AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2035826942
Éditeur : Larousse (14/06/2006)

Note moyenne : 4.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Pratique et complet, ce dictionnaire définit et illustre des mots et des locutions qui n'ont pas toujours droit de cité dans les dictionnaires classiques... Il ravira les amoureux de la langue verte et tous les curieux du français non conventionnel. Du verlan au louchébem en passant par l'argot, tous les mots de la tchatche et du français populaire d'aujourd'hui. En annexe, une petite anthologie poétique de l'argot qui nous conduit de François Villon à Raymond Quene... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Malabar_
  16 juillet 2013
Expressions désuètes ou récentes, argot parisien ou verlan, chansons ou encadrés thématiques, un guide indispensable pour tous les amoureux de la langue verte et de la langue française en général.
Ecrit à quatre mains par Pouy et Caradec, avec en prime, une bonne dose d'humour.
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
alzaiaalzaia   22 décembre 2012
Alors, vrai, vous trouvez qu'je m'goure ?
Et puis après ? J'ai une chouette moure,
la bouche plus p'tite que les calots,
L'esgourde gironde comme une Ostende
Aussi j'm'ai dit : Vivons d'not' viande !
J'aim' mieux êt'dos

D'ailleurs, c'est pas rien que d'ma faute.
J'ai voulu masser comme un aut'e;
j'ai eu des jours pas rigolos;
Mais ça m'rend malade quand que j'chine.
J'ai une arête en place d'échine.
J'aim' mieux êt'dos.

Franchement, quoi foute ! De l'épic'rie ?
Débiter d'la morue pourrie,
Aussi pourrie qu'les aristos ?
Là, sans blague, c'est-y dans le commerce
De l'hareng saur qu'un maquereau perce ?
J'aim' mieux êt'dos

P'têt' quen maquillant dans la banque...?
Avec d'la galette à la manque,
On fait suer l'pognon des gosos.
Bon p'tit truc ! J'y dirais bien tope !
Mais bath ! L'mien est encore plus prop'e.
J'aime mieux êt'dos

J'ai pensé, pour me tier d'penines,
A m'faire frère des écoles chrétiennes.
Ah ! ouiche ! Et l'taf des tribunaux ?
Puis, j'suis pas pour les pantes en robe.
Avoir l'air d'un mâle, v'là c'que j'gobe.
J'aim' mieux êt'dos

J'ai bien quèqu'part un camerluche.
Qu'est dab dans la magistrat'muche.
Son jaspin esbloue les badauds.
Il veut m'insinuer dans la rousse.
Pourquoi pas m'faire bouffer d'la mousse ?
J'aim' mieux êt'dos

Finalement sur tout ça j'me mouche
L'turbin, c'est bon pour qui qu'est mouche.
A moi, il fait nib dans mes blots.
Avec une frime comme j'en ai une,
Un mariol sait trouver d'la thune
J'aim' mieux êt'dos

C'est la raison pourquoi qu'je m'goure.
Mon gniassse est bath : j'ai un chouette moure,
La bouche plus p'tite que les calots,
L'esgourde gironde comme une Ostende
Aussi, j'mai dit : Vivons d'not' viande!
J'aim' mieux êt'dos
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
alzaiaalzaia   22 décembre 2012
Moi, ça m'emmerde l'jour de l'an :
C'est des giri's cest des magnières.
On dirait qu'on est des rosières
Qui va embrasser sa maman.

C'en est des fricassé's d'museau :
Du p'tit môme à la trisaïeule,
Les gén'rations s'lich'nt la gueule.
En d'dans çs s'dit : Crèv'donc, chameau !

Su'l'boul'vard on n'est pus chez soi :
Ya'cor' pus d'mond' que les dimanches,
Autour d'un tas d'baraqu' en planches,
Des magnièr's de nich' oùs qu'on voit :

Des poupé's, des sing's, des marrons
Glacés, des questions nouvelles
Des dragé's, des porichinelles,
J'te vas en fout', moi, des bonbons !

Tas d'propr' à rien, tas d'saligauds,
Avec vos môm's, avec vos grues,
Vous m'barrez l'trottoir et les rues,
J'peux pus ramasser mes mégots !

C'st qu'il a du mal, el'trottoir,
Pour caler les jou' àson monde :
J'peux pus compter su'ma gironde
On me l'a ramassé' l'aut'soir.

Et faudrait qu'j'ai' el'coeur content ?
Ah ! nom de Dieu ! C'est rien de l'dire :
J'étais ben pus chouett' sous l'Empire....
Ca m'emmerdait pas le jour de l'an !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
alzaiaalzaia   22 décembre 2012
La cigale qu'avait goualé
tout l'été
Dans toutes les cours du quartier
Etait raide comme un piquet
Quand revint le temps frisquet,
Vu qu'elle flambait aux courtines,
Ca s'devine.

Elle cavale trouver sa pote la fourmi
Et lui dit :
- C'est pas marrant et j'la saute.
Faudrait qu'tu m'prêtes vingt-cinq louis
Que j'te r'filrai, ça j'te l'jure,
Vu que j'suis sur une affure
Dans la troisième à Longchamp
Qu'c'est du gâteau cent pour cent,
Ca fait du soixante contre un,
J'ai un tuyau cousu main.

La fourmi chanstique du coup
Vu qu'elle est arquinche comme tout :
- T'es follinque, qu'elle lui répond.
T'f'rais mieux d'aller au charbon.
...Et c't'été, qu'est qu't'as fichu ?

- Ben j'goualais la chansonnette.

- Tu goualais, eh ben, p'tite tête,
Maintenant tu peux gambiller
L'soir à l'Armée du Salut.
A la r'voyure, eh, locdu !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
alzaiaalzaia   02 janvier 2013
Bonne année

Moi, ça m'emmerde l'jour de l'an :
c'est des giri's, c'est des magnières
on dirait qu'on est des rosières
qui va embrasser sa maman

c'en est des fricassé's d'museau :
du p'tit môme à la trisaïeule
les gén'rations s'linch'nt la gueule
en d'dans ça s'dit : crève donc, chameau!

(...)
Tas d'prop'à rien, tas d'saliguauds,
avec vos môm's, avec vos grues,
vous m'barrez l'trottoir et les rues
j'peux pus ramasser mes mégots !

C'est qu'il a du mal, el'trottoir,
pour caler les jou' à son monde :
j'peux pus compter su'ma gironde
on me l'a ramassé' l'aut'soir

Et faudrait qu'j'ay' el'coeur content ?
Ah ! nom de Dieu ! c'est rien de l'dire :
j'étais ben pus chouett' sous l'Empire...
ça m'emmerdait pas l'jour de l'an !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
alzaiaalzaia   22 décembre 2012
Notre dâb qu'on dit au cieux
(c'est y qu'on pourrait pas s'entendre)

Notre daron qui êt's si loin
Si aveug', si sourd et si vieux,
(c'est y qu'on pourrait pas s'entendre)

Que Notre volonté soit faite
Car on voudrait le Monde en fête,
D'la vraie Justice et d'la bonté,
(c'est y qu'on pourrait pas s'entendre !)

Donnez-nous tous les jours l'brich'ton régulier
(autrement nous tâch'rons de le prendre);
Fait's qu'un gars qui meurt de misère
Soye pus qu'un gars très singulier
(cest y qu'on pourrait pas s'entendre ! )

(...)

Pardonnez-nous les offenses
Que l'on nous a fait et qu'on laiss' faire

(...)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de François Caradec (12) Voir plusAjouter une vidéo

François Caradec : Jane Avril au Moulin Rouge avec Toulouse Lautrec
Depuis l'hôtel George V à Paris, Olivier BARROT présente le livre de François CARADEC "Jane Avril au Moulin Rouge avec Toulouse Lautrec" (Fayard).
Dans la catégorie : ArgotVoir plus
>Variantes historiques et géographiques>Vieux français et argot>Argot (29)
autres livres classés : argotVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
1959 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre