AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Ce que murmure la mer (14)

valerie1411
valerie1411   10 février 2018
Et quand je rencontre quelqu'un qui sort un peu des clous, c'est moi que je vois. C'est nous tous, pas vraiment responsables de ce qu'on est. Nous tous qui avons juste besoin d'une main tendue.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui
rkhettaoui   05 décembre 2017
Quel choix me restait-il ? Retourner au fond de la mer et implorer le pardon de mon père. Et si je n'étais pas bannie, reconnaître que le monde des hommes n'était pas pour moi et que j'avais eu tort d'aller à sa rencontre. Le renier ? Effacer ? Non je ne pouvais pas. Je ne voulais pas effacer ce qui me faisait vivante. Même décadenassée, ma chambre ressemblerait toujours à une prison. Me contenter de rêver au mélange si léger que font l'eau et l'air ? Raconter la clarté du jour à des petites sirènes qui ne la verraient jamais ? Continuer cette course entre le bateau et moi seulement dans mes rêves ? Ne plus rire ? Ce destin me semblait fatal. Alors ?
Quelle envie me restait-il ? L'envie de le suivre sur terre. L'envie de braver ces barrières comme il avait su, lui, braver la tempête. C'était ça, l'intuition primitive, enfermée et polie, depuis des années, au fond de moi, comme la perle d'une huître. C'était un sort qui m'était jeté depuis que j'étais petite. Je savais comment faire.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui
rkhettaoui   05 décembre 2017
J'avais de bonnes raisons de devenir marin. La colère contre les fortunes de mer me tenait. Je les combattais sur les mers. La navigation était souvent douloureuse et bien souvent, quand les vents se faisaient contraires, je l'avais en horreur. Je me demandais : pourquoi on prend la mer ? Pourquoi s'inflige-t-on ça quand on n'a pas un père à venger ? Je ne crois pas au surnaturel, mais là, au fond du désespoir, des pensées m’effleurent sans que je ne parvienne à leur donner du corps.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui
rkhettaoui   05 décembre 2017
Je suis le roi des océans. Je règne sur toutes les étendues connues. Jusque dans les plus grandes failles, on respecte mon nom. Ma puissance s'étend dans les moindres crevasses mais au-delà des mers s'achève ma protection. J'ai compris que tu t'entichais des légendes de la terre. J'aurais dû plus tôt étouffer cette inclination. La terre est dangereuse. Tu ne dois pas y aller. Tu ne dois pas chercher à rencontrer les hommes.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui
rkhettaoui   05 décembre 2017
Depuis la nuit des temps, les légendes de ma glorieuse famille fascinent tous ceux qui les écoutent. Personne, même sur la terre, ne peut ignorer notre nom. Notre puissance s'étend jusqu'aux profondeurs qui vous resteront à jamais inconnues et sur des immensités que vous ne savez pas imaginer. Je garde les clefs de ces mondes. J'en connais les secrets. Je veille sur tous les trésors qui y ont sombré. Je nage au-dessus de mers de pierreries, de perles et d'or.
Commenter  J’apprécie          20
Camille_Pixie
Camille_Pixie   13 septembre 2017
Ce que j'ai donné : mes jambes, et ma voix, et l'estime des miens, n'est-ce rien tout cela ?
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui
rkhettaoui   05 décembre 2017
Il y a, sur chaque côte de la terre, une femme qui chante et qui pleure l'absent. Ce chant m'attire, irrépressiblement. Je m'approche des femmes. Je n'ai pas peur qu'elles me voient. Elles sont toutes à leur chant. Rien ne les distrait de leur peine. Ni le soleil qui sautille sur les vagues, ni la nuit qui les berce dans son velours, ni même les sirènes. Leurs larmes se déversent dans la mer. Moi, j'ai tant pleuré déjà ! Alors, gare à moi si je les écoute trop. La nostalgie me prend. Je me sens presque humaine.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui
rkhettaoui   05 décembre 2017
Longtemps, il n'y a rien. Juste la mer, la mer, dans toute sa superbe, la mer en majesté, la mer, belle à en pleurer. Et puis, un sillage d'écume craquelle la surface comme si une créature en frôlait l'envers. Elle dessine un long sillon que le soleil colore de sa lumière. Elle reste en contre-jour. Je cligne des yeux pour mieux voir. Je poursuis sa trajectoire.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   05 décembre 2017
C'est ça être vivant. Vouloir durer encore un peu. Je suis plus seul que jamais et pourtant... La tempête a cassé mon anémomètre. Je vais voir si je peux réparer.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   05 décembre 2017
Au final, je connais peu de chose sur lui mais s'il est capable de venir sur ces mers, seul, alors Geoff est un frère. C'est à ça qu'on les reconnaît des frères. On ne les comprend pas mieux que nous. On ne sait pas ce qui les anime ni ce qu'ils cherchent dans cette violence, dans ce bout du monde, dans cette solitude mais ils sont là. Comme nous.
Commenter  J’apprécie          00




    Acheter ce livre sur

    AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle




    Quiz Voir plus

    Les Amants de la Littérature

    Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

    Hercule Poirot & Miss Marple
    Pyrame & Thisbé
    Roméo & Juliette
    Sherlock Holmes & John Watson

    10 questions
    2829 lecteurs ont répondu
    Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre