AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782755627879
Éditeur : Hugo et Compagnie (07/12/2017)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.69/5 (sur 119 notes)
Résumé :
Je ne savais pas à quoi m’attendre quand les producteurs du Dr Hoffman m’ont envoyée dans les montagnes blanches immaculées d’Aspen, au Colorado. Comme cette ville est connue pour être un havre de paix pour les supers riches Américains, je savais que ce désert allait être la sortie de mon parcours. Le travail a été assigné dans des circonstances inhabituelles, un homme anonyme a payé un lourd tribut pour persuader les producteurs de m’engager. Dans ma parka et mes b... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (62) Voir plus Ajouter une critique
Gaoulette
  15 janvier 2018
2.45/5 voici ma moyenne générale pour cette saga.
Heureusement que les premiers tomes étaient sympa....
Octobre, novembre et décembre ont été les tomes de trop. Je n'en pouvais plus.
Cela s'annonçait bien pourtant. Un énorme potentiel. Un road trip avec une jeune escort girl. Mais voilà, soit Audrey Carlan n'avait aucune idée dans quelle direction partir, soit elle s'est trop contrainte avec ses 12 tomes à 160 pages, soit elle ne sait pas écrire ou soit elle voulait juste se faire de l'argent facilement. Voilà comment avoir une jolie idée et ne pas savoir l'exploiter.
L'impression au final. le défi d'Audrey Carlan s'essouffle. Les mois avancent et se ressemblent il ya eu du foutage de gueule dans certain tome. Surtout quand certains sujets auraient pu être développés. Mais le côté marketing a pris le dessus.
Alors quelle est la conclusion de cette saga. Mia aime le sexe. Mia aime les beaux mecs. Mia est super gentille et super bandante avec ses gros nénés. Désolée j'en avais mal à mon entrejambe à force de la voir copuler. L'héroïne est passée de fille attachante et drôle à elle me gonfle grave et grandis un peu. Son histoire d'amour je n'aurais pas misé un copeck.
En ce qui concerne l'exploitation des personnage. Miss Carlan devra prendre des cours avec ses consoeurs bien plus douée qu'elle. Je pense à Anna Todd à qui on a reproché sa plume.
Voila je le crie haut et fort, cette saga c'est du gachis livresque. C'est un coup marketing. Il y aura une suite mais cette fois ci sans moi. Audrey Carlan je ne la suivrais pas en new romance.
Voilà c'est dit, Calendar Girl est ma grosse déception 2017!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1410
Pois0n
  06 juillet 2019
Et voilà, le dernier tome de Calendar Girl, terminant la série EXACTEMENT de la façon dont on l'avait supposé, qu'il s'agisse de l'histoire de Mia ou de l'intrigue amorcée dès la fin du volume précédent.
Décidément, le foreshadowing, ce n'est pas le fort d'Audrey Carlan. C'est dommage, car sans ça, on aurait eu beau trouver ça gros, l'histoire aurait bénéficié d'un effet de surprise pas déplaisant. A la place, on sait dès les premières pages où l'on va aller, Mia croisant en effet un visage connu... par hasard dans la rue. Pour les deux du fond qui n'auraient pas encore compris de quoi il sera question dans ce douzième et dernier tome, sans doute... Après tout, il fallait bien ça pour clore toutes les intrigues soulevées au long des onze volumes, même si, finalement, on aurait pu volontiers s'en passer. Dans la vraie vie, on n'a pas toujours de réponses, mais Mia, c'est Mia, passée en un an de serveuse à Vegas à star montante du petit écran, après s'être composé une famille adoptive et en avoir retrouvé une biologique. Alors on est plus à ça près.
Audrey Carlan a plus ou moins bien géré son truc. Si la réaction de Mia s'avère crédible et que l'on appréciera d'échapper au côté « bisounours, hop magie on pardonne tout », la justification de tout ça apparaît un brin légère et facile, surtout vu la façon dont elle est exposée. On a le sentiment que le sujet n'a absolument pas été creusé et n'est là que pour servir d'excuse, d'autant que dans la réalité, les choses sont rarement aussi extrêmes qu'ici. Bref, c'est moyen, surtout que ce n'est pas la première fois qu'un problème psy est utilisé de façon caricaturale dans la série.
Mis à part ça, l'aspect « télévision » est survolé (on s'y attendait, mais ce n'est pas une raison), le véritable objectif de ce tome étant bel et bien de conclure la série. de ce côté-là, malgré une fin plutôt rapide, l'objectif est rempli. Novembre amorçait le début de la fin, ne restait plus qu'à refermer toutes les portes ouvertes, insérer une dose élevée de bons sentiments (après tout, c'est Noël) pour terminer le récit sur une note légère et bien évidemment le mariage de rigueur.
Si la fin de l'histoire en elle-même apparaît plutôt abrupte, même si le changement de narration est vraiment sympa, il reste le véritable épilogue, celui qui nous apprend ce que sont devenus absolument tous les protagonistes de la série, et au passage combien de temps s'est écoulé depuis tout ça. On dit au revoir à tout le monde, un par un, et mis à part un seul point un peu décevant, tous ont eu droit au destin qu'on espérait pour eux. Même si le reste du volume n'a rien d'extraordinaire, Audrey Carlan nous a tout de même offert une très belle fin.
Que dire ? Ce douzième tome de Calendar Girl ne révolutionne pas la recette, présentant les grumeaux habituels (prévisibilité, facilités, superficialité de certains aspects de l'intrigue...) mais remplit parfaitement son rôle.
Concernant la série dans son ensemble...
… ce n'est pas extraordinaire, c'est vrai. Il y a eu du très bon, du très mauvais, et globalement surtout pas mal de moyen, mais ça se lit. Si (et seulement si !) vous appréciez ce genre de littérature, les aventures de Mia restent sympa à suivre et vous feront passer un bon moment, même si elles n'ont pas de quoi rester dans les annales.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
elise3coco
  25 février 2018
Bon et bien enfin c'est fini !! Je dois dire que j'ai eu du mal à m'attaquer à ce dernier tome. de toute façon depuis l'opus d'octobre je suis complètement déçu.
Pour ce tome, c'est encore le coup de trop ! Et en même temps tellement prévisible encore une fois. Évidemment qu'est ce qu'il manquait à Mia pour finir son année ? Retrouver sa maman. Et alors là je dois dire que ça m'a un peu agacer. Déjà parce que encore une fois les 150 pages n'ont pas permit de réellement développer ces retrouvailles. Surtout qu'il fallait aussi conclure l'histoire de Mia. Donc autant dire que tout était bâclé.
Ce qui m'a un peu soûler aussi, c'est qu'il fallait absolument que l'auteur trouve des excuses à l'abandon de la part de la mère. J'aurais presque préféré qu'il n'y en ai pas pour que ce soit plus fort.
Cependant la réaction de Mia à la fin est bien et compréhensible, c'est une réaction un peu plus normale que ce dont elle nous a habitué avant.
J'aurais presque préféré que le tome soit recentré sur le père aussi. Mia a quand même fait tout ce qu'elle a pu pour lui, tout ça pour que l'issu de leur relation soit celle-là ? Bof bof !
Pour conclure sur cette saga, le sentiment que j'ai c'est que les débuts étaient prometteur. Avec un principe qui change : 1 homme par mois et par ville. On aurait aimer que ça continue même si Mia évolue et à des sentiments pour Wes. Histoire d'aller au bout de toute cette année d'escorting.
Ces livres resteront pour moi des bons moments dans les débuts, ils me permettaient vraiment de changer de lecture entre deux livres plus gros et plus intense. Et j'aimais l'idée d'avoir un livre par mois pendant 1 an.
Elise__♥
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MissCroqBook
  13 décembre 2017
Voilà, ça y est ! Je viens d'achever les aventures de Mia Saunders. Déjà un an que je suis les aventures de cette jeune femme avec plus ou moins de plaisir dans mes lectures. Une année s'achève dans quelques jours et une page se tourne ! Au revoir Mia !
Fin novembre, les producteurs de son émission « Vivre en beauté » ont annoncé à Mia qu'un homme anonyme avait payé une somme pharaonique pour qu'elle accepte de faire un reportage sur les artistes locaux d'Aspen. Comme les fêtes de fin d'année approchent et que Wes et sa famille possèdent un immense chalet au pied des pistes, c'est l'occasion parfaite de combiner travail et fêtes en famille.
Malgré tout, Mia est intriguée par le reportage qu'elle doit faire et surtout par son commanditaire. Pour quoi avoir absolument tenu à ce que ce soit elle qui fasse ce reportage ?! Ok, elle a une chronique télévisée qui permet une publicité à large échelle mais de là à payer aussi cher ! Quelque chose ne colle pas. Et Mia ne va pas tarder à en comprendre les tenants et aboutissants. Comment va-t-elle réagir quand elle va mettre le doigt sur la véritable raison de sa présence dans le Colorado ?
Je n'arrive pas à croire que je viens de tourner la dernière page de cette saga. Franchement, je ne pensais pas aller au bout. Toute mon année de lecture a été ponctuée de hauts et de bas. Enfin… si je veux être 100% honnête, ça a plus souvent été de bas que de hauts. Mais ma curiosité m'a poussée chaque mois à lire les aventures de Mia pour finalement arriver à ce dernier tome. Un tome final que j'ai trouvé beaucoup plus captivant que les autres. Mis à part, le bonus sur le futur des anciens personnages que j'ai trouvé superflu, j'ai bien aimé cette dernière histoire. Je l'ai trouvé beaucoup plus fluide, intense et captivante que les précédentes. Dommage que je n'ai ressenti cette sensation que sur ce dernier tome (ou presque).
Ce douzième tome est une fois de plus centré sur la famille. Avec les fêtes de fin d'année, rien n'est plus important que de se retrouver entouré des siens. Et Audrey Carlan le met parfaitement en exergue dans ce tome. J'ai été émue à plusieurs reprises au cours de ma lecture. Que ce soit dans les moments de complicité, de bonheur, de doute ou de colère, j'ai, pour une fois dans cette série, trouvé que l'histoire avait le piquant et le peps qu'il me manquait auparavant. Finalement, depuis que Mia a abandonné son rôle d'escort et a choisi de poursuivre une relation exclusive avec Wes, je la trouve beaucoup plus intéressante et mature. J'ai aimé la solidarité dont font preuve Mia, Maddy et Maxwell et aussi la prévenance de Wes.
Finalement, je ne suis pas mécontente d'avoir persévéré dans ma lecture malgré les déceptions qui ont jalonné cette année en compagnie de Mia. Je déplore juste que ce qui m'a plu dans ce dernier tome n'est pas été plus présent dans les précédents. Pour moi, ce dernier livre offre une belle conclusion à la série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesromancesdeClari
  19 février 2019
Une année, 12 livres et un pitch de départ détonnant. 2017 s'annonçait bien, Hugo Roman réussit à nous tenir en haleine une année complète, j'espère que le concept sera repris car je trouve cela génial.
Il y a eu 2 écoles les filles qui se sont ruées sur le 1er tome dès janvier, pour attendre impatiemment le mois suivant et celles qui ont collectionné sagement les 12 tomes pour les dévorer d'un coup. Je vais vous faire une confidence, je fais partie des 2 teams, je m'explique j'ai attendu le tome 6 et j'ai lu les 6 premiers mois d'une traite et de juillet à décembre j'ai été comme beaucoup frustrée d'attendre les sorties mensuelles (mais comme on dit "c'est le jeu, ma pauvre Lucette")
Nous découvrons l'histoire de Mia, qui pour payer la dette que son paternel à contracté à son ex Blaine (le méchant), se fait engager dans la boite d'escortes de sa tante (déjà la famille est atypique) et signe des contrats mensuels avec des clients fortunés, qu'on se le dise vu le montant mensuel de Mia, elle doit envoyer du lourd.
Nous découvrons dans le 1er tome un jeune homme appelé Weston et je ne dirai qu'une chose, Audrey Carlan place la barre très haute, dès le départ. En vient la question que nous nous sommes toutes posées, Mia va-t-elle coucher avec les 12 clients ...
Ce livre n'est pas un chef d'oeuvre, il faut être clair mais le format court de chaque tome, des personnages attachants et des rebondissements toujours plus fous, m'ont tenu jusqu'au bout de l'histoire.
Il ne s'agit pas seulement d'une histoire de prostitution comme j'ai pu le lire sur certains avis, mais bien d'une histoire de vie, Mia va apprendre à s'aimer et à grandir en trouvant des gens bienveillants et faire d'elle une femme plus sereine et en phase avec ses envies.
C'est une belle leçon de vie sur fond de comédie romantique.
Je trouve les 3 derniers tomes moins aboutis que les autres et les situations un peu trop prévisibles mais "Calendar girl" restera un très bon souvenir et je le relirai avec plaisir.
Je trouve que ça a été un très bon fil conducteur de mon année.
Je suis impatiente de découvrir la plume de Audrey Carlan sur une autre oeuvre.
Si vous n'avez pas encore découvert la charmante Mia, n'hésitez pas trop longtemps avant de vous plonger dans cette univers, dés janvier Hugo Romance réédite les livres en 4 tomes représentant les 4 saisons de Mia au lieu des 12 livres (gain de place dans vos bibliothèques 😉)
À très vite pour un nouvel article
Bouquineusement vôtre
Clari ♥️
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   13 décembre 2017
-Je crois que quand on s’aime, c’est toujours aussi bon. Nos corps deviennent une manifestation physique de notre engagement émotionnel. Ce qui compte, c’est d’être ensemble, d’être connectés physiquement et mentalement pour ne faire qu’un.

Je souris et remonte vers son visage pour l’embrasser langoureusement.

-Je veux ça avec toi, pour toujours.

-Bébé, notre amour est éternel. Je reconnais ma moitié quand je la vois. Rien ne m’empêchera de te faire mienne à jamais. Dans deux semaines, tu seras à moi légalement, mais ça ne veut pas dire que tu n’es pas déjà à moi ici, dit-il en désignant son coeur.

Les larmes me montent aux yeux en l’entendant me déclarer son amour et me faire part de sa confiance en l’avenir de notre couple.

-C’est vrai. Je suis à toi, Wes. Pour toujours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Ninie067Ninie067   28 décembre 2017
Je ne m’attendais pas à une telle beauté. Excitée comme une puce, je descends de la voiture et tourne sur moi-même. La ville est nichée au fond d’une vallée, entourée par la chaîne de montagnes. Des gens entrent et sortent des magasins, vêtus de couleurs vives qui contrastent avec le décor blanc de la nature. – Je comprends maintenant, je chuchote, les yeux écarquillés. – Tu comprends quoi ? demande Wes en prenant ma main. J’ai beau porter un épais gant en cuir et laine, je sens sa chaleur se diffuser dans mon corps. – Pourquoi cet endroit est si prisé. C’est stupéfiant. J’ai été à Lake Tahoe et j’ai déjà vu des montagnes enneigées, j’ai même fait du ski, mais ce n’était rien, comparé à ça. Je soupire longuement, essayant de tout emmagasiner, consciente que c’est impossible. Peut-être que je finirai par m’habituer et que je parviendrai à graver ce paysage à jamais dans ma mémoire, afin de m’y replonger chaque fois que je mourrai de chaud sous le soleil californien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   08 décembre 2017
La plupart des couples parlent de leurs souhaits bien avant de décider de se marier. Et dans deux semaines, on ne pourra plus faire marche arrière. Ce n’est pas que je panique, car je sais que suis faite pour vivre aux côtés de cet homme. Je serai sa femme, je suis déjà son amie, mais quoi d’autre ?
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   08 décembre 2017
Ça fait quinze ans que je fais ça, et ça m’a offert la vie dont je rêvais. Une vie avec la femme que j’aime, plus d’argent qu’il n’en faut, une maison magnifique et du terrain. C’est le rêve américain, et c’est tout ce que j’ai toujours voulu.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   08 décembre 2017
À l’œil nu, quand je me concentre, je vois que la femme a des lèvres rouges et parfaites, les ongles assortis et une peau sublime. Cependant, à travers le verre brisé, je vois les imperfections que je n’aurais pas vues sans cet écran.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Audrey Carlan (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Audrey Carlan
Extrait de "Calendar girl - Automne" d'Audrey Carlan lu par Helena Coppejans. Editions Audiolib.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/calendar-girl-4-automne-octobre-novembre-decembre-9782367624587
autres livres classés : érotiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
294 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre

.. ..