AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de belaval


belaval
  09 février 2015
livre reçu dans le cadre de la masse critique. Ce n'est pas un roman, ce n'est pas un essai banal, c'est un récit de voyages qui est aussi un récit de vie. Cela demande un peu de temps et de concentration pourtant le style est simple mais les noms de personnages et de lieux ne sont pas toujours évidents à situer.Le héros,Moussa Djibi Wagne (qui a changé plusieurs fois de noms) raconte sa vie tumultueuse à l'anthropologue Sophie Caratani; celle-ci n'apparaît jamais dans l'entretien: on sait qu'elle est là parce que Moussa lui répond, lui parle...
Ce livre fait partie d'une trilogie qu'il me tarde de découvrir: l'auteur couvre l'empire colonial français en croisant les points de vue des blancs, des maures et des noirs; c'est le dernier ici qui donne la parole à un paysan peul mauritanien.Les entretiens sont authentiques et ne font l'objet que d'une transposition littéraire, soumise avant publication au héros ou à sa famille (Moussa est décédé avant la fin du travail d'écriture.
Moussa a quitté son village à 30 ans , il n'y est revenu que 40 ans après...il a épousé 22 femmes, parle 14 langues...il a beaucoup marché, souvent au rythme de son élevage, souvent avec des compagnons de sa classe d'âge ou de son ethnie. Les toubabs l'ont capturé pour faire un service militaire (c'est la guerre en France et on recrute des "tirailleurs sénégalais") Il devient méhariste puis s'engagera dans la Garde (c'est la gendarmerie, encore l'armée). Il dit "j'ai constaté que les français ne s'intéressaient pas du tout à nos coutumes, qu'ils ne cherchaient ni à les comprendre, ni à en tenir compte; d'ailleurs aucun d'entre eux n'a jamais parlé notre langue, alors que certains ont appris l'arabe des maures.
Impossible de résumer les aventures de Moussa, il vivra 40 ans au Nigéria; il fera le pélerinage de la Mecque (qu'il décrit bien ), approfondira sans cesse sa connaissance de la religion musulmane; il décrit parfaitement le début de certains conflits: le manque de respect à un aîné, le refus d'obéir au père et la soumission qui suit rapidement...
Je connais le Sénégal et un peu le Mali et la Mauritanie: ce livre m'a éclairée et j'ai vraiment hâte de lire les deux autres points de vue...même si je m'attends au pire des toubabs du temps de la colonisation (mais avons-nous vraiment changé?).
J'ai lu ce livre avec grand intérêt mais plairait-il à quelqu'un de non concerné?
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus