AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782258089105
432 pages
Éditeur : Les Presses De La Cite (10/01/2013)
4.24/5   19 notes
Résumé :
1900. Dans le Nord, entre Etaples et Le Touquet, Angèle fait partie de la communauté des sautrières, ces moissonneuses de la mer qui, chaque jour, se réunissent pour pêcher la crevette. Personne ne sait rien d'elle et personne ne s'en soucie : elle n'est pas d'ici. Une seule chose étonne, son affection passionnelle pour Cathy, quatorze ans, fille de marin pleine de vie. Jusqu'à ce que déboule, dans cette existence seulement rythmée par les marées, Gabin, le petit-fi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
charlottelit
  06 juillet 2021
un très bon moment malgré l'enfance de certains enfants
avec un père trop dur, malgré la bagarre entre des pêcheurs qui font du mal aux poissons et détruisent les océans et des éleveurs qui ne prennent pas soin de bêtes et de certains qui font pousser des aliments remplis de pesticides.
L'histoire d'une fillette enfant d'un chef possédant un bateau : une jeune fille emplie de qualités et de caractère.
Belle écriture qui donne envie de tout lire de cet auteur
Commenter  J’apprécie          210
brigittelascombe
  05 avril 2013
Début du XX° siècle sur la Côte d'Opale.
C'est le monde des "sautrières" qui ramassent les crevettes, des marins qui risquent leur vie pour remplir leurs filets de harengs et le mépris réciproque qu'entretiennent ces "culs salés" avec les "bouseux" qui cultivent la terre qui nous sont contés ici.
Mais c'est plus particulièrement l'histoire de Cathy, adolescente travailleuse,son amour pour le mystérieux Gabin et sa rencontre avec la "crabesse" femme vieillissante, étrange et solitaire dont le lourd passé l'attache au visage de Cathy lui rappelant sa fille disparue que nous relate l'auteur.
Roman du terroir à l'atmosphère envoutante, Les moissonneurs d'Opale, régi par les lois du patriarcat dévoile la difficile émancipation des femmes du début du XX° siècle (période charnière entre deux siècles). Son écriture simple, son langage parfois populaire le rendent accessible à tous.
Lu dans le cadre du comité de lecture de la Médiathèque de Bandol.
Commenter  J’apprécie          130
sld09
  28 juin 2017
Je ne connaissais Daniel Cario que pour ses "romans bretons", mais je n'ai pas été du tout déçue par cette incursion dans le Nord et dans l'univers des sautrières.De son style toujours aussi agréable, l'auteur nous fait découvrir la Côte d'Opale et le quotidien des gens de la mer (aussi bien les marins pêcheurs que leurs épouses qui pêchent les crevettes sur la côte). Et cette peinture très vivante du quartier de la Marine d'Etaples sert de décor à une intrigue prenante : une jolie romance d'adolescence, un secret terrible et menaçant,...En bref, j'ai passé un très bon moment avec ce roman...
Commenter  J’apprécie          20
hlmrsbernard
  17 octobre 2013
Très bon livre sur une région que j'apprécie d'autant plus que c'est la mienne.
J'ai découvert tout au long de ce livre agréable à vivre une communauté (de pêcheurs), la vie dure du début du 20ème siècle, l'esprit de famille avec ses joies, ses peines, voire ses dérives.
Commenter  J’apprécie          30
meknes56
  06 septembre 2019
Un beau roman qui m'a permis d'appréhender un métier qui m'était parfaitement inconnu : les sautrières..J'ai beaucoup apprécié et aimé le personnage de Cathy ...Un roman qui m'a fait passer un bon moment car an plus d'une belle histoire, l'auteur écrit excellemment bien.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
sld09sld09   29 septembre 2017
Cathy observait sa mère, femme de patron, elle n'avait pas besoin de pêcher les crevettes pour aider à faire bouillir la caudière, mais dans l'esprit des matelotes s'occuper du logis équivalait à ne rien faire. Et puis, avoir une activité rémunérée était un moyen inconscient de s'émanciper et d'affirmer qu'à la maison le bonhomme n'était pas le maître à bord.
Commenter  J’apprécie          00
jolielou62jolielou62   09 décembre 2018
Au loin devant se dandinaient les autres pêcheuses,hérissées de leurs filets enroulés au bout des longs manches, immenses quenouilles balancées par des fées accoutrées en sorcières.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Daniel Cario (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daniel Cario
Empreintes, la nouvelle collection polar , lancée par les Editions Ouest-France en 2020 accueille 6 nouveaux titres : Des cadavres sur les planches de Sophie Redouly, L'ange du Scorff de Nathalie Delaunay, Meurtres aux Jacobins de Maxime Blanchard, Mort à bout de course de Jean-Marie Biette et un Chien dans la nuit de Daniel Cario, le 7 mai en librairie. Terminal mortuaire de Jean-Noël Levavasseur sortira en juin 2021. Avec pour décor le grand Ouest, de la Normandie au Morbihan en passant par la Vendée ou l'Anjou, 6 enquêtes à mener tambour battant !
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère





.. ..