AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781090724311
256 pages
Éditeur : Monsieur Toussaint Louverture (20/04/2017)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Après Le linguiste était presque parfait et Une putain de catastrophe, Jeremy Cook est de retour… enfin presque. Toujours au chômage, toujours misanthrope et à la recherche de sa place dans l’univers, le linguiste croise la route du self made man Ben Hudnut, entrepreneur florissant, mari heureux et père comblé, qui du jour au lendemain va voir sa vie voler en éclats : maîtresse, banqueroute, revendications salariales, rien ne lui sera épargné. Et surtout pas l’aide ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Penylane
  09 mai 2017
C'est toujours un grand plaisir de retrouver les aventures de Jeremy Cook.
Cette fois, le voilà en prise avec la vie de couple et le chômage.
Notre anti-héros n'a rien perdu de sa superbe, son acuité à observer le monde reste égale à son désir de ne pas en être.
L'humour très anglais de David Carkeet fait toujours mouche chez moi et j'aime à tourner les pages , le sourire aux lèvres et les yeux pétillants de plaisir.
Commenter  J’apprécie          22
Tu_vas_voir_ce_que_tu_vas_lire
  24 janvier 2019
Avec Des erreurs ont été commises, les éditions Monsieur Toussaint Louverture bouclent le cycle du "linguiste" de David Carkeet. On y retrouve avec joie Jeremy Cook, attachant anti-héros qui, au cours de ses trois aventures loufoques, mobilise toutes ses connaissances en sciences du langage pour élucider un crime, sauver des couples à la dérive et démonter quelques mirages du rêve américain... Dans un style qui ravira les fans de David Lodge, Carkeet sonde les mystères des relations humaines et s'amuse de nos difficultés à communiquer avec un sens du dialogue hors-pair. Entre polars et comédies de moeurs, ces trois tomes seront de parfaits compagnons sur la plage ou ailleurs.
Commenter  J’apprécie          00
lelivredapres
  26 décembre 2018
C'est avec plaisir que je retrouve Jéremy Cook dans une troisième aventure. Après « le linguiste était presque parfait » et « Une putain de catastrophe », le linguiste maladroit mais très observateur n'arrive décidément pas à se faire une place dans la société. Sans doute son habitude de disséquer les tics de langage et le comportement illogique de la plupart de ses congénères y est-elle pour quelque chose…
Pour l'heure, Jérémy est au chômage et les perspectives sont peu encourageantes. Ses travaux sur l'acquisition du langage sont au point mort et lorsque l'un des nouveaux collègues de sa femme Paula lui propose de rencontrer sa nièce de deux ans qui utilise la « réduplication partielle pour expliquer le pluriel « (la petite fille dit « boî-boîte » pour désigner plusieurs boîtes), Jérémy accepte sans enthousiasme. C'est ainsi qu'il fait la connaissance d'une famille très différente de la sienne, celle du « roi des noix », Ben Hudnut, à la tête d'une entreprise d'importation de noix florissante : un homme à qui tout réussit, travail, amour, famille, jusqu'au jour où…
D'abord méfiant, et toujours misanthrope, Jérémy Cook hésite avant de devenir ami avec Ben et de se laisser entraîner dans une nouvelle aventure, où le langage joue, comme toujours, un rôle essentiel. David Carkeet signe un roman très agréable, plein d'humour et qui met l'accent sur l'incommunicabilité entre les êtres. Un divertissement intelligent dont les répliques m'ont parfois fait éclater de rire !
Lien : https://lelivredapres.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Lexpress   14 août 2017
Toujours aussi virtuose dans ses répliques et ses monologues hilarants, l'auteur arrache de grands éclats de rire sans jamais transiger sur notre soif d'intelligence.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
faelifaeli   20 juillet 2019
Tout en se resservant un bol de soupe, il peina à trouver une réponse à cette question des plus sérieuses.
"Je parle d'attitude au sens large du terme. Un type qui a connu l'échec ne se croit pas supérieur aux autres.
- Les gens qui réussissent sont fiers de leur succès, rétorqua Paula d'un ton neutre. Qu'y-a-t-il de mal à éprouver un peu de fierté?
- La fierté de l'un est la honte de l'autre. Sans fierté, pas de honte. J'aimerais que tous les aspects de la vie restent neutres. La réussite ne devrait apporter que des biens matériels: du confort, des voyages, ce genre de choses...L'échec, quant à lui, ne devraient induire rien d'autre qu'une limitation de ce confort: être obligé de prendre le bus, de lire le National Geographic au lieu de voyager, etc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
faelifaeli   20 juillet 2019
Il arrive qu'on entre dans l'existence de quelqu'un et que ça l'affecte à jamais. C'est exactement la situation dans laquelle je me trouve en ce moment précis. Il y a quelques temps, vous êtes brièvement entré dans ma vie, mais vous n'en avez pas changé le cours. Aujourd'hui, vous vous apprêtez à le faire. Je le vois gros comme une maison, et j'ignore s'il s'agit d'une erreur ou pas. Et ça, c'est la plus grande peur des hommes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
faelifaeli   20 juillet 2019
Jeremy eut soudain l'impression qu'il avait cerné Trent. Ce type était une parfaite machine à produire: des services canon avec son bras droit, des enfants avec son sperme et des clichés avec sa bouche. Il prétendait avoir des idées mais c'était une illusion. Les machines ne pensent pas.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : LinguistesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16108 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre