AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2841726525
Éditeur : L'Atalante (24/10/2013)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 25 notes)
Résumé :
Dure est la vie des mineurs indépendants dans la ceinture de Kuiper, au-delà de Neptune. À bord de leurs vaisseaux organisés comme des communautés familiales, au cours de longues expéditions, ils cherchent les astéroïdes dont la teneur en métaux de valeur sous la glace d'eau, de méthane et d'ammoniaque leur permettra de survivre sinon de s'enrichir. Pour peu que la concurrence des grandes compagnies ne les en prive pas.
Tel est le quotidien à bord ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
fnitter
  25 novembre 2013
Très visuel.
Premier tome d'une nouvelle série surfant sur l'indémodable succès de la stratégie ender. Il est à noter que les deux auteurs ont concomitamment (plus ou moins) écrit le scénario d'un comics sur la même histoire, à ce jour (sauf erreur de ma part), non publié en France et disponible en Anglais sous le titre : Ender's Game: Formic Wars: Burning Earth.
Victor fait partie des mineurs indépendants qui gagnent leur vie en extrayant des minerais des astéroïdes et autres gros cailloux de la ceinture de Kuiper, pour les envoyer vers la lune. Quand sa famille repère une anomalie qui s'avère être un vaisseau extra-terrestre, une course poursuite s'engage. Hostile ? (on connaît déjà la réponse). Qui avertir ? Comment ?
Indépendamment de l'histoire spatiale, sur Terre une petite équipe ultra-compétente de supers soldats internationaux s'entraînent, le GOM où l'on va brièvement faire connaissance avec Mazher Rackham (pour les initiés).
Les mineurs m'ont immédiatement fait penser aux vagabonds de la Saga des Sept Soleils d'Anderson, mâtinés de Citoyen de la galaxie d'Heinlein.
Les auteurs ont peaufiné le background scientifique et social : Technologie de minage, transport des minerais, diversification du patrimoine génétique des familles dans un environnement spatial désert (avec le tabou de l'endogamie). Attention ce n'est pas de la hard science ou alors version "la science pour les nuls" plausible scientifiquement. Pas de générateur artificiel de gravité et autres gadgets bien utiles à l'industrie du cinéma.
Les apartés de Wit et ses GOM rajoutent une touche de sf militaire pleine de testostérone.
Victor est plus lisse, plus fade et moins abouti qu'Ender ou Bean et n'est qu'un personnage parmi les autres, du moins dans ce premier tome, mais cela reste une aventure spatiale soignée et très imagée sans temps morts dans un style très accessible.
Le livre se lit très facilement et on tourne les pages rapidement avec une bonne immersion dans cette commerciale mais très sympathique nouvelle série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          657
Wiitoo
  08 mai 2014
La première guerre formique ! Orson Scott Card n'innove pas sur ce point car il nous propose à nouveau une aventure dans l'univers de la Stratégie Ender. Après les exploits d'Ender Wiggin suivis de ceux de Bean, racontés dans le cycle de la Stratégie de l'ombre, nous voici parachutés bien avant cette période.
Cette nouvelle trilogie commence peu avant le premier contact humain avec les formiques et décrit les événements qui ont amené la Terre à sa première confrontation avec cette espèce extra-terrestre. C'est ainsi que cette partie de l'histoire contribuera à modeler le monde tel que nous l'avons connu dans les premières pages de la Stratégie Ender.
Dans cet opus, nous allons découvrir Victor, un adolescent très courageux et astucieux qui sera le principal héros de cette aventure. Cette fois-ci, pas de politique, pas de religion, pas de philosophie mais de l'action. Beaucoup d'action. Ce roman est extrêmement sympathique à lire et très divertissant. Un page-turner addictif.
L'histoire se déroule dans la ceinture de Kuiper. Ce n'est jusque là pas de la science-fiction puisque cette ceinture d'astéroïdes, qui se situe au delà de l'orbite de Jupiter, existe réellement. C'est donc dans cette région de l'espace que plusieurs familles de mineurs indépendants exploitent des astéroïdes pour en extraire les minerais (là oui c'est de la science-fiction). Seulement les choses vont rapidement se compliquer avec l'arrivée dans leur secteur des corpos (La plus importante compagnie privée d'extraction) dont les intentions sont plutôt malveillantes à leur égard.
Mais les ennuis de ces familles de mineurs ne font que commencer alors que le radar de leur vaisseau détecte l'arrivée du premier vaisseau formique jamais observé par les terriens. Cette découverte va engendrer une course contre la montre en vue d'Avertir la terre de cette nouvelle menace.
En dehors de quelques défauts mineurs qui rendent certains passages assez peu crédibles ou un peu gros, l'auteur nous livre un bon roman qui ne nous laisse pas une seconde de répit et nous tient en haleine jusqu'à la dernière page. Ici pas de fin à proprement dit, ce premier tome se termine en plein suspens.
J'ai hâte de lire le deuxième tome de cette trilogie qui se nomme "La Terre embrasée".

Note 4,5/6
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
bibliomanu
  28 février 2014
L'histoire d'Ender, à la base, était une nouvelle parue en 1977 dans la revue Analog. Elle aurait pu se noyer dans le flot des productions que le genre connaît, mais non. La nouvelle est devenue roman. La Stratégie Ender, prix Hugo et Nebula, a connu plusieurs suites, une déclinaison en comics pour Marvel, une série de romans parallèles avant de devenir – après des années d'attente - ce que certains d'entre vous n'auront pas manqué de voir en 2013, un film réalisé par Gavin Hood avec Harrison Ford et Asa Butterfield entre autres...
Avertir la terre, quant à lui, avant de devenir un roman était un comics déjà co-écrit par Aaron Johnston et Orson Scott Card. Peu satisfaits de n'avoir pu y mettre tous les éléments qu'ils avaient imaginé, les deux hommes ont trouvé dans la forme romanesque un terrain de jeu propice à leur imagination.
Nous sommes donc cent ans avant la stratégie Ender. En plein espace, dans la barrière de Kuiper, des mineurs, issus d'une même communauté, procèdent à l'extraction des métaux d'un astéroïde. La routine pour eux. du moins jusqu'à ce que l'un des membres de l'équipage ne décèle quelque chose d'anormal dans son système de sonde spatiale. Un navire, sans doute extra-terrestre, fend l'espace à une vitesse sidérante. Et tout semble indiquer qu'il se dirige vers la Terre...
Quand on me dit séries à rallonge, quand lesdites séries se voient affublées de préquels ou de suites, j'ai plutôt envie de prendre mes jambes à mon cou. Ça va bien de tirer le fil d'un succès, mais parfois, à trop le tirer, ce fil, il finit par casser.
Mais - car il fallait bien un mais - je ne pouvais pas passer à côté des origines de la Stratégie Ender, qui reste pour moi - attention déclaration grandiloquente - l'un des meilleurs livres de Science-Fiction. Pas la peine de tergiverser, je ne pouvais pas passer à côté de ce titre, quand bien même je ne fonce plus aveuglément sur les productions inégales de monsieur Card, lequel semble avoir pris ce qu'on appelle la grosse tête, et dont certains propos ont eu le don de me hérisser le poil.
Passons. J'ai donc mis ma prudence de côté et me suis laissé tout entier au plaisir de découvrir chacun des protagonistes de cette histoire, à m'engouffrer dans ses mailles dont je n'avais eu qu'un aperçu à travers la stratégie Ender. Cette fois-ci, vous saurez tout des prémices de la première guerre formique, des premiers contacts avec ces extra-terrestres dont Ender devra, plus tard, devenir l'adversaire puis... n'en dévoilons pas trop non plus. Vous saurez tout, aussi, de la manière dont quelques humains se seront battus, auront fait alliance pour mettre en garde l'humanité, quand bien même leurs intérêts auraient eu tendance à diverger.
Nul doute, Orson Scott Card et Aaron Johnston ont su mettre à profit le travail qu'ils avaient accompli pour la réalisation des Comics, poser les bases de ce premier volume d'Avertir la Terre et le rendre véritablement haletant. Par la même occasion, ils suscitent l'envie de lire la suite qui, espérons-le, s'inscrira dans la même veine, réjouissante et addictive.
Lien : http://bibliomanu.blogspot.Com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mauriceandre
  14 mars 2015
Voila, je referme a l'instant le tome 1 de "La première guerre formique" prélude au cycle d'Ender.
Dans ce récit beaucoup de questions que je me posais en lisant cette oeuvre monumentale trouvent une réponse.
On découvre le Jeune Victor, Mécanicien spatial a bord d'El Cavador, Vaisseau de sa famille de mineurs spatial indépendants.
En prospection loin de la terre, la ou les grandes compagnies minéralière ne font pas la loi, ils sont confrontés a un objet animé allant a une vitesse supraluminique.
Affinant leur observation, ils se rendent compte que l'Ovni ne peut être qu'un vaisseau Extraterrestre.
Plus grave encore, il suit une trajectoire qui le mènera directement a proximité de la Terre.
Ami? Ennemi? nul n'en sait rien, mais tous sont d'accord sur la nécessité de prévenir l'humanité de ce qui approche.
Partant de la, Orson Scott Card et Aaron Jonhston nous dévoilent un space opéra fabuleux qui s'inscrit parfaitement dans la trame de la saga, et ou l'on fait connaissance avec Mazer Rackam, qui aura un une importance vitale dans "La première guerre formique"
Un très bon moment de lecture que je vais continué avec "la Terre Embrasée".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31

critiques presse (2)
LesVagabondsduReve   24 mars 2014
Une longue mais agréable lecture mais qui, comme toutes les trilogies, vous laisse en suspens en attendant la suite.
Lire la critique sur le site : LesVagabondsduReve
Liberation   05 novembre 2013
Indéniablement moins resserré et moins brillant que le premier, ce nouvel opus sacrifie parfois à la caricature et le jeune héros Victor, pourtant plus âgé, présente bien moins d’épaisseur qu’Ender. Mais il absorbe comme un bon récit d’évasion et renvoie en prime à notre monde dominé par un capitalisme sans foi ni loi.
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
WiitooWiitoo   07 mai 2014
- Et si c'était un vaisseau de colonisation ?
- De colonisation ? Répéta Chubs. Impossible. La planète est occupée. Elle est à nous. Il n'y a plus de place.
- S'ils nous voyait comme nous les mouches ou des lapins ? Quand on veut bâtir une parcelle et qu'on y trouve une famille de lapins, on n'estime pas que le terrain appartient au lapins, on ne va pas construire plus loin. On les élimine ou on les fait fuir.
- Il y a douze milliards d'habitants sur Terre, protesta Chubs. Des villes, de l'industrie, de la technologie. C'est plus qu'une famille de lapins.
- D'accord. Prenons un autre animal. Allez, les vers de terre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
fnitterfnitter   26 novembre 2013
Je ne suis pas ingénieur, répondit Lem avec un sourire enjoué. M'expliquer le problème n'en hâtera pas la résolution. Je ne veux pas vous détourner plus que nécessaire de cet objectif. Vous en serez d'accord, votre temps serait bien mieux employé à chercher la solution.
Commenter  J’apprécie          490
fnitterfnitter   27 novembre 2013
La culpabilité est l'arme la plus puissante car elle frappe au cœur et ses blessures guérissent rarement.
Commenter  J’apprécie          986
WiitooWiitoo   03 mai 2014
Les soldats d'élite n'intégraient pas les forces spéciales pour entrer dans une fraternité ni pour le prestige. Les hommes qui s'y engageaient voulaient de l'action. Ils ne signaient pour s'entraîner cinquante-deux semaines par an et ronfler sur une couchette confortable avec des oreillers en plume. Ils signaient pour dormir sous la pluie, la main sur leur arme.
Commenter  J’apprécie          201
fnitterfnitter   26 novembre 2013
Etait-il inconcevable que deux adolescents de sexe opposé aient de simple liens d'amitié ? Les adultes avaient-ils une si piètre opinion des ados pour croire qu'une fille de seize ans et un garçon de dix-sept ne pouvaient avoir de relation que motivée par le sexe ?
Commenter  J’apprécie          2711
Videos de Orson Scott Card (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Orson Scott Card
La Stratégie Ender (Ender's Game) est un film de guerre de science-fiction américain écrit et réalisé par Gavin Hood sorti en 2013. Il s'agit d'une adaptation de La Stratégie Ender d'Orson Scott Card. Bande Annonce VF.
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La Stratégie Ender

Comment s'appelle le frère d'Ender Wiggin ?

Valentin
Bean
Peter

10 questions
180 lecteurs ont répondu
Thème : Le Cycle d'Ender, tome 1 : La Stratégie Ender de Orson Scott CardCréer un quiz sur ce livre