AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Kushiel, tome 1 : La marque (115)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Euphene
  23 juillet 2019
Un livre qui me laisse plus que dubitative...
Pour commencer je l'ai trouvé trop long. Je pense qu'il aurait facilement pu être coupé en 2, voire 3 tomes.

D'autant plus que ce pavé se découpe en 2 parties principales :
- La première, celle que j'ai trouvé la plus intéressante, met en avant les complots, machinations et rappelle GoT. Mais il y a trop de personnages pour s'y retrouver facilement, et il faut parfois relire plusieurs fois un passage pour comprendre qui est qui, qui a fait quoi, etc.
- La deuxième partie, plus centrée sur l'aventure, ne m'a pas convaincue. Notre héroïne enchaîne péripéties sur péripéties, se retrouve tout le temps en mauvaise posture,

Concernant les personnages, l'héroïne ne m'a pas convaincue non plus. Elle est présentée comme une femme forte, avec du caractère et du répondant, mais j'ai eu du mal à la voir sous ce jour, étant donné les humiliations qu'elle a l'habitude de subir, sa facilité à obéir et à se soumettre, surtout au lit.
J'ai eu du mal de manière générale avec tout ce qui se rattachait au ''service de Namaah'' (qui enseigne aux jeunes filles et garçons la prostitution), ainsi qu'au talent particulier de l'héroïne qui lui permet de ressentir du plaisir dans la souffrance.
J'ai eu beaucoup de difficultés à imaginer qu'une petite fille puisse rêver de devenir une prostituée, de se donner à des inconnu(e)s, et de se faire fouetter par eux.
Je n'ai pas non plus trouvé crédible la facilité qu'avaient les clients de Phèdre à confier leurs secrets. D'accord elle peut être douée au lit, mais il faut en général plus que ça pour se voir raconter des secrets.

Le personnage que j'ai préféré est celui de Mélisande, bien plus complexe, intelligente, avec un charme qui ne laisse personne indifférent, en particulier l'héroïne, qui la hait mais ne peut s'empêcher d'être fascinée par elle.
Delaunay est aussi un personnage intéressant et mystérieux, qui sait bien cacher ses motivations et sa loyauté.
Les autres m'ont laissé de marbre.

En résumé, je n'ai pas aimé ce livre trop long, avec des personnages que je n'ai pas trouvé très attachants, mais avec une géopolitique intéressante, et un épilogue qui donne malgré tout envie de lire la suite, même si je ne sais pas si je le ferai.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bbg27
  06 juillet 2019
J'ai apprécié le fait que pour une fois, le héros de ce genre de littérature soit une femme et non un homme. Les personnages ont chacun un univers bien à eux et les différents peuples sont tout de suite bien identifiables. Alors oui, c'est une courtisane, il y aura forcément des passages pour adultes mais au-delà de ça, c'est une saga fantasy bien ficelée et avec une belle écriture !
Pour ceux qui ont comme moi accroché, il y a aussi une suite :D
Commenter  J’apprécie          10
LeCoindAudrey
  16 juin 2019
Il m'aura fallu deux ans pour me décider à lire ce premier tome, mais je ne regrette pas cette attente, car dès le début du roman, l'ambiance se pose, mais aussi toute sa complexité et, il ya deux ans, je n'aurais pas accrocher ce genre de roman.

Pendant de nombreuses pages, l'héroïne de l'histoire, Phèdre, nous explique sa situation, les nombreuses familles puissantes, leur particularité et ainsi de suite, ce qui, dès le départ, embrouille un peu l'esprit ! A plusieurs reprises, je me suis demandé si j'allais pouvoir suivre la totalité du roman (qui n'est que le premier volet de la trilogie) et j'ai souvent comparer l'histoire à celle de Game of Thrones, non pas par sa ressemblance d'histoire, mais par cette complexité qui intrigue quand même et nous fait avancer.
Puis vient ce petit déclic qui sort de je-ne-sais-où et qui rend la suite beaucoup plus agréable, plus "lisible".

A partir de ce moment, Phèdre est devenu un guide très appréciable et nous entraîne dans un monde de cruauté gratuite, complots à gogo et j'en passe. Son entourage est très riche et leur personnalité est parfaitement bien recherche. On les apprécie, on les aime, on les déteste, mais dans tous les cas, ils ont de l'importance pour Phèdre et son avenir.

Dans sa globalité et durant toute ma lecture, l'histoire m'a emportée, transportée, chamboulée. L'auteure, Jacqueline Carey, invente son propre univers avec ces règles, ces lois, ces croyances et fait en sorte que tout tienne la route avec une telle facilité. Ce premier roman est une découverte de l'auteure et je suis impressionnée par un tel travail, j'en suis tellement admirative que je compte poussée cette découverte à la suite de la série.

En résumé, malgré le temps que j'ai pris à tout mettre en place dans ma petite caboche, je conseille ce roman, mais assurez-vous d'être réellement prêt(e)s à y plonger. Je sais que cela peut en effrayer plus d'un(e), mais l'histoire en vaut réellement le détour. Beaucoup attendent cet avis depuis la fin de ma lecture qui a durée une bonne semaine (chose rare quand on me connaît), mais j'en garde un très bon souvenir ! Je ne le classe pas dans la catégorie "Coup de coeur", mais l'envie de poursuivre est bien présente, donc plus bon signe, non ? A votre tour d'en faire votre avis !
Lien : https://livres-et-compagnie...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Texte
  17 avril 2019
On ne va pas se mentir: il faut s'accrocher pour entrer dans l'histoire. J'ai été à deux doigts d'aller chercher une feuille et un crayon en me disant: personnage important ou pas , je retiens ou j'oublie? Finalement tous ces galets semés sur la première partie du livre (et sur lesquels j'ai souvent glissé) forment ensuite le dallage qui nous guide vers des intrigues de plus en plus folles. Un livre qui monte crescendo.
Commenter  J’apprécie          50
H-mb
  05 mars 2019
Une immersion dans un monde nouveau , Europe décalée où les Barbares cotoient des pays bien plus avancés dans leur civilisation.
J'ai aimé l'histoire, racontée par Phèdre no Delaunay, au passé, ce qui permet maintes remarques sur l'avenir des personnages. Phèdre a une voix bien à elle, un peu distanciée, un peu "à l'ancienne" qui porte bien les événements et les réflexions qui s'ensuivent.
J'ai aimé le worldbuilding extraordinaire qui s'étale de l'Italie à l'Angleterre et aux territoires contrôlés par les Musulmans (ou équivalent) avec leur histoire et leur sociétés particulières.
J'ai aimé les personnages riches, nuancés, surprenants. (M'intéresser à une masochiste n'était pas gagné a priori).
J'ai aimé enfin les intrigues, les jeux de pouvoir incessants qui sont le terrain d'action de Phèdre et son maître Delaunay.
Bref, vous l'avez compris, j'ai aimé beaucoup de choses dans ce livre et je ne saurais dire ce que je n'ai pas aimé. Un coup de coeur !
Commenter  J’apprécie          182
cassie56
  16 février 2019
La première chose que l'on voit, c'est sa couverture magnifique, qui ne peut qu'intriguer et fasciner le lecteur.

J'ai trouvé une écriture sensuelle et fluide. le vocabulaire est riche, recherché mais pas incompréhensible. J'ai aimé les différentes façons qu'a l'auteure de donner des couleurs: automne, bistre, rouille, pervenche.

Elle a construit un monde fouillé très dense et bien expliqué. L'atmosphère est prenante, l'histoire est intéressante et bien menée. J'avoue au début avoir été un peu perdue avec tout les personnages, mais au fil de la lecture, chacun prend une place bien particulière et on arrive à s'y retrouver.

Comme Phèdre, héroïne principale et narratrice, parle au passé, elle fait parfois dès le début certaines révélations, mais sans donner de détails, ce qui incite à continuer pour savoir pourquoi et comment ça arrive.

Dans les personnages secondaires, j'ai bien aimé

- Delaunay, un maître plein de secrets et d'honneur.

- Hyacinthe, le plus ancien et meilleur ami de Phèdre

- Rousse, le capitaine bourru au coeur d'or.

Mais mon préféré est Joscelin, lui c'est mon chouchou. J'ai aimé voir la façon dont le regard de Phèdre change sur son garde du corps. J'ai aimé le sens de l'honneur de Joscelin, même si ces motivations ne sont pas seulement dues à son sens de l'honneur.

Je le recommande vivement à tous les amateurs de fantasy, à tous ceux qui aiment les aventures épiques, les grandes épopées, les voyages.

Ce fut une lecture réellement magnifique et une superbe découverte.

C'est mon premier coup de coeur de l'année.

Commentaire de l'auteure en personne sur facebook: "A lovely preview, en français"
Lien : http://l-evasion-par-la-lect..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
Jacocorico
  13 janvier 2019
J'ai tenté la lecture, attiré par le prix locus premier roman, ainsi que par les illustrations sensuelles, en premières de couverture des livres du cycle Kushiel.
J'ai décroché assez rapidement. Je suis peut-être un peu macho, je n'ai pas adhéré à l'héroïne en devenir; j'ai pressenti par ailleurs au fur et à mesure du tissage de la trame, des trucs louches à l'horizon.
Commenter  J’apprécie          00
FeannyMeatias
  11 novembre 2018
Une belle entrée dans une série qui m'est emblématique !
2002 déjà , et une véritable histoire autour de cette oeuvre.
J'y viens et j'y retounerais encore et encore .
Dés les premières pages, que dis-je, dés les premières lignes, on comprend totalement pourquoi l'auteur avait remporté autant d'éloges. La plume est magnifique, le récit à la première personne nous embarque dans un univers bien particulier, une autre époque, des lieux et des cultes mystérieux, des moeurs et des traditions étonnantes et pourtant évocateurs, des jeux politiques et des batailles époustouflants. le tout servi par une plume poétique, un style d'un autre temps, un vocabulaire soigné, des tournures de phrases soutenues. Mais surtout des interventions de la narratrice/héroïne qui ne manquent pas de nous faire vivre davantage le récit, de nous faire palpiter, en nous laissant à chaque fois une petite touche subtile de suspense...
Bref, un récit qui nous emporte dans cet univers fantasy avec brio
Des personnages étonnants et très attachants:
Pourtant une héroïne bien différente. Il y a dans ce personnage beaucoup d'originalité ne permettant pas réellement de comparaison. Pour moi ce fut une grande découverte. Phèdre est à la fois soumise et forte. A la fois liée et indépendante. Tourmentée et optimiste. Elle est tout en ambiguïtés. Et puis cette capacité qu'elle a à éprouver du plaisir dans la souffrance, cette acceptation de la prostitution est particulièrement déstabilisante... Mais cela paraît complètement logique dans l'univers présenté ici.

De plus, tous les personnages secondaires sont merveilleux et nous émeuvent par leur touchante sensibilité. Nous avons Ysandre de la Courcel, cette future reine qui veut faire un mariage d'amour. Delaunay le maître infaillible et secret, Alcuin le parfait élève, véritable frère pour Phèdre. Hyacinthe, le magnifique tzigane, le "Prince des voyageurs" et seul ami de Phèdre. Jocelyn, ce beau garde du corps qui a juré chasteté et honneur à la confrérie de Cassin, deux valeurs qui seront mises à rude épreuve. Mélisande, la garce par excellence.
Ou encore tous ces personnages que nous découvrons au milieu du roman, autant de valeureux guerriers qui deviendront des amis de confiance, mais je n'en dis pas plus...
Tour à tour, solidarité, sens de l'honneur, sentiments fraternels ou amoureux, nous plongent dans une très belle fresque romanesque.

Un ENORME roman dans tous les sens du terme. Une fin qui termine l'histoire, et ne nous laisse pas en plan, mais nous laisse avec une envie de ne jamais quitter ces personnages que nous avons suivi si avidement dans leurs grandes aventures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mauriceandre
  19 mai 2018
Salut les Babelionautes
Je viens de relire le premier tomes d'une trilogie que j'aime beaucoup, écrite par Jacqueline Carey et traduite avec Brio par Fred Le Berre que j'avais rencontré en présence de l'Auteure en petit comité pendant les Imaginales 2010.
Voila une Trilogie qui se lit comme on déguste une bonne bouteille, en savourant chaque page, je dirais même chaque ligne, chaque mot!
L'histoire est centrée autour de la sexualité sans être pornographique
Sans cette particularité la trame du premier tome est assez classique, au début il faut s'accrocher pour passer la mise en place de l'univers imaginé par l'Auteur avec un être insignifiant et qui devient le personnage principal au fil des pages, et une foule de second rôle plus ou moins important mais tous attachant, même les "méchants" qui complotent contre la couronne.
La sexualité du pays d'ange est absolument libertaire, leur devise est "Aime comme tu l'entends" et notre héroïne en use et en abuse pour arriver a ses fins.

La Marque, est un récit de Fantasy épique, charnel, sensuel et mystérieux, où l'amour est sophistiqué mais cruel, Mais n'allez pas croire que c'est vulgaire !!
Au non loin de là, tout est suggérée.
Érotisme, Espionnage, Aventure, Humour, Amour, vous trouverez tous cela et plus encore dans cette trilogie, la saga de Kushiel se joue des étiquettes pour n'être à la fin qu'un grand roman très long, qui m'a surpris par son originalité et son audace, mais une fois tourner la dernière page on se dit « a quand la suite »
Merci a Frédéric Le Berre pour la traduction sans laquelle je n'aurai pas pus savourer cette Oeuvre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
rynas
  18 mars 2018
Un roman doté d'une histoire passionnante et captivante.
L'auteure a parfaitement réussi à mélanger la luxure, l'espionnage, la guerre et l'amitié de manière incroyable.
A lire =).
Commenter  J’apprécie          00


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous bien Kushiel (Tome 1) ?

Dans quelle maison a grandi Phèdre ?

Camélia
Valériane
Cereus
Mandragore
Orchis

22 questions
71 lecteurs ont répondu
Thème : Kushiel, tome 1 : La marque de Jacqueline CareyCréer un quiz sur ce livre