AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782350686196
277 pages
Éditeur : Cairn (01/03/2018)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
En 1961, deux hauts responsables de la DST sont assassinés à Paris. Le 36 quai des Orfèvres est sur les dents. Paolo Fragoni, jeune flic aux méthodes atypiques, pressenti comme étant le seul capable de dénouer l’affaire, est sorti du placard. Sous la pression de ses chefs et du pouvoir gaulliste, il va devoir plonger dans le marigot d’officines parallèles et dévoiler la part d’bre d’un passé peu glorieux, plus trouble qu’il n’y paraît... Son enquête finira par crois... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
paroles
  12 juin 2018
Sous ce titre se cachent les fléaux qui engendrent guerres et terrorisme : racisme, vengeance, épuration...
Les guerres évoquées ici sont la Seconde Guerre mondiale sous le régime de Vichy, puis la guerre d'Algérie. le lecteur comprendra très vite que les deux sont liées car les meurtres commis ont visé deux pontes de la DST dans les années 60, deux représentants au passé chargé.

La partie documentaire historique est richement travaillée et l'intrigue menée, non pas tambour battant, mais efficacement par l'inpecteur Fragoni, sorti de son placard pour l'occasion mais qui doit contrer pas mal de difficultés : certains ne veulent pas voir resurgir le passé ! Dire que l'on a confié exprès le bébé à Fragoni pour le voir une nouvelle fois trébucher, n'est pas exclu. Je laisse le lecteur apprécier la chose... D'autant que celui-ci en pince encore pour son ancienne maîtresse, militante active pour l'indépendance de l'Algérie.

L'écriture est efficace, et un soupçon d'Audiard et de San-Antonio flotte sur le scénario. C'est dire les références ! A propos de références, l'auteur n'hésite pas à nous confier sa liste de musiques et de films de l'époque, ce qui renforce l'immersion dans ce passé pas si lointain.

Ce roman n'est pas un polar classique (on connaît rapidement l'assassin), mais une course-poursuite à travers l'histoire de l'après-guerre, celle du franquisme, du communisme, de l'indépendance de l'Algérie et de l'internationalisme comme certains militants souhaitaient dénommer cette époque de solidarité chez les combattants de tous bords.

Un roman que j'ai eu plaisir à découvrir.

Lien : http://mes-petites-boites.ov..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
ChrLaborde
  17 juin 2018
Les vieux démons, d'Yves Carchon sont apparemment classés dans le rayon polars. Bien évidemment, puisque j'ai eu le plaisir d'y retrouver ce cher Fragoni dont j'avais très agréablement suivi les péripéties lors des précédentes lectures du même auteur.
Et pourtant… Je soupçonne Yves Carchon d'être journaliste d'investigation. Son amour de l'histoire, des causes emblématiques apparaissait déjà, mais là, dans ces Vieux démons, c'est au plus secret des années Vichy et de la guerre d'Algérie que l'auteur nous transporte. Rien ne nous est épargné, ni les tortures, ni les revirements soudains pour sauver sa peau, ni la vengeance tenace, ni les exactions, entre autres, de la police.
Et le secret, les secrets que certains pensaient bien gardés. Mais Fragoni, aidé par son collègue Duval, parviendra à dénouer ces écheveaux si tortueux. Pas simple, lorsque l'amour, même s'il est soi-disant passé, s'en mêle.
J'ai vraiment apprécié la plume d'Yves Carchon, comme toujours fluide et efficace. Ses petites phrases posées là, percutantes. Mais ce que j'ai particulièrement aimé, c'est la manière dont il nous entraine dans un monde dont on se demande à chaque page s'il est vraiment réel, tous les détails nous portant à le croire. Un univers sombre, très sombre. Mais ces périodes-là ne l'étaient-elles pas ?
Une enquête qui remue, qui malmène, qui dérange. Dans laquelle on plonge, tête la première, et où l'on n'a aucune envie de refaire surface avant la dernière ligne.
Les mots, parfois, ont masqué la réalité, Yves Carchon, vous la révélez, sans complaisance. Merci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Philescar
  06 décembre 2020
Dans un style efficace et agréable, Yves Carchon déterre les vieux dossiers qui font la honte de notre Histoire. Vichy, Algérie, il semblerait que de nombreux cold cases traînent encore dans les archives. Une belle, ou plutôt de belles enquêtes, très bien documentées.
Commenter  J’apprécie          00


Video de Yves Carchon (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yves Carchon
« Les moissons de l'exil » de Muriel et Yves Carchon, , le récit passionnant d’exilés Français en Algérie au XIXème sicèle
autres livres classés : terrorismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox