AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 270964584X
Éditeur : J.-C. Lattès (02/05/2014)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 70 notes)
Résumé :
Avancer sans amour et sans attaches, à l'abri des sentiments et de leurs effets dévastateurs : ainsi entend vivre Elena. Depuis qu elle a renoncé à sa passion absolue pour Leonardo et à la stabilité de son histoire avec Filippo, elle est devenue une autre femme. Elle multiplie les sorties et les amants, joue avec le feu, cherche par tous les moyens à remplir le vide dévorant qui la hante. À Rome, elle ne peut compter que sur Paola, sa collègue un peu râleuse, et Mar... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Loryane
  21 octobre 2014
Une fin de trilogie très émouvante et ce troisième et dernier tome atteints les sommets dans les sentiments que les personnages retransmettent.

Pendant les 130 premières pages on retrouve Elena, son changement de comportement, sa tristesse, sa solitude, son manque ; elle ne ressent plus aucun plaisir et c'est un vide profond qui est en elle. Franchement les émotions sont très fortes pendant cette partie du roman. Ensuite il y a son accident et son voyage avec Leonardo ; qui lui aussi ne se porte pas au mieux, néanmoins on le découvre sous un nouveau jour, cette fois c'est un homme attentionné et prêt à tout pour reconquérir le coeur d'Elena. Une histoire d'amour qui a ses obstacles et qui est vraiment magnifique à suivre, je ne m'en lasserai jamais, que ce soit la personnalité des personnages ou encore les décors de l'Italie, un pays qui fait rêver.

L'intrigue est présente sans toutefois être le centre d'attention, c'est Lucrezia qui est le personnage indispensable, elle met son grain de sable et ça donne encore plus de vivacité au roman. L'idée n'est pas forcément originale mais elle complète parfaitement bien l'histoire en elle-même.

L'écriture de l'auteur est beaucoup plus cru dans cette suite ; surtout au début. En tout cas j'aime toujours autant la plume d'Irène Cao qui est envoutante et pleine de vie ; on voyage à travers ses mots et j'apprécie vraiment ça.

C'est un dénouement dès plus ordinaire mais qui est écrit avec tellement de beauté que j'ai faillis pleurer, sincèrement, j'avais les larmes aux yeux. Il n'y a pas de niaiserie, juste une fin heureuse qui est touchante et attendrissante.

Je suis tombé sous le charme de cette saga, et c'est un dernier tome qui ne me déçoit aucunement. Des protagonistes inoubliables, un pays magique, une histoire d'amour passionnante et des émotions intenses ; c'est tout ce qu'il m'a fallu pour aimé.
Lien : http://lesfaceslitteraires.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Laviniaa
  28 mai 2014
Elena survit à peine depuis les révélations de Leonardo. Des mois de solitude intense où elle enchaîne les coups d'un soir pour oublier et tenter de combler le manque de l'homme qu'elle aime. Des relations futiles qui ne lui apportent rien, pas même le simple plaisir physique. Bloquée, Elena essaye encore et encore de panser ses plaies. Malheureusement son comportement va lui apporter de nombreux problèmes: disputes avec ses amis, perte de travail, elle s'embourbe de plus en plus dans les ennuis.
Puis survint un accident stupide. Un accident qui l'immobilise pendant quelques semaines mais qui, surtout, fait revenir Leonardo vers elle. Leonardo qu'elle n'a jamais oublié et qui lui fait une drôle de proposition: passer sa convalescence à Stromboli, l'île de son enfance.
Peut-être réussiront-ils à être enfin heureux, ensemble?
J'avais adoré le premier tome de cette saga, été un peu déçue par la grande révélation du deuxième et ce troisième, lui, clôt l'histoire de Leonardo et Elena de manière presque.. parfaite.
On peut lui trouver de nombreux défauts, pourtant. L'histoire met un peu de temps à se lancer réellement et au final il n'y a quand même pas vraiment d'action. Malgré ça.. Je me suis laissée portée par leur histoire. Cette saga est vraiment particulière et sort complètement des sentiers battus du genre. On est loin des romances habituelles grâce à un contexte incroyable. L'art, la cuisine, l'Italie dans toute sa splendeur.. Ça paraît peu mais ça change tout, ça apporte une réelle profondeur à une histoire qui serait sans doute totalement banale sans ça. Au final, on se retrouve avec de la sensualité et du sexe même mais le tout avec classe. Et rien que pour ça, respect.
Mais il n'y a pas que ça! J'ai adoré voir Elena évoluer. La jeune femme timide et effacée a totalement disparue. Elle est à présent plus sûre d'elle et n'hésite pas à se battre pour être heureuse. On peut peut-être lui reprocher quelques faiblesses envers Leonardo, une faculté à toujours tout lui pardonner trop vite.. Mais franchement, si on a déjà été amoureuse, on peut la comprendre très facilement.
Leur voyage à Stromboli fut un moment de leur histoire particulièrement serein et apaisant, on partage leur vie quotidienne, on partage leurs découvertes, on a presque l'impression d'y être. On voit les éruptions du volcan, on découvre la gastronomie locale, on s'émerveille devant la beauté du lieu.. L'odeur de la mer nous chatouille presque le nez. Magique.
Et c'est un peu ce que je retiendrai de ces trois tomes. Je suis consciente de ses défauts et de ses faiblesses mais pour moi ses qualités surpassent largement tout ça. J'y ai rencontré des personnages intéressants, passionnants même. J'ai appris à les apprécier et les voir avancer fut un délice, vraiment. Une série à conseiller et à adorer!
Lien : http://mamantitou.blogspot.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
loganmontana
  21 mai 2014
On avait quitté, ( T2), Elana dévaster, après sa rupture avec Filippo & ensuite Léonardo.
Nous la retrouvons complètement changer, l'ancienne Eléna timide, peu sûre d'elle n'existe plus, sortant chaque soir pour s'enivrer d'alcool et de sexe, des mois qu' elle rentre ivre morte soir après soir, dans l'appartement De Paola, où elle s'est installée.
Elle va jusqu'à se faire remarquer au mariage de sa meilleure amie et la blesser verbalement par de vieilles rancunes nourrirent depuis longtemps, dites sous l'effet de l'alcool.
Puis une rencontre fortuite avec Lucrezia ( la femme de Leonardo), une conversation, le ton monte, une empoignante et s'est l'accident...
Elena se réveille à l'hôpital, avec une cheville en vrac et quelques contusions et à son réveil Leo est là ....
Il décide de l'emmener avec lui en séjour dans son île natal Stromboli
Sur l' île, Léo prend soin d'elle, de son corps de son âme, de son coeur et lui fait découvrir son île. Ils se retrouvent enfin.
Deux naufragés échoués sur la même rive, 2 survivants qui se tentent la main.
Les jours s'écoulent paisiblement, paresseusement, des heures faites de rien, mais remplies de soleil, de mer, de nourriture, et de mots d'Amour.
Léo travaille sur son l'écriture de recettes traditionnelles de son île et Elena en fait les exquises pour le livre de Leo... Initie Elena à la cuisine...
Mais....
L'arrivée soudaine de Lucrezia sur l'île, les découvrant amoureux sur la plage, va bouleverser leur séjour...
...
Une très jolie fin de trilogie, un chaud/ froid, un sucré/salé, j'ai pu voir Elena se transformer au fil des 3 tomes, et Leonardo s'ouvrir enfin.
Au final, on aime Léo, lorsqu'on apprend à le connaitre en connaissant son passé. Leonardo est un homme qui vit en symbiose avec le monde qui l'entoure.
Une fin sur un très beau tandem & de magnifiques retrouvailles avec les amis.
Une trilogie que je conseille !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ninie067
  19 décembre 2014
Alors que je venais à peine de terminer ma lecture du second tome, je me suis précipitée sur le dernier opus de cette trilogie. Et je dois dire qu'après les deux tomes lu précédemment et que j'avais vraiment apprécié, je n'ai vraiment pas été satisfaite de ma lecture de celui-ci.
Je crois que maintenant que le mystère sur Leonardo a été dévoilé, il n'y avait plus rien d'intéressant dans ce roman. J'ai été très déçue de ma lecture, j'ai trouvé le tout très mou, il manquait ce petit truc passionnant qui avait retenu mon attention sur les précédents tomes.
Dans ce roman, nous retrouvons Elena alors qu'elle avait encore une fois été abandonné par Leonardo ( il fait ça à chaque fin de tome précédent, retrouvez les avis ici ), elle mène une vie de plus en plus décalée et abuse de l'alcool et du sexe pour s'oublier. Sa meilleure amie Gaïa est sur le point de se marier, et Elena n'arrive pas à éprouver le moindre sentiment, elle se sent seule et accablée, alors qu'elle devrait rayonner de bonheur et de joie pour son amie.
Lorsque tout bascule pour elle, à la suite d'un accident, Leonardo va refaire surface. Il est prêt à tout pour prouver son attachement à la jeune femme, il tentera tout pour la reconquérir. Il sera le plus attentionné des hommes, mais alors qu'Elena voudra qu'il abuse de son corps, il se contentera d'éveiller sa passion. Et alors que tout pourrait se dérouler sans aucune ombre au tableau, Lucrezia vient faire surface sème la zizanie au sein du couple.
L'auteur écrit toujours aussi bien et j'ai dévoré rapidement ce roman, mais cette fois-ci elle n'a pas réussit à m'emporter dans son histoire.
Lien : http://thereadinglistofninie..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
leslecturesdeVal
  08 août 2015
Mon avis: Comme convenu voici l'ultime tome de cette trilogie et donc mon dernier avis dessus qui sera comme les deux précédents une très belle découverte et une excellente lecture.
Du coté de l'histoire:
Elena n'est plus que l'ombre d'elle même depuis les révélations que Leonardo lui a faites. Durant ces mois où elle ne fait que survivre, elle enchaîne les rencontres d'un soir pour tenter d' oublier cet amour perdu, elle essaie de combler en vivant de débauche, le manque de l'homme qu'elle aime. Des relations insignifiantes qui ne lui apportent vraiment rien à part de plus en plus de tristesse. Dans toutes ses conquêtes elle n'arrive même pas à percevoir le simple plaisir physique. Ce comportement qui ne lui ressemble en rien va lui apporter beaucoup de soucis: elle va se disputer avec ses amis et perdre son travail qu'elle aimait par dessus tout. Un jour, elle va être victime d'un accident qui va l'emmener à l'hôpital mais surtout il va ramener Leonardo vers elle. Il va alors lui proposer de venir passer sa convalescence avec lui à Sromboli, l'île dans laquelle il a passer toute son enfance. Mais après tout ce qui s'est passé entre eux, les mois de naufrage pour la jeune femme et toutes les interrogations qui se sont immiscées dans le couple, Nombreuses questions se posent maintenant après leurs retrouvailles, peuvent ils tout oublier, recommencer à vivre et à s'aimer, peuvent ils simplement redécouvrir le bonheur d'être ensemble ?
Du coté de l'écriture: Comme les tomes précédents, Irène Cao met l'Italie à l'honneur en nous faisant découvrir cette fois-ci Stomboli, son volcan et ses merveilleux paysages, j'ai vraiment aimé une fois de plus la descrition de l'environnement. Les personnages bien que blessés sont toujours aussi attachants et j'ai adoré voir Elena évoluée. L'histoire bien sur est prévisible mais cela ne gâche en rien la qualité de cette trilogie et de cet ultime tome. La plume de l'auteure est franchement addictive, agréable, rien de vraiment osées dans les scènes, tout ce que j'apprécie est réuni pour que je passe un excellent moment livresque.
En conclusion : J'ai adoré ce tome, peut être un peu moins que le premier, normal puisqu'il y a pas spécialement de découverte dedans mais j'ai tout de même vraiment aimé cet ultime volet et en le refermant je pense ne pas me tromper en disant que cette trilogie est vraiment exceptionnelle.
J'ai découvert la plume d'Irène Cao et j'ai adoré la douceur qu'il s'en dégage, malgré quelques scènes un peu osées tout est fait dans la délicatesse. Les descriptions des lieux sont juste magnifiques, j'avais par moment l'impression de les voir, de sentir la chaleur de ce volcan en éruption et de me coucher face à la mer, un régal.
Lien : http://aupaysdelire.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
picturapictura   09 mai 2014
Sous les hurlements déchaînés d’une horde de femmes en délire, Max – il ne pouvait qu’être strip-teaser avec un nom pareil – rejoint Gaia et l’invite à se lancer avec lui dans une danse sensuelle. Il est ultra-canon et il danse divinement bien, je suis forcée de le reconnaître, mais leur numéro est un supplice du début à la fin. La tronche que tire Gaia est un sketch en soi. Ce n’est vraiment pas charitable de ma part, mais je suis écroulée de rire. Max finit par se retrouver en string rouge en forme d’éléphant. Quand il se met soudain à faire l’hélicoptère avec sa trompe, je suis à deux doigts d’avoir une crise cardiaque. L’instant d’après, Max tourne le dos au public et se plante face à Gaia. Un drap doré attaché autour de la taille, il ôte son string. Après quelques instants de suspense, le drap s’ouvre comme un rideau, laissant Gaia, consternée, profiter seule du spectacle.

Je t’en supplie, Gaia, excuse-moi de ne pas avoir pu te sauver de cet enfer !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          162
josepinajosepina   12 décembre 2015
À travers tes yeux,j'ai malgré tout réussi à voir au-delà de mes limites.
Il s'arrête un instant pour reprendre son souffle avant de poursuivre:
-Je veux passer chaque jour de ma vie à tes côtés,dit-il d'une traite.Et si tu veux toi aussi,je voudrais que mon nom reste contre ta peau pour toujours.Pas de doute,le le veux.Je le veux de toute mon âme.Cette déclaration inattendue me laisse sans voix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
leslecturesdeValleslecturesdeVal   08 août 2015
Même si je désirais Leonardo de toutes mes forces, je me rends compte que jouir à nouveau ne sera pas si facile. Mon rythme cardiaque s'accélère, mon corps tressaute, mais je n'arrive pas à retrouver ce plaisir profond que j'ai perdu depuis si longtemps.
- Laisse-moi faire, Elena. Ne pense à rien...
J'essaie, mais je n'y arrive pas. Je suis bloquée, piégée à l'intérieur d'un corps et d'une âme que je ne parviens pas à faire vibrer comme je voudrais. Je garde encore un fond de douleur qui n'a jamais lâché mon cœur et qui me torture encore plus que ma jambe, une souffrance qui asphyxie mes sens et m'empêche de venir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
leslecturesdeValleslecturesdeVal   08 août 2015
Cet homme est mon nouvel amant. Je le connais depuis quelques heures à peine. Tout ce que je sais, c’est qu’il s’appelle Giulio, qu’il vient de Milan et qu’il est acteur. Ou, plus exactement, qu’il aimerait le devenir. Nous nous sommes rencontrés – façon de dire – au Goa, une boîte où je passe mes vendredis soir – je suis une habituée, désormais. Il m’a repérée dès que j’ai mis les pieds sur le dance floor, et il m’a collée toute la soirée. Nous avons dansé jusqu’à l’épuisement. Nous nous sommes lancés dans un petit jeu très explicite et terriblement érotique : il frottait son corps contre le mien, je m’amusais à l’allumer. Voir ses copines lancer des regards envieux et méprisants ne m’a pas donné envie d’arrêter. Au contraire.
« Ça te dit qu’on se casse ? » a fini par me demander Giulio. Et me voilà ici, dans la chambre 405 de l’hôtel Duca d’Alba. Et c’est la maison de production du film, un polar où Giulio joue un petit rôle, qui régale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
leslecturesdeValleslecturesdeVal   08 août 2015
Où suis-je ? Comment suis-je arrivée là ? Mes paupières pèsent une tonne. Mâchoire ankylosée et bouche sèche. J’ai toutes les peines du monde à ouvrir les yeux. C’est le pire réveil de ma vie.
Une faible lumière filtre à travers la fenêtre. Nous sommes peut-être en fin d’après-midi, mais de quel jour ? J’ai l’impression d’avoir dormi pendant des mois… Je suis comme dans un autre monde, à mi-chemin entre le rêve et la réalité. Tout un tas d’images s’agitent dans mon esprit : des gens qui vont et viennent sans cesse autour de moi, des murmures, des ombres, la voix de mon père, ma mère en pleurs… et puis, pardessus, le parfum de Leonardo, qui s’est évadé je ne sais comment de la prison de mes souvenirs, où je l’avais pourtant bien enfermé avant de jeter la clé. Je suis peut-être tombée dans le coma, ou alors j’ai eu des hallucinations. Et pourtant, je ne me suis pas droguée…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Irene Cao (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Irene Cao
Irène Cao - Pour tes lèvres, trilogie italienne .A l'occasion du Salon du Livre de Paris, Irène Cao nous présente sa trilogie italienne « Pour tes lèvres », « Sur tes yeux » et "Tout entière » aux éditions jean-claude Lattès. Pour en savoir plus : http://www.mollat.com/recherche/auteur/Cao%20Irene.html Notes de musique : ® Tres Tristes Tangos/Unknown Album/Planta Baja. Free Music Archive.
autres livres classés : érotiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle



Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
256 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre
. .