AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Patrick Couton (Traducteur)
EAN : 9782841720996
391 pages
Éditeur : L'Atalante (23/04/1999)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 134 notes)
Résumé :
1822. Philadelphie. En compagnie d’Arthur Stuart, d’En-vérité Cooper et de Mike Fink, avec aussi le peintre Jean-Jacques Audubon, Alvin s’apprête à faire route vers la Nouvelle-Angleterre. Un territoire dangereux car les talents y sont tenus pour sorcellerie passible du bûcher...

Camelot, capitale des colonies de la Couronne où réside le roi Arthur en exil. C’est là que se rend Peggy la torche – Margaret Smith aujourd’hui – dans sa croisade abolitionn... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
NATB
  12 février 2016
Cinquième tome des chroniques d'Alvin le Faiseur où des nouveaux personnages viennent enrichir l'histoire, le peintre naturaliste français jean-jacques Audubon, une jeune femme prénommée Purity, le juge John Adams ainsi que le sorceleur Quill, Danemark Vesey, Gullah Joe...
D'un côté Alvin et ses compagnons se rendent en Nouvelle Angleterre où les sorciers et sorcières sont traqués et voués au bûcher. Alvin va faire l'objet d'un procès pour sorcellerie.
De l'autre Peggy"la torche"( Margaret Smith) se dirige vers Camelot, capitale des comtés esclavagistes du Sud avec l'espoir de rencontrer le roi Arthur.
Parce que ce qu'elle voit c'est l'affrontement, le conflit , seul espoir de mettre fin à l'esclavage.
Même si ce tome se termine sur des rumeurs de guerre, il est remplit de dialogues savoureux, de situations drôles voir caustiques.
La cité de cristal est cependant mise de côté, je suis curieuse de connaître la suite des aventures.
Commenter  J’apprécie          70
BVIALLET
  05 mai 2012
En 1822, à Philadelphie, Alvin s'apprête à partir vers la Nouvelle Angleterre en compagnie du jeune Arthur Stuart, d'En-Vérité Cooper, son avocat anglais, de Mike Fink, un voyou repenti et également de Jean-Jacques Audubon, le célèbre peintre animalier d'origine française. de son côté, Peggy la torche, alias Margaret Smith, mariée et enceinte d'Alvin s'est lancée dans une croisade abolitionniste sans rencontrer de grand succès. Mais quand Alvin et ses compagnons rencontrent Purity Orphelan, une orpheline dont les parents ont été pendus en raison d'une accusation infondée de sorcellerie, c'est au tour d'Alvin de risquer la mort pour de semblables raisons. Les agissements de Calvin, accompagné par Honoré de Balzac tournent également à la catastrophe. Comment nos héros parviendront-ils à surmonter tous ces périls ?
Dans ce cinquième tome, de nouveaux personnages apparaissent (Audubon, Purity, Balzac) et relancent une action qui tourne autour de thèmes déjà abordés : l'esclavage des noirs dans les états du sud et surtout la chasse aux sorcières dont Orson Scott Card dénonce la sottise, l'indignité et l'ineptie absolue. Les chapitres consacrés au procès intenté à Alvin qui tourne en procès du procès sont de petits bijoux d'intelligence et d'humour et justifient à eux seuls la lecture du livre. le lecteur prend peu à peu conscience que la guerre de Sécession se profile à l'horizon aussi sûrement que la quête d'Alvin arrive à son terme. Alvin va partir à Crystal City. La cité de cristal est en vue.
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EveToulouse
  29 janvier 2015
5ème et avant-dernier tome des aventures d'Alvin.
Cette fois, l'auteur travaille sur la condition d'esclave et son idée des flammes de vie confiées pour supporter m'a beaucoup plu.
Procès en sorcellerie ou don de Dieu? Un retour sur ces années ou le moindre don pouvait conduire au bûcher.
Et toujours Alvin qui cherche comment construire sa Cité de Cristal.
Un tome très intéressant, et toujours aussi addictif!
Commenter  J’apprécie          10
LauMartineau
  02 février 2013
J'adore !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
photonoxxphotonoxx   14 janvier 2013
Il n’osa pas appeler le petit métis : sa voix déclencherait seulement l’alerte et le gamin se ferait prendre à coup sûr dans la boutique. Pour ce qu’en savait Alvin, le taxidermiste logeait au-dessus ou à l’étage d’un des bâtiments voisins.
Il introduisit donc sa bestiole dans la serrure afin d’en comprendre le mécanisme. Une vieille serrure, un peu grippée. Alvin ponça les parties inégales, les décapa de la corrosion et de la saleté. En modifier la forme était plus aisé que la faire jouer ; deux surfaces métalliques s’appuyaient à plat l’une sur l’autre, empêchant la clenche de s’ouvrir, aussi les changea-t-il en biseaux, imposant de nouvelles formes au métal jusqu’à ce que les deux surfaces coulissent facilement. Il put alors tourner le bouton, et la clenche se dégagea en douceur.
Il n’ouvrit pourtant pas le battant, car il s’intéressait désormais aux gonds. Ils étaient plus grippés et encrassés que la serrure. Est-ce que l’homme se servait même de cette porte ? Alvin les polit et les nettoya aussi, et cette fois, lorsqu’il actionna le bouton et poussa le battant, on n’entendit d’autre bruit que le chuchotement du vent pénétrant dans le local.
Arthur Stuart, assis à la table de travail du taxidermiste, tenait un geai bleu dans les mains et lui caressait les plumes. Il leva la tête vers Alvin. « L’est même pas mort », dit-il.
Alvin toucha l’oiseau. Oui, il lui restait un peu de chaleur et le cœur battait. Le plomb qui l’avait étourdi était toujours logé dans son crâne. Le cerveau était abîmé et l’animal ne tarderait pas à en mourir, même si aucun des autres plombs qui l’avaient atteint n’était fatal.
« T’as trouvé ce que tu cherchais ? demanda Alvin. L’adresse du peintre ?
— Non », répondit Arthur d’un air désolé.
Alvin se mit au travail sur l’oiseau, aussi vite qu’il put. C’était plus délicat que dans du métal de déplacer sa bestiole parmi les dédales internes d’une créature vivante et d’y effectuer des altérations minimes ici et là. Tenir l’animal, le toucher pendant qu’il œuvrait lui facilitait cependant la tâche. Le sang du cerveau s’écoula bientôt dans les veines, et les artères endommagées se refermèrent. Les chairs guérirent rapidement sous les tout petits morceaux de plomb et les expulsèrent du corps. Même celui logé dans le crâne se contracta, prit du jeu, tomba par terre.
Le geai s’ébouriffa les plumes, se débattit dans l’étreinte d’Alvin. Qui le relâcha.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
NATBNATB   31 janvier 2016
Je joue avec tout le monde, dit Honoré (de Balzac).C'est ma vocation.Dieu m'a mis sur terre pour traiter mes semblables comme les chats traitent les souris.Pour jouer avec eux, leur ôter d'un coup de dent la dernière étincelle de vie, puis les prendre dans ma gueule et les déposer sur le seuil des maisons.La littérature, c'est ça.
Commenter  J’apprécie          30
NATBNATB   31 janvier 2016
C'est seulement quand un chef rassemble des partisans consentants partageant des objectifs semblables que ses réalisations survivent à sa disparition.Alexandre en a donné la preuve lorsque son empire s'est écroulé après sa mort; Charlemagne n'a guère fait mieux, et Attila pire - son empire à lui s'est évaporé dès sa mort.L'Empire romain, en revanche, bâti collectivement, a duré deux mille ans ; celui de Mahomet n'a cessé de grandir après lui pour devenir une civilisation.La France de Napoléon n'était pas Rome, ni Napoléon Mahomet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
NATBNATB   31 janvier 2016
Mais moi, j'ai de grandes aptitudes au vin.C'est quand je suis soûl que je me sens le mieux.C'est le talent national des Français.
Commenter  J’apprécie          70
NATBNATB   01 février 2016
Qu'il s'agisse du pouvoir des Blancs, des Rouges ou des Noirs, on en revient toujours au même : il faut se connecter au monde environnant en Faisant.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Orson Scott Card (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Orson Scott Card
La Stratégie Ender (Ender's Game) est un film de guerre de science-fiction américain écrit et réalisé par Gavin Hood sorti en 2013. Il s'agit d'une adaptation de La Stratégie Ender d'Orson Scott Card. Bande Annonce VF.
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La Stratégie Ender

Comment s'appelle le frère d'Ender Wiggin ?

Valentin
Bean
Peter

10 questions
183 lecteurs ont répondu
Thème : Le Cycle d'Ender, tome 1 : La Stratégie Ender de Orson Scott CardCréer un quiz sur ce livre