AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755627867
Éditeur : Hugo et Compagnie (02/11/2017)

Note moyenne : 3.63/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Quand Pretty Woman rencontre Sex And The City...Découvrez la suite des aventures de Mia.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
MissCroqBook
  05 novembre 2017

Avant dernier tome de la série que j'ai fini un peu plus tôt ce jour. Malgré des lectures en montagnes russes depuis son commencement (un coup j'aime, l'autre d'après pas du tout), je persiste tous les mois à poursuivre mes lectures, poussée par ma curiosité de découvrir l'issue finale.
Dans le cadre de sa chronique mensuelle pour l'émission « Vivre en beauté », Mia se rend ce mois-ci à New York. Avec l'approche de Thanksgiving, elle souhaite interroger célébrités et anonymes pour leur demander en quoi ils sont reconnaissants. Accompagnée de Wes, elle va notamment interviewer deux de ses anciens clients, désormais devenus ses amis : Anton, le rappeur Latin Lover, et Mason, le champion de base ball. Ce sera pour elle l'occasion de joindre l'utile à l'agréable tout en gardant un oeil sur Wes qui poursuit sa lente guérison. Mia en profitera également pour retrouver sa famille afin de célébrer Thanksgiving avec eux, tous réussis pour la première fois.
Novembre pourrait bien réserver quelques surprises à Mia.
Maintenant que Mia a quitté son rôle d'escort, on peut enfin découvrir sa véritable nature. Elle se révèle généreuse, attentionnée et passionnée. Même si elle reste toujours très obsédée par sa libido, elle est tout de même moins frivole. Pour moi, qui n'avais pas apprécié cet aspect exacerbé de sa personnalité tout au long de l'année, je dois dire que c'est agréable de la voir sous un nouveau jour. On avait déjà pu entrevoir certaines de ses qualités par le passé et je suis contente de les retrouver. Mia prend un peu plus de consistance et n'en devint que plus intéressante.
Wes, quant à lui, se débat toujours avec ses démons. Même si sa thérapie semble l'avoir apaisé, il continue toujours de faire des cauchemars. le traumatisme qu'il a subi semble aussi avoir mis au jour un nouvel aspect de son caractère : la jalousie. Il parait beaucoup moins sûr de lui. C'est aussi ce manque de confiance qui le pousse à vouloir tracer son avenir et à tout programmer dans l'urgence. Il souffre d'insécurité. Cela le rend à la fois touchant à cause de son désarroi mais également un peu énervant. Ce besoin de contrôle peut s'avérer étouffant par moments.
Coté écriture, même si certains passage du texte se sont révélés émouvants, notamment lors des interviews des anonymes ou encore des retrouvailles familiales, ce onzième livre reste encore un peu plat. Les quelques rebondissements ne suffisent pas à lui donner suffisamment de profondeur. Malgré le faible nombre de pages, j'ai eu du mal à me plonger dans l'histoire. J'ai dû faire plusieurs pauses au cours de ma lecture. Toutefois, je dois dire que la future mission de Mia pour le mois de décembre m'intrigue. Je me pose des questions et at ai déjà quelques scénarios possibles en tête. Avoir le mois prochain si j'ai vu juste ou non.
Au final, malgré une lecture un peu compliquée, je suis curieuse de lire le dernier tome de cette longue série. Je veux savoir où l'auteure va conduire Mia et ce qu'elle lui réserve. Et puis après avoir tenu onze mois avec des hauts et des bas, ce serait dommage d'abandonner maintenant. A suivre donc…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
April-the-seven
  30 novembre 2017
Je suis vraiment très contente d'écrire cette chronique, parce qu'après beaucoup trop de déceptions à mon goût, Calendar Girl a de nouveau su m'enthousiasmer. Et pas qu'un peu ! Ce tome 11 remonte considérablement le niveau et m'a presque fait oublier les petites erreurs de parcours précédentes. Pour tout vous dire, je suis même un peu triste de savoir qu'il s'agit de l'avant-dernier tome et que les aventures de Mia touchent déjà à leur fin.
Notre héroïne se rend à New York pour le travail. Récemment engagée au poste de présentatrice pour la télévision, elle doit interviewer des gens à l'occasion de Thanksgiving. C'est aussi l'occasion de retrouver deux anciens clients de l'année et désormais ses amis : Anton, le chanteur de hip-hop, et Mason, le joueur de base-ball. Tout semble se goupiller à merveille pour la jeune femme. Ses dettes sont payées, son boulot d'escort-girl est derrière elle, elle a trouvé l'amour auprès de Wes et est maintenant entourée d'une famille plus grande et d'amis aimants. La seule ombre au tableau reste son père, toujours plongé dans le coma.
Je dois dire que ce tome-là fait plaisir à lire. Il est plein de douceur, de joie et de bons sentiments. Bref, ça met la pêche et ça ne donne pas envie de terminer la saga, non, non. Audrey Carlan parvient à se renouveler dans un avant-dernier tome qui sonne presque le glas de fin. Car oui, on sent le grand final se rapprocher, maintenant que les problèmes de Mia se résolvent les uns après les autres. Et ce constat me fait prendre conscience que même si j'ai été exaspérée, déboussolée ou frustrée par moments, je me suis tout de même attachée à Mia. Après tout, voilà presque un an que je suis ses aventures, mois après mois. Lui dire au revoir va me faire un petit pincement au coeur, c'est certain.
Ce tome 11 est plus calme. Après la tempête du 9 et du 10, Mia peut enfin jouir du fruit de tous ses efforts, et Thanksgiving tombe à pic, puisque pour elle et sa soeur, il s'agit du tout premier qu'elles fêtent comme il se doit. Cette fois-ci, Mia est entourée comme jamais. Elle est aimée, protégée. Il est évident qu'elle ne sera plus jamais seule.
Je n'ai pas pu m'empêcher de me sentir émue durant certaines scènes. Audrey Carlan remue pas mal de choses, elle tire sur la corde sensible du lecteur et nous met la petite larmiche à l'oeil. Novembre est placé sous le signe de l'affection et des sentiments. Même les scènes de sexe sont correctement amenées, sans être envahissantes.
En résumé, Audrey Carlan remonte le niveau grâce à cet avant-dernier tome plein d'émotions et de positivité. La fin approche, on retrouve des personnages rencontrés tout au long de l'année, on s'émeut avec Mia qui n'a jamais été aussi bien entourée. On commence déjà à entrapercevoir ce que son avenir lui réserve, et j'espère voir encore beaucoup de mignonitude et d'optimisme dans l'ultime opus. Vivement Décembre !

Lien : https://april-the-seven.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Beliwei
  01 novembre 2017
J'appréhendais la lecture de cet épisode, je me demandais bien de quelle façon Audrey Carlan allait nous conter ce mois, maintenant que les mission étaient finies et après nous avoir proposé des rebondissements assez importants dans les derniers épisodes. Et du coup, j'ai été agréablement surprise et j'ai beaucoup aimé lire ce tome.
Durant ce mois de novembre, nous nous installons dans la vie de Mia, qui semble se stabiliser enfin. Les personnages qui l'entourent ont tous trouvé une place bien définie, famille, amis, collègue… Mia qui n'a jamais eu une vie droite et définie mais plutôt faite de débrouillardises et petits plans pour s'en sortir, goûte aux joies d'une vraie famille et de la stabilité qui va avec. Nous la suivons dans son nouveau job, qui se concrétise bien ici. C'est plaisant de la voir évoluer dans un milieu où elle se débrouille très bien et de voir qu'elle arrive à proposer de belles choses. Certains passages le concernant lorsqu'elle fait des interviews m'ont touché, permettant aussi de comprendre l'importance de Thanksgiving pour les américains. Pour Mia, ce Thanksgiving est aussi un moment de partage et d'amour.
Pour le boulot, Mia va aller à New-York. L'ambiance New-Yorkaise sous la neige opère son charme et j'ai été séduite dès le début par cette idée, car jusque là nous avions connu beaucoup des contrées plutôt chaudes des Etats-Unis et là ce mois de novembre méritait bien ce petit rappel que c'est quand même l'automne et bientôt l'hiver ! A travers ses interviews, l'auteure a su nous plonger dans la magie des lieux et des moments partagés, j'ai beaucoup apprécié cette petite visite de la ville. Puis New-York, n'est-elle pas la ville des amoureux ?
Ce serait peu dire de ne pas affirmer que le personnage de Wes, bien que désemparé et vulnérable suite à son enlèvement m'a fait encore une fois craquer dans ce tome. C'est la jalousie qui l'a poussé à suivre Mia et j'ai trouvé cela mignon de le voir ainsi, bien que l'aspect psychologique dans lequel il se trouve soit plus que touchant. de voir un homme si fort, dans une situation si vulnérable, c'était aussi important de le garder en tête, Audrey Carlan a su l'intégrer à leur histoire de couple, nous évoquant le traumatisme occasionné et les conséquences sur le comportement de Wes qui n'est pas toujours le même qu'avant. Mia reste à ses côtés, à l'écoute de ses peurs, ses angoisses, toujours prête à le soutenir. Je crois que c'est l'expérience qui l'aura le plus fait murir, cela a été douloureux pour elle aussi, différemment mais cela l'a profondément marqué et elle doit faire aujourd'hui avec les séquelles de cet épisode dramatique. Wes a été très présent dans ce tome, pour notre plus grand plaisir, et c'est aussi important de souligner qu'ils ont ce besoin de profiter de chaque moment partagé ensemble.
C'est un tome très doux, très beau aussi aux vues de la tournure de leur relation. J'ai aimé découvrir Mia épanouie dans son travail et si heureuse en couple. Wes devient ce personnage si important et il nous touche, par sa présence, son état d'esprit. Il se reconstruit petit à petit et ressent ce besoin de s'impliquer d'avantage dans la vie de Mia tout en restant aussi suffisamment en retrait pour qu'elle puisse évoluer seule. La tournure de l'histoire répondra je pense aux attentes des lectrices et le ton donné à cet épisode est bien choisi. Audrey Carlan n'oublie personne et les missions de Mia ne seront pas restées vaines car elle lui ont permis de rencontrer du monde et de se créer un cercle d'amis, que l'on a plaisir à suivre.
Et dire qu'il n'en reste plus qu'un… Je me suis laissée prendre à ce jeu du rendez-vous mensuel, Audrey Carlan nous a offert une histoire qui se tient, tout y est justifié et très bien amené. La trame de l'histoire a été intéressante et j'ai apprécié être surprise par les rebondissements et les petits virages incertains qu'a pris la vie de Mia. Ce tome m'a touché, par des petites choses, des témoignages, par les engagements et bien d'autres choses encore. Je suis à la fois très curieuse et un peu anxieuse de lire le prochain car cela sera le dernier.
Lien : http://www.livresavie.com/ca..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Solivresse
  04 décembre 2017
Il y a là encore beaucoup de petits détails qui m'ont plus qu'agacés. Déjà, pourquoi une telle démonstration en public ? Je ne sais pas si c'est moi qui ne l'ai pas remarqué plus tôt, mais leurs démonstrations en public de baise (désolé si ça choque, mais il n'y pas pas d'autres mots), ça commence à bien faire. Je déteste déjà les gens qui ne respectent pas l'intimité des autres et se bécotent à tout va, mais là, c'est encore pire !
De plus, et vous me direz, c'est un détail plus qu'insignifiant, je déteste plus que tout au monde que l'on dise « mon/ton mec ». Je trouve ça tellement... je sais pas, beauf. Personnellement je trouve ça très laid comme mot, et même dégradant. Je veux dire, tu peux pas dire simplement « mon copain », comme tout le monde ? Non, il faut que tu fasses ta pouf.
En fait, je me rend compte que plus on approche de la fin, plus Mia m'énerve. Je la trouve tellement superficielle, c'est fou. Pourtant, au début, je ne le ressentais pas du tout comme ça. C'est vraiment au fil du temps que c'est arrivé. Elle ne fait que parler sexe tout le temps, « oui, mon Wes est trop beau, j'ai envie de le... », oh oh oh, calme toi. C'est ça très souvent, et en 150 pages, c'est pesant. Oui, je change souvent d'avis sur Mia.
Une chose qui est apparue dans ce tome et qui ne me plait pas du tout : la jalousie de Weston. Elle sort d'où ? Et cette envie de tout contrôler sans laisser son mot à dire à Mia ? Heureusement que rapidement durant le tome il semble s'apaiser, parce que c'est une facette qui ne m'a pas du tout plu !
Sinon... essayons de trouver du positif un peu ! Qu'est-ce-que je pourrais dire ? Encore une fois, j'ai bien aimé son aspect travail, toujours aussi intéressant comme boulot. J'ai aussi apprécié retrouver certaines personnes que l'on avait un peu perdues de vue au fil des mois, comme Mace et Anton. Mais aussi le Thanksgiving en famille. Et surtout la grande nouvelle de fin...
Lien : https://solivresse.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
soara
  05 décembre 2017
On sent que l'histoire se termine, mais nous sommes toujours ravis de retrouver Mia.
Comme toujours nous sommes embarqués dans son histoire professionnelle et personnelle.
De Miami, à New York, ou encore à Las Vegas en passant par le Texas.
On retrouve ses rencontres des mois précédents, des nouvelles aussi; un peu plus anonyme mais tout aussi émouvantes; et sa famille toujours très présente.
Je n'ai hélas pas beaucoup de choses à dire sur ce tome. Il est dans la logique des tomes précédents.
Il a été pour moi sans surprise. Très rapidement je me suis doutée de ce que le mois suivant allait nous réserver.
Je recommande quand même à lire cette saga.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
AudreyMarieAudreyMarie   12 décembre 2017
J'ai su dès son arrivée que tu étais son point de repère. [....] tu es le centre de son univers - de la même façon que tu es le mien.
Commenter  J’apprécie          00
AudreyMarieAudreyMarie   12 décembre 2017
Pas tout à fait. Inutile n'est pas le mot. Je dirais plutôt qu'elle n'a plus besoin de moi, et je n'en ai pas l'habitude.
Commenter  J’apprécie          00
AudreyMarieAudreyMarie   11 décembre 2017
Parfois, on doit traverser un enfer pour se rendre compte de notre chance.
Commenter  J’apprécie          10
AudreyMarieAudreyMarie   11 décembre 2017
Je me blottis contre lui, gravant ce moment dans ma mémoire pour ne pas oublier les sentiments d'unité, d'amour et de compassion qui me comblent.
Commenter  J’apprécie          00
AudreyMarieAudreyMarie   11 décembre 2017
Des milliers d'émotions se disputent la première place dans mon coeur, et je ne connais qu'une façon de m'en débarrasser rapidement.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Audrey Carlan (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Audrey Carlan
Mélusine reçoit Audrey Carlan, l'auteure de la série Calendar Girl, pour la première New(s) Romance ! Pour en savoir plus sur Calendar Girl, rendez-vous par ici : http://www.calendargirl-serie.com
Suivez-nous sur les réseaux sociaux ! - Instagram : https://www.instagram.com/hugonewromance/ - Facebook : https://www.facebook.com/HugoNewRomance/ - Twitter : https://twitter.com/HugoNewRomance - Snapchat : @HugoNewRomance
Pour en savoir plus sur Calendar Girl, rendez-vous sur notre site internet : http://www.calendargirl-serie.com/
Pour commander Calendar Girl - Septembre : PAPIER Amazon : http://amzn.to/2xi4JTz Fnac : http://bit.ly/2wtTuK4 Cultura : http://bit.ly/2wxuOkx Chapitre : http://bit.ly/2xrDEN5 Decitre : http://bit.ly/2w21qQ5
NUMÉRIQUE Amazon : http://amzn.to/2gbi9N2 Fnac : http://bit.ly/2vc7B72 Apple : http://apple.co/2wDPCGR Playstore : http://bit.ly/2wDHCoG Nolim : http://bit.ly/2v4RRCE
Si vous avez aimé cette vidéo, n?hésitez pas à vous abonner et mettre un petit pouce bleu, ça fait toujours plaisir ! La #TeamNewRomance
+ Lire la suite
autres livres classés : escort-girlsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle



Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
256 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre
. .