il conduit Nicolas à la cour 'Espagne. le récit de la traversée nous permet de faire connaissance avec le jeune enfant dont le caractère s'affirme rapidement. Introduit à la Cour d'Espagne, il se fait vite remarqué et il devient le confident du grand peintre du Roi Philipe IV : Diego Velazquez.
Le roman se lit avec plaisir, les événements s'enchaînent, on découvre les dessous de la vie à la cour en même temps que se peint sous nos yeux le fameux tableau. Nerval est-il ce personnage diabolique qui a conclu un pacte avec le peintre, on peut ou non adhérer à la thèse du roman, une chose est sûre, on éprouve l'impérieux désir de revoir le tableau et de scruter les moindres détails, on brûle aussi de savoir ce qu'en disent les historiens de l'art. Une bonne introduction à l'histoire des arts en 3e, mais aussi tout simplement un bon moment de lecture. Un regret cependant, le tableau est incomplet sur la première de couverture et pire, c'est un vilaine photocopie en noire et blanc qui est proposée à l'intérieur pour nommer chacun des personnages, l'éditeur aura pu au moins faire l'effort d'offrir aux lecteur, une copie couleur de qualité de cette célèbre peinture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
balloonvenus
  21 janvier 2016
A l'âge de sept ans, Nicolas quitte l'Italie pour l'Espagne. Son père est bien content de se débarrasser de ce fils handicapé : Nicolas est un nain. Après une période d'apprentissage, Nicolas se retrouve à la cour d'Espagne. le roi Philippe IV raffole en effet de la présence de personnes de petite taille, dont certaines ont une réelle influence à la cour. Ce sera bientôt le cas de Nicolas, qui deviendra un protégé du peintre Velazquez. le jeune garçon jouera d'ailleurs un rôle important dans l'élaboration du tableau "Les Ménines". Quelle manière originale de découvrir la vie de la cour d'Espagne au XVIIe siècle et la création d'un célèbre tableau de Velazquez ! Par l'entregent d'un membre de cette "vermine du palais", comme on appelait alors les nains et bouffons au service du roi. Nicolas peut accéder aux cuisines comme aux appartements du roi et sait donc tout de la vie à la cour. Les jeunes lecteurs (de 11 à 13 ans) apprécieront l'incursion du fantastique dans le récit à travers le personnage De Nerval.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesLecturesDeCledesol
  12 mai 2015
J'ai lu ce roman dans le cadre du Challenge 1 mois 1 consigne, en effet pour le mois de mai, il fallait lire un roman de moins de 200 pages.
Avec « le mystère Vélazquez », Eliacer Cancino donne vie aux personnages du célèbre tableau de Diego Velazquez : Les Ménines. Cette peinture illustre d'ailleurs très bien la couverture de ce roman historique jeunesse.
Nous plongeons donc en plus 17ème siècle en Europe. Au début du roman, Nicolás, orphelin de mère, vit avec son père qui a honte de lui. L'action se passe alors en Italie. Il est atteint de nanisme et il est sujet à moquerie. Son père finira par régler le problème, en le vendant purement et simplement à un homme venu d'Espagne. C'est alors une nouvelle vie qui commence par Nicolás.
Le voyage est alors pleins d'aventures, puis il arrive à la Cour du roi Philippe IV, ou plutôt dans l'arrière cour. Nicolás avide d'apprendre finira par se faire remarquer, grâce à son travail acharné et à sa facilité avec la poésie et la littérature.
Il faut savoir que dans ce roman, la grande majorité des personnages a réellement existé, l'écriture de l'auteur est riche et fluide, ça se lit très bien. Mais voilà, si j'ai aimé le côté historique du roman, le côté mystique de l'intrigue principale m'a laissé perplexe et ne m'a pas vraiment convaincue. C'est vraiment ça qui m'a dérangé.
Après, je suis peut-être un peu trop adulte pour un tel livre, peut-être qu'un enfant s'y laisserait prendre. de mon côté, j'étais vraiment partie sur un roman purement historique, et je me suis demandée ce que ce côté presque fantastique venait faire là. :/
Le Mystère Vélazquez reste une bonne lecture historique à faire découvrir aux jeunes lecteurs, une bonne manière de les divertir tout en leur inculquant des connaissances sur le mode de vie de l'époque.
Ce roman est disponible aux Editions Bayard depuis le 5 mars 2015.
Lien : http://milleetunepages.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Chantalka
  15 mai 2016
Histoire très originale qui nous demande de nous mettre dans la peau d'un enfant, nain, envoyé à la cour d'Espagne. Il va y faire son chemin et va même devenir célèbre. mais, pour moi, l'intérêt de ce livre n'est pas là; il est dans le fait de donner vie, consistance, au tableau des Ménines de Vélasquez, en brodant toute une histoire autour des personnages reconnaissables et... inconnus!
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
KawaneKawane   04 novembre 2015
Le roi désire que tu figures sur le prochain tableau de Vélasquez.
- Par tous les cieux !le Roi aussi ?
-Qu'entends-tu par "le roi aussi"?
- A l'évidence,tout le monde veut que je pose pour le maître. Il y a quelque jours, cet homme qu'on appelle Nerval en a fait la requête.
Commenter  J’apprécie          130
KawaneKawane   04 novembre 2015
Sa phrase préférée qu'elle murmurait toujours en allemand, sans doute afin de déconcerter ses interlocuteurs, était la suivante :"Man trägt das Licht in sich", "L'homme porte la lumière en lui".

Elle m'enseigna à chercher cette lumière, et, sans parvenir à atteindre cette sérénité, j'écoutais ses paroles et imitais ses gestes afin de trouver une certaine paix intérieure.
Commenter  J’apprécie          50
KawaneKawane   05 novembre 2015
Le talent,Juan, n'est qu'un ange qui nous accompagne devant les portes du mystère.
Commenter  J’apprécie          80
ardepidfardepidf   16 novembre 2015
Nicolas nait en Italie vers 1643, il est nain et sa mère est morte à sa naissance. Son père le rejette et accepte de le vendre à l'âge de 7 ans à un gentilhomme madrilène qui parcourt l'Europe à la recherche d'enfants comme lui destinés à fournir des serviteurs et des bouffons aux nobles de son pays. Histoire, à première vue, désespérante. Heureusement, l'enfant va rapidement trouver sur son chemin des personnes qui l'aimeront et sauront lui donner du courage et des conseils pour survivre à la cour en se faisant respecter. Il y rencontrera le peintre Velasquez et figurera, à la demande du roi sur son fameux tableau "Les Ménines".
Histoire passionnante et très bien écrite.
Beaucoup aimé.
Isabelle 16/11/2015
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
VivrelivreVivrelivre   03 août 2017
-Vous ne devriez pas vous faire tant de souci. Vous avez peint des tableaux admirables, et celui-ci sera tout aussi magnifique.
-Non, Juan. Pour atteindre mon but, la maîtrise de mon art importe peu, je te l’ai déjà dit des centaines de fois. Chaque tableau est un nouvelle œuvre. Une vision différente. Beaucoup pensent que tout dépend des coups de pinceau. Ils se trompent. J’aspire depuis longtemps à une conception idéale, un modèle absolu, mais j’ignore quand je serai capable d’y parvenir. Le talent, Juan, n’est qu’un ange qui nous accompagne devant les portes du mystère. Ensuite, il nous faut poursuivre seuls et à chaque tableau, nous reprenons du début.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : espagneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
820 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre