AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782379615368
627 pages
Editions Elixyria (28/07/2023)
4.86/5   7 notes
Résumé :
Quand Alexandra échoue presque par hasard dans le dojo qui abrite, exceptionnellement ce jour, une prestation de Kinbaku réalisée par le très secret Kenzo Araï, elle n’en attend pas grand-chose. Pourtant, le baiser du chanvre sur sa peau est une révélation, premier pas sur un chemin qui va la conduire très loin dans l’exploration de l’art des cordes.

Entre souffrance et plaisir, le Sensei la guide sur cette voie difficile de la soumission. De Paris à ... >Voir plus
Que lire après LiésVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Je ne suis pas forcément attirée par les romans de type érotique ou BDSM, mais là, le résumé m'a carrément tapé dans l'oeil et surtout a su attiser ma curiosité. C'est bien simple, dès que je l'ai eu entre les mains, je me suis jetée dessus.

L'histoire est telle que je m'y attendais, et comme la quatrième de couverture me le vendait. Il s'agit d'une romance adulte de type BDSM. Sauf que, pour une fois, les personnages sont matures, c'est-à-dire qu'ils sont déjà dans la quarantaine. L'héroïne, Alexandra, n'est donc pas une jeune et naïve vierge qui va se retrouver sous la coupe d'un milliardaire en mal de contrôle. Non, Alex a eu une vie bien remplie, a été mariée durant au moins très longtemps, et sait ce qu'elle veut et ne veut pas.

Alex a besoin d'être dominée et, lorsqu'elle tombe sur cette publicité pour une prestation de Kinbaku (l'art d'encorder un corps), elle y va presque les yeux fermés. Avec elle, j'ai voyagé à travers un monde étrange fait de règles, de liens et de domination. Si j'avais peur que la relation entre Alex et Kenzo soit inégale, c'est loin d'être le cas. On entre doucement dans cet univers avec Alex qui a soif d'apprendre auprès de son Maître.

Kenzo, qui est d'origine japonaise, est un homme de prime abord froid et secret. Il se dévoile peu et reste toujours sur ses gardes. Cela va bien avec la mentalité japonaise et l'éducation qu'il a reçue. En plus de découvrir l'art de l'encordage qui est bien plus martial que le simple bondage, on entre dans un monde exotique, et japonisant. On sent le travail de l'autrice dernière pour faire en sorte que son récit soit le plus réaliste possible. Dans l'ensemble, elle s'en sort bien. Anne Cantore nous offre un Japon mystérieux, mais également fait d'embuche et de danger. Elle surfe parfois sur les clichés, mais ça passe très bien. Personnellement, j'ai beaucoup aimé.

Quant à la relation entre Alex et Kenzo, elle avance au rythme de l'apprentissage d'Alexandra. Ce qui était un contrat entre un dominant et sa soumise va se transformer progressivement en quelque chose de plus profond. J'ai apprécié la manière dont on se dirige doucement vers la romance entre les héros. C'est très bien dosé et surtout crédible. Très adulte aussi.

En plus de protagonistes que je trouve attachants, nous avons quelques personnages secondaires qui jalonnent ce roman et qui vont rendre l'expérience d'Alexandra encore plus prenante ! Je pense notamment à Eron et sa soumise Célia qui vont prouver à Alex qu'une relation BDSM et familiale est possible pour peu qu'on le veuille et qu'on en respecte les règles.

Le Kinbaku est au centre de l'histoire, on voyage également de la France vers le Japon, on découvre un univers riche, particulier émaillé de danger et de plaisir qui rende cette lecture terriblement addictive. Je ne peux pas terminer cet avis sans vous parler de la plume d'Anne Cantore qui est très belle et agréable.

Je ne pensais pas plonger avec tant d'intérêt dans cette histoire, j'avais peur aussi d'être mal à l'aise, parce que ce n'est pas forcément mon type de roman, mais j'ai adoré, du début jusqu'à la fin. Liés est une très bonne romance peu conventionnelle entre des personnages matures qui expérimentent une sexualité particulière. Et, malgré tout ce qu'ils vont traverser, ils finiront par se trouver l'un et l'autre pour se lier bien plus solidement qu'avec des cordes visibles.

C'est un coup de coeur pour moi… au cas où vous vous poseriez la question.
Lien : https://songedunenuitdete.co..
Commenter  J’apprécie          50
Oyé oyé mes pitis loups petite présentation du roman de @anne_cantore merci au @editionselixyria pour le livre je suis love


♨️Une fois en main impossible de le lâcher, dès les premières lignes on sait qu'on va aimer, et même en voulant faire durer le plaisir, on se rend compte, bien trop vite, que c'est déjà fini, et on en veut plus, beaucoup plus !


♨️L'écriture de Anne cantor est juste extraordinaire. Je suis vraiment tombée amoureuse de son écriture. Elle nous transporte tellement rapidement dans son histoire, avec des détails sans trop en donner.


♨️l'histoire est savoureuse. Les personnages sont attachants,Une tres belle romance érotique, sur le theme du BDSM avec quelques passages assez osés.


♨️Les personnages sont nuancés comme dans la vraie vie et l'histoire est très bien menée et parfaitement crédible. La romance prend forme en douceur avec beaucoup d'originalité et de sensibilité.

♨️le livre entier est vivant. L'auteur a su insuffler la vie dans ses personnages, leur univers, L'alchimie entre eux est indéniable. Ils s'accordent à merveilles et se soutiennent mutuellement. Leur dévouement mutuel dans la recherche de la rédemption de l'autre est magnifique.

♨️J'ai adoré la plume de l'autrice et l'intrigue de l'histoire qui est une véritable initiation dans le monde de l'erotisme avec les relation dominants/dominés et aussi les relations BDSM bien sûr consenties.


♨️ces scènes-là ne sont, à mon sens, pas de trop. Elles servent le propos, elles nous permettent de comprendre, de se mettre dans l'ambiance, comprendre l'état d'esprit des personnages et leur évolution dans la relation.


♨️Je trouve que tout est très bien expliqué jusqu'à pouvoir, par moment, se mettre à la place de l'un ou de l'autre, se questionner sur soi-même ou de se qu'on croyait sur le bien et le mal, l'horreur et la douceur.

#annecantore #lies #bdsmcommunity #dojo #kinbaku #instagood #instagramstories #instagrammeuses #instalike #editionelixyria #servicepresse #servicepresselivre #servicepressepapier #auteure
Commenter  J’apprécie          00
On suit Alexandra, elle a divorcé après 20 ans de vie commune avec Vincent parce qu'elle aspirait à autre chose. Elle voulait trouver un dominant, elle sentait qu'elle avait envie, besoin de se soumettre pour peut-être s'épanouir.
Le hasard va lui permettre de partager une séance de Kinbaku avec un grand Sensei : Kenzo Araï lors d'une démonstration à laquelle elle avait été conviée par erreur.
Sentir les cordes sur elle fut alors une révélation.
Kenzo n'avait pas prévu de prendre une nouvelle soumise, et surtout pas une novice. Avec son passé et ses déboires, il ne voulait plus s'engagé de cette manière. Mais l'abandon d'Alexandra lors de cette démonstration l'avait attiré.
Donc, tous les week-ends, il l'initiait à la soumission avec comme l'une des règles : aucun sentiment.
La première partie du livre est plus centrée sur l'apprentissage d'Alexandra auprès de Kenzo.
J'ai adoré comprendre le cheminement d'Alexandra.
Dans sa vie de tous les jours, elle est volontaire, elle gère sa vie sans que personne ne lui dse quoi faire. Mais le week-end, elle devient la soumise de son Maître.
C'est beau cet abandon, ce dévouement, cette confiance et on comprend que ce n'est pas que de sa part, que le Sensei aussi doit pouvoir lui faire confiance, la comprendre.
L'autrice a su retranscrire leur parcours pas à pas afin que le lecteur comprenne sans jugement.
Je n'ose pas trop aborder la seconde partie pour ne rien spoiler. Mais elle m'a tout aussi plue. On rentre plus dans leurs histoires personnelles, les vicissitudes de leurs vies.

Si l'art des cordes vous intrigue, que vous avez du mal à comprendre les motivations d'une soumise et d'un dominant, lisez Liés , cela vous montrera la beauté de cet art.
Commenter  J’apprécie          00
Je ne lis pas souvent de romans traitant du BDSM, je les trouve souvent survolés. Mais celui d'Anne Cantore m'a fortement intriguée et ma passion pour le Japon m'a clairement poussée entre les pages. Je me suis régalée, dévorant cet ouvrage en très peu de temps.

C'est par hasard qu'Alexandra découvre l'art du Kinbaku. Elle qui cherche encore son épanouissement personnel va se révéler entre les mains, ou plutôt entre les cordes, du Sensei Kenzo Araï. Un voyage magnifique, semé de doutes, de peurs, de barrières et parfois douloureux que j'ai énormément apprécié. J'attendais beaucoup de ce roman et je ne suis pas du tout déçue. Les scènes sont parfois dures, Kenzo est un Maître intransigeant mais je n'en attendais pas moins pour ce thème.
J'aime quand les personnages évoluent dans un roman et c'est le cas ici autant pour Alexandra que Kenzo. Et si on se doute bien que le chemin vers l'abnégation et la soumission de la jeune femme n'est pas facile, on imagine moins bien les doutes qui peuvent assaillir un Dominant dans ce type de relation. J'ai adoré que le Sensei nous les dévoile. Je me suis attachée à eux, à leurs fêlures. Ils m'ont parfois agacée mais surtout beaucoup émue. Leur recherche du bonheur est peut-être hors du commun mais jamais ils ne renient ce qu'ils sont. C'est là tout le paradoxe, Alexandra est une encordée mais sa libération m'a sautée aux yeux.

Dans cette romance écrite à la 3ème personne, les chapitres sont plutôt courts, addictifs et les titres sont plutôt évocateurs... On ne peut que saluer l'énorme travail de recherche mené par l'auteure, que ce soit sur les pratiques en elles-mêmes ou bien sur le Japon. J'ai adoré toutes ces informations distillées au fil des pages sans lourdeur. Mon amour pour ce pays et surtout pour les kimonos a trouvé un écho parfait entre les lignes de ce roman...

Je découvre la plume d'Anne Cantore avec Liés et le voyage fût intense, empreint d'une certaine poésie. Une plume qui sublime la beauté d'un amour si singulier, qui n'appartient qu'à eux. Alors si vous aimez sortir de votre zone de confort, gardez l'esprit grand ouvert et plongez dans cet univers si particulier mais fascinant.
Lien : https://despagesetmoi.fr/202..
Commenter  J’apprécie          00
Je ne m'attendais pas à cette lecture aussi surprenante en commençant ce roman.

J'ai adoré, je suis clairement sur un coup de coeur beau, tendre et intriguant.

L'histoire dans « liés » est vraiment belle mais surtout elle m'a permise de découvrir une pratique dans son art le plus pur.

Beaucoup juge à tord et à travers le lien qui se forme entre un dominant et une soumise.

Ici, nous remontons aux origines japonaises et découvrons les coutumes de cet art.

Je ne sais comment expliquer à quel point l'auteur a su magnifier ces lignes.

L'histoire est belle ; touchante et nous transporte de découverte en découverte nous prouvant que les préjugés sont à mettre au placard. Nous sentons que désormais il est temps d'ouvrir son esprit et d'accepter que toute les pratiques peuvent être belles si elles sont réalisées avec une confiance aveugle et du respect.

Si c'est un sujet qui vous intrigue, je ne peux que vous recommander ce livre. Qui personnellement m'a beaucoup plus et que je qualifierais même doux.

Instagram : la_parenthese_litteraire
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Ma marque est visible et perdure, au mieux, quelques jours dans ta chair. Celle que tu imprimes dans mon coeur ne se voit pas, mais ne s'efface jamais. Nous sommes liés, tu comprends. Pas par mes cordes, mais par les tiennes. Et si tu peux te débarrasser de mes liens, je ne peux me désengager des tiens...
Commenter  J’apprécie          10
Comprenez bien, Alexandra. Vous vous offrez à moi et j'ai pleinement conscience de la valeur de votre don. Je m'engage a en être digne car ma responsabilité doit être à la hauteur de votre cadeau.
Commenter  J’apprécie          00
Je vais avoir beaucoup d'exigences vous concernant, vous êtes en droit d'attendre un maximum de respect pour cela.
Commenter  J’apprécie          00
Avec un peu d'ironie, elle songea qu'avant d'être une soumise, elle était bien plus dominée qu'il n'y paraissait.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Anne Cantore (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Cantore
La première romance d'Anne Cantore aux Éditions Addictives !
autres livres classés : roman érotiqueVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (17) Voir plus



Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
357 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..