AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2914330901
Éditeur : Magellan et Cie (15/11/2005)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
L'exil sur une terre encore sauvage révèle à Louise Michel sa vocation d'ethnologue. Elle s'intéresse aux mœurs canaques, à leur langue, apprend leurs légendes et leurs chants, avant de leur consacrer deux ouvrages qui représentent aujourd'hui de précieux documents ethnographiques. Mais la politique n'est jamais loin. Lorsque les Canaques se soulèvent contre les colons français, les déportés se rangent du côté de la répression. Pour Louise au contraire, le combat de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
lecteur84
  19 mars 2014
"déportée", en Nouvelle Calédonie pour ses activités durant la commune, Louise Michel a su rester digne durant ses années tout en conservant ses convictions...
Un livre témoignage sur ce que fut la vie de ces bannis de la République et de leurs contacts avec les populations locales...
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
fanfanouche24fanfanouche24   03 janvier 2014
A Nouméa, je pouvais, à mon école du dimanche, prendre sur le vif la race canaque.
Eh bien ! elle n'est ni bête ni lâche, deux fameuses qualités par le siècle qui court !
La curiosité de l'inconnu les tient autant que nous, plus peut-être; leur persévérance est grande et il n'est pas rare qu'à force de chercher seuls à comprendre une chose qui les intéresse, au bout de quelques jours, de quelques années même, j'ai vu cela, ils viennent vous dire: " Moi compris ce que toi as dit l'autre jour". ils appellent ça l'autre jour.
Dans ces cerveaux, pareils à des feuillets blancs, se graveraient bien les choses nouvelles; mieux peut-être que dans les nôtres, tout embrouillés de doctrines et tout maculés de ratures. (...)

Mais faut-il avouer ? Eh bien, ce sont mes amis noirs surtout que je regrette, les sauvages aux yeux brillants, au cœur d'enfant. Eh bien, oui, je les aimais et je les aime, et ma foi ceux qui m'accusaient, au temps de la révolte, de leur souhaiter la conquête de leur liberté avaient raison.
La conquête de leur liberté ! Est-ce possible avant qu'ils aient donné de telles preuves d'intelligence et de courage. Qu'on en finisse avec la supériorité qui ne se manifeste que par la destruction. ! -Mémoires- (p.119-121)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr