AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Hillel


Hillel
  21 octobre 2016
C'est avec plus de deux années d'intervalle que je décide enfin à me replonger dans l'extraordinaire saga fantasy qu'est Kushiel. J'avais pourtant adoré le premier tome, véritablement emportée par l'aventure et l'univers du récit, séduite par la plume de Jacqueline Carey. Mais j'en gardais tout de même un souvenir laborieux. Car ce n'est pas une lecture légère, il faut se plonger dans un univers particulièrement inventif et riche, mais surtout dans un récit et une intrigue au nombre de personnages impressionnant. Ainsi, je repoussais le moment d'affronter les quelques 800 pages denses du second tome. Car je ne doutais pas qu'elles fussent aussi dense que le premier. Et j'avais bien raison. Elles le furent autant, mais différemment.

Au final je fus agréablement surprise de me rendre compte que je réussissais à m'y retrouver. Pas mal de rappels sont présents tout au long du récit pour éclaircir et nous permettre de suivre la nouvelle intrigue. Moins de personnages dans ce tome et surtout une mythologie, un univers que l'on connait déjà. Ainsi, il n'y eut pas de long début introductif pour présenter le décor, la nouvelle histoire démarre dés la première page.
Phèdre, hantée par la traîtrise de Mélisandre, décide de reprendre le service de Naamah, et par la même occasion espionner pour retrouver cette ennemie de la couronne de Terre d'Ange. Phèdre retourne dans la cité d'Elua proposer ses services d'espionne à la reine Ysandre et son talent de concubine aux plus offrants des D'Angelins. Si elle prend beaucoup de plaisir à retrouver sa vie et ce qui fait d'elle une anguisette, ce n'est pas sans contrepartie. Le jeune couple qu'elle formait en toute quiétude avec Joscelin vole alors en éclats. Chacun reprochant à l'autre ses choix, ses sacrifices, bref ce qu'il est. Et ce n'est que le début. Leurs cœurs respectifs vont souffrir et les deux héros ne cesseront de se déchirer tout au long de cette nouvelle intrigue...
Une intrigue aussi riche et intense que dans le premier tome, toujours menée de main de maître avec subtilité et ingéniosité. Rien n'est laissé au hasard, toute la toile de fond se tisse au fur et à mesure des 825 pages, lentement sans aucun temps mort, sans aucun répit avec cette plume maniée subtilement, ce style soutenu et pourtant fluide.

Ce que j'ai le plus apprécié dans ce nouveau tome est sans conteste le rythme. Tout d'abord nous suivons l'aventure lentement, la mise en place de la nouvelle intrigue, les spéculation sur Mélisandre sur 400 pages. Soit un lent début pour nous remettre dans l'atmosphère, nous replonger dans les intrigues de royaumes, dans cette mythologie particulière, pour nous faire retrouver les personnages du premier volume. Un certain temps lent où il ne se passe pas grand chose, si bien qu'au bout des 400 pages j'en avais un peu assez de tourner autour du pot sans que Phèdre n'avance véritablement dans ses recherches. Et puis au milieu du livre, le choc. L'élément que je n'avais pas vu venir et qui va faire prendre un virage exceptionnel au récit. Tout bascule et c'est une nouvelle histoire dans l'histoire. les péripéties s'enchaînent à une allure hallucinante et là je n'ai plus pu reposer le gros livre jusqu'à arriver à la dernière ligne.
J'ai eu l'impression que l'auteur s'était un peu amusée à faire durer sa mise en bouche pour après faire exploser les saveurs. C'est une série de révélations, d'actions, de rebondissements, de rencontres avec de nouveaux personnages... Et à chaque chapitre je me disais : "elle est très forte cette Jacqueline Carey, trop forte!".

J'ai finalement préféré ce second volume, si on peut dire ça ainsi, car j'avais déjà adoré le premier. Préféré pour son rythme, ses surprises et ces nouveaux personnages, ces nouveaux pays et ces autres mythologies qui viennent enrichir une histoire déjà tellement fournie !

Alors certes, il y a pas mal de romantisme dans cette grande trame fantasy, certes, l'héroïne de 22 ans accomplit des prouesses et a toujours la bonne idée au bon moment, ce qui peut faire sourire. Ou encore son incommensurable charme m'a fait parfois penser, dans un autre registre, à "Angélique marquise des Anges" la série romantico-historique si kitsch...
Mais c'est tellement plaisant à lire alors à quoi bon trouver à redire. De plus, l'auteur n'épargne en rien son héroïne, si parfaite soit-elle, et l'accable de pas mal de maux et de fardeaux...

En bref, pour ma part c'est une série fantasy exceptionnelle et intelligente. Très bien écrite, captivante et romantique sans jamais tomber dans l’excès ou la caricature. Un roman qui conjugue toutes les qualités, et un très grand coup de cœur pour ce second tome.
Lien : http://leslivresdalily.blogs..
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (6)voir plus