AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Élisabeth Peellaert (Traducteur)
EAN : 9782267019032
357 pages
Éditeur : Christian Bourgois Editeur (08/03/2007)

Note moyenne : 2.42/5 (sur 6 notes)
Résumé :

Dans la vie de deux frères débarque une séduisante blonde, en mission pour authentifier des tableaux du célèbre peintre Jacques Leibovitz.

Michael tombe fou amoureux de Marlene, dont l'influence va bouleverser sa carrière de peintre. Pourront-ils jeter de la poudre aux yeux du monde de l'art new-yorkais ? En amour aussi, comment discerner ce qui est authentique des faux-semblants ?

Des grands espaces d'Australie à Manhatta... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
MonCharivariLitteraire
  27 avril 2018
Malheureusement je n'ai pas réussi à me passionner pour ce livre. l''histoire n'est pas mauvaise, l'écriture non plus mais je n'ai pas aimé les personnages ni les dialogues. leur manière de s'exprimer ne me convenait juste pas. C'est dommage, le livre aurait pu être intéressant si j'avais réussi à me projeter, à m'investir mais je suis rester de marbre face aux protagonistes.
J'ai toujours une certaine tristesse face à ces situations et je l'avoue, aussi de la déception.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   27 avril 2018
Mon sauveur? Une meurtrière. C'est même pire que cela, car si je m''étais un jour éloigné d'elle, je restais un Bones, et tous les noirs et blancs, si clairs ce matin là à New York, étaient destinés à être du mouillé sur du mouillé, à séchage lent, ambigus, marée changeante entre beauté et horreur.
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   27 avril 2018
Elle avait volé la peinture et la toile de son patron. Elle n'avait aucun sens de la couleur - dans ses mains la palette était criarde. Elle était fière d'elle même.
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   27 avril 2018

je suis retourné depuis, à ce coin où nous nous avons officiellement déclaré notre intention criminelle sans réserve. On aurait du y apposer une plaque.
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   27 avril 2018
J'ai envie qu'on m'aime, qu'on se souvienne de moi avec tendresse et je serais un idiot de me montrer nu devant vous, mais ai-je jamais fait autre chose?
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   27 avril 2018
Elle n'avait pas de poigne, pas d'attaque, pas de gout, pas de talent. Elle était, en bref, écœurante.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Peter Carey (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter Carey
Peter Carey au Sydney Writers' Festival en 2010. Discours de clôture sur les médias, la démocratie et le niveau d'alphabétisation.
autres livres classés : littérature australienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3730 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre