AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782021397406
224 pages
Éditeur : Seuil (17/01/2019)

Note moyenne : 2.31/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Lok est une des entreprises les plus puissantes du monde. Elle détient le quasi-monopole sur le marché de la sécurité informatique, et s’est choisi des locaux originaux : l’Excelsior, un ancien paquebot de luxe, qui sillonne les mers du globe. Chaque année, son patron et fondateur organise l’événement technologique le plus prestigieux de la planète : The C, une compétition qui met en lice les douze projets les plus innovants du moment : amour, gloire et beauté assur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
mimo26
  28 février 2019
Dans un futur pas si lointain que ça, Lok est l'une des entreprises les plus puissantes du monde. Elle a un quasi monopole sur la sécurité informatique mondiale. Pour ne pas subir les pressions du gouvernement américain son créateur, Duardo, a installé toute l'entreprise sur un luxueux bateau de croisière transformé pour l'occasion, et cela fait maintenant 10 ans qu'il vogue d'escale en escale.
Chaque année, Lok organise un événement au retentissement mondial, The C. où les douze projets les plus innovants sont choisis. Leurs inventeurs font alors la croisière Madère / Miami à bord du paquebot, et le dernier soir à minuit, le grand gagnant est révélé lors d'une soirée de gala, retransmise en direct dans le monde entier.
Pour le 10° anniversaire, Robin Batz, devenu richissime après avoir gagné la 1° édition revient. Son invention première ? eVal, une application qui permet d'attribuer la nOte à toute personne que l'on croise. Qui se trouvera alors verte, orange ou rouge. L'innovation en course : la Mise à Jour propose de réduire drastiquement les possibilités de se retrouver avec un rouge de façon injuste.
Mais dès le premier soir, l'impossible arrive, les trois nOtes de Robin et ses associés (son frère Léandre et Sixt, une ancienne hakeuse) passent directement au rouge, bloquant tous leurs accès au bateau, les confinant à leurs cabines. Un piratage normalement impossible, surtout à bord du siège du Lok. Quand les nOtes d'autres équipes, puis au hasard de membres d'équipages et d'employés de Lok virent au rouge la panique s'installe à bord. Robin, Leandre et Sixt ont 6 jours pour trouver ce qu'il se passe.
Un très bon moment de lecture avec ces Feux de détresse où l'auteur s'amuse à pousser un cran plus loin notre monde archi numérisé ou nous (enfin pas tous nous, mais beaucoup de nous) passons notre temps à attribuer des notes, à tort et à travers, pour faire part de notre satisfaction ou non sur des sujets aussi variés que : l'état de l'appartement laissé par le loueur ou le locataire, la conversation du chauffeur, la présentation d'un plat … Une tyrannie de l'opinion d'autant plus difficile à combattre qu'elle est majoritairement acceptée, et surtout qu'il n'y a pas de tyran incarné contre qui se rebeller.
Pour mettre tout ça bien en lumière, rien de tel qu'un bon huis-clos, et une légère exagération où la liberté de circuler, et presque d'exister dépendrait de cette putain de nOte. C'est bien fait, le suspense prenant, et le choix d'un bateau comme lieu de l'expérience permet aussi de glisser, au final, un petit avertissement : les ouragans se contrefoutent de nos notes, et au final, bonne note ou pas, mieux vaut avoir à la barre un équipage expérimenté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
JimmyCz
  17 avril 2019
En publiant cette critique je me rends compte que ce livre est une suite de "la mise à jour" et du coup je suis un peu frustré que cela ne soit pas précisé dans l'ouvrage.
Thriller narrant l'omnipotence d'un programme antivirus sur le monde numérique, indépendant, organisant sur son siège social qui est un bateau sophistiqué et high tech un concours annuel décidant e la plus grande invention informatique et assurant fortune au trio gagnant.
L'on suit l'aventure d'un ancien gagnant et de son équipe qui repart à l'oeuvre pour gagner la compétition. Seulement tout ne se passera pas comme prévu.
Lecture agréable. Cela se lit facilement, et demeure léger par rapport à ce que je lis d'habitude. Les personnages sont bien présentés et l'on se pique de curiosité pour découvrir leur univers.
Malheureusement le style est pauvre et parfois indigent. Ce qui est miraculeusement un avantage dans certains cas tant le jargon informatique peut rebuter quand n'y connait pas grand chose. N'étant pas dans cette position je peux néanmoins comprendre un lecteur qui se dirait "largué" par ce vocabulaire.
L'auteur retranscrit bien la numérisation des relations sociales involontairement ou non puisque le récit ne décrit que de rares émotions. Tout est dramatiquement rationnel sauf la fin qui est du coup difficilement compréhensible.
Une lecture agréable mais mitigée donc. Peut être est ce du au fait que ce soit une suite. Je ne sais cependant si j'aurais envie de payer pour lire le premier volume.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
pirouettecacahuete
  28 mars 2019
Plus qu'une lecture divertissante, une lecture dérangeante. le style de l'auteur est fluide, et c'est tant mieux car j'ai dû un peu m'accrocher pour comprendre certains termes techniques et informatiques.
L'idée du livre est quant à elle très intéressante car elle m'a tout de suite fait penser à l'application ouverte par le Parti Communiste chinois à la gloire du président Xi Jingping, dans laquelle un système de note évalue les utilisateurs.
Et pendant ma lecture, je me suis mise à comparer cette application chinoise avec eVal, l'application créée dans le livre.
Sous couvert du schéma narratif de l'enquête, l'auteur nous a exposé ici quelques travers de nos sociétés hyper et ultra connectées. D'ailleurs, cette fiction pourrait être transposée dans le réel : Google par exemple (et les millions voire milliards de datas qu'il possède sur les individus, sociétés et administrations) pourrait organiser un concours de ce genre.
J'ai refermé ce roman en m'interrogeant beaucoup sur le devenir d'internet : souhaite-on un Internet Big Brother (si on y réfléchit, on donne déjà beaucoup d'informations sur nous-même via les applications que l'on télécharge et utilise) ou un Internet dédié à son sens originel : diffuser et partager les savoirs et connaissances du monde entier au plus grand nombre ?
Je remercie Babelio et les éditions du Seuil pour avoir eu la chance de recevoir ce livre dans le cadre de l'opération Masse critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
strummer
  24 avril 2019
Reçu dans le cadre de Masse Critique, merci encore à l'éditeur.
Plein de geeks dans un bateau, Internet c'est l'Iceberg, le propriétaire est taré, le monde c'est le Titanic je ne résume pas, les personnes avant moi ont largement spoilé le livre.
Bon alors, personnages en carton, intrigue plus que bof, je n'ai pas était effrayé, je n'ai pas été emballé, la bulle internet, les dangers de la reconnaissance virtuelle, tout ce bazar arrive déjà, donc on ne peut pas dire que c'est de la science fiction.
On dirait une ébauche ou un résumé de tous les bouquins, films en huis-clos.
Au final, on referme le livre et on se dit, tiens je vais relire les 10 petits nègres, sans toutes ces conneries de pare feux, de réseau qui n'apportent rien.








Commenter  J’apprécie          52
Coyotetired
  13 janvier 2020
Sans intérêt et pénible à lire.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Telerama   05 février 2019
Julien Capron nous embarque dans un futur d’autant plus glaçant qu’il est proche.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   04 février 2019
Des gens pas vraiment coupables qui se retrouvaient avec des rouges pour de mauvaises raisons et qui perdaient leur emploi. Sans recours. Certains allaient jusqu’à dire que la vie était devenue un jugement dernier en direct. Oppressant et infernal. C’était notamment la thèse de son frère Léandre, qui ferait mieux de consacrer ses efforts à arrêter de picoler. Mais soit. Qu’à cela ne tienne. Robin avait décidé de prendre tous ces gens au mot et de se lancer dans une nouvelle croisade : corriger les effets pervers de son invention.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   04 février 2019
Les faits qui se produisent à bord sont d’une gravité croissante. Je mentirais si je ne disais pas ici que le sort du navire et notre sauvegarde à tous sont menacés. Alors, si vous permettez, il commence à être de la première importance que vous fassiez diligence pour élucider tout cela. Il me serait désagréable d’avoir à vous rappeler que, si on s’avisait de couper à nouveau le courant à bord, nous serions à la merci d’une collision fatale avec un autre bâtiment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   04 février 2019
Le monde ne vivait plus qu’au rythme de ces macarons qui s’affichaient sur les mobiles. Il s’agissait d’évaluations conçues sur la signalétique des feux tricolores : vert pour c’est très bien, orange pour mouais bon bof et rouge pour pas du tout. Tous ces votes se traduisaient dans une moyenne en temps réel qui constituait la nOte d’une personne à proprement parler.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   04 février 2019
Ils étaient les Sherlock Holmes d’aujourd’hui, examinant les vies à la loupe, scrutant la poussière de datas pour découvrir, par exemple, que ce jeune homme mis en congé de son poste d’infirmier à cause de sa mauvaise moyenne était en réalité victime des votes obsessionnels de son voisin qui se vengeait de nuisances sonores imaginaires.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   04 février 2019
Ils ont vu quelque chose. Ils ont voulu combattre les injustices. Changer les choses. Je les comprends un peu en effet. Mais ils sont tombés dans le pire piège.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Julien Capron (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julien Capron
Michael Farris Smith réussit un polar âpre et brûlant sur les terres du sud des Etats-Unis, à la manière d'un Larry Brown ou d'un William Gay. Mario Condé, le héros désormais fameux de Leonardo Padura, traîne sa nonchalance sous le soleil noir de la mélancolie cubaine. Et Julien Capron nous embarque dans un futur d'autant plus glaçant qu'il est proche de nous. Belle manière, à travers ces trois romans noirs, de prendre la température du monde.
autres livres classés : bateauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3244 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre