AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782811218669
440 pages
Éditeur : Milady (09/12/2016)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Un merveilleux hymne à l’amour avec un grand A.

« Il n’est pas possible d’aimer et de se quitter. Vous souhaiteriez que cela le fût. L’amour change parfois de visage, il peut revêtir celui de la confusion, mais on ne peut jamais le faire disparaître. Je sais par expérience que les poètes ont raison : l’amour est éternel ».

Kate Corbin se sent perdue. Elle vient de perdre celle qui lui tenait lieu de mère, s’enlise dans une relation qui ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
MissCroqBook
  19 mars 2017
Une romance sympathique et agréable à lire mais un peu trop prévisible à mon goût.
Journaliste cantonnée à la rubrique « Faits divers », Kate se sent perdue. La perte récente de celle qu'elle considérait comme sa mère et sa situation amoureuse chaotique ne sont pas les meilleurs atouts pour s'en sortir. C'est alors que son ami et patron lui propose de se rendre dans un vignoble pour aller interviewer le patron, R.J. Lawson, un milliardaire, génie de l'informatique récemment reconverti dans l'exploitation viticole.
Mais les débuts de Kate dans le journalisme de terrain s'annoncent compliqués. le milliardaire va de suite la prendre en grippe et se montrer exécrable. Il ira même jusqu'à lui faire des avances déplacées. Kate n'a qu'une envie rentrer chez elle. Mais elle a un article à écrire. L'article de la dernière chance. Heureusement, elle va pouvoir compter sur l'aide des employés du domaine pour l'aider dans sa tâche. Et particulièrement sur celle de Jamie, l'homme à tout faire de l'exploitation. Très vite, Kate va tomber sous son charme. Mais Jamie est-il réellement celui qu'il prétend être ?
Kate est une jeune femme fragile, déprimée par la perte de sa mère de substitution et un peu naïve. En couple avec son voisin, leur relation est loin d'être fusionnelle. Il a plus le rôle d'un amant que d'un petit ami véritable. Plus seule que jamais, aujourd'hui, elle n'a plus que son travail auquel se raccrocher. Et aussi aux élucubrations d'un homme dans le métro. Kate s'accroche aux petites phrases qu'il répète sans cesse dont « Vous êtes ce que vous avez ». Mais Kate ne possède pas grand-chose et ne peut compter que sur elle-même. Cela lui confère une certaine force mais l'aveugle aussi. Son petit côté candide et naïf est à la fois touchant et énervant.
Heureusement, le personnage de Jamie relève un peu le tout. Drôle, sexy et attentionné, il est le personnage emblématique de ce roman. Sans sa personnalité à la fois enjouée et mystérieuse, l'histoire aurait beaucoup moins d'attrait. Il apporte un réel plus au scénario.
Et pourtant l'histoire reste prévisible. On devine très vite que Jamie cache un secret et qu'il n'est pas celui qu'il prétend être. Seule Kate n'y voit que du feu. J'ai trouvé dommage que le scénario soit aussi transparent. Il n'y a aucun effet de surprise et cela gâche un peu la lecture. L'héroïne nous apparait encore plus agaçante.
Pourtant, malgré cela, je me suis surprise à adhérer à l'histoire. Je suis entrée dedans en quelques chapitres pour ne plus la lâcher avant la fin. Tout un flot d'émotions m'a parcouru au cours de cette lecture : j'ai été irritée par le comportement de Kate, attendrie par celui de Jamie, charmée, triste… J'ai souri à plusieurs reprises et pesté aussi. Bref, cette lecture ne m'a pas laissé indifférente.
Avec ce roman, j'ai découvert la plume de Renée Carlino. Même si je n'ai pas été transcendée, j'ai apprécié son style. Je l'ai trouvé fluide, facile et agréable.
Un premier roman qui me donne envie de poursuivre ma découverte des romans de l'auteure. Un moment de lecture agréable, sans prise de tête. Un bon roman feel good à lire an cas de petite baisse de moral. Il vous redonnera le sourire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
VirtuellementVotre
  19 novembre 2016
Il y a des auteurs qui, grâce à leurs histoires, vous touchent en plein coeur, Renee Carlino en fait incontestablement partie. Après avoir dévoré à 4 mains, je n'ai pas hésité un seul instant à me lancer dans son nouveau roman dès sa parution. Avec douceur et délicatesse, elle nous entraîne à travers les vignes à la découverte de l'amour véritable et la recherche de soi.
La première chose que l'on ressent en rencontrant Kate c'est la solitude qui imprègne son existence. Malgré le monde qui l'entoure, elle regarde passer sa vie, seule, accompagnée de la mauvaise estime qu'elle a d'elle-même. C'est pourtant une jeune femme pétillante à laquelle on s'attache facilement. Elle a des rêves, des ambitions mais se raccroche à ses peurs et ses doutes en l'avenir. Pourtant, elle va devoir s'ouvrir, se dépasser pour réaliser à quel point la vie peut-être belle. Des situations inconfortables et des rencontres bouleversantes vont définitivement la faire évoluer. C'est le genre de personnage qui vous fera verser quelques larmes.
Jamie arrive dans l'histoire comme un cheveu sur la soupe vous charmant dès les premières lignes. En effet sous son apparence de beau gosse, c'est avant tout un homme d'une profonde sensibilité que l'on prend plaisir à connaître chapitre après chapitre. Il se pose sur l'histoire en véritable pilier pour Kate lui apportant le soutien et la présence qui lui font tant défaut. Ce que j'aime particulièrement avec ce personnage c'est le côté vulnérable que lui a donné Renee. Certes il dégage une assurance et une solidité à toute épreuve et pourtant il va réveiller les instincts protecteurs de son ange à plusieurs reprises. Ce parfait mélange des genres en fait un homme dont il est difficile de se passer.
Le destin, le hasard, appelez ceci comme vous le souhaitez, il n'en reste pas moins que dès le premier regard on devine aisément que quelque chose de fort naît entre eux. Loin de la frénésie de certains romans, Rien qu'avec toi nous laisse le temps de savourer les instants importants chers à ce couple. du premier flirt aux premières questions, Renee Carlino laisse mûrir son histoire avec passion et tendresse. Ils se trouvent, se découvrent, se complètent aux rythmes des saisons.
J'ai beaucoup apprécié de me laisser porter par l'écriture enivrante de l'auteur. J'ai retrouvé ce plaisir que j'avais ressenti lors de la lecture de son précédent roman. Je me suis sentie étonnamment paisible appréciant simplement le fil de l'histoire. J'ai savourée chaque révélation, chaque rapprochement, chaque remise en question refermant ce livre repue de romantisme.
On dit qu'il faut traverser l'obscurité pour atteindre la lumière, que les épreuves nous rendent plus forts et que l'on peut se relever de tout par amour, c'est pour tout cela que je vous invite à découvrir Rien qu'à toi. Vous allez fondre pour Kate et Jamie cela ne fait aucun doute.
Lien : http://www.voluptueusementvo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
jbyaly
  20 février 2017
Une romance tendre

Kate, est une jeune femme, qui vient de vivre un drame de plus dans sa vie, sa seconde maman est décédée, elle se retrouve aujourd'hui orpheline, avec un petit ami, qui n'en n'ai pas réellement un. Quand son patron et ami, lui propose, une itw du célèbre LJ lawson, tout le monde dans son entourage, pense que c'est l'opportunité pour elle, de reprendre du poil de la bête. Si seulement
Qui est réellement LJ lawson ?
Rien qu'avec toi, est une romance romantique, qui se devine facilement, avec une légère surprise, à la fin, cependant, si vous souhaitez lire une comédie romantique, comme si vous regardiez un téléfilm de 13h, ce livre est pour vous.
Kate est orpheline de père et mère, seule dans la banlieue de Chicago, elle trouvait son inspiration dans son travail de journaliste. Cependant, depuis quelque temps ses collègues et amis, la trouve, morose, triste, elle ne trouve plus aucun plaisir dans son travail, elle la jeune femme si expansive autrefois. En l'envoyant faire une interview dans le domaine, viticole du célèbre et non moins discret LJ lawson, son rédacteur en chef, pensait qu'elle allait pouvoir reprendre de la bête. Kate, est une demoiselle, très douce, vivement simplement dans un appartement, avec pour son seul compagnon son poisson rouge, son petit ami, est son voisin. Cette jeune femme qui croit en tous les signes que la vie, lui apportent, aspire au bonheur, sans vraiment penser qu'il puisse être pour elle.
Rien qu'avec toi, est une romance, qui m'a fait voyager, dans un coin discret de la Californie, au milieu des vignes, et plonger dans la passion d'un homme qui est de partager.
Cette romance, est certes facile, on découvre sa trame, très rapidement, cependant, l'auteure, réussie, au travers, de beaucoup de simplicité, à nous faire ressentir, de l'empathie, et une tendresse particulière pour ses deux vies, qui se croisent alors qu'elles n'étaient pas du tout destiné à l'être. Des sujets difficiles qui sont abordés, avec beaucoup de délicatesse, sensibilité, mettant en avant une maladie, méconnue, et qui touche des millions de personnes.
René carlinho à une signature identifiable, elle écrit des romances empli de sensibilité, passion, elle fait ressortir de ses personnages principaux, la plus pure, franchise.
Rien qu'avec toi, est une romance envoûtante, qui vous fera, passé un agréable moment de passion et tendresse.
Lien : https://jewelrybyaly.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
tieslliedallan
  21 juin 2020
⠀⠀⠀⠀⠀𝕬 𝖓𝖎𝖈𝖊 𝖘𝖚𝖒𝖒𝖊𝖗 𝖗𝖊𝖆𝖉𝖎𝖓𝖌
Ce roman peut être perçu comme une bouffée de chaleur. Nous y découvrons la vie assez fabuleuse de Kate ainsi que de son aventure qui l'a mené malgré elle à la rencontre un milliardaire dont elle ne se doute en aucune seconde à qui elle fait face. Ce roman est assez facile à lire mais lorsque l'on se trouve vers les dernier chapitre, nous pouvons facilement deviner la fin. Ce qui ne m'a pas vraiment plus. Un roman sympathique pour cet été. Pas beaucoup de suspense dommage on se doute vite de qui est Jamie et de la fin de l'histoire. Mais c'est plutôt bien écrit.
C'est une histoire magnifique et mérite de se faire plus connaitre ! La première fois que je lis une histoire de cette auteure et je suis déjà conquise ! On pourrait dire que je suis tomber amoureuse de la plume de l'auteur ainsi que a la manière qu'elle utilise pour tourner les phrases. Quel magnifique roman ! Oui, on pourrait considere que ce roman est tomber dans certains cliche mais please, que j'ai adoré le lire ! 💙

𝐸𝓁𝓁𝓎 🍂
Lien : https://www.instagram.com/le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
viedefun
  28 décembre 2016
J'ai vraiment beaucoup apprécié Rien qu'avec toi. Ce livre est plus profond qu'il n'y parait de par les messages d'éveil spirituel et de conscience de soi distillés tout le long du récit, même si, à la final, nous nous retrouvons dans une histoire d'amour avec les codes habituels de la romance contemporaine/New adult. Notre héroïne Kate, au début du livre, ressent une profonde solitude et un isolement affectif malgré le fait qu'elle ait un bon boulot de journaliste à Chicago avec des collègues en or, un appartement sympa et un voisin "sex-friend" toujours prêt à la culbuter à la laverie du sous-sol de leur immeuble. Sa vie sera pourtant totalement chamboulée en rencontrant un sublime californien, Jamie, jeune trentenaire qui vit une vie simple et limite résiliente d'homme à tout faire sur le domaine viticole d'un génie en informatique milliardaire reconverti. Jamie est sexy et gentil. Il aime la nature et les ballade en mer sur bateau qu'il a retapé lui-même, mais il est aussi attentif aux malheurs des autres en servant des repas comme bénévole dans un centre pour SDF. Face à cet "homme idéal", Kate va se poser de nombreuses questions par rapport à leur histoire d'amour toute neuve qui semble idyllique au premier abord mais est peut-être peu réaliste sur le long terme vu que notre héroïne doit bien un jour rentrer à Chicago et laisser la Napa Valley derrière elle. Et puis, il y a aussi ce mystère qui plane autour de Jamie, qui, une fois que la jeune femme l'aura découvert (que nous, lecteurs comprenons très rapidement, cela dit...) pourrait remettre tout en question....Je vous recommande totalement ce livre, surtout si vous pensez-vous vous aussi que le hasard n'existe pas mais qu'il n'y a que des signes et des synchronicités placés sur notre chemin et qu'il suffit d'ouvrir les yeux et de savoir les interpréter. (et aussi, si vous aimez les beaux californiens musclés et proches de la nature)....
Ma note : 17,50/20
Lien : http://lespassionsdeviedefun..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
viedefunviedefun   28 décembre 2016
Jamie parvint à pousser ma voiture de location sur le bas-côté ; je regardai les muscles de ses bras rouler sous sa peau tandis qu’il manœuvrait. Son bras droit était entièrement recouvert de tatouages tribaux, pas les dessins classiques que l’on pouvait trouver dans un salon de tatoueur, mais des motifs uniques, presque irréguliers, dans des tons ocre. Il était très attirant, et visiblement aussi fort que doué. Lorsque je grimpai dans son camion, je vis un labrador couleur chocolat assis à la place passager et… sanglé par la ceinture de sécurité.
— Je vous présente Chelsea. Il va falloir que vous vous faufiliez entre nous deux, au milieu de la banquette, car c’est son siège. Je fis donc le tour par la portière conducteur, et lui adressai un petit sourire avant de me hisser à l’intérieur".

"— Où alliez-vous quand je vous ai percuté ?
— En ville, faire une course.
— Tiens, je pensais que les Californiens avaient une conscience écologique plus développée. Ces vieux pick-up ne sont-ils pas des pollueurs de première catégorie ? Regardant droit devant lui, il sourit.
— J’ai changé le moteur, je roule avec du bio-carburant.
— C’est-à-dire ?
— De l’huile de beignets. Aucune pollution, et en plus je me procure le carburant gratuitement à la boulangerie locale.
— Vous plaisantez ? Il secoua la tête. Chelsea scrutait la route, imperturbable. Quand je posai les yeux sur elle, elle tourna la tête et plongea son regard dans le mien, comme pour confirmer les propos de son maître.
— OK, dis-je. Et je m’attendais presque à ce qu’elle renchérisse, mais elle se détourna nonchalamment et se remit à observer la route qui filait devant nous. — On dirait une personne, commentai-je.
— Mouais, elle est géniale. Non ? Je lui souris et il me pinça la cuisse.
— Hé ! protestai-je.
— Allez, vous êtes arrivée ! Je vous dépose ici. Et il désigna un bâtiment.
— C’est le bureau de R.J. Ne soyez pas trop nerveuse, il impressionne tout le monde. Je me mis à rire.
— Merci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
viedefunviedefun   28 décembre 2016
— Vous travaillez ici ? questionnai-je.
— Oui, je m’appelle Jamie. Il avait une barbe de deux jours, le menton volontaire, et bien qu’il fût mince, il émanait de lui une force farouche. Il portait aussi un Levi’s noir et des boots de même couleur. Son teint, impeccable, était bien plus tanné que celui de l’homme typique de Chicago ; de toute évidence, il passait beaucoup de temps à l’extérieur. D’instinct, je regardai ses mains : c’étaient celles d’un travailleur, solides et calleuses.
— J’ai besoin de vos coordonnées, Jamie. Un lent sourire éclaira ses traits.
— Il me semble que c’est vous qui m’avez percuté, par conséquent, c’est moi qui ai besoin des vôtres. Waouh, qu’il était beau ! Mon niveau d’embarras monta d’un cran.
— Très bien, dis-je. Je sortis un papier froissé de mon sac, y gribouillai les coordonnées nécessaires et le lui tendis sans le regarder. Il le prit, puis émit un petit rire… Je m’efforçai de ne pas y prêter attention, lorsque je découvris que ma voiture était vraiment endommagée, et que je ne pouvais plus la conduire. Or il ne me restait plus que cinq minutes avant l’interview. Et merde ! Je levai donc les yeux vers Jamie, qui m’adressa un sourire suffisant.
— Qu’y a-t-il ? demandai-je d’un air agacé.
— Vous êtes Jerry Evans ?
— Pourquoi ?
— Je n’ai pas reconnu votre voix. Ce matin, au téléphone, elle était plus grave. — Écoutez, je vous ai donné toutes les informations requises, même si je n’ai pas l’impression que votre camionnette ait besoin de la moindre réparation. Bon, je suis désolée de vous avoir percuté… vous êtes content ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
viedefunviedefun   28 décembre 2016
J’étais figée, incapable de bouger quand bien même je l’aurais voulu. Mes mains tremblaient, tout mon corps frémissait en réalité, alors que nous continuions à nous regarder fixement… Je finis par me racler la gorge.
— Je suis désolée d’avoir percuté ton camion, murmurai-je. Il secoua la tête sans me lâcher du regard.
— Ne t’inquiète pas pour ça. Tu restes combien de temps ?
— Euh… Mon cœur se mit à battre follement, comme s’il allait sortir de ma poitrine. Il me demande de sortir avec lui ou quoi ? Me voilà dans de beaux draps.
— Eh bien, au moins jusqu’à vendredi, mais… j’ai un petit ami.
— J’allais juste te proposer de visiter la propriété, au cas où tu en aurais envie, car R.J. n’aura pas le temps.
— Oh ! Encore un moment affreusement embarrassant à ajouter à cette journée apocalyptique.
— Entendu, je veux bien, ce serait génial, ajoutai-je précipitamment. Un large sourire barra son visage et ses yeux se mirent à pétiller.
— OK, Katy, l’envoyée spéciale qui a un petit ami. On se revoit bientôt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JennDidiJennDidi   16 février 2017
Je me souviens d’elle comme d’une femme affectueuse, mais ferme ; on aurait dit qu’elle voulait me préparer aux défis que la vie me réserverait. J’avais toujours eu le pressentiment que je ne profiterais pas d’elle très longtemps, et l’avenir, hélas, me donna raison. Heureusement, Rose avait pris le relais auprès de moi… jusqu’à ce qu’elle aussi s’en aille. […] Je ne comprends pas quel Dieu pouvait s’acharner sur moi au point de m’arracher toutes les personnes qui m’aimaient – et puis, un jour, tout s’éclaira.
Personne ne prendra soin de moi, qu’importe le nombre de gens qui m’entourent, je suis tout ce que j’ai.
Ces mots devinrent mon mantra.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   18 novembre 2016
Au fond, qu’est-ce qui était le plus douloureux ? Le sentiment de solitude que l’on ressentait quand on était tout seul, ou celui qui vous envahissait lorsque la personne censée vous aimer se fichait pas mal de vous, ne songeait ni à se disputer avec vous, ni à se battre pour vous garder… Vous êtes-vous déjà sentis seuls dans une pièce bondée ? Seuls même si vous ne l’étiez pas ? Eh bien, je peux vous garantir que ça fait bien plus mal que lorsqu’il n’y a personne ; par ailleurs, je n’avais jamais particulièrement cherché à souffrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Renée Carlino (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Renée Carlino
Renee Carlino Talks Music, Books and Writing.
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3758 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..