AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-Hélène Delval (Traducteur)
EAN : 9782747033626
187 pages
Éditeur : Bayard Jeunesse (02/03/2011)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 169 notes)
Résumé :
Il se passe des choses étranges à Skeleton Creek. Des choses terrifiantes.

Avec Sarah, ma meilleure amie, j’ai tenté de percer un sinistre secret. J’ai failli en mourir. À présent, je suis coincé chez moi, une jambe dans le plâtre. Je ne peux plus faire confiance à personne. C’est à peine si j’ose croire à ce que j’ai vu et entendu.

Depuis que nos parents nous ont interdit de communiquer, Sarah et moi, je suis désespérément seul. Je m’e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (62) Voir plus Ajouter une critique
Biiip
  29 juillet 2012
J'aime lire de temps en temps de la littérature dite "jeunesse". Je trouve qu'on y trouve de plus en plus de livres intéressants voire quelques perles rares. Pourtant j'ai toujours une petite appréhension lorsque je commence un de ces livres parce que malgré tout, certains auteurs ne se fatiguent pas trop et sortent des aberrations qui seraient plus destinées à une tranche d'age inférieure tout simplement parce qu'il ne veulent pas comprendre que les adolescents ne regardent plus Dora l'exploratrice.
Heureusement, "Skeleton Creek" ne fait pas partie de cette dernière catégorie. Evidemment, ça reste de la littérature jeunesse, mais ce livre a suffisamment de qualité pour plaire aussi aux adultes.
Premièrement, ce livre utilise des vidéos en complément de son récit et même si ce n'est pas une innovation (car déjà utilisé dans "Level 26") cela reste encore assez peu utilisé pour être intéressant. Ces vidéos sont bien tournées (et bien doublées) et retranscrivent parfaitement l'ambiance du livre. Au début j'avais un peu peur comme certains, que ce procédé casse un peu le rythme de lecture et tue mon imaginaire, mais en fait, pas du tout, j'ai vraiment apprécié (j'étais peut-être avantagé par le fait de posséder un PC portable. du coup, je n'avais pas besoin de bouger de mon lit). A tel point que j'ai commencé à lire de plus en plus vite pour pouvoir regarder les vidéos suivantes rapidement, enchaînent ainsi les chapitres à toute vitesse sans m'en rendre compte.
Deuxièmement, le style narratif. Ce récit est raconté à la première personne puisque il s'agit ici non d'un livre, mais d'un journal intime. Je trouve que c'est un très bon choix car nous partageons ainsi les sentiments du personnage principal le rendant par la même occasion plus humain (réel). de plus, malgré le coté fantastique lu livre, nos deux héros sont des adolescents tout ce qu'il y de plus classique. Ainsi, pas de supers pouvoirs, pas de gamins trop murs (dans leur façon de penser) pour leur âge, non, juste deux adolescents, tout simplement. du coups, nos deux héros sont vulnérables et leur enquête ne sera pas facilité au milieu de tous ces adultes (et parents) qui se feront un malin plaisir à faire comprendre à nos deux personnages qu'ils sont encore bien trop jeunes pour faire certaines choses (comme sortir au beau milieu de la nuit). Cela donne (encore une fois) un cachet réaliste au récit, ce qui n'est pas pour me déplaire.
Donc, vous l'aurez compris, j'ai bien aimé lire "Skeleton Creek" et j'ai hâte de lire la suite en espérant qu'elle soit du même niveau voire pourquoi pas, meilleure. Je le conseille à ceux qui veulent se payer une petite frayeur pas prise de tête, le temps d'une soirée (pour l'ambiance) ou deux (oui car le récit est plutôt court avec ses 189 pages).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Crunches
  09 décembre 2012
Un livre qui se dévore à une allure folle ! Tout d'abord il n'est pas bien gros par rapport à mes dernières lectures et la police utilisée est agréable à lire, elle change de ce qu'on trouve habituellement dans les ouvrages.
Mais surtout, l'histoire est totalement addictive ! J'avoue qu'en fait, on n'apprend pas grand chose dans ce premier tome : je serais bien embêtée si je devais vous décrire les deux personnages : Ryan et Sarah.
De lui je ne sais que peu de choses : il a une jambe dans le plâtre suite à une mauvaise chute, il est grand et fils unique. Il adore écrire. Il a toujours écrit : son quotidien, mais aussi des histoires d'épouvante, il faut dire qu'il est plutôt peureux !
D'elle, j'en sais encore moins. C'est la meilleure amie de Ryan. Elle est plus téméraire et courageuse, c'est elle qui le pousse à partir à l'aventure, à agir tout court... Autant il est fana de l'écriture, autant elle est fana de sa caméra. Elle était avec Ryan lors de la chute et c'est pourquoi leurs parents ne veulent plus qu'ils communiquent ou se voient.
Le souci, c'est qu'ils ont mis le doigt, par hasard, sur un mystère assez important. Un mystère mystérieux même. Malgré l'interdiction de communiquer, Ryan et Sarah s'envoient des mails, des mots de passe pour accéder à des vidéos en ligne... et continuent leur enquête. Des éléments assez troublants sont mis à jour : le changement du nom de leur ville de Lynford à Skeleton Creek, un groupe de personne ou une secte genre KKK se réunissait régulièrement, des symboles ressemblant à des oiseaux apparaissent... le tout étant relié à une machine infernale : la drague. Près d'elle, un drame a eut lieu il y a une dizaine d'années et personne ne veut en parler.
On en apprend que très peu à chaque fois. On est vraiment plongé dans cette histoire, tout est fait pour qu'on ait envie d'en apprendre plus encore, pour qu'on veuille résoudre le mystère. de plus, le concept même de ce roman est très intéressant : les vidéos de Sarah sont effectivement disponibles sur le net et il faut taper les mots de passe pour les visionner. L'auteur voulait mêler les nouvelles technologies au livre, le pari est réussi !! Néanmoins, il est possible de lire l'histoire sans ouvrir les vidéos...mais pour l'avoir fait du fond de mon lit, je vous avoue que je me suis mise à psychoter tout comme Ryan.
En conclusion, je ne sais presque rien des personnage, mais l'intrigue est géniale, le concept des vidéos sur le net est tout à fait original et complètement addictif ! J'ai hâte de me plonger dans la suite !!
Lien : http://plaisirsdelire.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
xnewlo
  28 juin 2013
Dès sa sortie, j'ai été très attirée par ce livre. L'espèce de journal intime enfermé dans un bel emballage suscite l'envie chez le lecteur. le résumé s'est révélé de suite captivant, intéressant, bourré de mystères et de sous-entendus, à tel point que j'ai voulu savoir ce qu'il allait se passer.
Resté longtemps dans ma PAL, je n'osais l'ouvrir, peut-être dans le but de me laisser un peu plus longtemps encore une part de suspense.
La trame de l'histoire est simple: deux adolescents cherchent à percer l'aura de mystère qui entoure leur petit village.
D'une part, le narrateur se nomme Ryan. C'est ce jeune homme qui tient le journal que nous pouvons tenir dans nos mains. Il raconte ses émotions, ses ressentis, ses peurs, son histoire effrayante avec Sarah, sa meilleure amie. Nous n'apprenons pas beaucoup d'éléments sur lui dans ce premier tome, peut être dans les 3 suivants ? On sait tout de même qu'au début de l'histoire, Ryan est cloué au lit, la jambe plâtrée. Il s'est blessé lors d'une de ses expéditions clandestines avec Sarah, qui s'est déroulé à la drague ( machine pour chercher de l'or). Il tente d'aider son amie en restant chez lui, en questionnant sa famille, en faisant des recherches sur le net... Passionné d'écriture et d'histoires surnaturelles, sa curiosité l'emporte sur tout, à tel point qu'il va désobéir à ses parents qui ne veulent plus qu'il côtoie Sarah.
D'autre part, Sarah ne respecte pas non plus les recommandations de ses parents, elle communique avec Ryan a leur insu. de son côté, elle ne peut s'empêcher de mener l'enquête. Passionnée de vidéos, armée de sa caméra qu'elle emporte partout, Sarah va filmer les instants forts de l'enquête. Nous pourrons voir ces extraits tout au long du livre, sur le site de Sarah à l'aide de codes... On retient de Sarah que c'est une adolescente courageuse, têtue, et prête à tout pour découvrir la vérité aux côtés de Ryan...
Dans le détail: bienvenue dans le monde de Skeleton Creek, un petit bled paumé où se passent des choses étranges et tout à fait terrifiantes ! Ryan, et sa meilleure amie, Sarah, tentent par tous les moyens de résoudre les mystères qui entourent le passé de leur village. le jeune homme ayant échappé de peu à la mort est désormais chez lui en convalescence, afin de se relever de ses blessures. Il se sent seul, très seul, d'autant plus que ses parents lui ont maintenant interdit de communiquer avec Sarah. Celle-ci, curieuse comme pas deux, armée de sa caméra explore les rues sombres, afin de poursuivre l'enquête. Ces deux-là ne peuvent que communiquer difficilement… La jeune fille tente de déterrer au mieux les secrets les mieux gardés, en filmant des faits suspects et en les transmettant difficilement à son ami. Quant à Ryan, impuissant et en piteux état, n'a d'autre choix que de ressasser les éléments de l'enquête qu'il a déjà en main, en griffonnant dans son journal intime, qu'il garde précieusement, à l'abri des regards curieux… Ces deux-là sont prêts à tout pour exhumer la vérité, quitte à en perdre la vie…
J'ai été très attirée par la présentation du livre. C'est un journal intime, bourré de croquis, de mots de passe, de coupures d'articles, de lettres… Bref, je l'ai donc acheté. Avec surprise, j'ai découvert que c'était Ryan le narrateur, qui transcrivait ses pensées dans son journal : son impuissance, ses doutes, ses questionnements… Mais aussi, ce livre contient des mots de passe, qu'il faut taper sur Internet, pour découvrir de mystérieuses vidéos… qui sont en fait, celles de Sarah, filmées pendant l'enquête de Skeleton Creek. le « mix » entre confessions et nouvelles technologies est assez intéressant. le livre est relativement court ( 189 pages), et une connexion Internet est indispensable pour regarder les vidéos ( il vous faut lire à côté de votre ordinateur, ce qui n'est pas toujours facile..., je lis un autre livre en parallèle, car je n'ai pas toujours la possibilité de me connecter), mais j'ai beaucoup aimé ! Les vidéos sont aussi inquiétantes les unes que les autres. Il ne faut pas être trop peureux. Enfin, si vous aimez les secrets, les confréries secrètes, le suspense, l'horreur, les fantômes, ce livre vous plaira à coup sûr ! Je recommande vivement, c'est un véritable coup de coeur, une belle découverte et une belle initiative de mélanger écriture/vidéos.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Archessia
  26 février 2011
Skeleton Creek, c'est toute une aventure que j'ai vécue !
Elle a commencé avec l'arrivée dans ma boite mail d'un message d'une certaine Sarah Fisher, me complimentant sur mon blog, disant que nous avions des points communs, et que donc elle aimerait me faire part d'un problème qu'elle vit en ce moment.
Elle m'envoyait le lien d'une vidéo très étrange qui, je dois bien l'avouer, m'avait mise un peu mal à l'aise.
Son meilleur ami et elle avaient commencer à découvrir des choses étranges dans leur village.
Des secrets qui remontaient à la surface, des mystères entourant cette petite ville et ses habitants, et surtout, la découverte d'une sorte de fantôme dans un batiment abandonné.
Etant rentrée dans le jeu, j'ai répondu à Sarah, qui s'est empressée de me renvoyer un mail en me demandant mon adresse postale.
En effet, tout le monde semble être contre les deux amis, et leurs parents se sont mis en tête de les séparer, ils ne peuvent plus se contacter.
Quelques jours après qu'elle m'ai envoyée une étrange lettre, j'ai reçu un livre, le journal de Ryan.
Le jeune homme a consigné dedans tout ce qu'il s'est passé, depuis le début, et comment leur enquête a évolué.
Lui, c'est l'écrivain, il faut qu'il note absolument tout.
Sarah, c'est la cinéaste, elle film tout ce qu'elle peut dès qu'elle en a l'occasion.
D'ailleurs, la seule façon qu'ils ont trouvés pour communiquer, c'est un site internet qu'a créé Sarah, sur lequel elle poste des vidéos pour parler à Ryan, et lui montrer ce qu'elle a filmé de son côté.
Grâce à des mots de passe, nous avons également accès à ces vidéos, et nous avançons dans l'enquête en même temps qu'eux deux, nous faisant submerger petit par l'horreur cachée par Skeleton Creek ...
Plusieurs choses m'ont beaucoup plues dans ce livre.
Déjà, la façon dont plusieurs autres bloggeurs et moi-même avons été prévenus de son existence. J'ai trouvé ça très originale, et c'était une excellente façon d'attiser notre curiosité et de nous mettre déjà un pied dans l'ambiance de l'histoire.
Le journal de Ryan en lui-même est superbe. On dirait un véritable carnet, dans un bel écrin, manuscrit et contenant dessins et photocopies d'emails.
L'interactivité est bien pensée et extrêmement bien réalisée !
C'est un véritable travail de pro, Sarah et Ryan étant très crédibles, et les vidéos étant très réalistes.
Bon, j'avoue ... j'ai vraiment flippé !!
Rien qu'à la deuxième vidéo, je faisais un bon énorme en me retenant de crier (pour une fan de film d'horreur, je ne suis pas vraiment fière ...).
Si je devais parler d'un défaut (qui n'en est pas vraiment un dans l'absolu, c'est plutôt personnel), c'est que j'ai l'habitude de dormir le soir, dans mon lit.
Chose impossible avec ce livre, vu qu'il faut être à côté de son ordinateur, pour être prêt à taper les mots de passe et ainsi visionner les vidéos de Sarah.
Mais bon, c'est vraiment parce que je chipotte là.
En dehors de ça, j'ai trouvé le concept amusant et vraiment très addictif.
Le style de l'auteur ne casse pas des briques, ça reste un langage assez simple, très facilement accessible aux plus jeunes, mais la façon dont tout est raconté fait de cet ouvrage un de ceux que l'on ne peut absolument pas lacher avant de l'avoir terminé.
Nous avons ici un fantastique mélange entre le cinéma et la littérature, entre le plaisir que nous apporte la lecture, combiné à celui d'un bon film.
Voilà qui risque de réconcilier les amoureux des films avec les histoires sur papier !
Un grand bravo pour cette initiative originale qui fonctionne à merveille.
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Ewylyn
  06 janvier 2014
Mon premier roman d'horreur et de frisson. Un franc succès, n'étant pas amatrice de ce genre, je suis convaincue du potentiel de cette série, il me reste tout même à vérifier cette impression avec le deuxième tome.
L'originalité, ce qui m'a intriguée et poussée à emprunter ce livre, c'est son format. Il reprend celui d'un carnet que l'on peut trouver dans pas mal de boutiques : une couverture épaisse, des pages blanches avec des lignes, une écriture manuscrite... le format et l'esthétique ont piqué ma curiosité. D'autant plus que ce « journal » se complète avec le visionnage de vidéos, riches et prenantes. La dernière est assez effrayante pour me pousser à lire illico le deuxième opus.
Ryan, un de deux protagonistes, tient un journal. Il est cloué au lit, une jambe dans le plâtre et sa passion pour l'écriture et pour les histoires le poussent à tenir ce journal autour du mystère de Skeleton Creek. Dès le début du récit, on entre dans le roman, dans cette ambiance sombre, inquiétante ; Ryan sait devenir attachant, on suit ses pensées à travers le journal et l'emploi du « je » nous facilité l'accès à son esprit.
J'ai beaucoup aimé cette paranoïa qui le gagne petit peu à petit peu, c'est vrai que cette enquête se révèle passionnante et complexe. le peu de pages pourrait laisser croire à une histoire très simple, jeunesse, mais pas du tout. L'intrigue se complexifie au fur et à mesure que les deux adolescents trouvent des indices sur leur sujet. Leurs inquiétudes, leurs peurs nous gagnent au fil des pages et des vidéos qu'ils nous laissent – j'avoue que l'histoire m'a entraînée dans un univers singulier et l'on a du mal à s'en détacher.
Il faut dire que le roman se lit très vite. L'écriture manuscrite employée pour un effet esthétique est lisible, le style de Ryan (celui de l'auteur, par la même occasion) est fluide et soigné. Elle nous amène dans le récit dès le début, on s'interroge sur ce mystère autour de la drague, on pose des hypothèses dans un coin de notre tête, on oscille entre réalité et surnaturel. J'admets ne pas savoir à qui (ou à quoi) nous avons à faire, c'est là la magie de l'horreur, l'inconnu et j'applaudis la vidéo finale remplissant à fond la carte de l'angoisse et de la peur.
Certains vont trouver leur lecture décousue, parce qu'il se glisse de temps à autre un mot de passe. Ce mot de passe est laissé par l'héroïne du roman, Sarah, la meilleure amie de Ryan, vidéaste amateur. Ce mot de passe est à rentrer sur son site (http://sarahfincher.fr) et cela vous donne accès à des vidéos complétant le journal de Ryan. Je pense que l'on ne peut pas lire le livre et avancer correctement sans visionner les vidéos de Sarah, ces vidéos donnent des indices et des informations importantes, mais il nous permet surtout de mieux connaître Sarah. Cette dernière est une jeune fille courageuse, volontaire, passionnée, j'aime sa témérité et sa manière de poursuivre l'enquête.
Les autres protagonistes nous les rencontrons essentiellement dans le journal de Ryan, ses parents pour commencer. Ils sont sympathiques, mais je n'aime pas leur idée d'interdire une si belle amitié, je trouve cela vraiment égoïste. le garde forestier est intrigant, il semble connaître plus qu'il n'en dit au sujet de la drague et du mystère qui l'entoure – notamment sur un certain Joe Bush. La bibliothécaire cache elle aussi des secrets. Ces personnages sont toujours très bien retranscrits par Ryan dans son journal ou par Sarah dans ses vidéos. Désormais, j'espère pouvoir en apprendre plus sur leurs mystères, leur passé, toute cette affaire de meurtre ou (d'accident ?), d'or, d'une société secrète locale, d'alchimie... Pas mal d'éléments s'accumulent et il reste maintenant à les remettre dans le bon ordre. C'est qui fait l'intérêt de cette série, son addiction.
En conclusion, les amateurs de frissons seront ravis par cette série et ceux souhaitant s'y mettre pourront trouver leur bonheur. L'intrigue est soignée et maîtrisée, j'aime la cohérence existant entre les mots de Ryan et les images de Sarah. le style est fluide et travaillé, on est plongé dès les premières lignes et l'histoire se lit facilement, et rapidement en raison de son peu de pages. Les vidéos sont sympathiques, le doublage est très bon, la fin est prenante et donne envie de connaître la suite. Les protagonistes principaux sont attachants, les autres restent mystérieux à cause de leur implication à quelques secrets de Skeleton Creek. Je suis ravie de cette lecture et me plonge dans la suite avec enthousiasme.
Lien : http://la-citadelle-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
CrunchesCrunches   09 décembre 2012
"ça y est. Je suis mort." C'est ce que j'ai pensé pendant un instant, cette nuit-là. Je n'arrête pas d'y repenser, toujours avec la même frayeur, bien que deux semaines se soient écoulées. Quatorze jours et quatorze nuits à ruminer les événements me laissent plus terrifié et plus incertain que jamais.
Ce qui signifie, je suppose, que ce n'est pas encore terminé.
Quelque chose me dit que ce ne sera jamais vraiment terminé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
CielvariableCielvariable   10 mars 2018
Tout en m'essuyant les doigts, je me suis tourné vers la passerelle en planches qui conduit aux leviers où le vieux Joe Bush travaillait.

Une longue et large courroie est apparue dans le noir. Sur la courroie était posée une main, une main au bout d'un bras, un bras attaché à un corps. Et ce corps marchait vers moi.

Une faible leur l'environnait.

Je le vois encore.

Je le vois.

C'était une silhouette. Toute noire, si bien que je n'ai pas distingué de visage. Mais le corps était massif.

Qui ou quoi que ce fut, c'était grand et lent. Cela avançait pas à pas, cramponné à la courroie, une jambe traînant derrière.

Je me souviens de trois autres choses : la première, c'est que je ne pouvais pas émettre un son. Était-ce quelque force obscure qui me serrait la gorge, ou simplement la terreur? J'arrivai tout juste à respirer, et encore, péniblement.

La deuxième est que j'étais adossé à un garde-fou en bois, dans un angle qui dominait le vide.

La troisième, plus terrible que les deux premières réunies, c'est que mes pires cauchemars étaient devenus réalité. Dans un coin de mon esprit, je gardais la certitude qu'aucun des monstres que j'avais créés au fil des années dans mes histoires ne viendrait jamais m'emporter. Or, un monstre était là, et j'allais mourir de peur.

Quand il est arrivé assez près pour me toucher, j'ai vu remuer l'ombre de ses lèvres, sous le rebord de son large chapeau d'ouvrier. Et il m'a parlé :

" Le numéro 42 est à moi. Ne t'en approche pas. Je te surveille"

Alors, d'un coup, j'ai retrouvé ma voix. J'ai hurlé, j'ai pressé mon dos contre le garde-fou, et il a cédé. Les yeux levés, tandis que je tombais, je me suis aperçu que l'être qui s'était tenu devant moi était parti. Il avait disparu.

A moins qu'il n'ait jamais existé?

La vidéo montrant une jambe qui marche et une autre qui traîne derrière me le confirme : ce que j'ai vu cette nuit là était bien réel. Je ne peux en parler qu'avec Sarah, sinon, je serais bon pour la camisole de force. Avant l'accident, j'avais déjà l'impression que les gens m'observaient. Maintenant, c'est pire. Mes parents m'observent. Henry va arriver vendredi, et il m'observera. Gladys, avec son fusil de chasse, m'observe. Toute la ville m'observe. Le corbeau, derrière ma fenêtre, m'observe.

Et le spectre de la drague m'observe, j'en suis sûr.

Il attend.

Il me veut.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BiiipBiiip   30 juillet 2012
Ce que j'écris a changé au cours de cette année. Mes deux thématiques - les histoires d'horreur et les rapports sur les évènements de Skeleton Creek - se sont peu à peu fondues en une seule. Je n'ai plus besoin d'inventer, car, plus que jamais, je suis persuadé que la ville où je vis est hantée.
C'est la vérité.
Et la vérité, je l'ai appris, peut vous tuer.
Commenter  J’apprécie          90
xnewloxnewlo   28 juin 2013
Notre découverte la plus intéressante - ou la pire, c'est selon- concernait la mort accidentelle d'un ouvrier. Le vieux Joe Bush. Un seul numéro de journal le mentionnait. Le pantalon de Joe Bush s'était pris dans la chaîne, et la drague l'avait emporté, lui broyant la jambe. Puis elle l'avait recraché dans la mare bourbeuse. Le vacarme de la machine dans la nuit profonde avait couvert ses cris. Personne ne l'avait entendu.
Joe Bush n'est jamais remonté des eaux noires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
xnewloxnewlo   28 juin 2013
- Pourquoi Skeleton Creek ?
- Tu veux dire: pourquoi ce nom ?
- Oui, pourquoi appeler une ville Skeleton Creek, "La Rivière du Squelette" ? Personne n'a envie de visiter un lieu qui porte un nom pareil ! Ce n'est pas bon pour le tourisme.
- Ceux qui l'ont appelée comme ça avaient peut-être envie d'éloigner les visiteurs.
- Tu ne trouves pas bizarre que personne ne veuille en parler ? On dirait que les gens cachent quelque chose.
- Toi, tu cherches une bonne excuse pour aller fureter dans le coin avec ta caméra !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Patrick Carman (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Carman
Tu aimes avoir peur ? Retrouve ici 5 livres qui vont te donner la chair de poule !
Le grand livre de l'horreur, tome 1 : Dans le château de Dracula de N.M. Zimmermann : https://www.babelio.com/livres/Zimmermann-Le-grand-livre-de-lhorreur-tome-1--Dans-le-chate/934083
Ils n?auraient jamais dû retourner dans cette maison d?Arthur Ténor : https://www.babelio.com/livres/Tenor-Ils-nauraient-jamais-du-retourner-dans-cette-mais/509011
Scary Stories : Histoires effrayantes à raconter dans le noir d?Alvin Schwartz : https://www.babelio.com/livres/Schwartz-Scary-Stories--Histoires-effrayantes-a-raconter-d/1160127
Skeleton Creek de Patrick Carman : https://www.babelio.com/livres/Carman-Skeleton-Creek-Tome-1--Psychose/237919
Colorado Train de Thibault Vermot : https://www.babelio.com/livres/Vermot-Colorado-train/970816
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : ?Babelio, le site : https://www.babelio.com/ ?Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio ?Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ ?Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
Crédits musique : Haunted House par Myuu https://soundcloud.com/myuu/haunted-house (licence CC BY 3.0)
+ Lire la suite
autres livres classés : interactifVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
638 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre